Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Dawn of a new day

Cody JenkinsMessages : 10
Opales : 1443
Date de naissance : 04/06/1994
Age : 24
avatar
Strike Force

MessageSujet: Dawn of a new day   Dim 28 Sep - 3:40
Un mois de passé depuis ces disparitions sans raisons. J'erre maintenant dans les rues, seul, tel un loup solitaire à qui on avait enlevé toute raison de vivre, une âme sans raison, une coquille vide. Je n'avais plus qu'un seul objectif : Rentrer chez moi et voir le cadeau que j'aurais dû recevoir il y a un mois. Il faut dire que les rues ont bien changé depuis ce temps. Délaissées, magasins ou habitats abîmés, c'était calme, très calme, trop calme. Des camps se sont formés et se sont probablement retranchés dans des camps, ou alors les plus solitaires vivent en autarcie, si jamais ils sont assez forts pour ça. Moi, je le suis, tant que je n'oublierais pas les valeurs que l'on m'a transmises.

J'arrive enfin vers le côté Ouest de la ville, ça n'a pas trop changé, toujours aussi mort. Remarque, c'est un peu comme le reste de la ville, mais avec des débris et des traces de sang en plus. Il y a eu de la baston par ici, cela veut dire qu'au bout d'un moment, il y avait des personnes, des gamins ou des gens plus âgés. Quoiqu'il en soit, ce paysage ne changera rien à ma façon de voir les choses, toujours le même ennui. Une fois que j'aurais ouvert le cadeau, je vais faire quoi? Survivre calmement? Attendre sagement pour crever ? Et pourquoi pas les deux tant qu'on y est? Survivre et crever quand on en a marre. Et les adultes dans tout ça, est-ce qu'ils reviendront? A quoi bon, je ne cherche plus à comprendre ce bordel, je suis grand, je sais me débrouiller seul.

-Regarde cet andouille avec son air blasé. Tu sais où tu t'aventures ici, petite merde? Seuls les plus forts survivent dans ce quartier, alors casses toi si tu veux pas finir en morceaux.

Lentement, je tournais la tête vers celui qui m'avait adressé la parole. Un grand blondinet légèrement musclé, suivit d'un gars brun avec une coupe obole avec autant de virilité qu'une fillette de 5 ans, et un petit gros avec des tâches de rousseurs. Trois contre un, mais savaient-ils se battre? Ou alors ce sont juste des frimeurs, dans le seul but de faire partir les plus crédules de la ville. Calmement, sans avoir une once de frayeur ou d'intéressement, j'avançais vers eux.

-Vous n'avez qu'à venir tous les trois, peut être que vous me divertirez.

Celui qui avait proféré les paroles fonça à vive allure dans ma direction, voulant en finir avec un crochet du droit. Aucun intérêt d'utiliser du CQC dans ce cas là, son coup est trop prévisible, aucun défi. Une esquive vers la gauche et il suffit de lui tirer le bras pour le mettre à terre, m'aidant de sa propre force de frappe. Les deux autres regardaient au loin le combat. Le frimeur se releva et voulut y aller par des coups de pieds. Etant donné qu'il dispose d'une force importante, saisir sa jambe est assez difficile, mais bloquer son coup est largement envisageable. Seulement, il a beau être rapide, il est trop lent. Avant qu'il puisse redonner un second coup, je le fis tomber en lui faisant un croche pied sur son pied d'appui.

-Et toi qui voulait me régler mon compte ... T'es encore plus nul que je ne le pensais...

Ne voulant même pas continuer le combat, je le laissais à terre, mais quelque chose me dit qu'il ne voulait pas s'arrêter là. Je le sentais, il courrait en ma direction. C'est en regardant derrière moi que je le vis avec un couteau en main, mais avec les techniques que mon père m'a enseigné, le désarmer est une formalité. Esquive de sa tentative d'assassinat, saisie de son bras pour me retrouver plus facilement derrière lui, poser mon pied entre sa cuisse et sa jambe pour le faire fléchir, et le désarmer. Il était à ma merci, mais lui asséner un coup dans la tempe suffira à l'assommer. Il me laissera tranquille maintenant. Un soupir, puis je repris ma route, les deux autres gars n'osant pas m'attaquer. Seulement, je vis au loin une autre personne. Un autre vantard peut être? Personne m'empêchera de retourner chez moi, même si je dois me battre contre toute la ville pour ça. Désintéressé, j'annonce à l'inconnu.

-Tu comptes te battre toi aussi, ou tu vas gentiment me laisser passer? Je suis sûr que tu ne veux pas finir comme l'autre sous-merde allongé par terre, écrasant sa fierté contre le bitume du trottoir.
Akemi YahiroMessages : 27
Opales : 1474
Date de naissance : 21/05/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Chef
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Dawn of a new day   Sam 11 Oct - 19:29



Le soleil descendait déjà à l'horizon, disparaissant peu à peu du ciel pour ne laisser derrière lui que pénombre et crépuscule. Akemi était accoudée à la barrière du toit, observant la ville, pensive. Ce quartier qu'elle dirigeait, il était si calme. Elle pouvait apercevoir quelques membres garder les lieux, d'autres discutant tout simplement. Si habituel. En cette fin de journée semblable aux autres, la jeune chef avait pris du temps pour sa propre personne, préférant fuir l'instant d'un souffle son bureau ainsi qu'Ulrick. Un peu de tranquillités ne lui faisait pas de mal. Elle soupira. Même dans ces hauteurs, elle ne cessait de penser aux choses qu'il fallait accomplir, à la protection des membres du clan et des nouvelles recrues. Se détachant d'une impulsion de la rambarde, la demoiselle tourna le dos, se dirigeant vers les escaliers pour rentrer chez elle. Son regard pourtant s'arrêta sur un inconnu déambulant tranquillement dans la rue, en contrebas. Il n'était guère des Strike Force. Fronçant légèrement les sourcils, la chef analysa rapidement la situation, voyant bien que trois membres l'avaient déjà intercepté serait peut-être trop en confiance. Elle fit volte-face, descendit promptement les escaliers.

Etait-ce du courage que de faire cela ? Ses pas la menèrent enfin dans la rue, encore bien loin du petit groupe qu'elle avait repéré auparavant. Passant une main dans ses cheveux, titillant comme à son habitude sa mèche rouge, son regard se fixa sur le combat, voyant que l'inconnu avait largement le dessus sur son adversaire. Etait-il un infiltré ? Il était, de toute façon, devenu un ennemi. Celui-ci semblait savoir se battre de par ses mouvements fluides et précis. S'arrêtant, la jeune chef observa un peu plus celui qui allait être son adversaire, alors qu'il tournait déjà le dos pour partir. S'adossant contre le mur, plaçant sa capuche sur sa tête, Akemi attendit. Peut-être était-ce de par sa présence que les deux autres loups ne l'avaient attaqué. Le jeune homme avança peu à peu, lui lançant une phrase destinée à la déstabiliser. Silencieuse, elle se détacha du mur, se plaçant au milieu de la ruelle afin de lui barrer la route. Il ne partirait pas de ce quartier.

Akemi planta son regard voilé par sa capuche dans le sien. Il semblait étrangement désintéressé par la situation. Or en cet instant, celui qui encourrait le plus de dangers était bien l'inconnu. Elle n'était pas seule. Même si la jeune chef se faisait battre, plusieurs personnes s'étaient déjà positionnées aux alentours, tous observant le combat qui allait avoir lieu. Même si elle tombait, les autres allaient prendre la relève pour la soutenir, l'aider. Ils étaient une famille, la mèche rouge étant en première ligne afin d'en supporter les fondations. Elle détestait les pertes, et ainsi, voir un de ses alliés à terre ne fit que renforcer sa détermination dans ce combat. Si l'homme n'était sérieux, il ne pourrait lui résister longtemps. Ainsi elle daigna lui donner un seul et unique avertissement. Bondissant en avant, la jeune chef plaça un coup de pied facile à esquiver afin de faire reculer l'homme. Avec la vitesse, sa capuche tomba sur ses épaules, quand bien même cela n'était important.
Elle n'aimait pas les victoires faciles.

Elle se redressa, inspirant lentement. Dorénavant, le vrai combat allait commencer. Prenant une position de défense, observant chaque mouvement de son ennemi afin de mieux les prévoir et les esquiver. Oui, elle comptait se battre. Et elle ne finirait nullement comme son allié qu'elle allait venger, déterminée à gagner ce futile combat.


Cody JenkinsMessages : 10
Opales : 1443
Date de naissance : 04/06/1994
Age : 24
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Dawn of a new day   Ven 24 Oct - 3:02

Je regardais l'encapuchonné dans les yeux, il ou elle, ne semblait pas très inquiet au sujet de mes paroles. Qu'importe, un de plus à mettre terre ou moins, rien n'empêchera de rentrer chez moi. Pourquoi il y a tant d'emmerdeurs dans ce monde ... En tout cas, cette personne ne me laissera pas partir, quoiqu'il arrive. Elle commença alors à attaquer, bondissant et voulant passer un coup de pied précis, mais d'une facilité à esquiver assez flagrante. Néanmoins, rien qu'avec ce simple coup de pied, plusieurs choses étaient visibles. Premièrement, j'affrontais une femme, car l'on pouvait voir des traits féminins sur son visage suite à la tombée de sa capuche. Deuxièmement, elle sait maîtriser des arts martiaux, le coup de pied était bien trop précis pour être dû au hasard. Après, soit elle est extrêmement lente, soit ce n'était qu'un piètre avertissement. Un adversaire de plus grande valeur s'offrait à moi, je la regardais toujours de la même manière, mais une légère lueur dans mon regard, ainsi qu'une envie de la tester, se faisaient ressentir.

-Pas mal. J'espère au moins que tu me réserves d'autres surprises, ça serait dommage si c'était ton meilleur coup ...

Se mettant en position de défense, au lieu de continuer à attaquer, je la fixais toujours dans les yeux. Je prenais cette attitude comme une provocation, comme si elle m'avait dit : "attaques moi si tu l'oses". Ainsi soit-il je l'attaquerais, mais je vais pas tout donner pour le moment, j'ai envie de voir ce qu'elle peut faire, mais il est déjà sûr que ce n'est déjà pas une femme qui va pleurer dès qu'elle va se casser un ongle, loin de là. D'un autre côté, l'attaque n'est pas mon fort, le CQC est un art de maîtrise et d'autodéfense. L'attaquant en tentant de lui mettre une droite, facile à esquiver, je jouais à mon tour avec elle. Mon but n'était pas de me battre contre elle, mais qu'elle attaque en premier, car je n'engage jamais un combat.

Je ne fais que m'échauffer ... je cherche simplement à rentrer chez moi, alors laisse moi passer avant qu'il ne soit trop tard.

Je me préparais désormais à combattre sérieusement, elle a l'air forte, et je doute qu'elle voudra me laisser passer sans combattre. Et pourtant, ça me va, j'ai besoin de trouver des gens qui peuvent rivaliser avec moi, pas comme cet espèce de beau parleur allongé au sol. Plaçant un coup de pied légèrement plus dangereux, je montrais très clairement que le combat commençait, afin qu'elle se décide à attaquer à son tour. Que le jeu commence !
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dawn of a new day   
 

Dawn of a new day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tales Of Symphonia : Dawn Of The New World
» Dawn of war et autre préview
» Machinima - Dawn of War - Le Dernier Ordre d'Idaeus
» Tourne, roue magique de Dawn Powell
» Pride and Prejudice and Zombies : Dawn of the Dreadfuls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Akashiki :: Côté Ouest :: Quartier "Rouge"-