Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Song Of Storms

Akemi TanakaMessages : 312
Opales : 1866
Date de naissance : 04/03/1997
Age : 21
Commentaires : ~

ID CARD
Rôle: Fantôme Errant
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Song Of Storms   Jeu 9 Oct - 17:24
Song Of Storms
(feat. Kurumi)


Le saviez-vous ? Les temples bouddhistes au Japon viennent en réalité d'un melting-pot culturel asiatique, comprenant de grandes dominances chinoises et quelques bouts de technique japonaise entre autres. L'albinos n'est pas vraiment porté sur ses origines, ni du genre à respecter son sang, mais cet endroit l'apaise légèrement.

Avant, quand le monde respectait la normalité qu'il s'est efforcé de créer, le jeune chinois trainait souvent par ici la nuit, discrètement, pour se reposer. Il s'y sentait plus "chez lui" que dans l'appartement/tombeau que ses géniteurs lui ont laissé en squat. Tout y est empli de calme, qu'il s'agisse de la nature, de l'architecture, des couleurs... Même l'atmosphère y est douce.

Maintenant, l'enfant de lune s'étonnait presque que ce lieu n'ait pas changé. Des vandales ou des groupes auraient pu s'y installer depuis le temps, surtout vu les nombreuses cachettes et toits qui recouvraient toute la place. Il faut croire que les enfants préfèrent "autre chose", pensa nonchalamment le garçon aux yeux de sang qui flânait assis devant le karamon, le portail principal du temple, à la vue de quiconque pouvant passer devant.

Là on dirait vraiment un fantôme hantant les lieux, ses cheveux blancs nacrés volant en direction des bourrasques qui gouvernaient la météo étaient sans doute ce qu'il y avait de plus remarquable en cet instant présent. Son visage partiellement camouflé par les fils d'argent, le propriétaire ne semblait pas s'en soucier, plantant ses dents dans une barre de céréales aussi sèche que sa gorge en guise de repas.

Cette barre sucré lui suffisait pour l'instant, tout comme cet endroit piégé dans sa bulle temporelle et ce silence. Et quoi de mieux pour remplacer les Jpod de l'ancien temps marchant à l'électricité que le souffle d’Éole sifflant à travers les arbres et leurs branches pleines de feuilles. La mélodie du temps continuait tout autour du vagabond qui contemplait calmement le tableau, mâchant le plus lentement possible pour tuer le temps et donner l'illusion de manger un repas copieux et long à terminer.

Mais voilà que l'orage s'en mêle.Heureusement que l'architecture du portail, le karamon, comportait une sorte de toit le protégeant des gouttes qui se présentaient.

En à peine dix minutes, le temps fut plié aux préférences de l'albinos : Une bonne et longue averse, où les gouttes vous frappent la nuque avec violence et sans répit, le tonnerre grondant en fond sonore sans pour autant vous menacer plus que ça et les nuages couvrant toute la surface visible du plafond atmosphérique. Le vent continuait de taper l'incruste dans ce cadre naturel parfait, mais il savait se taire au bon moment pour ne pas devenir ce gars chiant du cercle d'amis qui sait tout hormis la science de fermer sa gueule.

Akemi se sentait bien... Oui vraiment, c'est assez rare pour le souligner d'ailleurs. D'habitude son quotidien n'est que lassitude à force de toujours observer les mêmes gens, réaliser les mêmes gestes et entendre les mêmes paroles encore et encore et encore... On pourrait croire que le fait que la ville soit enfermée dans une prison de buée, plus la disparition de tous ces soi-disant adultes matures nous changerait la vie... En mieux ou en pire... Mais non ! C'est survie, survie, et survie. Et on parle des plus sains d'esprit, les autres sont plus du genre à réaliser des crimes comme si leur vie d'avant les en empêchait. Ces lâches...

Kurumi KessenMessages : 12
Opales : 1599
Date de naissance : 07/01/1994
Age : 24

ID CARD
Rôle: Membre des Nightmare
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Song Of Storms   Jeu 9 Oct - 23:21
Song of Storms
feat. Akemi TANAKA

Combien de temps cela faisait-il que j'étais allongée ici, sur ces marches, à fixer le ciel assombri par les nuages ? Sûrement un paquet de temps, et c'était ça, le plus étonnant. Que je reste ici sans bouger depuis des heures relevait du miracle, étant donné du peu de patience dont je faisais preuve, même lorsque Lena me parlait. Elle n'était pas là, d'ailleurs, car aujourd'hui était le jour où je devais prendre ces foutus cachets que je déteste tant. Je n'avais plus spécialement envie de perdre quoi que ce soit au niveau corporel, alors j'écoutais. Et comme à chaque fois, c'est le silence. C'est comme si j'étais vidée de tout, comme une coquille sans âme … Et mes pas me menaient toujours dans un endroit calme. Ironique, pour quelqu'un comme moi. A vrai dire, en l'état, je ne ressentais pas le besoin de voir et sentir le sang couler. Je souhaitais juste attendre que Lena revienne. Ces moments-là, je les déteste, parce qu'ils me rappellent l'asile. Ils me rappellent la douleur et le vide causés par son absence. Et rien que ces idées ont le don de faire ressortir ma colère … En temps normal. Mais pas là. Pas cette fois, pas maintenant. Pourquoi ? Aucune idée, et au final, je m'en fous. Ou peut-être pas tant que ça ...


Etait-ce l'ambiance de ce lieu, combiné au vent enveloppant mes bras et mon visage qui calmaient ma noirceur intérieure ? Ou bien la mysticité du lieu ? Heh, conneries ouais. J'ai déjà vu un type pleurer son dieu de lui venir en aide. Mais rien ni personne ne lui a répondu, excepté le tranchant de ma lame sur sa gorge. Il n'y a rien ni personne d'autre ici que nous, les mineurs. Il n'y a que nous et notre décadence, notre démence et nos envies. Seuls les plus fous parmi les fous tenteraient de faire quelque chose contre ça. L'absence d'autorité mène au chaos, on en a la preuve. Et moi, le chaos, j'aime ça. Le chaos, lui, est bel et bien réel et présent. Un peu comme cette rasade de pluie qui était en train de tomber, et qui me fit tourner légèrement la tête sur le côté, pour ne pas recevoir de goutte dans l'oeil. Un peu comme ce fantôme aussi, qui se tenait à l'entrée du temple. Wait, what ? Mes sourcils se froncèrent instantanément. C'est quoi, ce bordel ? Les fantômes, ça n'existe pas. Ca ne peut pas n être un. Alors quel est ce truc qui se tient à une quinzaine de mètres de moi, sans bouger !?



« Lena … Une idée ? »


Bien sûr que non. Lena n'est pas là. M'laisse pas tomber maintenant, j'ai besoin de toi et de tes supers explications et tes plans. Je n'aime pas qu'une situation échappe à mon contrôle. Et là, c'était le cas. J'étais déboussolée, à cause d'une simple silhouette fantomatique … Si on m'avait dit ça un jour, j'crois que la personne se serait retrouvée allongée par-terre avec le nez pété en prime. Je commençais à me méfier. Ce truc-là, ce serait une sorte d'esprit vengeur ou je-n'sais-quoi ?


« Bouge-toi … »


Ma main droite se posa à ma ceinture, où un long couteau à viande était attaché. La gauche, elle, se crispait sur mon avant-bras, enfonçant petit à petit au fil que les secondes s'écoulaient mes ongles dans ma chair. La silhouette ne pouvait pas m'entendre de là où elle était, mais si elle fixait attentivement les escaliers, elle pourrait me voir. J'étais anormalement stressée. Enfin, anormalement … C'était la normalité qui n'était pas habituelle chez moi. Ces saloperies de cachets … Voilà pourquoi je les déteste. Pourquoi je ne voulais plus jamais les prendre. Ils me font me sentir faible, et incapable de faire tout ce que je désire. J'étais comme tous ces morveux qui hurlaient de trouille devant une situation qui leur échappait. Mais qu'est-ce que je foutais … ?


« LENAAAA ! »


J'avais crié cette fois, intérieurement. Je n'avais toujours pas bougé de la marche sur laquelle j'étais allongée jusqu'à maintenant. Mais finalement, je pus me redresser en position assise, toujours plus crispée qu'un cadavre. Le sang coulait d'ailleurs sur mon avant-bras, instantanément lavé par la pluie. Ca me picotait, mais l'adrénaline rendait la douleur largement supportable. Je fixais la lueur blanche de là où j'étais, prête à sortir mon couteau au moindre geste trop suspect. J'étais sur mes gardes maintenant. Il ne me surprendrait pas. Je l'observais de là où j'étais, en plissant les yeux. En fait, il n'avait pas vraiment l'air d'un fantôme. Juste d'un cachet d'aspirine. Des types pâles, j'en avais déjà vu, j'en étais un bon exemple, mais des comme lui … Jamais. Je me détendais un peu, profitant de sa distance pour examiner mon bras. Humpf, j'allais devoir mettre un petit bandage en rentrant. Reportant mon attention sur la silhouette, j'attendis qu'elle soit à portée de voix sans avoir à hurler avant de prononcer quelques mots.



« Rare qu'on voit une âme vivante ici. T'es venu pour quoi ? »


Rien ne laissait croire qu'une dizaine de secondes auparavant, je paniquais dans ma tête. En l'absence de mon autre moi, il fallait que je reste vigilante. Surtout que je n'étais pas vraiment sûre et certaine que ce que j'avais devant moi n'était pas un truc surnaturel, même si je ne crois pas à ces conneries. Vu d'un peu plus près, il avait l'air d'un vagabond doublé d'une vache. Oui, il ruminait comme s'il était en train de manger la pelouse. Il n'avait pas spécialement l'air agressif, mais j'étais bien placée pour savoir qu'il ne faut pas juger sur les apparences. C'est souvent la différence majeure entre les vivants et les morts, ici. Sans le quitter du regard, je léchais ma plaie qui me piquait de plus en plus. Le goût du sang … Un vrai régal. Même si c'était le mien, cela calmerait la bête qui se cachait au fond de moi pour quelque temps. Lena n'était pas toujours pour que je tue gratuitement. Et en son absence, il valait mieux que je reste tranquille d'après elle. Ce type allait-il faire les frais de ma sauvagerie ? Tout dépendra de son attitude, je suppose.

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Akemi TanakaMessages : 312
Opales : 1866
Date de naissance : 04/03/1997
Age : 21
Commentaires : ~

ID CARD
Rôle: Fantôme Errant
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Song Of Storms   Ven 10 Oct - 13:47
Song Of Storms
(feat. Kurumi)


Le saviez-vous ? Il existe une loi populaire connue sous le nom de "Loi de Murphy". Son origine est légèrement floue, mais l'une de ses applications met en évidence le fait que qui quelque chose doit mal se passer, cette chose arrivera inévitablement.

Pour Tanaka, la loi s'appliquait devant lui sous la forme d'une fille vêtue de noir, ce qui était l'exact antithèse de sa propre tenue : Un haut blanc à manches courtes et un jean délavé clair. Et bien que son haut comportait de nombreuses traces de saleté, peut-être même du sang par-ci par-là, personne ne pouvait nier sa couleur originelle.

Cette fille donc venait de naître du sol, sans doute cachée par l'escalier en contrebas où Akemi n'avait pas la moindre vision. Quel malheur que voilà, cette vie humaine polluant le chef d’œuvre que représentait ce tableau naturel. Les yeux de l'albinos, rouges sanguins, fixaient son corps trempé à travers le rideau d'argent sans l'écarter. Peut-être qu'elle ne savait pas qu'on la regardait, scrutée avec vigilance au cas où elle tenterait quelque chose comme s'approcher de lui. Nous n'avons plus le luxe d'ignorer les passants à présent, ce qui est fort dommage...

Et quelle bonne chose que de balader son regard sur ce corps de femme, oh oui ! Sans ce manque de pudeur et de bienséance, l'enfant de lune n'aurait jamais remarqué cette lame si identique à la sienne dans son sac pendouiller sur la hanche de l'inconnue. Encore une idiote ? Quand on veut tuer, on ne montre pas ses armes voyons... Ou alors était-ce un leurre pour cacher le danger véritable, ou une menace pour ne pas inciter à la violence... Plein de raisons, les mêmes raisons, vinrent en tête du vigilant. Au fond les errants sont tous identiques : Une apparence neutre, une arme visible et une mise en garde contre son apparence si étrange. Parfois ce schéma triangulaire manque un point, mais jamais deux.

Sans lever ses fesses, le garçon continua de mâcher son morceau en attendant une action de la part de cette étrangère. Certains prennent la fuite, certains le laissent s'en aller, d'autres tentent une conversation des plus inutiles. Combien de temps avait passé depuis que le vagabond menait cette vie ? Il n'en avait aucune idée en ce moment, toujours est-il qu'aucune information utile sur la ville ne lui était connue. Qu'il s'agisse de la présence de clans, de la guerre de territoires et de son intensité ou de la nature des groupes. L'albinos n'était pas assez naïf pour ne se douter de rien, mais ce manque d'exactitude posait un léger problème. Peut-être que cette inconnue pourra l'éclairer, si elle daigne lui adresser la parole car il n'en fera rien de son côté.


« Rare qu'on voit une âme vivante ici. T'es venu pour quoi ? »

Le vent seul se calma.

La chevelure du garçon s'en retrouva toute ébouriffée, ne laissant apparaitre que son œil droit, le reste du visage étant partiellement camouflé avec ces longs fils d'argent, lui donnant un air peu humain sur le moment.

Étant toujours le seul à l'abri de la pluie, ce dernier se demanda comment pouvait-elle rester aussi longtemps sous cette eau qui tombait violemment sur chaque surface non protégée de l'endroit. Ça plus le fait qu'elle le fixait en se léchant une plaie sur son bras démontrait clairement qu'elle n'était pas à caser dans la normalité de la joyeuse population d'Akashiki, ce qui laissa afficher un léger sourire amusé, presque moqueur, mais surtout empli de curiosité. Personne avant ne s'était présenté à lui de cette manière, c'était réjouissant.


- J'aime cet endroit

"Daisuki", en voilà un mot peu commun dans la bouche de ce jeune homme. L'exagération était voulue, mais il n'avait pas autre chose à répondre de toute façon. Pour quelle raison viendrait-on dans un temple à présent si ce n'est pour prier ? Et aucun des deux ne semblait être en chemin pour prier, du moins pas elle c'est sur.

Lui renvoyer la question serait donc quelque chose de totalement idiot. Dommage pour elle qui semblait déjà tendre vers ce point avec sa première phrase. Espérons qu'elle ne soit pas aussi soucieuse de l'image qu'elle donne, Akemi est du genre "juge cruel" avec ceux qui croisent son chemin. Juste retour des choses...


- Tu devrais t'abriter

Qu'il ajouta, basculant sa tête sur la gauche pour faire signe qu'il y avait de la place. Il ne s'attendant pas à ce qu'elle accepte, ou qu'elle se pose juste à côté de lui vu sa méfiance et la place disponible sous ce portail, mais c'était là la seule chose d'utile qui lui vint à l'esprit. Si jamais elle veut le tuer tant pis, Akemi n'est pas du genre à s'accrocher autant à la vie en ce moment...

Kurumi KessenMessages : 12
Opales : 1599
Date de naissance : 07/01/1994
Age : 24

ID CARD
Rôle: Membre des Nightmare
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Song Of Storms   Mer 15 Oct - 16:26
Song of Storms
feat. Akemi TANAKA

Les jours comme ça, croyez bien que je m'en passerai volontiers. Pour une foi, j'aurais préféré être au calme, à profiter de l'absence du bourdonnement persistant qui résonnait dans ma tête quand je ne prenais pas mes cachets, et à cette espèce de paix bizarre qui en un sens m'apaisait un peu. Je préfère cependant nettement la compagnie de Lena, car sans elle, je me sens assez perdue. Sans elle, c'était comme si mon œil restant se faisait arracher à son tour. Et surtout, c'était la seule personne qui me comprenait. La seule avec qui je pouvais parler. La seule qui m'importait, en fait. Alors forcément, quand je souhaitais la voir, qu'elle ne me répondait pas et qu'en plus, un indésirable intrus qui semblait venu d'un monde paranormal venait troubler le calme ambiant, ça me foutait un peu en rogne. Même si d'abord, il avait l'air d'un vampire, avec sa silhouette blanche qui contrastait avec la mienne, au final il me semblait bel et bien être un humain. Heh, je le savais, le paranormal, c'est que des conneries. J'avais donc encore plus raison de rester sur mes gardes. Plus personne ne pouvait se payer le luxe de ne pas se méfier de ses congénères. Même quelqu'un comme moi n'était pas à l'abri, et j'avais de quoi en témoigner.


Je sentais son regard sur moi, me détaillant. Et putain, c'était vraiment désagréable. Je grognais pour moi-même. Si je n'avais pas pris ces foutus médicaments, Lena ne se serait pas gênée pour intervenir. Elle sentait les mêmes choses que moi, et possessive comme elle est … Les rares personnes à avoir tenté quoi que ce soit de trop insistant envers moi ne sont plus là pour en parler, ou en très, TRES mauvais état. Du coup, pour éviter quoi que ce soit de mauvais pour moi, et avertir l'inconnu, je décidai de lui montrer que j'étais armée. D'habitude, je le faisais pour inspirer la terreur, mais pour une fois, c'était de la simple dissuasion. J'étais clairement plus vulnérable là maintenant que lorsque ma soif de sang se réveille et me prend aux tripes, car je n'avais pas cet aveuglement qui me rendait imprévisible et extrêmement dangereuse. Je me souciais de mon environnement, ce qui rajoutait du temps de réaction, et des doutes possibles à mes actions. J'étais tout simplement livrée à moi-même, sans pouvoir compter sur Lena. Je me sentais comme une gamine apeurée parce que ce qui faisait office de figure maternelle n'était pas là … Tss. Le type finit par me répondre, après avoir un peu souri. Alors comme ça, monsieur aimait cet endroit ? Etonnant que je ne l'aie pas croisé avant. Il me suggéra également de m'abriter … Au nom de quoi ? De la pluie battante ? Hors de question, la distance entre lui et moi était amplement suffisante, bien que j'aurais préféré qu'elle augmente de quelques kilomètres.



« C'est que de la pluie. »


Une façon comme une autre de refuser. Et puis, qui me dit qu'il ne tentait pas de me faire me rapprocher pour tenter quelque chose ? Qui sait ce qu'il cachait. Il avait un sac avec lui, il devait être un de ces voyageurs solitaires. J'en avais déjà vu, et de toutes les sortes. Des trouillards qui se cachaient, d'autres qui prenaient ce qu'ils désiraient sans se soucier de quoi que ce soit, ou même encore certains qui se contentaient de survivre. Ceux-là, je n'arrivais pas à les comprendre. Mais ce sont ceux qui posent le moins de problèmes, tant qu'on ne les agresse pas. Ce qui n'était pas mon cas, puisque j'étais plutôt sur la défensive. Une chose était sûre : il ne faisait pas partie des Crazy. Sinon, sa tête me serait tout de suite revenue, vu son allure. Il fallait que je m'assure de ses intentions. C'est ce que Lena m'aurait dit, je pense. Oui, mais et si elle m'aurait conseillé l'inverse ? De ne pas m'approcher et de me contenter de le fixer ? C'était au final eut-être un Royal Guard, chargé de faire de la reconnaissance ? Si c'était le cas, il allait mourir. Je pris finalement ma décision après un long blanc, sans mauvais jeu de mots, préférant me rassurer, encore un peu troublée de l'apparence du type.


« A qui tu rends des comptes ? Tu la joues Super Tramp ? Et arrête de m'regarder comme ça si tu veux garder ce qui te sert à affirmer que t'es un homme. Je déteste ça. »


C'était peut-être imprudent, mais mon sang bouillonnait. Personne, je dis bien personne ne me reluque comme il l'avait fait. Je suis pas un bout de viande merde !

____________________________
Fiche RP © codé par Hans sur Apple Spring
Akemi TanakaMessages : 312
Opales : 1866
Date de naissance : 04/03/1997
Age : 21
Commentaires : ~

ID CARD
Rôle: Fantôme Errant
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Song Of Storms   Mer 15 Oct - 18:34
Song Of Storms
(feat. Kurumi)


Le saviez-vous ? Les yeux d'un albinos du type d'Akemi sont rouges, mais pas d'un rouge coloré non. Il s'agit en réalité des vaisseaux sanguins que l'on peut voir, due à l'absence de pigments colorants. Ce sont donc des canaux sanguins qui fixaient la jeune fille ici présente.

Depuis sa petite collation sanguine, elle ne semblait pas avoir fait grand chose de troublant. Juste ce couteau bien voyant, qui l'empêchait de la quitter du regard. Cela l'énervait un peu de devoir la surveiller ainsi. Ce n'est pas dans les habitudes de l'albinos de scruter autant une personne, généralement il lui suffit de quelques secondes pour déceler tout ce dont il a besoin sur ce qu'il a en vue. Le reste n'est que futilité et un possible créateur de malentendus.

Là, elle avait le mot "Danger" inscrit sur son front. Impossible de la lâcher comme ça, pas ici en tout cas. Plus personne ne venait dans ce temple, l'albinos risquerait de mourir sans que quiconque ne le sache. L'idée de la mort ne le déprimait pas trop, après tout c'est ce qui nous arrive à tous au bout d'un certain temps. Pourtant Akemi n'avait pas envie de perdre son souffle de vie sur une idiotie pareille...


« C'est que de la pluie. »

De la pluie oui... Elle se méfiait de lui. Tanaka le comprit rapidement que cette fille devait penser comme lui : Ne le quitte pas des yeux.

Il y a de la place sous ce temple, assez pour augmenter la distance entre eux tout en se mettant au sec. Elle préféra rester sous la douche cependant. Était-ce pour autant de la méfiance envers un pauvre type tout en blanc ? C'est en écartant sa chevelure en arrière, révélant clairement son faciès, qu'il se demanda si cela ne lui permettrait pas de le tuer plus facilement. Peut-être avait-il un félin devant lui, une lionne prête à bondir sur sa proie avant de la déchirer en morceaux... Le mystère restait entier, et cela commençait à gonfler l'enfant de lune qui aimerait bien être fixé une bonne fois pour toutes.


« A qui tu rends des comptes ? Tu la joues Super Tramp ? Et arrête de m'regarder comme ça si tu veux garder ce qui te sert à affirmer que t'es un homme. Je déteste ça. »

Ok méfiance, merci !
C'était là sa supposition finale, seul un idiot parlerait ainsi si son but était de tuer. L'albinos savait que son sac laissait présumer un butin juteux pour un quiconque errant, d'où sa méfiance permanente. Mais il savait rester sur ses gardes sans avoir à regarder quiconque, après tout l'humain possède cinq sens.


- A personne

Sèche et courte, en voilà une réponse à la Tanaka. La seconde question n'avait pas de sens à ses oreilles, il préféra l'ignorer. Mais la première comportait son lot d'informations quand on réfléchit avec un minimum de logique. Déjà, qui demande ce genre de choses ? Le quidam de 15 ans qui n'a pas encore compris que son environnement a changé ? Non pas vraiment... Plutôt le type qui vit avec un gang qui ne manque pas d'ennemis. Donc si quelqu'un savait ce qui se passe dans cette ville depuis plus d'un mois, c'est bien elle.

- Et j'arrête, mais abrite toi

La quittant du regard, le garçon bougea pour se mettre en tailleur. L'averse n'en était pas une, et le voilà bloqué sous ce toit de fortune avec quelqu'un qui lui évoque un soldat égaré et bien loin de son champ de bataille.

A partir de cet instant il fit mine de ne plus se soucier d'elle, le regard perdu sur l'asphalte. La réalité est bien différente, mais ça le soulageait vraiment de pouvoir la quitter du regard et d'apprécier le doux son des gouttes chutant sur la terre.

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Song Of Storms   
 

Song Of Storms

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Song of storms ♦ ft. Carmen
» Song of the Underground Railroad (John Coltrane Quartet)
» Nouveau thème song pour MVP
» SAL Their Song de Blackbird Designs
» (Clip) GOING CRAZY - Song Ji Eun.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Akashiki :: Bords de la ville :: Temple d'Inari-