Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

live freely - Ikaku Fujiwara

Ikaku FujiwaraMessages : 6
Opales : 1155
Date de naissance : 22/07/1992
Age : 25

ID CARD
Rôle:
Âge:
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: live freely - Ikaku Fujiwara   Lun 20 Oct - 14:02


 
Ikaku FujiwaraWhy are people so envious of others? Why do people look down on each other? Why does it happen like that?! Pisses me off!


   ◊ Talk about yourself !
   

Nom : Fujiwara
Prénom : Ikaku
Âge : 16 ans
Date de naissance : 11/03/1998
Sexe : Homme
Taille : 1m75
Couleur des yeux : Bleus
Nationalité : Japonais
Adresse : Côté est d'Akashiki
Groupe : Strike Force
Rôle : Espion
Avatar : Nice — Hamatora.
Qualités : Sociable, souriant, amical, sincère, généreux.
Défauts : Rancunier, égoïste, tête de mule, bagarreur, brutal, radin.
Famille : Une mère et un père que je n'ai jamais connu.
École : Élève dans la moyenne malgré mes écarts de comportement.
Délinquance :J'ai brûlé la maison d'une quenelle d'Himeka.
Réputation : Relativement mauvaise dans le côté Est. Sinon neutre en général, je suis pas vraiment du genre à me soucier de ça.
Popularité : J'en sais rien. Ça m'intéresse pas.
Arme : Mes poings et tout ce qui me passe sous la main en général.


   ◊ What you've been through...
   
Ce que vous avez fait avant la disparition des adultes :

Ne fais pas ceci, ne fais pas cela. C'est toujours ainsi que mon quotidien a été dans les grandes lignes, élevé par ma mère et seulement elle, elle a toujours voulu que je sois le rejeton proche de la perfection. Jusqu'à l'adolescence, vous savez, cet âge difficile où l'on a tendance à se rebeller et lorsque l'on pense être le plus fort, le plus intelligent, le meilleur et j'en passe de toutes ces prétendues qualités qui font de nous des crétins incapables de se remettre en question. Une passe plutôt difficile me direz-vous où les enfants ne se font pas de cadeaux.

Il faut que tu cesses.
J'ai pas envie. Laisse moi tranquille.

Ces répliques, je les ai servi tous les jours après les cours à ma mère lorsque je suis revenu couvert de bleus, balafres et autre. Ça m'a valu de couvrir toujours mon visage de pansements ici et là. Rien de grave, les bagarres c'est fréquent chez les jeunes. Mais toujours est-il que ça a alerté mes professeurs et notamment la psychologue du lycée, ah la fameuse psychologue.

Au final, je parle de psy mais je devrais dire stagiaire en psychologie. Cette jeune femme qui se nomme Himeka, moi, je la trouve tout sauf jolie en fait. Elle est vulgaire et même si à mon âge, on pense plus avec ce qu'on a dans son calbut qu'avec sa tête, je vois bien que cette demoiselle n'est pas très claire. C'est vrai, elle s'est souvent fait reprendre par le proviseur qui lui a dit que sa tenue n'est pas très adaptée. Si nous les garçons, nous sommes des bêtes parfois un tantinet vulgaire à cause de la crise d'adolescence, certaines jeunes femmes devraient se regarder aussi dans un miroir de temps à autre.

Fujiwara, puis-je te parler deux minutes ?

Oh pitié.

Elle m'a invité à boire un café dans un petit salon qui m'a semblé sympathique. Le piège se referme sur sa proie et je n'ai pas remarqué que je suis le menu du jour, quel crétin je fais. Nous avons longuement discuté de mes soi-disant problèmes et selon elle, je fais cela pour attirer l'attention des adultes. Foutaises. Ai-je vraiment besoin qu'on fasse un tant soi peu cas de ma présence ? Pas du tout.

Les professeurs disent de toi que tu es un élève discret et travailleur en classe alors pourquoi une telle attitude une fois dehors ?
Qui sait.

Ma réponse a dû lui donner la frustration nécessaire pour qu'elle me lâche mais... Sa main prend la mienne, la dirige sur sa poitrine sans que je ne comprenne réellement pourquoi. Son geste a le don de me faire rougir, de me mettre énormément mal à l'aise et je tente de retirer mon poignet de son étreinte mais rien à faire elle me tient. Jusqu'à un flash très désagréable. Celui d'une photo.

Héhé gamin, ta vie est foutue ! Foutue, tu comprends ?!

Je n'ai à peine le temps de réagir qu'Himeka me lâche brutalement. Elle me gifle pour donner plus de vraisemblance à la scène et elle semble avoir les larmes aux yeux mais ce n'est que de la comédie.

Après ces événements, je ne me suis plus jamais repointé au lycée. La honte. Auprès de tous, je suis passé pour un pervers. Il valait mieux que je ne ressorte plus jamais, que tous ces crétins disparaissent de ma vie. Ils ne me comprennent pas. Je ne veux plus jamais être blessé par les belles paroles des autres, ne plus jamais me lier.

Il vaut mieux être seul que mal accompagné.

Ce matin là, il ne fut comme les autres, ma mère n'a pas tenté de me réveiller pour partir en cours. Alors je me suis préparé avant de sortir aux alentours mais pas un chat, c'est calme, beaucoup trop à mon goût. Je sonne alors chez les voisins mais rien ne m'alerte du moins pour le moment excepté des pleurs. Je donne alors des coups de pied dans la porte avant que la serrure ne saute bien que la douleur que j'ai ressenti en enfonçant la porte n'est pas des plus agréables mais qu'importe.

Ikaku... ?

C'est la fille de mes voisins. Ils sont toujours présents, enfin, sa mère l'est et curieusement, ce n'est pas le cas. Je viens la prendre dans mes bras, cette petite avant de sortir d'ici.

Elle est où ta mère ?
Je ne sais pas...

Entre deux pleurs, elle me dit cela. Les adultes auraient disparus ? C'est pas possible, ce doit être une mauvaise blague. Je l'emmène alors chez moi avant de la poser sur le canapé.

Écoute, je sais pas ce qu'il se passe ici, c'est complètement dingue mais ce qui est sûr c'est que je vais m'occuper de toi. Alors tu n'as pas de soucis à te faire ? On trouvera une solution.

Elle a simplement hoché la tête avant d'essuyer ses larmes pour me sourire, elle doit sans doute être inquiète malgré tout. Je le suis aussi mais je ne dois pas le montrer, je suis le plus grand après tout.

Ce que vous avez fait durant le mois suivant la disparition des adultes :

J'y ai pensé jour après jour, me venger de ce qu'on m'a fait. Profiter de la disparition des adultes pour le faire. J'ai trouvé l'adresse d'Himeka dans les dossiers du lycée maintenant abandonné par les jeunes.

Tant bien que mal car les ressources sont difficilement trouvables désormais, le grand bazar ou plutôt le supermarché a été dévalisé. Enfin, j'ai pu malgré tout trouver de quoi faire brûler. Quant à l'essence, je l'ai prise chez moi. Ça ne va pas être facile de ne pas se faire prendre en train de commettre un tel délit mais je m'en fiche, mon honneur a été bafoué. Lorsque tout reviendra à la normale, du moins, je l'espère, j'aimerai voir sa tête à cette garce quand elle se rendra compte qu'elle a tout perdu. Ce sera le plus beau jour de ma vie.

Le soir même, j'ai décidé de passer à l'action. J'ai attendu que la petite s'endorme puis je suis sorti. J'ai enfilé ma capuche au cas où des membres d'United Heroes font des rondes les soirs afin qu'on ne me reconnaisse pas. Une fois devant chez Himeka, j'ai versé de l'essence sur tous les meubles et autres surfaces. Je ne peux évidemment pas faire brûler ça de l'intérieur mais j'ai tout prévu. Même si le danger est présent, que je risque ma peau. J'en ai besoin pour avancer.

- - - - - - -

Deux semaines se sont écoulées depuis que j'ai mis le feu à la maison de la garce. C'est plutôt une belle journée et je décide de sortir pour ramener de quoi se nourrir malgré que la plupart des vivres soient entre les mains du groupe qui dirige le côté Est.

Eh toi.
Hm ?

Il s'agit d'un petit groupe qui a l'air un peu à part. Sans doute des enfants qui n'appartiennent pas aux United Heroes.

T'as brûlé la maison d'Himeka ! C'est ma sœur ! Tu vas me le payer !
Ah ouais ?

La bagarre qui a suivie fut bien l'une des pires que je n'ai jamais fait, je n'ai d'ailleurs clairement pas fait le poids. Une fois rentré, couvert de bleus et de balafres, je n'ai rien expliqué à ma petite sœur d'adoption.

On y va.

Après cela, je ne me souviens pas exactement de ce qui s'est passé. Je sais juste que j'ai fui le côté Est. Je ne veux plus y remettre les pieds, plus jamais.

Nous avons rejoint le côté Ouest et plus précisément le quartier rouge, base du groupe Strike Force. Je ne pourrai pas dire si notre ignorance ou le fait que je sois blessé nous a aidés mais des membres sont venus à notre secours. Il a fallu tout leur raconter et nous avons été intégrés parmi eux.

Au moins, personne ne me jugera par ici.


   ◊ You, behind the screen ( ͡° ͜ʖ ͡°)
   
Surnom : Hoshi
Age : Deux ans et toutes mes dents.
Comment avez-vous découvert le forum : Partenariat + Leny.
Quelque chose à ajouter : Nope !
Code :Validééé ploup !
   

   

   
Ikaku FujiwaraMessages : 6
Opales : 1155
Date de naissance : 22/07/1992
Age : 25

ID CARD
Rôle:
Âge:
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: live freely - Ikaku Fujiwara   Jeu 6 Nov - 11:13
Pardon du DP mais c'est juste pour signaler que j'ai enfin terminé... D:
Ringo NyurikoMessages : 45
Opales : 1099
Date de naissance : 07/08/1998
Age : 19
Localisation : Là ou je peux dormir en paix
Humeur : Joyeuse & amoureuse

ID CARD
Rôle: Informatrice
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: live freely - Ikaku Fujiwara   Jeu 6 Nov - 15:05
Bienvenue petit bagarreur :3 Histoire intéressante, c'est charmant le côté protecteur de ton personnage. En tout cas, j'espère que le fow te plaira ~ :D
Invitéavatar

MessageSujet: Re: live freely - Ikaku Fujiwara   Jeu 6 Nov - 18:13
OMG NICE-KUN d'HAMATORA CHEZ LES SF *-*
*ahem je me calme*

bienvenue parmi nous ♥ Par ocntre je ne sais pas si il y encore de la place dans le groupe des espions car il y a déjà moi et pas mal de gens, c'est à voir avec le staff ^-^
Ikaku FujiwaraMessages : 6
Opales : 1155
Date de naissance : 22/07/1992
Age : 25

ID CARD
Rôle:
Âge:
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: live freely - Ikaku Fujiwara   Jeu 6 Nov - 19:43
J'ai été lire dans les groupes après la MàJ et il n'y a plus de limitation apparemment mais si jamais je dois changer, c'est au staff de me le dire... '-'

Et merci ! o/
Invitéavatar

MessageSujet: Re: live freely - Ikaku Fujiwara   Jeu 6 Nov - 19:52
On verra bien ^^ en tout cas amuses toi bien et j'espère que tu seras bientôt validé *^* -un nouveau beau gosse dans ma liste fufufu *aoi-kun va me tuer si il voit ça...*-
Hana WolkeMessages : 196
Opales : 1351
Date de naissance : 09/05/1999
Age : 18

ID CARD
Rôle: aucun
Âge: seize
Inventaire:
avatar

MessageSujet: Re: live freely - Ikaku Fujiwara   Jeu 6 Nov - 22:00

☆ VALIDAY L'AMI
Ay ay ay ! ton perso' pue la badassitude. Pour le rôle d'espion, pas de soucis pour l'instant ! c'est mieux quand c'est plusieurs à mon avis. 8D
Et ton histoire, est trop hella, je suis troop fan. Sans compter son avatar. Poor Himeka 8D Non srs, je n'ai rien à redire et sans hésitation, JE TE VALIDE >w< ♥️

Pour la suite, je te conseille d'aller recenser ton avatar et de te faire une fiche de relation. Enfin, si tu as déjà envie de RP, tu peux chercher des personne avec qui rp dans cet endroit !

Wuala wuali, amuses-toi bien sur le forum !    


d a y m a r e


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: live freely - Ikaku Fujiwara   
 

live freely - Ikaku Fujiwara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TEST SOFT GPS] ALK COPILOT LIVE 8 : Retrouver le test complet
» Dilemme (W9), le live depuis la Suisse
» Live Fast Die Never (Angel Soundtrack)
» [TWEAK] Swisscom accès au vodafone live
» [Souls Team] - Mep Live [G&G]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Le personnage :: Présentation :: Strike Force-