Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Mission brouillard et le mystère du chouchou disparu [PV - Reina et Ringo Nyuriko et Isaac Lamora]

Ringo NyurikoMessages : 45
Opales : 1128
Date de naissance : 07/08/1998
Age : 19
Localisation : Là ou je peux dormir en paix
Humeur : Joyeuse & amoureuse

ID CARD
Rôle: Informatrice
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Mission brouillard et le mystère du chouchou disparu [PV - Reina et Ringo Nyuriko et Isaac Lamora]   Mar 21 Oct - 5:29

Ça faisait quand même un bout qu’on était allé marcher sur les abords de la ville. Depuis la disparition des adultes en fait. Quand on y pense, ça faisait pas si longtemps, mais tellement de choses s’étaient produites depuis que j’avais l’impression que ça faisait vraiment longtemps. Ma sœur était devant moi, mais elle jetait souvent des regards derrière elle pour voir si je suivais toujours. Personnellement, j’étais surtout concentré à ne pas faire de bruit et à veiller sur nos arrières. Même si ma sœur pouvait devenir une enragée, on n’était pas entrainées pour se battre et je n’avais pas trop envie de tomber sur un clan adverse. Normalement, la zone plus au sud était plus calme, mais on ne savait jamais ce qui pouvait y rôder.

En y réfléchissant, j’aimais mieux faire cela. Il y a certaines tâches auxquelles nous avions été attribuées lorsque nous étions dans le groupe des New Exuviae qui me donne froid dans le dos chaque fois que j’y repense. Bien sûr, il nous avait fallu travailler fort pour gagner la confiance de nos chefs et ainsi prendre la position que nous avions maintenant. Après tout, nous jouissions d’une certaine liberté. La plupart du temps, nous pouvions aller où nous voulions quand nous le voulions. Même si une mission plus précise nous était donnée, nous pouvions l’accomplir à notre façon, tant que nous nous en acquittions. Bien entendu, il y avait toujours les dangers, mais les dangers existaient partout.

Après une demi-journée de marche, nous sommes arrivées aux abords de la ville. Le brouillard était toujours là, tel un mur nous rappelant que nous étions confinés. Que nous devions gérer nous même l’avenir. Je me suis avancé à l’intérieur, pour tenter ce qui avait déjà été tenté un millier de fois par les enfants effrayés en quête de réponse ou essayant de fuir. Je suis ressorti exactement là où j’étais entré, alors que pourtant j’étais sure d’avoir suivit une ligne droite. Une petite frustration s’empara de moi, mais je ne la déchainai pas. Nous n’avions pas besoin de cela. Et de toute façon, peu importe mes sentiments face à cette barrière machin magique, elle ne semblait pas vouloir disparaitre.

Je voulus jouer avec mon chouchou en fleur, mais il n’était pas là. Je m’arrêtai. Depuis mes 12 ans, je portais autour de mon poignet droit un élastique à cheveux constitué de plusieurs fleurs jaunes. Ma sœur avait sur le poignet gauche un chouchou rose qu’elle avait depuis la même date. Nous en avions reçu chacun lors du dernier Noël avec notre grand-mère maintenant décédée. Depuis, ces chouchous n’avaient pas quitté nos poignets. Chaque fois que j’étais nerveuse, je le faisais tourner sur mon poignet, c’était devenu un réflexe. Même si chacun de mes bracelets avait une certaine signification, celui-là me semblait encore plus important. Je levai mes yeux paniqués vers ma sœur, puis vers le chemin que nous avions fait jusqu’à maintenant. Je devais absolument le retrouver. Il ne pouvait pas être loin, je me souvenais avoir joué avec un peu plus tôt. Sans dire un mot, je commençai à faire notre trajet à l’inverse.
Reina NyurikoMessages : 8
Opales : 1194
Date de naissance : 22/07/1994
Age : 23

ID CARD
Rôle:
Âge:
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Mission brouillard et le mystère du chouchou disparu [PV - Reina et Ringo Nyuriko et Isaac Lamora]   Mar 28 Oct - 7:41
L'objectif est simple. Se rendre au bord de la ville pour inspecter une nouvelle fois cette brume.  Ce n'est pas quelque chose qui a été demandé par notre clan , non loin de là. Ce n'est surement pas une des choses qui les préoccupe maintenant , ils préfèrent bien mieux s'occuper de leurs affaires dans leur nouveau mode de vie.  Le passé est déjà loin derrière eux, à un point de non-retour. Sauf que ce n'est pas ce que tout le monde pense. Ma sœur et moi  en sommes la preuve puisque nous cherchons toujours un moyen de retrouver la vraie civilisation.  On n'a pas beaucoup de temps libre pour ça, mais dès qu'on en a , on s'y met bien que ça laisse très peu de place à la détente.

On est partie très tôt le matin pour être certaine de croiser le moins de personnes. Nous n’avons jamais aimé être avec les autres depuis l'incident . On le faisait seulement si c'était nécessaire comme on ne peut pas faire confiance à personne.  La marche a été plus longue que je pensais. Il  est vrai qu'on s'est ralenti en prenant les chemins peu fréquentés et par le fait même que je regardais toujours derrière moi. Je ne peux pas me permettre de laisser Ringo s'égarer. Elle est tellement tête en l'air qu'elle pourrait se laisser distraire par une chose insignifiante et s'éloigner assez vite pour que je la perdre. Certains diront que c'est une mauvaise manie, mais j'ai bien le droit de me rassurer.  Malgré ça , je croyais que ce n'était pas si loin que ça. C'est seulement en début d'après-midi qu'on a aperçu cette cage de brouillard.  On ne peut pas rester longtemps si on veut retourner au campement avant la tombée de la nuit alors on s'est mis rapidement au travail .

Ringo a opté pour le test que tout le monde avait déjà fait au moins une fois ce qui m'a fait un peu rire . C'est vrai que le proverbe dit : « qui ne risque rien n'a rien », mais rendu là, il ne faut pas trop poussé sa chance.  J'ai préféré choisir une approche différente . Je pris un caillou par terre et le lança de toute mes forces dans ce nuage gris.  Je couvris aussi mon visage avec mes mains afin qu'il ne me revienne pas en pleine face sauf qu'après quelques secondes d'attentes, j'ai bien capté qu'il a bien traversé de l'autre côté. Cette petite découverte me mit le sourire aux lèvres et je me demandais même pourquoi je ne l'ai pas essayé avant. Il serait facile d'envoyer un message de l'autre côté de cette façon. Bien sûr, je n'avais pas la certitude que quelqu'un allait passer par là , que l'écriture ne s'effacera pas par magie ou bien encore que le papier ne se fasse tout simplement pas détruire par cette brume. Pourtant, ça valait tout de même le coup d'essayer.

Au moment  où je me retourne vers ma sœur pour lui faire part de cette nouvelle,  je remarque qu'elle a l'air paniquer.  Sans même me dire un mot, elle décide de rebrousser chemin d'un pas lent. Il est facile de comprendre qu'elle a perdu quelque chose et qu'elle tient à le récupérer, mais quoi ?  Je la suis par obligation comme je n'aime pas l'idée de la laisser se promener seule ici.  Il ne me faut pas grand temps pour deviner ce qu'elle a perdu juste en l'observant .  Ce n'est pas comme si on est équipé avec dix millions d'affaires. C'est le bracelet que lui a offert notre grand-mère. Je la comprends de vouloir le retrouver, mais en même temps il peut être n'importe où avec toute la route qu'on a faite.  Il pourrait être parti au vent ou avoir été ramassé par un inconnu... rien ne nous prouve le contraire.  Bien que je sais qu'elle ne va pas apprécier , je la retiens par le bras pour arrêter ses recherches.

-J'aimerais bien rester un peu plus longtemps . On pourra retrouver ton chouchou plus tard sur le chemin du retour , il n'a pas grand risque qu'il bouge .  Sinon , je te donnerais le mien  ou je pourrais toujours t'en trouver un pareil dans une vieille boutique abandonnée. Il doit surement en.


Je ne pris même pas le temps de finir ma phrase comme j'ai entendu un bruit derrière moi. Je me retourne aussitôt en espérant que ce soit seulement un chat errant qui passe....
Isaac LamoraMessages : 74
Opales : 1277
Date de naissance : 13/06/1997
Age : 20
Localisation : Entrain de fouiller tes poches
Humeur : Pret à vous jouer un mauvais tour!

ID CARD
Rôle:
Âge:
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Mission brouillard et le mystère du chouchou disparu [PV - Reina et Ringo Nyuriko et Isaac Lamora]   Mer 29 Oct - 0:53
Les abords de la ville n'étaient guère visités, et les gens préféraient même l'éviter en général. Chose mystique nous ramenant à notre point de départ, il y a divers rumeurs qui courent en ces lieux. Qu'une partie de votre âme est absorbé à chaque fois que vous tentez de la traverser, que c'est une punition divine, ou que des monstres rodaient aux alentours.

J'étais parmi ceux qui répandaient ces rumeurs sans fondement. Rien de tout cela n'était vrai bien entendu. Enfin, en soit, ce ne serait pas étonnant si cela avait été avéré. Âpres tout, un brouillard comme ça entourant la ville comme un mur, la disparition des adultes...Plus rien ne serait étonnant.
Mais ces fausses rumeurs suffisaient pour faire en sorte que peu de gens viennent ici. Aussi, pas mal de choses n'eurent pas eu l’occasion de se faire piller. Quelques voitures, quelques bâtiments.
L'endroit était complètement désert et évité par les différents groupes.
Les rares personnes qui s'aventuraient dans la zone ne restaient pas très longtemps, essentiellement pour vérifier si la situation n'avait pas potentiellement changé. Je faisais partie de ces personnages là. Même si rester dans cet endroit lugubre ne me gênait pas tant que ça, vu que je pouvais récupérer pas mal de chose par ci par là.

Et, comme prévu, j'avais constaté que la situation n'avait pas changé d'un pouce. Combien de temps allions nous rester ici, dans ce monde de dingue et quasi irréel ? Quelque part au fond de moi je pensais encore à une salle blague des adultes, ou, une expérience à grande échelle.
Ce serait quasi plus réaliste qu'une magie quelconque ou une punition divine haha....

C'est plongé dans mes pensés que j'entamai un petit casse croûte sur le chemin du retour , constitué d'une simple barre chocolaté et d'une bouteille de lait. La vie ici était certes palpitante et parfaite pour quelqu'un de mon espèce, mais mes parents et la troupe me manquaient cruellement. Ce n'était pas la même chose de faire les choses en solo. Surtout qu'ils étaient les rares personnes à rire à mes farces et à mes blagues...

Par habitude, ou par manie me diriez vous, je tachais toujours de marcher à couvert. Et c'est là, une ou deux heures plus tard, que j'aperçus deux demoiselles se dirigeant dans le sens contraire au mien. Entre autre, vers le brouillard. Cela n'aurait point attiré mon attention si je n'avais pas reconnu là des informatrices des Haiiro no Kitsune. Je n'avais pas leurs noms en tête par contre...Ils n'avaient pas vraiment un rôle très haut placé. Mais, ça attirait quand même ma curiosité. Peut être qu'ils avaient d'autres plans en tête. Et en plus, je m'ennuyais. Rapidement je me cachai derrière une voiture et attendis patiemment qu'ils passent leurs routes.
C'est alors que je pris la grande peine de me déguiser avec les quelques trouvailles d'aujourd'hui, car je ne m'étais pas préparé auparavant. Une petite casquette multicolore eeeeet...ces fameuses lunettes avec compris dedans un nez et des moustaches. Mon dieu. La pêche d'aujourd'hui était vraiment maigre...Bah. Il fallait bien cacher mon identité au cas ou quand même...
C'est ainsi déguisé que je commençai ma filature.

Elle ne se révéla pas vraiment facile, sachant que l'une se retournait sans cesse. Je veux bien qu'on fasse attention, mais là, j’appelais ça de la paranoïa ! Si elle m'avait repéré, elle n'en montra aucun signe. Mais ça m'aurait étonné. J'étais à une bonne distance, et nombreux étaient les obstacles sur le chemin pour me couvrir un temps soit peu.
Cela m'étonna quelque peu lorsque l'une d'elle fit tomber un chouchou en fleur. J'avais au début cru à un signe pour me dire qu'elles étaient au courant de ma filature, ou à un piège, mais lorsque je le pris pour l'identifier un peu plus, il ne se passa rien de...Spécial. Hmm...

La suite ne se montra pas si extraordinaire que je ne je l'aurais pensé. J'avais dû me rapprocher pour voir ce qu'elles allaient faire.
L'une d'elle tenta de traverser, tandis que l'autre fit quelque chose de plus originale. Huhuh...Lancer quelque chose à travers la brume, je n'y avais encore pas pensé jusqu'à maintenant. Et le résultat se révéla très intéressant, rajoutant encore plus de question sur le tas qui penchait déjà dangereusement.
Soudain, la jeune fille qui avait traversé la brume rebroussa son chemin. Ils en avaient déjà terminé ?
Ils marchèrent ainsi, me dépassant moi et ma cachette. Mais rapidement, sa partenaire la retint.
Que ce passait il donc, était la question que je me posais.

Je réussis à entendre :

-J'aimerais bien rester un peu plus longtemps . On pourra retrouver ton chouchou plus tard sur le chemin du retour , il n'a pas grand risque qu'il bouge .

Je mis ma main dans mon sac de trouvaille. Elle cherchait ce truc là? Il avait une quelconque valeur sentimentale ?
Huh...Peut être que je pourrais m'en servir pour soutirer des informations.... ? Naaaan. Mais c'était une occasion en or pour les aborder, et qui sait, partager des infos.
C'est alors que je sortis de ma cachette derrière une voiture d'un pas nonchalant. Le fille à la chevelure rose se retourna rapidement.

-Hé bien ! Bonjour mesdemoiselles, c'est un endroit bien particulier pour se balader. Leurs dis en faisant une petite courbette. Que me vaut cet immense honneur ?

Nul besoin de rajouter que cette politesse contrastait uuun peu beaucoup avec mon accoutrement de vêtement rapiécé, mes accessoires grotesques, et mon sac en mauvais état.
J'avais la parfaite image du mendiant. D'un mendiant clown, peut être.
J'avais appris depuis longtemps que le ridicule ne tuait pas. Sinon, je serais mort depuis un sacré moment. Un sacré sacré moment.

Hrp:
 
Ringo NyurikoMessages : 45
Opales : 1128
Date de naissance : 07/08/1998
Age : 19
Localisation : Là ou je peux dormir en paix
Humeur : Joyeuse & amoureuse

ID CARD
Rôle: Informatrice
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Mission brouillard et le mystère du chouchou disparu [PV - Reina et Ringo Nyuriko et Isaac Lamora]   Ven 21 Nov - 5:00
Je m’étais retournée pour chercher mon chouchou, un objet qui avait quand même beaucoup de valeur pour moi. Je le cherchais des yeux au sol, inquiète, et je n’avais pas du tout réalisé ce qui s’était produit lorsque ma sœur avait lancé une pierre dans la brume. Je n’arrivais surtout pas à croire que je l’avais laissé tomber. C’est le bras ma sœur qui m’arrêta et je levais rapidement les yeux pour la regarder.

- J'aimerais bien rester un peu plus longtemps. Me dit-elle. On pourra retrouver ton chouchou plus tard sur le chemin du retour, il n'a pas grand risque qu'il bouge.  Sinon, je te donnerais le mien  ou je pourrais toujours t'en trouver un pareil dans une vieille boutique abandonnée.

Une petite colère monta en moi et sans le dérangement j’aurais surement éclaté sur elle. Qu’est-ce qu’elle croyait ? Que tout autre bracelet ferait l’affaire ? C’était un cadeau de sa grand-mère quand même ! Et rien ne peut remplacer un objet de valeur sentimentale. Par chance, pour les oreilles de toute autre personne passant par là et pour la subtilité, quelque chose l’empêcha d’exploser. Un bruit, la réaction vive de sa sœur qui ne termina même pas sa phrase et un inconnu qui émergeât de derrière une voiture. Un drôle d’énergumène d’ailleurs.

Il était habillé avec un style un peu douteux, son sac semblait plutôt usé et surtout, il portait une casquette colorée et une paire de lunettes avec une moustache attachée. S’il voulait avoir l’air crédible, ce n’était pas réussi. D’ailleurs, j’eus vraiment beaucoup de difficulté à ne pas éclater de rire. Finalement, seul un petit sourire se glissa sur mon visage et j’oubliai mon problème de chouchou un instant. Non, mais, quand un type vêtu ainsi sort de nulle part, difficile de réagir autrement.

Il nous salua, mais personnellement j’étais encore un peu trop sur le choc pour lui répondre et de toute façon, il valait mieux que je me taise, sinon je risquais de faire une bourde. Je ne fis que reculer et me placer pour pouvoir agir en cas d’urgence. Pour un œil extérieur, j’avais plus l’air de me gratter le dos. De toute façon, je n’avais pas l’air d’une battante et on ne me considérait pas souvent comme un danger. En même temps, ce n’était pas faux. Le garçon devant nous devait être un solitaire puisqu’il se déplaçait seul, mais on ne savait pas. Il pouvait avoir des copains de cachés autour. Je fis le tour des lieux des yeux pour vérifier et bah, ils devaient être bien cachés.

Après avoir fait mon petit « check-up », je lançais un regard à ma sœur pour lui indiquer que j’attendais son signal si jamais elle sentait qu’on devait agir. Soit fuir, soit attaquer, soit relaxer au cas où elle lui ferait confiance, mais ce serait étonnant, surtout avec un accoutrement pareil. Même si pour l’instant, il n’avait pas l’air trop méchant, on ne pouvait pas se fier aux apparences, c’était peut-être un fou furieux.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mission brouillard et le mystère du chouchou disparu [PV - Reina et Ringo Nyuriko et Isaac Lamora]   
 

Mission brouillard et le mystère du chouchou disparu [PV - Reina et Ringo Nyuriko et Isaac Lamora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le mystère Yachiru!
» Elisabeth Röhm sur TF1 : dans Mon enfant a disparu
» le mystère de l'île verte
» Mystère de la Bibliothèque Verte / Bibliothèque de la Jeunesse
» Ces parcs qui ont disparu...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Akashiki :: Bords de la ville :: Brouillard-