Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI

Shinobu TsukataniMessages : 25
Opales : 1436
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 22
Humeur : Une envie de sang .-.

ID CARD
Rôle: Chef des Crazy
Âge: 15
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Sam 29 Nov - 17:44
Décidément les choses semblait bien calme ces derniers temps. Cet à dire les dernières heures.  Il  n’y avait rien à faire, bien qu’il me faille des informations sur Leiko Kagome. Comment un tel échec  avait pu arriver dans ma propre organisation. Inadmissible ! Je m’avance à grand pas dans les rues en direction des anciens bâtiments de divertissement. Je trouverai probablement de quoi me divertir là bas, histoire de casser mon ennuie mortel.  

Une fois sur place j’observe ce qu’on appellerait la délinquance d’hier. Des jeunes qui pensent qu’ils font encore le poids avec leurs petits groupes minables face aux diverses grandes puissances qui sont apparu depuis la disparition des adultes.  Il parait que l’espoir fait vivre… moi je pense que il n’y a que dans le sang que l’on avance vraiment, l’espoir n’a aucune utilité à part rêver à un monde meilleur où l’on obtient ce que l’on voudrait. Mais ce monde n’existe pas, le notre est bel est bien pourri jusqu’à la moelle et moi je me délecte du sang qu’il verse, rien de plus, rien de moins.

En passant entre les groupes, seule, je peux aisément sentir leur regard posé sur moi. Un léger sourire se dessine sur mon visage. Cette ville est un terrain de jeu dès plus agréable.  Malgré ma lame accrocher à ma taille et le pistolet délicatement accroché sous ma jupe, cela ne découragerais aucun d’entre eux. Tout ça parce que je suis seule, stupide idée non ?

Cependant certains, me connaissait de nom et de vue et détournaient le regard rapidement, les autres connaissait peut-être mon nom je l’ignore, mais les descriptions fait ne peuvent pas toujours être fidèle à la réalité après tout.  Finalement je m’arrête dans un coin et me pose contre mur, petite ruelle perpendiculaire à la principale. Vide enfin pour l’instant, on est jamais seul bien longtemps quelque part ici.

Je déglutie doucement claquant ma langue pâteuse sur mon palais. J’ai soif, soif de voir du sang couler. C’est fou comme ce genre de pulsions est agréable à ressentir. Mon corps tout entier se tend rien qu’à l’idée de trouver quelqu’un au hasard et de faire délicatement, ou pas, couler son sang.  Des bruits de pas se font entendre à l’autre bout de la ruelle, je tourne la tête pour observer les silhouettes, une dizaine.  Il avance lentement et ne m’ont pas encore remarqué.  Je me recale contre le mur fixant son parallèle devant moi.

Le groupe d’individu arrive enfin à mon niveau. Ils s’arrêtent devant moi et forme un arc de cercle autour de moi. Que des hommes… quoi que peut-être que le petit sur la gauche est une fille, ces trait son plus fin mais les souillures sur son visage et sa tenu vestimentaire ne m’aide pas à déterminer ça.  Leur chef, enfin je suppose que c’est leur chef, s’adresse à moi me demandant que fait donc une si charmante demoiselle toute seule ici.  Je lui adresse un rapide regard exaspéré, c’est bon il m’a déjà énervé rien qu’à son attitude de charmeur pitoyable.  Je prends pas la peine de lui répondre et regarde sur le côté, vers la rue principale. Mon regard croise celui d’un garçon une fraction de seconde avant que  l’autre imbécile vienne me plaquer violemment contre le mur. Comme pour protester contre mon manque de réaction à son égare.

Mon dos absorbe le coup sans broncher, cet idiot viens de signer son arrêt de mort parce qu’il n’a pas sut se dire qu’il aurait dût poursuivre son chemin, sans s’arrêter ici. Après tout ma patience à des limites et elles ne sont pas bien élevés! Je tourne vivement mon regard sur lui et attrape ses épaules avant d’aller lui asséner un coup de genoux dans le ventre pour qu’il me lâche.  

-Qui t’as permis de me toucher  comme si je te devais obéissance enfoiré ?!
Hope ZarakiMessages : 260
Opales : 1605
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : Qu'anarchie et chaos se répandent sur le monde! La folie est la source de la sagesse!

ID CARD
Rôle: Haiiro no Kitsune (Collecteur d
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Dim 30 Nov - 21:43
Qui es-tu? [Pv: Shinobu] [-16]


Qu’est-ce que je foutais déjà dans cette partie du quartier? Était-ce réellement pour tuer mon ennui ou c’était le destin qui a fait en sorte que je puisse rencontrer une fille aussi impressionnante qu’est Shinobu Tsukatani. Pour simple information, Shinobu est celle qui dirige les Nightmares la faction la plus puissante des Crazy 2k14, mais moi je n’aurais jamais pensé pouvoir la rencontrer dans un endroit aussi miteux qu’était cette ruelle.  C’était avec indolence et ennui que je parcourais les rues du centre-ville, j’étais guidé par rien d’autres que mes pas. C’est alors que je passai devant une ruelle miteuse et que je remarquai une fille aux cheveux bleus se faisant entourer par une dizaine de mec, dont un qui c’était approcher, afin de lui poser une question, celle-ci le regardait d’un air exaspéré, elle n’avait, donc, pas peur de se faire entourer par autant de mecs à la fois? C’est alors que celle-ci tourna sa tête dans ma direction et croisa mon regard ne durant même pas une fraction de seconde et se fit plaquer contre le mur par le mec qui semblait avoir échoué avec succès sa tactique de drague. Avoir fait cela, sembla être une mauvaise idée pour le « chef » qui se fit empoigner par les épaules et reçut un coup de genou dans l’estomac, afin de lui faire lâcher prise.  La fille s’écria dans un excès de colère :

-Qui t’as permis de me toucher  comme si je te devais obéissance enfoiré ?!

La voir aussi vénère contre dix mecs m’a grandement intéressé, je ne pouvais pas la laisser seul face à tant de personne, c’était contre mes principes et qui plus est, je n’étais pas contre l’idée de m’amuser un peu, j’avais devant les yeux ce qu’il me fallait pour tuer mon ennui. Je m’approchai donc d’eux, discrètement, un de mes plus gros point fort était bel et bien la discrétion, sinon, je n’aurai pas fait partie des Haiiro no Kitsune et ils étaient tous concentrer à fixer la vénère aux cheveux bleus qui se tenait devant eux. L’homme qui venait de recevoir son coup de genou était rouge de colère et répondit à la fille :

–Connasse, tu va le regretter!

C’est à  ce moment que j’arrivai derrière lui et lui pointai mon flingue sur la tempe et lui répondit d’une voix calme et sadique :

-Oooh je suis désolé, mais tu n’auras point le temps de la faire regretter…bye!

« Bang! » fut le bruit que mon pistolet produisit, au moment ou je pesai sur la détente, le sang gicla partout et des éclaboussures atteignirent mon visage, le corps inerte du « Chef » tomba au sol et j’accrochai un sourire rempli  d’euphorie et psychotique. J’enchaînai aussitôt avec un autre à qui je plombai une balle dans le cœur et un autre que je tirai deux balles dans la tête. Je pris une pause et me mit à rire et rajouta d’une voix sadique et psychopathe :

- Hahaahahahahaa ! Allez continuons! Continuons à nous amuser! Plus il y a de fou, plus on rit!



Shinobu TsukataniMessages : 25
Opales : 1436
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 22
Humeur : Une envie de sang .-.

ID CARD
Rôle: Chef des Crazy
Âge: 15
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Dim 30 Nov - 23:12
Je suis en rogne mais, bien comme il faut. Et leur « chef » pense judicieux d’en rajouter une couche.  Cependant je n’ai pas le temps de lui répondre. Le jeune garçon dont j’avais croisé le regard pose son arme sur sa tempe. Une phrase. Un son. Et un corps inerte. Je fixe la scène sans une once de dégout. Mais assez paradoxalement je sens la frustration monter en moi en même temps que l’excitation de voir le sang giclé de sa tête venir en partir se déposer sur mon visage.  Le garçon enchaine et tue deux autres personnes, sans hésitation, dans un état de joie intense. Il s’amuse avec mes jouets !

Plus personne ne bouge, je le fixe énerver. Ais-je à un moment où un autre réclamer une quelconque aide ?! Mes proies, mon sang, mon jeu prit par un garçon de passage ! Avait-il l’âme à aidé comme les membres des United Heroes ?!  Finalement je m’en fous un peu. J’essuie lentement quelques gouttes de sang avec mon pouce avant de porter celui-ci à mes lèvres. Puis dans un mouvement rapide je dégaine mon arme et la plante la tête dans l’individu sur ma gauche. Entre les deux yeux, pourtant je ne le regarde pas. Mes yeux dans ceux de mon « sauveur ».  Cet acte provoque la colère des six membres restant en vie. Sans importance de toute façon il allait mourir avant que je m’occupe de monsieur je me mêle de ce qui ne me concerne pas.

Je me fais attaquer par trois d’entre eux alors que les trois autres cherchent à s’occuper de l’intrus. Avec ma main droite j’attrape mon pistolet et tire dans la tête d’un d’entre eux, joie de voir le sang giclé joyeusement de son corps. Alors qu’un second m’attaque à main nue je plante ma lame dans son épaule, le troisième en profite pour m’attaquer lui avec un petit couteau. Je me recule brusquement  récoltant une fine coupure sur ma joue. Mais le plaisir de les voir souffrir est plus important que ma rage de les exécuter. Je tire une balle finement placer dans le genou tu troisième homme qui laisse échapper un juron mémorable.   Il à mal et ne bougera pas bien loin dans son état. Un sourire sadique sur mes lèvres je m’approche du second et malgré un regard maintenant quelque peu apeuré comme celui de son ami, je plante ma lame dans son œil droit. Je veux plus de sang toujours plus.  Il n’y en à décidément pas assez.  Ainsi j’inflige de nombreuse coupure à son corps, encore et encore, jusqu’à lui couper la tête dans un trop grand élan d’enthousiasme. Le sang voltige de son corps provocant une fine pluie de gouttes carmin.

Le dernier à m’avoir attaqué pleure presque, laissant échapper des gémissements de supplication. Je n’aime pas ceux qui supplient ainsi par un désespoir profond alors que je n’ai encore rien fait. Il m’ennui terriblement et ne son aucunement digne d’un quelconque intérêt.  Calmement je viens enfoncer ma lame dans sa  jambe encore intact, juste histoire de voir encore plus la peur dans ses yeux. Je m’accroupis près de lui alors que je suppose que notre invité doit être encore en vie vu l’unique respiration audible derrière moi qui ne m’attaque pas.  Je lâche la poignée de mon fleuret qui n’en ait pas vraiment un en faite je dirais plutôt que c’est une fine épée.  Je fais signe à l’homme d’ouvrir la bouche, chose qu’il fait avec résistance.  Sans hésitation je rente le canon de mon arme dans sa bouche le forçant à l’ouvrir entièrement. Pas de mots pour lui, pas aujourd’hui, après tout je n’ais pas fini de jouer, celui qui m’a pris plus de la moitié de mon amusement va payer pour ça.

La peur dans les yeux de l’homme est enivrante à un point inimaginable. Je crois bien que s’il était possible de cracher de la peur il serait parmi les meilleurs dans cette catégorie. Des yeux aussi exorbiter,  presque au point de s’expulser de leur orbite tout seul. Afin d’éviter qu’il bouge je marche sur une de ses main et attrape l’autre dans la mienne. Je pourrais presque être douce, mais au final je ne sais pas ce qui devait plus l’inquiéter savoir qu’il allait mourir sous peu ou voir que je prenais plaisir à faire ça avec une sorte de calme olympiens qui cachait toute l’excitation de la chose. Il est vrai mon corps n’en pouvait plus toute cette tentions ce désire de sang, ce plaisir de sentir la peur, l’odeur enivrante du liquide ferreux, me donnant déjà presque le gout dans ma bouche et dans ma gorge avant d’en avoir bu une gorgée.

C’est exactement comme si ma gorge est asséché remplit d’un désire inassouvissable. Chaque fois que j’en avais, j’en voulais plus, cette fois ne fait pas exception. Finalement je presse la détente. C’est une mort rapide en soit que je lui ais donner. Je pose mes lèvres sur la plaie provoque absorbant le liquide dans ma bouche comme une denrée rare et précieuse, particulière à chaque personne.  Je me relève et lèche le canon de mon pistolet avant de le pointer sur le bon samaritain. Je peux enfin lui accorder toute mon attention. Attention non exagérer vu son acte. Je le regarde bien qu’il soit plus grand que moi. Chose absolument pas difficile pour un garçon soit dit en passant.  Je récupère ma lame et m’avance vers lui.

-T’as du cran pour être encore là… Ta aussi gâcher mon moment de plaisir tu le sais ça ?! Alors avant que je te tue dans d’atroce souffrance dis-moi qui es-tu ?  Un bon samaritain des United Heroes ? Un membre des Royal Guard ?... Un sans nom qui pense pouvoir prouver sa valeur ?    

Il me restait encore des balles le tuer pourrai être un jeu d’enfant, mais il avait un côté fou intéressant, je voulais savoir qui il est, avant de le tuer pour son manque de retenu envers la situation. Car en aucun cas je crois avoir demandé l’aide d’une tierce personne.
Hope ZarakiMessages : 260
Opales : 1605
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : Qu'anarchie et chaos se répandent sur le monde! La folie est la source de la sagesse!

ID CARD
Rôle: Haiiro no Kitsune (Collecteur d
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Jeu 4 Déc - 2:03
Qui es-tu? [Pv: Shinobu] [-16]


Aussitôt après avoir parlé, la fille à la chevelure océanique, se mit à dégommer la gueule des ennemies d'une façon sanglante et cruelle. Elle semblait apprécier le fait de tuer et je trouvais ce côté de sa personnalité assez intriguante. Qui était cette fille semblant être miraculé des dieux niveau combat? Après avoir terminer de torturer le mec , celle-ci s'approcha de moi et m'a dit:

-T’as du cran pour être encore là… Ta aussi gâcher mon moment de plaisir tu le sais ça ?! Alors avant que je te tue dans d’atroce souffrance dis-moi qui es-tu ?  Un bon samaritain des United Heroes ? Un membre des Royal Guard ?... Un sans nom qui pense pouvoir prouver sa valeur ?    

Avoir gâcher son moment de plaisir? Cela prouvait donc ce que je pensais, celle-ci adorait tuer et voir le sang couler ce qui était chose courrante dans notre monde dépravé et celle-ci m'avait même promit de me tuer de façon exécrable, comme c'était mignon, elle me laissa, tout de même, le temps de me présenter. Je plaçai donc un sourire arrogant sur mes lèvres et lui a dit:

-Hahahahahaha! Moi faire partie de factions aussi débiles que les UH et les RG? Non mais, il faut être complètement taré! Je vais te le dire dans quelle groupe je fais partie, car je te suspecte de faire partie des Crazy, également. Je me nomme Hope et je fais partie des Haiiro no Kitsune! J'aimerais également avoir ton nom, avant de mourir dans "d'atroces souffrances!"

Si je m'étais trompé,  je mangeais une balle dans la tête, de toute façon, il n'y avait pas vraiment de gens qui appréciaient ma gueule et  il n'y avait pas vraiment qui s'inquiétaient pour moi, à part celle qui faisait battre le coeur de l'autre imbécile qui vivait à l'intérieur de moi! Pour une fois que j'avais le contrôle de son corp, il fallait que sois maintenant tuer, car j'avais volé les jouer de celle qui se pointait devant moi! On était pas dans un putain de bac à sable, alors où était le mal à me lâcher lousse également?! Je la regardai dans les yeux et confrontai son regard:

-Si tu crois que ton flingue m'effraie, ce n'est pas le cas et ce n'est point dû au fait que je veux faire mon courageux! Il y a des choses bien plus effrayantes que, dans la vie, que la mort!



Shinobu TsukataniMessages : 25
Opales : 1436
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 22
Humeur : Une envie de sang .-.

ID CARD
Rôle: Chef des Crazy
Âge: 15
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Jeu 4 Déc - 14:53
J’écoute tranquillement ce qu’il à dire un crazy ? C’est bien ma vaine ! Non pas que j’aime pas torturer tout et n’importe qui, mais les divers groupes qui travail pour les Crazy, et qui font de nous une organisation sont important. En formant cette organisation j’ai accepté de protéger ceux qui en ferai partie de ce fait je ne peux pas le tuer à mon grand mécontentement. J’avoue que j’aurai apprécié le torturer longuement.  Mais je réserve cette pratique pour les traites, une longue et douloureuse mort. La famille c’est sacré non ?

Quelle ironie la famille n’existe pas… Tous cherchent ce qui leurs apporte le plus.  Mais Ayant pris un engagement je mis tiens, de toute façon ça doit être la seule chose que je respect et si je ne le faisais pas ça fait longtemps qu’ils ne me suivraient plus.  Je n’aime pas diriger, mais je sais le faire, Yu gère une grande partie des affaires, je me réserve les affaires délicates. De ce fait peu de membre me connaisse vraiment, même si je sais qui entre dans l’organisation. Je fouille longuement ma mémoire sans baisser mon arme…Hope… Hum en effet ça me dit quelque chose.  

Après un instant je baisse l’arme et la range délicatement à ma cuisse avant de replonger mon regard dans le siens avec un sourire amusé sur le visage. Il à une vision des choses qui me plais. « Ahah Hope c’est ça ?! Tu as bien raison ! Après tout la mort est une rédemption, ne trouves-tu pas que j’ai offert à ses Hommes un jolie cadeau ?! Le plaisir de quitter ce monde !!! » Mon visage crisper d’un de ces sourires fou qui me va si bien, je continue. « Tu sais ce n’est pas tuer qui m’enivre de joie c’est la souffrance et la peur du futur décédé ! Beaucoup on peur de mourir… Beaucoup me supplie de les tuer après que j’ai un peu joué avec eux. La douleur physique et morale peut aisément briser quelqu’un, la mort est une douce libération je trouve… c’est comme leur rendre service je leurs permet de s’échapper d’ici en contre partie je satisfais mes désirs, humble échange non ? » Je regarde mon vis-à vis, je rigole, un rire dérangé, l’idée du sang de la souffrance, je n’ai absolument plus rien à perdre, ce monde est une prison et y vivre est une vrai partie de plaisir tant d’âme égarer et stupide à remettre sur le droit chemin… les ignorants ne mérite pas de savourer les plaisir de ce monde de toute façon ils n’ont même pas conscience de toutes ses saveurs exquises.

Je me calme un peu et reporte mon regard sur Hope et d’un geste brusque, instinctif de vouloir voir son sang couler je coupe légèrement sa joue dans un mouvement large et rapide. Je m’approche de lui et passe une main sur sa joue intacte laissant des traces de sang sur celle-ci. Il est plus grand que moi et pourtant assez petit pour un garçon. Je me mets sur la pointe des pieds et je pose doucement le bout de ma langue sur sa plaie franchement faite, ainsi je récupère quelques lapés de son sang et sourit. Quel gout exquis, celui là à bon gout vraiment dommage que je ne puisse le tuer… Je lui incite de se baisser un peu que mes lèvres atteignent son oreille.

-Je ne vais pas te tuer Hope… pas aujourd’hui… tu veux savoir qui je suis ? Je me stop un instant qui je suis il me connaît forcément de nom. Dans d’autre circonstance je suppose que je lui aurais simplement dit.  Je mords son oreille à sang et m’éloigne brusquement de lui en rigolant de bon cœur. Tout cela est exquis. Je me plante devant lui à un mètre à peu près. « Je suis Shinobu Tsukatani ! »  Il n’y avait rien de plus à dire, je jauge sa réaction et lèche mes lèvres puis mes doigts délicatement.  Ce ne pourrait pas cependant me lécher entièrement il y avait tellement de sang sur moi que j’en étais presque entièrement rouge. Mais le rouge est une belle couleur non ? Elle s’signifie la mort dans tous ces états, mais aussi le désir, la passion… Comment une seule couleur peut-être aussi attirante et fascinante ?!
Hope ZarakiMessages : 260
Opales : 1605
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : Qu'anarchie et chaos se répandent sur le monde! La folie est la source de la sagesse!

ID CARD
Rôle: Haiiro no Kitsune (Collecteur d
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Sam 6 Déc - 23:09
Qui es-tu? [Pv: Shinobu] [-16]


« Ahah Hope c’est ça ?! Tu as bien raison ! Après tout la mort est une rédemption, ne trouves-tu pas que j’ai offert à ses Hommes un jolie cadeau ?! Le plaisir de quitter ce monde !!! »

À chaque fois que cette fille se mettait à parler, je commençais à la trouver de plus en plus intéressante. Son idéologie sur le concept de la mort était semblable à la mienne et je trouvais ça plutôt amusant. C'est alors qu'elle arbora un sourire digne de tout personnage de Jack Nicholson et rajouta:

« Tu sais ce n’est pas tuer qui m’enivre de joie c’est la souffrance et la peur du futur décédé ! Beaucoup on peur de mourir… Beaucoup me supplie de les tuer après que j’ai un peu joué avec eux. La douleur physique et morale peut aisément briser quelqu’un, la mort est une douce libération je trouve… c’est comme leur rendre service je leurs permet de s’échapper d’ici en contre partie je satisfais mes désirs, humble échange non ? »

Ceci me déplaisait un peu, bien que j'adore torturer et infliger des souffrances, j'ai toujours préféré le faire de façon psychologique. Leurs jouer dans le crâne et de détruire leur état mental à toujours été amusant. L'homme est une créature fragile et je suis fort heureux de m'en départir. La seule chose que j'ai en commun avec le sexe masculin est la chose que j'ai entre mes jambes, je considère ceci comme un outil vulgaire seulement utile pour nous faire nager dans le vice. Elle se mit à rire de façon décadente et après un moment, se calme ,se met à me regarder et d'un geste rapide me coupa la joue. Cela ne me faisait pas mal ce n'était qu'une simple coupure. Par la suite, elle se rapprocha et passa sa main sur mon autre joue qui ne fut pas sectionné et lècha ma plaie encore ouverte du bout sa langue et elle me fit pencher, afin que ses lèvres atteignent mon oreille et rajouta:

-Je ne vais pas te tuer Hope… pas aujourd’hui… tu veux savoir qui je suis ?

Si je voulais savoir qui elle était? Bien sûre que je voulais savoir, sa faisait longtemps que je n'avais pas été aussi intéressé par quelqu'un et cela  me paraîssait un peu étrange. Après avoir terminé sa phrase, elle se mit à me mordre mon oreille droite au sang. Je ne savais pas quoi penser, il y avait un côté sadique et érotique à la chose que je trouvais bien agréable, je ne voulais donc pas l'empêcher de faire cela. Après qu'elle ait eu fini de mon oreille. elle se recula à un mètre devant moi et je me suis mis à mieux la regarder. Elle était plutôt petite et avait des cheveux bleus qui aurait pu devenir mauve, dû au rouge du sang qui recouvrait entièrement son corps, elle était forte séduisante à mon avis. Elle se mit à rire et me révéla son identité qui m'avait un peu surpris:

« Je suis Shinobu Tsukatani ! »

Elle était, donc, la chef des Nightmares, je ne savais pas si je devais me considérer chanceux ou pas, car j'avais devant moi quelqu'un qui dirigeait la totalité des autres groupes des Crazy 2k14. Bien que sa réponse était choquant, je gardai un air neutre et blasé. Elle se mit à lécher ses lèvres et son corps recouvert de sang et je trouvai cela plutôt érotique et cela me fit déglutir d'envie, mais je n'étais pas le genre de mec qui aimait se noyer dans le pêché de la luxure et je répondit d'une voix quelque peu arrogante:

-Oooh, j'étais donc honoré de la présence de la dirigeante des Crazy, sans le savoir, depuis le début?

Je lui souriai d'un air moqueur et rajouta:

-Veuillez me pardonner, en tant qu'As des Haiiro no Kitsune, j'aurais du vous reconnaître sur le champ.

Je lui fit une référence digne de tout majordome, mit mon doigt sur ma joue qui dégoulinait encore un peu de sa salive et de mon sang et le lécha.  Cela goûtait plus le sang que d'autre chose, mais c'était toujours un gôut que je trouvais fort agréable sur mes papilles gustatives. Après avoir fait cela je continuai de la regarder et rajouta:

- Que nous vaut donc l'honneur de vous rencontrez dans une ruelle aussi sombre et glauque?

Je pouvais sonner arrogant, mais cela fut toujours ma façon de parler, après tout, j'était fort peu doué en communication.



Shinobu TsukataniMessages : 25
Opales : 1436
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 22
Humeur : Une envie de sang .-.

ID CARD
Rôle: Chef des Crazy
Âge: 15
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Dim 7 Déc - 21:01
Sa réaction… mesuré, ce garçon à un certain savoir vivre, pourtant impossible de na pas remarquer son attention toute porter sur moi et sa façon appuyer de déglutir.  Je continue à suçoter mes doigts, tous lentement jusqu’au dernier. En je tends mon bras droit écartant mes doigts vers le ciel. Ainsi je peux contempler ma peau sur laquelle il ne restait que quelque trace de sang mélangé à ma salive.  De ce fait la première phrase suite à ma révélation qui sort de la bouche de Hope me passe par-dessus la tête.  Comme une remarque inutile qu’elle était.

Je baisse enfin mon bras pour le regarder de nouveau, calmement. Son sourire était moqueur. Sans importance, je me fiche bien de savoir s’il m’apprécie ou pas tant qu’il ne me gène pas je ne le tuerais pas. Ceci dit il faisait bien de souligné son incapacité à me reconnaitre. Bon concrètement ce n’est pas de sa faute, Kitsune n’a surement pas donner une description détaillé de moi. Après tout les chefs des diverses sections m’avaient tous au moins vu une fois.  Je souris amusé donc de cette remarque à laquelle je ne prends pas la peine de répondre.

Je regarde sa révérence stupide. Il a cru que j’étais cette imbécile de reine des RG ?! Cependant le voir porter à ses lèvres son propre sang était déjà plus intéressant. J’écoute aussi son autre remarque après mettre laisser tomber pour m’assoir sur les cadavres. Je regarde avec fascination le sang sur ma lame et finalement lèche celle-ci aussi. Me coupant légèrement la langue au passage. Sans importance la douleur physique était minime et je gout de mon propre sang était une douce douceur pour mes babines.  Le comportement du jeune homme était lui bien ennuyeux.  Mais une fois mon repas fini, bien qu’insatisfaite de ma partie de jeu je lui réponds enfin.

-Je ne sais pas si c’est un honneur mais c’est hilarant de voir ton changement de vocabulaire. Il y cinq minutes tu me tenais tête et maintenant tu me vouvoies en me faisant des révérences. Ne trouve tu pas comment un simple nom change beaucoup de chose ? Dis-je en rigolant.

C’est vrai je lui aurais donné un faut non il n’aurait jamais appuyé autant de respect envers moi. Je fais toujours tout comme bon me semble. Et il sera mon jouet de remplacement pour son intervention. Je le regarde plus sérieusement, mes yeux noirs plongés dans les siens.

-Si tu pense que je traine dans les endroits les plus sûre avec des toutous pour me protéger tu te trompe ! Je n’ai pas à justifier ma présence ici, cependant tu es intervenu dans mon divertissement et ça vois-tu ça m’embête grandement. J’appuie un peu plus mon regard. Alors Diverti moi avant que une meute de gens rapplique pour voir ce qui c’est passé ici !

En effet les coup de feu et le fait d’être proche de la rue principal fait qu’il ne reste qu’une durée limité avant que plusieurs groupes viennent voir l’ampleur des dégâts.  Après tout les cadavres attirent toujours des charognards. Et qui dit divers espèces de charognards, dit batailles pour le butin.  Alors les jambes croisées sur mon trône de cadavre j’attends de voir ce que peux bien faire ce cher Hope dans cette situation.
Hope ZarakiMessages : 260
Opales : 1605
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : Qu'anarchie et chaos se répandent sur le monde! La folie est la source de la sagesse!

ID CARD
Rôle: Haiiro no Kitsune (Collecteur d
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Dim 7 Déc - 22:25
Qui es-tu? [Pv: Shinobu] [-16]


-Je ne sais pas si c’est un honneur mais c’est hilarant de voir ton changement de vocabulaire. Il y cinq minutes tu me tenais tête et maintenant tu me vouvoies en me faisant des révérences. Ne trouve tu pas comment un simple nom change beaucoup de chose ?

Si j’utilisais un vocabulaire aussi formel, c’était bien pour la blague, mais en entendant sa réponse, elle sembla avoir prise ma réponse comme si je la considérais de la royauté. Cela me fit faire un petit sourire en coin. J’étais loin d’être quelqu’un à lécher les bottes,  j’ai toujours trouvé cela ridicule, ce n’est pas en faisant ton soumis, dans la vie, que les gens allait te récompenser, c’était quoi cette pensée de merde! Elle si mit à me regarder plus sérieusement et rajouta :

-Si tu pense que je traine dans les endroits les plus sûre avec des toutous pour me protéger tu te trompe ! Je n’ai pas à justifier ma présence ici, cependant tu es intervenu dans mon divertissement et ça vois-tu ça m’embête grandement.

J’avais devant moi, assise parmi les cadavres,  une fille de mon âge qui faisait une crisette de princesse, car j’avais piqué ses jouets.  Comme c’était mignon, dans la façon des plus sadiques et étranges de penser. Elle continua en disant :

Alors Diverti moi avant que une meute de gens rapplique pour voir ce qui c’est passé ici !

Elle voulait que je la divertisse? Quoi? Elle voulait que je la laisse me torturer ou que je la laisse m’humilier, tout simplement, pour son plaisir personnel? Je trouvais cela un peu excessif et je n’étais pas du genre à vouloir ce genre de choses dans une ruelle aussi crade. Je la regardai dans les yeux et lui fit un sourire fendu jusqu’aux oreilles, reflétant mon côté psychotique et euphoriques et lui ai dit d’une voix correspondant à mon sourire :

-J’ai justement une bonne idée en tête! Puisque je t’ai piqué tes « jouets , comme un gamin dans le bac à sable. Pourquoi, ne pas s’en trouver d’autres? Qu’en pense-tu, chef des Craaaazyyyy~

J’avais un goût intense de me défouler, tout d’un coup, j’avais envie de voir le sang couler à flot! De torturer les gens mentalement et de les voir pleurer pendant que celle devant moi leurs brisait les os de façon exécrable et abominable! Tout en conservant le même ton je rajoutai :

-Après tout, la folie est la joie de l’insensé, n’est-ce pas!? Amusons-nous à réduire quelques vies en poussière toutes les deux et qui plus est je pourrais même te laisser boire un peu de mon sang comme tu l’as fait tantôt! Alors!?

Je ne savais pas pourquoi, mais j’appréciais la sensation d’avoir ses crocs planter sur mon oreille, alors je me demandais qu’elle sensation cela aurait pu faire, si elle mordait dans mon cou. Je ne m'étais pas développer un côté masochiste, mais plutôt un intérêt soudain envers cette fille. Elle me semblait forte dangereuse, mais ce sentiment de dangerosité était ce qui m'attirait le plus envers elle. C'était comme un papillon de nuit et le feu, plus celui-ci s'en approchait, plus ses chances de mourir augmentait.



Shinobu TsukataniMessages : 25
Opales : 1436
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 22
Humeur : Une envie de sang .-.

ID CARD
Rôle: Chef des Crazy
Âge: 15
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Lun 8 Déc - 20:34
C’est vrai je me comporte comme une gamine actuellement. Pourtant ce n’est qu’une pure facette, des jouets il y en a des tas dans cette ville là n’est pas le problème. Je dirais que c’est plus ma soif de sang qui n’est pas satisfaite. Je suis à peine au bord de l’extase. Comme quand le plaisir monte, monte, monte et en fait il se stop à la limite. Je n’aime pas être frustrée. Ça me met de mauvaise humeur pour le reste de la journée.  

Je le regarde, d’un regard vide de sens, il est aussi barjot que le nom de notre organisation, et ce n’est pas moi qui vais remettre sa en cause. Mais manifestement il se foutait de moi cet idiot. Que c’est pénible comme comportement. Je l’écoute en jouant avec ma lame et finalement un large sourire travers mon visage et j’explose dans un rire psychotique. Je me relève habillement d’un bon. Quel douce idée briser quelque vies supplémentaire, et cette fois-ci prendre le temps de les briser soigneusement, ne tuer personne avant qu’il n’ait perdu la raison. Après tout pourquoi se rattacher à la raison elle nous bride dans nos désirs ! J’arrive tant bien que mal à me calmer un peu. En une fraction de seconde mon visage retombe dans un état neutre, froid. L’air sérieux et sévère je le regarde dans les yeux.

-Que voilà une excellente idée qu’a quelqu’un comme toi ! Et tant de gentillesse que de m’autoriser ce que je me serais pris le droit de prendre de toute façon !

L’atmosphère pourrait presque en paraitre lourde.  Mis à part le sang qui me recouvrait, la tout de suite je ressemble à une fille normal sans aucune folie possible. Après tout la petite fille parfaite que j’étais est toujours là quelque part je suppose, ou elle est tellement briser qu’il ne reste que quelque fragment d’elle. Je suis elle et elle est moi. Juste elle n’a plus aucun droit.  Je range ma lame alors que je perçois déjà quelque pas pressé dans notre direction. « Sang, sang, sang attire les charognards ~ » Ces paroles sonnent comme une chanson dans ma tête et je bouge ma tête en rythme avec cette douce mélodie tout en m’avançant vers Hope.  Je me rapproche de lui laissant un espace moindre entre nos corps. Je passe juste mon pouce sur ses lèvres, désireuse d’y voir couler son sang. Et le regarde dans les yeux avec une pointe d’amusement.

-J’ai hâte de pouvoir gouter de nouveau à ton sang Hope-Kun, mais avant montre moi… montre-moi toute ta folie dans toute sa splendeur !

Sur ce j’attrape sa main et l’entraine à travers les petites ruelles, loin de moi l’idée qu’il était déraisonnable de rester là, j’aurais bien fait un massacre supplémentaire, mais ce garçon était bien plus complexe. De la simple viande avait un intérêt réduit.  Il fallait peu de gens pour ce que j’avais en tête, et ce garçon m’a donné une envie de torturer longuement quelque cible de choix, si possible avec un mental accroché pour pouvoir les faire tombé de plus haut.  Je m’arrête de courir après un instant, à peine essouffler. Je le regarde pour voir son état après cette petite course en solitaire dans les petites ruelles sombres du coin. Je souris, il était étrange d’être proche de quelqu’un après tout ce temps. J’ai toujours un peu fuis les contacts avec les gens depuis que les adultes on disparu, Yu est une belle exception déjà à lui tout seul.  Alors l’idée de partager une séance de torture avec un étranger me fait sourire. C’est comme quelque chose d’intime pour moi un plaisir solitaire, pourtant j’ai accepté de m’amuser avec lui. Peut-être seulement pour voir jusqu’où il ira, et cette promesse de pouvoir une fois de plus goûter son sang qui m’a sembler exquis.

-Libre à toi de choisir qui seront nos jouets, choisi les bien. Dis-je un peu ronchonne.

Je n'avais pas lâché sa main.
Hope ZarakiMessages : 260
Opales : 1605
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : Qu'anarchie et chaos se répandent sur le monde! La folie est la source de la sagesse!

ID CARD
Rôle: Haiiro no Kitsune (Collecteur d
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Lun 8 Déc - 21:36
Qui es-tu? [Pv: Shinobu] [-16]


-Que voilà une excellente idée qu’a quelqu’un comme toi ! Et tant de gentillesse que de m’autoriser ce que je me serais pris le droit de prendre de toute façon !

Quelqu’un comme moi? Que voulait-elle insinuer par cela? Elle ne pouvait me juger comme cela aux premiers abords, à moins qu’elle fasse comme la plupart des gens et qu’elle me jugeait comme un livre et sa couverture, mais je ne comptais pas vraiment en tenir rigueur, car je ne trouvais pas cela vraiment dérangeant et ce n’était pas par gentillesse loin de là, mais si elle le pensait ainsi, alors c’était encore mieux. Shino sa mit à s’avancer dans ma direction et s’arrêta très près de moi et tout en me regardant d’un air amusé, mit son pouce sur mes lèvres. J’avais tout simplement envie de passer ma langue sur ce doigt étant encore un peu tacher de sang, mais je m’y refrains, sous peine d’avoir pu passer comme un de ces pervers que l’on retrouvait dans les mangas. Elle m’a  dit :

-J’ai hâte de pouvoir gouter de nouveau à ton sang Hope-Kun, mais avant montre moi… montre-moi toute ta folie dans toute sa splendeur !

J’étais également euphorique à l’idée de lui redonner de mon sang, mais ce qu’elle rajouta par après me fit encore plus plaisir. Elle me demandait de lui étendre la splendeur de ma folie, mais même moi n’en connaissait pas encore son étendu et j’avais bien hâte de le découvrir! C’est alors qu’elle me prit par la main et m’entraîna dans un dédale de petites ruelles, elle ne voulait sûrement pas rester au même endroit, mais qui j’étais pour juger celle dont la dangerosité m’attirait plus que tout. Elle s’arrêta tout d’un coup et me regarda comme si elle voulait vérifier mon état, qui était au paroxysme de sa forme, cela faisait longtemps que je ne m’avais pas senti aussi vivant et cela me faisait du bien. C’est alors qu’elle me dit d’un air un peu ronchonne :

-Libre à toi de choisir qui seront nos jouets, choisi les bien.

La seule chose que je remarquai n’était pas le fait que je devais trouver de nouveaux « jouets », mais plutôt le fait que celle-ci me tenais encore la main. Cela ne me dérangeait nullement, mais je ne savais pas comment agir dans ce genre de situation n’était-ce pas une étape importante à franchir dans un couple? C’était bel et bien une chose que j’ignorais, car je n’avais jamais reçu d’attention quelconque auparavant, je vivais tout simplement pour m’amuser et voir les gens qui me déplaisait périr. C’est après quelques seconds que je me secouai la tête et commença à vérifier aux alentours. Il y avait quelques gens bien normaux qui se promenait ci et là, mais ceux qui attirèrent mon attentions était deux mecs qui taxait un autre plus jeune qu’eux. Ce n’était pas un sentiment de devoir qui m’envahissait qui me dictait d’agir, afin de sauver le jeune étant taxé, car même mort, je me foutrais de lui. C’était plutôt le fait que c’était les deux personnes les plus susceptibles à être amusant de torturer.  C’est alors que je les pointai du doigts avec ma main qui était encore disponible et lui a dit :

-Je les ai trouvé, désormais allons-nous amuser!

Mon visage sérieux fut remplacer par un dont la folie en était imprégner et sans attendre sa réponse, je fonçai dans leurs direction, tout en conservant l’emprise sur sa main que j’avais serré un petit peu plus fort.

-SURPRISE!

J'empoignai l'un des deux mecs par la tête, avec l'une de mes mains libres et lui fit rencontrer le poteau électrique qui se trouvait près de lui et dès qu'il tomba au sol, je lui donnai un autre coup de pied dans le ventre. Je sentais que cette nuit allait être merveilleuse.



Shinobu TsukataniMessages : 25
Opales : 1436
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 22
Humeur : Une envie de sang .-.

ID CARD
Rôle: Chef des Crazy
Âge: 15
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Mar 9 Déc - 11:13
Il va bien de ce que je remarque.  Au moins il n’a pas une endurance ridicule qui l’oblige à s’arrêter souvent. Je pense qu’il à l’air aussi bien endurant physiquement que mental, franchement s’il avait été une personne tierce, il aurait fait parti de ces personne que l’on torture longuement et qui son encore là à vous défier du regard.  Il semble perdu mais finalement il se met à observer la foule passante. Son regard s’arrête sur deux Hommes  et un petit qui se faisait taxé. Mh pourquoi pas de toute façon que ce petit soit miraculeusement sauvé par nous aujourd’hui ne l’empêchera pas de mourir demain, il est déjà à moitié mort de toute façon.  

Hope m’attire avec lui dans cette direction. Je senti sa main se refermer un peu plus sur la mienne comme s’il avait peur que je parte quelque part. Finalement cette situation est assez bizarre. Pourtant je lui laisse ma main et observe la folie sur son visage.  Il attrape rapidement un des mecs avec sa main, le second en rogne se retourne une lame à la main et l’attaque. Mon pied lancé vers le haut fait remonter son bras et l’impacte sur son poigné lui fait lâcher toute emprise sur son arme.  Je ne me fais pas prier pour faire redescendre ma jambe dans son dos et le mettre au sol en lui adressant un sourire complaisant.

-Et si vous veniez avec nous sans faire d’histoire ?

Le petit part en courant quand je lui lance un regard noir, comprenant qu’il n’a rien à faire ici. Personne dans la rue ne fait attention à nous et tant mieux. Les deux gars par contre semblait pas d’avis à venir gentiment, un au sol sous les coups de pied maîtriser de Hope l’insulte l’autre se relève et m’attaque. On peut penser que ma main droite loger dans celle de Hope serai un handicap mais pas plus que cela. Je me rapproche du membre des Crazy pour esquiver le coup et assène avec le côté de mon autre main un coup dans son cou. Il s’effondre au sol pour quelque minute de pertes de conscience. Que ce coup peux être agréable quand on doit enlever quelqu’un selon l’intensité la perte de conscience est plus ou moins longue.  

Je récupère la dague au sol et attrape par le col son petit gars, Pendant qu’Hope récupère ensuite le sien. Franchement ce n’est pas pratique de se tenir la main ainsi, pas désagréable, mais absolument pas pratique. J’ai bien conscience que je devrais la lâcher bientôt, mais j’ignore si je la reprendrais un jour.  Je l’entraine tout près, vers une vieille porte donnant sur un petit studio. Je lâche sa main pour ouvrir la porte non verrouiller, en même temps il y a peu de porte ainsi maintenant que c’est l’anarchie total. Je m’avance dans la pièce sombre.  Et lance le mec au sol devant moi un peu plus loin. Après avoir fermé la porte et l’avoir verrouiller de l’intérieur je vérifie s’il y a de la lumière et heureusement oui  on allait y voir quelque chose !  En fouillant un peu je trouve de la vieille corde épaisse et bien rugueuse je la lance à Hope.

-Pour qu’ils restent tranquille !  Puis je rajoute en rigolant. Serre bien.

Serrer bien les liens, ce n’était pas par peur qu’ils s’enfuient… non s’était pour qu’à chaque fois qu’ils tirent dessus il se sente leur peau brûler et râper par la corde glissant délicatement sur eux.  Je regarde le reste du studio, quelque ustensile à droite à gauche, mais je m’en passerais avec une dague, des dents et un peu de mentalité ça suffira largement. Je rejoins donc mon compagnon de torture. Alors que l’évanouie reprend doucement connaissance Je le regarde avec un de ces sourire fou.

-Alors bien dormi, la belle au bois dormant ? il est temps de se réveiller tu sais il y a plein de chose que je meurs d’envie de te faire !

Je laisse planer un rictus et lui écarte grands les yeux, paniqué il a bien plus de raison de l’être qu’il ne pense, mais c’est un détail qu’il ignore pour l’instant. Quant à son ami il tonne à notre égare.

-Mais qu’est ce que vous voulez Bordel ?! Vous êtes barjot tout les deux !

Je ne peux m’empêcher de rire,  et de me rapproche de lui posant doucement la lame de la dague sur ses lèvres, fendant ainsi la fine peau qui les recouvres. Les lèvres qu’elle endroit sensible, délicieusement pulpeuse chez certaine personne c’est un endroit ou il est plaisant de voir du sang. Pourtant je ne vais pas récupérer celui-ci, plus tard quand il aura moins la volonté de me mordre au passage.

-Patience, patience… Vous le saurez bien assez tôt.

En deux pas je retourne près d’Hope et le regarde.  «  Alors… Que la soirée commence très cher et que la nuit soit longue et amusante ! » Dis-je en léchant la lame délicatement. Oh oui elle allait être longue très longue. Le repos n’existe que dans la mort et ils n’allaient pas mourir d’aussi tôt ! j’espère qu’ils nous offriront un jolie spectacle cependant !
Hope ZarakiMessages : 260
Opales : 1605
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : Qu'anarchie et chaos se répandent sur le monde! La folie est la source de la sagesse!

ID CARD
Rôle: Haiiro no Kitsune (Collecteur d
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Mar 9 Déc - 17:07
Qui es-tu? [Pv: Shinobu] [-16]


Après avoir capturé les deux mecs, nous nous rendîmes dans un petit studio un peu crade qui semblait être abandonné depuis un moment. Elle se mit à cherche  une source de lumière et la chance fut avec nous, car elle en trouva une et me lança une corde rugueuse qui me fit sourire seulement au toucher, je n’aurais pas voulu être celui qui allait être attaché par cette corde, car elle me semblait forte inconfortable.  C’est alors qu’elle m’avait dit :

-Pour qu’ils restent tranquille ! Serre bien.

Elle n’avait pas à s’inquiéter pour cela, ces deux-là était ici pour y rester et je comptais bel et bien m’amuser avec eux, de voir leurs regards affolés et d’entendre leurs cris de douleur aux moments où je leurs casserai les os. C’était donc avec joie que je les attachai, tout en chantonnant un petit air enfantin, pour faire « freaker » les idiots qui se trouvaient devant moi et c’était pendant que je m’exécutais à ma tâche que celui qui s’était évanouie reprit connaissance et eu droit à des petits mots doux de la part de Shino étant :

-Alors bien dormi, la belle au bois dormant ? il est temps de se réveiller tu sais il y a plein de chose que je meurs d’envie de te faire !

Ces mots firent paniquer le mec et le deuxième s’exclama :

-Mais qu’est ce que vous voulez Bordel ?! Vous êtes barjot tout les deux !

Il n’était pas obligé de le spécifié, car je le savais que la folie était mon pain quotidien, depuis plus de 9 ans. Quand j’étais jeune, on me faisait prendre de foutu médicaments pour traiter mon TEI ou tout simplement mon Trouble explosif intermittent, qui était un trouble comportemental caractérisé par des expressions extrêmes de colère, souvent au point de violence, disproportionnées par rapport à la situation qui survient. Les facteurs aidant à diagnostiquer ce trouble était assez simple, plusieurs épisodes de comportement impulsif pouvant résulter à de très forts dégâts envers d’autres individus et plein d’autres choses dont je ne me rappelais plus trop, j’étais sous l’emprise de puissants psychotropes qui parfois me faisait carrément halluciner. Ce n’était pas les seuls problèmes que j’avais, mais je n’étais pas pour sortir le bottin médical pour diagnostiquer tous les problèmes psychologique qui se sont accumulé depuis et qui plus est, j’ai toujours pensé que la folie était la source intarissable de la sagesse, ceux devant moi ne devait pas penser ainsi, mais ma compagne de torture devait certainement penser de la même façon. Parlant de celle-ci, après que le mec s’est exclamé, elle se mit à rire, s’approcha de lui et lui posa délicatement la dague qu’elle s’était approprié plus tôt, sur ses lèvres ce qui fendit la fine membrane de peau qui les recouvraient et lui répondit :

-Patience, patience… Vous le saurez bien assez tôt.

Elle se retourna aussitôt vers moi et en léchant son couteau, m’avait dit :

«  Alors… Que la soirée commence très cher et que la nuit soit longue et amusante ! »

Enfin, le moment que j’attendais le plus! Le feu vert était finalement lancé! En souriant sadiquement, je m’approchai de celui qui s’était plaint un peu plus tôt. Celui-ci se mit à crier effrayé :

-N-n’approche pas, connard!

En l’entendant m’insulter, je lui décrochai un violent crochet droit dans la tronche et lui a dit d’une voix arrogante :

-Oooh, mais c’est que monsieur fait encore sont dure à cuir? Je paris que je vais m’amuser avec toi!

Je lui décrochai un autre crochet droit sur la figure et il se mit à cracher un peu de sang sur le sol et en voyant cela je lui donnai un grand coup de pied dans l’estomac, ce qui lui fit perdre le souffle et d’une voix moqueuse et amusé lui a dit :

-Non, mais tout ce sang gaspillé sur le sol! Ce n’est pas bien, tes parents ne t’on jamais appris les bonne manières?

Je remarquai qu’en disant le mot  « parent » son regard se mit à scintiller, avais-je touché une corde sensible? C’était juste tellement cliché, les problèmes familiaux que même moi en avait eu son lot quotidien.  Je faisais partie de ceux qui se faisait battre par leur père, je devrais sûrement le remercier, car c’est lui qui a forgé mon endurance physique, mais bon je continuai de regarder mon « jouet » et lui a dit d’une voix désolé :

-Je suis sincèrement désolé….je n’aurais jamais dû parler de ta famille sans rien savoir… si seulement tu pouvais savoir à quel point..

Je repris mon sourire que j’arborais quelques secondes plus tôt et termina ma phrase :

…JE M’ENFOU!

J’enfilai 2 autres crochets et un uppercut sous le menton, il se mit à saigner du nez et de la bouche et son visage commençait à prendre une teinte violacée.  Je commençais à m’amuser je ne faisais que commencer j’en voulais encore plus! Le mec se mit à pleurer et me répondit :

-S’il te plaît, laissez-nous partir, on a rien fait! Qu’avez-vous à gagner à agir ainsi, bordel!?

Je le regardai d’un air sérieux et lui répondit :

-Oh, mais je n’ai rien à gagner à te faire cela! Enfin si, mais rien de matériel. La seule chose que j’ai à gagne dans tout ça, c’est un plaisir immense qu’est le fait de voir souffrir des mecs dans ton genre! Te voir pleurer, tandis que je te casserai les os un par un! Oh, j’ai oublié de te mentionner quelque chose! BIENVENUE EN ENFER SUR TERRE!

Je lui pris un doigt et le cassa, le mec devant moi cria de douleur et cela fut comme une musique à mes oreilles. J’étais convaincue que cette nuit allait être magique, j’avais la chance de torturer quelqu’un tout en étant accompagné d’une vraie beauté dont le sadisme et la folie était relativement au même niveau que moi, je n’aurais jamais pu être aussi choyé!



Shinobu TsukataniMessages : 25
Opales : 1436
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 22
Humeur : Une envie de sang .-.

ID CARD
Rôle: Chef des Crazy
Âge: 15
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Mar 9 Déc - 18:23
Je ne suis pas surprise de Voir mon compagnon décrocher une droite violente à l’insolent.  Au bout de deux crochets, il crachait déjà du sang. Je regarde Hope toute excitée de la scène devant moi, que compte t-il faire ? Le coup dès parents marchait sur presque tout le monde. Je ne peux pas dire que je devais me plaindre des miens. Petite famille aux allures parfaite théoriquement tout allait bien. Je n’ais jamais été violenté par aucun d’entre eux physiquement du moins. Mon esprit lui à été poussé à bout. Seule avec moi-même, mes peurs, mes ténèbres doucereuses je me devais d’être exemplaire. Mes parents me voyaient déjà avec un grand avenir, dans un de ces domaines chérie par les avides de pouvoir. Je souris pour moi-même, si seulement ils savaient qui je suis vraiment.  « Dites vous seriez déçu ?  Pourtant je suis en haut de l’échelle… échelle de la mort. »

Finalement Hope est de ceux qui te brisent mentalement avant tout, intéressant redoutable ennemie que les gens comme lui. Enfin tant qu’il reste quelque chose à briser ! Je me dirige vers notre second invité et le fait s’assoir sur une de ses vieilles chaises solides en bois rude qui vous tue le dos.  Il panique déjà un peu pourtant il trouve la force de contester.

-Dé-dé-dégage salope ! N’me touche pas !

J’explose de rire et cale la lame sous sa gorge en venant m’assoir à califourchon sur lui avant de lui répondre.

-Sinon quoi ma princesse ? N’entends-tu pas les doux cris de ton ami, je suis sur qu’à vous deux la mélodie sera exquise !

Il dégluti lourdement, n’ayant pas apprécié son surnom il s’abstient quand même de répondre, qu’elle sage décision. Je lui fais tournée la tête qu’il voit bien l’état de son ami à côté. C’est psychologique d’avoir peur dans ce genre de situation, on sait qu’on y aura droit aussi et la douleur de l’autre nous montre avant l’heure combien on aura mal. Si certaine personne supporte bien la torture il s’avère que très peu d’entre elle ne supporte le fait d’avoir un avant goût de ce qui les attend.  

Que de belles paroles à mes oreilles, l’enfer sur terre, en effet messieurs bienvenue sur notre terre de chasse. Où les démons les plus oublier ce manifeste.  Je descends la dague le long de son cou et continue jusqu’à sa chemise. Soigneusement je découpe chaque bouton effleurant sa peau de la lame. Je peux palper chaque frisson de son corps quand il  pense que s’en ai fini. Je retire le bout de tissus en finissant pas le découper entièrement laissant son torse nu devant moi. Il se met à gigoter et à vouloir me frapper avec sa tête je l’arrête d’une main et lui met un crochet avec l’autre.  Je me laisse légèrement emporter et enchaine deux autre ainsi. De ce fait il crache un peu de sang au sol. Je relève sa tête en tenant son menton entre mon pouce et mon majeur cherchant son regard je lui parle sévèrement.

-C’est une très mauvaise idée tu sais… L’enfer  n’est pas de nature clémente.


Je lâche sa tête en arrière et reporte mon attention sur son torse.  J’y glisse un doigt légèrement, sa peau frémit à ce léger contact. Puis finalement un large rictus recouvre mes lèvres, il prend de nouveau peur tirant une fois de plus sur ses liens, faisant s’échauffé sa peau.  Je passe ma dague près de son téton et la il se met à Crier.

-N…NO….NON NE FAIT PAS ÇA !

J’explose d’un rire fou, s’il s’avait à quel point c'est juste le début. Je commence donc à imposer la lame dans sa chaire légèrement juste assez profondément pour faire une entaille. Ça va être la plus grande entaille de ta vie, mon grand ! Je commence donc mon tracer artistique, tout en lacérant sa chair avec une concentration extrême je veux un rendu parfait ! Je suis doué en dessin comme dans tout le reste je ne sais pas si c’est un don ou une malédiction mais aujourd’hui disons que s’en ait un !  Lentement mes surement le contour d’un animal commence à ce faire voir alors que le garçon cri sans retenu de douleur, douce mélodie qui  berce mon poignet.  Bien assise sur lui il ne peut aller nulle part. Finalement les traits se rejoignent et on voit graver dans sa chair un majestueux phénix.  Je souris fier de mon dessin.

-Tu savais que les Phénix renaissent de leur cendre…  n’est ce pas fabuleux ?! Mais ne t’inquiète pas maintenant toi aussi tu pourras souffrir aussi souvent que l’on peut tuer un phénix.  Je reste pensif un moment.  Mh dommage que tu ne sois pas un phénix, tu aurais surement fait un jouet parfait !

Son regard est plein d’incompréhension, il ne sait plus quoi dire tant mieux, car il n’y à pas de bonne réponse, vu que de toute façon son sort en ait jeté.   Je me baisse un peu et lèche tout ce sang qui s’écoule sur son torse. Tant de sang pour pas grand-chose et pourtant il est loin de se vider de son sang. Laper le liquide carmin comme un chat son lait, j’apprécie chaque coup de langue. Alors que dans un même temps son ami s’exclame.

-Arrête ça la folle ! C’est dégouttant !

Seule réaction un rire franc, tu n’y connais rien au plaisir de ce monde je le vois bien.  Je lèche la lame et sourit contente de ce début de soirée. Cela promet d’être une fabuleuse soirée. Pleine de cris, de sang, de peur, de pleure peut-être et de désire. Le goût encore frais du sang dans ma bouche est tellement exquis, je crois bien que jamais je me lasserai de ça. ça et de voir le désespoir dans les yeux mes victimes.  Cependant je ne lui réponds pas ne doutant pas que Hope allait le faire taire. Car folle je le suis, et je chérie tendrement cette folie qui m’enivre un peu plus à chaque instant, mais jamais je ne me suis trouver dégoûtante, ou plutôt je n’ais jamais trouvé le fait de boire du sang dégouttant tellement c’est exquis.
Hope ZarakiMessages : 260
Opales : 1605
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : Qu'anarchie et chaos se répandent sur le monde! La folie est la source de la sagesse!

ID CARD
Rôle: Haiiro no Kitsune (Collecteur d
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Mar 9 Déc - 20:35
Qui es-tu? [Pv: Shinobu] [-16]


-Arrête ça la folle ! C’est dégouttant !

En entendant ces mots, je me dirigeai derrière la tête de mon jouet que j’avais fait asseoir dans une chaise et lui a dit d’une voix froide :

-Dit-moi qui est la plus folle? Celle qui torture ton ami ou celle qui t’a mise au monde?

Je lui mordis l’oreille gentiment  et continua de plus bel :

-À moins que cela soit ton père qui était trop fou pour avoir enfanté quelqu’un comme toi? Dit-moi? Il devait amèrement le regretter non? À moins que ça soit ta mère ou encore pire les deux!

Le mec avait des larmes qui coulaient sur les joues et se mit à trembler et me cria :

-TA GUEULE! TA GUEULE! TA GUEULE! TU NE SAIS PAS DE QUOI TU PARLES SALE DÉGÉNÉRÉ!

Je le regardai et d’une voix moqueuse rajouta :

- Ah bon? Pourtant ta réaction me dit tout le contraire! On dirait même que j’ai touché dans le mille! Ça ne sert à rien de mentir, ni d’essayer de fuir la réalité, car tu es dans ma toile et de ton malheur je vais me régaler!

Je me mis à rire comme un fou et d’un coup de pied fit renverser la chaise avec lui étant assis dessus.

-HAHAHAHAHAHAHA! TU CROIS ÊTRE LE SEUL À AVOIR DES PROBLÈMES!? JE SUIS DÉSOLÉ DE T’APPENDRE QUE NON! Regarde ton ami à côté de celle-ci je suis un tendre avec toi! Si tu veux, je pourrais très bien faire la même chose que ton père et ta mère a toujours rêvé de te faire! Mettre fin à tes jours!

Je lui assénai un coup de pied au visage et j’entendis un bruit que j’adorais entendre, son nez venait tout juste de céder sous la pression que mon pied avait exercé sur son visage. Le son que cela produisit me fit frissonner d’euphorie, j’en voulais plus et plus encore! Je remis la chaise sur ses quatres pattes et remarquai le visage du mec qui pissait de sang, s’en était magistral! Je regardai tous ce sang couler et cela me fit déglutir, j’avais si soif, mais…

-Dommage que tu sois aussi dégoûtant, car sinon j’aurais bien prit une bonne lampée de ton sang, mais tu en vaux même pas la peine! Tu imagines? T’es tellement pathétique que même ton sang n’est même pas intéressant! Je suis persuadé que quand t’allais faire des dons de sang, le personnel médical prenait ton nom en note pour signaler que ce sang était juste trop souillé par toutes les cochonneries que tu administrait pour oublier ton quotidien pénible!

Il ne me répondait plus, je le regardai dans les yeux et son regard était vide et terne. J’espérais qu’il ne soit pas encore cassé, mais on dirait bien que celui-ci était plus faible d’esprit que je le pensais. Cela me fit grincer des dents et d’un excès de rage je criai :

-CONNARD RÉPOND MOI!

Je le frappai de toutes mes forces avec mon point gauche et ceci le fit tomber sur le côté avec sa chaise et son ami me rétorqua aussitôt :

-Arrête, espèce d’albinos dégénéré!

Je le regardai et lui donna un sourire remplit de rage et d’un coup sec assena un coup de pied sur le pied de ma victime et avait tout de suite constaté que celui-ci cassa, car il se mit aussitôt à crier de douleur et d’une voix remplie de satisfaction lui a dit :

-Tu vois? Je le savais que tu n’avais pas encore donné ta langue au chat!

J’appliquai une pression sur son pied qui était à 90° de son angle exacte, ce qui le fit crier du plus bel et cela me fit rire comme un décharné. Je remis sa chaise en place et m’accroupie devant lui, afin de croiser son regard qui était fixé vers le plancher.

-Alors? Et si on continuait notre discussion?

Cette nuit était effectivement un moment magique!



Shinobu TsukataniMessages : 25
Opales : 1436
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 22
Humeur : Une envie de sang .-.

ID CARD
Rôle: Chef des Crazy
Âge: 15
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Mar 9 Déc - 21:46
Espèce d’albinos dégénéré… ma main libre vient directement s’appuyer contre la gorge de ma princesse. Il parle pour dire des choses inutile ça m’énerve.

-tu sais que tu as une grande gueule pénible ?

Je me lève brusquement et envoie un violent coup de pie dans son ventre faisant d’abord reculer la chaise puis elle tombe en arrière. Je saute habillement par-dessus celle-ci et enchaine les coups dans son ventre encore et encore et encore. Puis je relève sa chaise et la pousse en face de celle de son ami. Je reste derrière lui un instant et passe ma langue sur son oreille droite. Après l’avoir bien humidifié je la mords à pleine dans. Sous l’effet de surprise il cri. Je chochotte d’une voix doucereuse à son oreille.

-Je vais te donner une vrai raison de crier  ma belle.

Je repasse devant pour voir sa tête et tonne à son ami de bien regarder ce qui va se passer. J’approche doucement la lame de ses lèvres puis remonte. Instinctivement il ferme les yeux.  Plutôt une bonne réaction, j’attrape délicatement sa paupière et la soulève doucement. Le corps de ma victime est tendu à son summum j’adore, il balbutie de petit non, rapide et moi j’utilise la dague pour couper délicatement sa fine peau qui protège son œil. Il cri intensément, je peux déjà voir des larmes perler sur ses yeux. Une fois que j’ai récupérer la paupière la pose gentiment sur les lèvres de son ami, qui la crache aussi sec en trouvant la force de répondre encore.

-Tu es ignoble !

Je rigole, c’est bon il n’est pas casser pas encore.  Et s’il savait ce qui attend son ami. Je retourne donc à ma victime et décale sa chaise de quarante-cinq degré. Je me rassois sur lui tranquillement et laisse mon rictus lui annoncer la couleur. De nouveau ma lame s’approche de son œil nu et délicatement je fais glisse la lame d’abord en profondeur pour sur tout le contour de l’œil jusqu’à l’extirper entièrement. Le garçon cri encore et encore et encore d’une douleur sans fin. Le sang coule sur son visage et il pleure à chaude larme avec son œil valide. Et il cri encore et encore, que voilà une douce mélodie.  Son globe oculaire en main je souris et attend qu’il se calme un peu.  Puis pose le globe contre ses lèvres, la panique est totale maintenant il bouge la tête tant bien que mal.

-Lèche ! Il me regarde affolé. Tu sais la patience ne fais pas partie de mes vertus alors lèche!

Il hésite encore et son ami qui voit la scène en est pétrifier il ne sait même plus quoi dire. Finalement ma belle au bois dormant lèche avec dégout son propre œil. Il absorbe tout jusqu’à ce que l’œil soit sec. Magnifique !  Je lâche l’œil et prend un sceau vieux comme je temps et le place au dessous de sa tête. Il avait avalé, mais au vu de la tête qu’il fait il va bientôt régurgiter la total aussi et sincèrement je ne voudrais pas en avoir partout. Il ne fallut même pas quelque seconde à attendre pour ça. il vomissait d’ailleurs un sacré dose de bile. Ça doit faire un moment qu’il on pas beaucoup mangé c’est deux là et après la bile vient le sang en petite quantité.

-c’est bon tu as finis ?

Il acquise doucement et je pose le sceau au sol. Ça lui donnait un côté bad boy cet œil en moins. Il n’avait pas la force d’exprimer son dégout faut-il croire, ainsi il arrêtera de déblatérer un tas de bêtise.  Je relève sa tête et un rire me prend malgré moi. J’aime ce regard, il à envie de ce venger, il se dit qu’il me fera payer toute sa souffrance, j’adore ! Tant que les yeux brille c’est qu’ils ne sont pas casser. Je m’approche de son oreille une nouvelle fois.

-Promis tu ne va pas mourir de suite…  j’aime ton regard ainsi…

Je m’écarte et il observe son ami puis d’une voix sérieuse et déminer il s’exprime.

-Laissez mon frère partir, faite ce que vous voulez de moi mais laisse le…

Ahah des frangins le top du top je tourne sur moi-même enchanté et arrive pour me blottir contre Hope.

-Dis moi c’est que tu l’ais à excellemment bien choisi ! Je me décolle de lui et viens mettre mon pied dans le visage de mon torturer.  L’idée est plaisante, mais vois-tu je crains que ça ne soit pas en notre capacité ! Son frère s’injurier de vive vois. Tu n’as donc aucune pitié?!

Je le regarde le visage tordu d’une folie sans nom.  

- Gamin la pitié je ne connais pas ! Est-ce que ce mot existe vraiment dans ce monde dit moi ?!
Hope ZarakiMessages : 260
Opales : 1605
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : Qu'anarchie et chaos se répandent sur le monde! La folie est la source de la sagesse!

ID CARD
Rôle: Haiiro no Kitsune (Collecteur d
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Mer 10 Déc - 21:21
Qui es-tu? [Pv: Shinobu] [-16]


Elle avait bien raison, moi qui pensais avoir regretté mon choix, mais non, j’avais eu la chance de tomber sur deux frères! Mon corps en frissonnait quasiment d’extase, rien de mieux que de briser des liens soit disant inséparables! Je m’approchai de celui avec un œil manquant et je lui ai dit :

-Je vois vous êtes des frères, mais comme c’est touchant tout ça! C’est sûr et certain que je vais vous laisser partir, désormais!

Je regardai le mec avec un sourire sincère et d’une voix rempli d’espoir me répondit :

-Sé-sérieux!

Son regard ou son œil, plutôt, reflétait complétement le ton auquel il m’avait répondu et je trouvais cela hilarant et je me retenais de rire, il était tellement désespéré qu’il sautait sur chaque bribe d’espoir que je pouvais lui donner!  C’est alors que je répondis, d’une voix sadique :

-Bien sûr que si, je compte bien vous laisser partir, mais….cela sera la terre que vous quitterai, bâtard!

Je rigolai en voyant l’expression du borgne changer d’un extrême à l’autre, je trouvais cela ironique que moi portant le nom « Hope » ou Espoir en anglais pouvait être porteur d’autant de désespoir et juste le fait d’y penser me faisait rire encore plus! C’est alors avec dégoût que celui avec le pied cassé me cracha au visage, j’arrêtai de rire d’un coup sec et tourna ma tête dans sa direction tout en le fixant d’un air répugné et choqué :

-Si t’es capable de me cracher dessus ainsi, c’est sûrement dû au fait que tu voulais que je reporte mon attention sur toi, hein?

Je le frappai violemment au visage et rajouta d’une voix rempli de rage :

-TU CROIS QUE CELA A MARCHÉ? ET BIEN NON, CAR C’EST TON FRÈRE QUI VA REGRETTER CE GESTE!

Je me retournai, vite comme l’éclaire, dégaina mon flingue et tira deux balles de le genou de son frère qui se mit à crier de douleur et à m’injurier de toute sorte de manière, mais j’ignorais complétement les insultes qu’il pouvait me lancer, car cela n’était que des paroles lancé en l’air qui ne voulait rien dire, mais ce que rajouta celui qui me cracha au visage m’avait complétement sidéré :

-Tu n’connais pas la douleur que cela peut faire de perdre un être cher! Arrête! Il la seule personne au monde qu’il me reste!

Je me retournai aussitôt dans sa direction, ce qu’il venait de rajouté m’avait fait péter un cable. Je le regardai d’un air remplie de rage et mon visage pris la couleur de mes yeux rouge sang, il venait de signer son arrêt de mort! Je me rapprochai de lui à une vitesse fulgurante et l’empoigna à la gorge, il me regardait d’un air affolé et je me suis mis à le frapper dans le visage à de nombreuse reprise et continua de le marteler tout en lui répondant :

-TA  GUEULE, TA GUEULE, TA GUEEEEEULE! QUE PEUX-TU SAVOIR, HEIN!? SI TU TE CROIS SEUL À AVOIR PERDU DES ÊTRES CHER….ALORS TU TE TROMPES! CELA FAIT DIX PUTAINS D’ANNÉES QUE JE VIS LE DEUIL D’AVOIR PERDU MA PETITE SŒUR ET MA MÈRE QUI ÉTAIT LES SEULES À S’OCCUPER DE MOI! ALORS TA GUEULE ET CRÈVE CONNARD! CRÈÈÈÈÈÈÈÈÈÈVE!

Je continuai à le frapper au visage de toute mes forces ma vision était embrouillé par un voile rouge de colère, aussi rouge que le sang se retrouvant sur mes mains et que sur le visage du mec qui peu à peu commençait à se déformer, sous la pression que mes coups exerçait sur son visage. Je ne pouvais pas m’arrêter, parmi tous mes points sensibles,  il fallait qu’il touche le bon! Ce connard ne méritait plus de vivre, je ne le considérai même plus comme un jouet, tout simplement, comme un punching-ball sur lequel je me défoulais  pour faire passer ma colère. Je n’entendais même pas les cris de son frère qui me suppliait d’arrêter et je n’avais surtout pas remarqué que mon punching-ball n’était plus rien d’autre qu’un tas de viande sans âme subissant les sévices de ma rage intérieur qui venait d’exploser.



Shinobu TsukataniMessages : 25
Opales : 1436
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 22
Humeur : Une envie de sang .-.

ID CARD
Rôle: Chef des Crazy
Âge: 15
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Jeu 11 Déc - 21:10
Cet idiot avait touché un point sensible. Monsieur n’était pas hermétique à tout.  On à tous un passé différent. Je ne peux pas dire que j’ai perdu de la famille, Mon frère me déteste me hais, me méprise. Mais il est encore en vie. C’est un être que je ne voudrai pas voir mourir avant de lui avoir fait comprendre la douleur qu’il à provoqué en moi ce jour là.  Sauf que là Hope perds les pédales. En torture on doit toujours rester maître de soit même ! Il me bousille encore un jouet !  Le sang gicle partout même sur moi tellement il s’y donne à cœur joie et son frère au gamin qui gueule si fort. Ça me fou en boule, genre mauvaise humeur de malade.  

Je sors mon pistolet et tire une balle, une seule dans la tête du corps presque mort histoire de l’achever. C’est pas que je n’aime pas la barbarie mais quand je fais de la barbarie de ce niveau ce n’est pas en même temps que la torture, les deux procure un plaisir différent.  Le son de la détonation s’accompagne d’un silence venant de l’autre martyre et de ma voix qui tonne fortement.  

-PAUVRE IDIOT !  ÇA SUFFIT !

Ce n’est pas dans mes habitudes de crier, j’ai gardé cette habitude d’avoir une voix douce et posée, en général énervé à la limite mais je ne cris presque jamais.  Je regarde l’œil de notre inviter, vide. La mort de son frère sous ses yeux vient de briser son âme en miles morceaux. Quel délice, délice trop vite arrivé à mon goût. Je fais signe à Hope de s’éloigner du corps. Mon regard avait plongé dans noir profond, traduisant ma colère. Il allait payer pour m’avoir extirpé mon divertissement. Deux fois de suite en plus !  Je me fiche bien de savoir qu’il ne supporte pas le deuil de sa sœur et de sa mère. J’en ais genre absolument rien à foutre là tout de suite !  Le prisonnier, parle d’une toute petite voix, faible et sans volonté la tête baissé.

-S’il… s’il vous plait… tuer moi...pitié…

En voilà de beaux sanglots,  d’une âme détruite, quand la vie n’a plus aucun sens. Ce jour là j’aurai voulu pouvoir demander à ce que l’on me tue, j’aurais voulu lui dire à mon frère tue-moi mais les mots ne sortait pas. Et quand on dépasse l’envie de mourir car notre monde c’est effondré, on n’a plus rien à perdre. Débris continuelle d’un passé. Je ne vie que pour semer désespoir et mort autour de moi. Je tire sa tête en arrière à l’aide de ses cheveux et le regarde dans les yeux.

-Tu vas mourir ne t’inquiète pas mais lentement tu auras même le temps de te dire que en fait tu veux vivre avant que ton corps meurtri ne sombre dans un profond et éternel sommeil…

Je pose mes lèvres contre les siennes, il ne fait preuves d’aucune résistance. La partie est finie. Je plante la dague juste en dessous de sa cage thoracique pour la douleur et aussi parce que c’est un endroit très intéressent pour une mort lente il va tout simplement se vider de son sang.  Je me redresse et enlève la dague rapidement et pousse la chaise de mon pied pour la faire chavirer. Au passage je peux voir son regard plein de désespoir et de peur.  Il allait avoir peur. Ne pas savoir ou on va fait peur. Le froid allait doucement s’emparer de lui jusqu’à l’emmener au delà de cet enfer sur terre.  

Je me retourne brusquement vers Hope. J’essuie rapidement la lame et en moins de temps qu’il n’en faut pour faire deux respirations je suis sur lui. Il à beau être plus grand que moi dans mon élan je nous porte au sol et cale ma dague sous sa gorge. Et je m’exprime d’une voix d’un froid glacial.

-Cela fait deux fois… deux fois que tu te laisse emporter… ça devient pénible et il ne me reste plus que toi sous la main pour jouer.

Je glisse la lame le long de son haut le déchirant au passage et effleurant sa peau de la pointe de la dague. Laissant un fin tracer de sang mais la plaie n’est pas importante pas de quoi laisser une cicatrice. Je suis assise sur lui. La situation ne me paraissant pas plus ambiguë que ça. N’ayant absolument aucune notion là-dessus, ni sur la situation dans laquelle je me trouve.  Une fois son haut complètement lacérer du haut au bas je remonte la dague à son cou et m’allonge un peu sur lui pour me rapprocher de son visage.

-Alors dis- moi comment tu comptes satisfaire la double frustration que tu as provoquée chez moi?

Oh oui une sacré frustration, mon corps était tout échauffer de la situation et il perd les pédales. Et la tension dans mon corps est encore palpable et JE n’ai plus rien pour satisfaire cette tension, c’est vraiment… problématique.
Hope ZarakiMessages : 260
Opales : 1605
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : Qu'anarchie et chaos se répandent sur le monde! La folie est la source de la sagesse!

ID CARD
Rôle: Haiiro no Kitsune (Collecteur d
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Jeu 11 Déc - 22:34
Qui es-tu? [Pv: Shinobu] [-16]


La balle dans la tête que mon punching-ball reçut, afin de l’achever,  me fit reprendre conscience de mon entourage.  Sa tête était complètement méconnaissable et j’avais une douleur sourde sur mes poings. Je les regardai et remarqua qu’il y avait des fragments de dents cassés ancrés dans ma peau, j’étais, également, recouvert de sang et de sueur provoquer par l’excès de colère et la séance de coups de poings que j’avais donnés. C’est alors que Shino me cria :

-PAUVRE IDIOT !  ÇA SUFFIT !

Elle me fit signe de m’éloigner du cadavre, tout en me jetant un regard obscure témoignant toute sa colère.  Elle semblait avoir pété un câble et je savais que dès qu’elle aurait terminé avec l’autre qui était complètement brisé de l’intérieur, j’allais être le suivant.  Je ne savais pas encore quoi pensé, j’étais complétement perdu dans mes pensées. J’étais en colère contre moi-même qui n’avait pas réussi à se contrôler face à une phrase aussi peu provocante et comprenais amplement les sentiments de Shinobu qui venait de se faire casser ses jouets à une deuxième reprise par la même personne.

Moi qui était complétement pensif, n’avait pas remarqué que Shino venait tout juste d’achever le frère de l’autre. Je m’en étais seulement rendu compte au moment où je senti la gravité m’entraîner vers le sol que je percutai assez lourdement. Je reportai mon regard sur ce qui m’avait fait tomber au sol et remarqua que Shino était assise sur moi avec une dague caler sur la gorge.  Bien que son regard qu’elle me lançait était froid, je le trouvais fascinant. Elle n’avait pas une couleur d’yeux bien spécial, mais il y avait un certain éclat que je trouvais fort ravissant.  Mon cœur se mit à battre de plus en plus fort et je ne savais si cela était provoqué par une certaine peur de mourir ou tout simplement un autre facteur dont j’ignorais l’existence.  C’est alors que celle-ci me lança d’un ton extrêmement froid :

-Cela fait deux fois… deux fois que tu te laisse emporter… ça devient pénible et il ne me reste plus que toi sous la main pour jouer.

Elle voulait jouer avec moi? Je n’étais pas trop sûr si cela était une bonne idée, mais mon corps ne voulait pas m’obéir. Elle fit glisser sa dague sur mon t-shirt ce qui part la même occasion fit une légère entaille un niveau du torse jusqu’à mon abdomen qui se mit à saigner légèrement. Bizarrement, la coupure ne me faisait pas du tout mal au contraire j’en ressentie une sensation quelque peu agréable que je ne pouvais réellement expliquer et pour empirer les choses celle-ci remonta la dague à mon coup, s’allongea sur moi et rapprocha son visage au mien et rajouta :

-Alors dis- moi comment tu comptes satisfaire la double frustration que tu as provoquée chez moi?

Son visage était trop près du mien et je ne savais pas comment réagir avec tout ce flux d’émotions soudaines qui déferlait en moi et c’était donc d’un réflex instinctif que je collai mes lèvres aux siennes et m’arrêta aussitôt. Je ne savais pas pourquoi j’avais fait cela, mais je savais que je me devais de le faire. Tout mon être était attiré par cette fille anormale qui avait un penchant excessif envers la violence, mais c’était un côté que bizarrement je trouvais assez mignon.  Je me suis mis à la regarder avec un regard tendre et lui a dit :

-Je pourrai très bien m’offrir en tant que jouets, mais d’un type complètement différents des autres….j’aimerais devenir ton jouet préféré et d’avoir la joie de te laisser boire de mon sang….qu’en dis-tu?

Voilà, je m’étais lancé, il ne me suffisait qu’à attendre sa réponse.



Shinobu TsukataniMessages : 25
Opales : 1436
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 22
Humeur : Une envie de sang .-.

ID CARD
Rôle: Chef des Crazy
Âge: 15
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Ven 12 Déc - 20:50
Qu’est ce que ?! Ses lèvres se sont posées sur les miennes, innocemment. Un contact aussitôt établi qu’il était déjà fini. Je me suis reculé brusquement, dans un mouvement rapide passant d’une position allongé à assise sur lui avec le canon de mon révolver appuyer  sur son front. Mes lèvres tremblent doucement. Pourquoi la sensation est-elle si différente qu’avec un autre.  Est-ce parce que toutes les lèvres que j’ai touchées ont toujours été une sorte de baiser de la mort. Un au revoir définitif avec les victimes que j’ai torturé longuement.  Donc en soit le contact des lèvres j’y suis habituée, alors quel différence… Le sang ! Il n’y à pas de sang sur ses lèvres. Du moins c’est ce que je cherche à me convaincre.

Mon sang ne fait qu’un tour quand il me regarde. Nan mais c’est quoi ce regarde plein de tendresse. Pourquoi c’est moi que tu regarde comme ça.  Jamais on ne me regarde comme ça. Pourquoi toi tu le ferrais. D’aussi loin que je me souvienne ces regard là ne m’étais jamais adressé. J’avais une bonne réputation je ne peux pas le nier, mais ce regard là était sincèrement tendre. C’en ait presque flippant.  Pourtant je fixe son regard en écoutant ses paroles.  Plus sa phrase avançait plus j’ai envie de lui crier de se taire. Mais je reste pourtant là sans broncher écoutant chaque mot avec une attention toute particulière.

Il veut être mon jouet… préféré, cela voudrai dire que je ne dois pas le tuer… genre je le laisse en vie, je le torture comme bon me semble, mais je n’atteins jamais le plaisir extrême de lui retirer là vie…  c’est un concept qui est assez étrange pour moi. Pense t-il pouvoir me satisfaire autrement ? je ne sais pas.  Mais d’une façon tout cela m’intrigue mais en même temps me fais peur. Je sais faire bien des choses, mais j’ai l’impression d’avoir oublié comment on entretient une relation « normal », voir une relation tout court. Je parle même pas de son autorisation pour boire son sang comme si j’allais m’en privé qu’il le veuille ou non !

Je baisse doucement mon arme à feu la laissant tomber au sol. Que puis-je répondre à ça ? que peut-il bien attendre de moi ? Une étrange sensation de froid me prend la peau. Est-ce que ce qu’il vient de dire me fais peur ?! Je secoue la tête. Reprends-toi  Shino ! Mon regard reprend une certaine vigueur et les vieilles habitudes reviennent au triple galop. Je décale son haut laissant apparaître ses pectoraux que j’effleure d’un doigt.

-Si c’est vraiment ce que tu souhait…

Je referme mon poing sur la dague fermement et sur son muscle gauche, celui qui recouvre le cœur et qui est si bien dessiner, je plante assez fortement la pointe de la dague. Et comme tout à l’heure je me mets à dessiner sur son corps un signe d’ouroboros de la taille de son pectoral.  Dans un précision extrême chaque détail était là. Sa peau je la marque de façon définitive. Ça ne partira jamais ce n’est pas un tatouage. Une fois fini je lèche la plaie comme à mon habitude, marque de fabrique de la maison. Puis je me redresse et cale la lame entre mes dents justes le temps de remonter ma manche droite laissant apparaître exactement le même marquage, mais sur mon poignet.

Le tatouage:
 

-C’est le signe que tu m’appartiens à partir de ce jour. Je ne partage pas mes jouets et tu as formel interdiction de mourir sauf par ma main ! Si j’ai envie de m’amuser avec toi je dois pouvoir te trouver facilement également. Compris ?!

Ma voix se veut poser, énonçant les règles d’un pacte silencieux. Sa vie je me la suis approprié, c’est ainsi.  Il à fait un choix pour survivre. J’ignore pourquoi j’ai accepté, mais je ne le laisserai pas m’échapper, je déteste qu’on me prenne ce qui m’appartient et encore moins que ça s’enfuit. Ma froideur habituelle est revenue. Bien qu’il ait je ne sais comment réussi à l’ébranler un peu plus tôt.
Hope ZarakiMessages : 260
Opales : 1605
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : Qu'anarchie et chaos se répandent sur le monde! La folie est la source de la sagesse!

ID CARD
Rôle: Haiiro no Kitsune (Collecteur d
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Sam 13 Déc - 8:55
Qui es-tu? [Pv: Shinobu] [-16]


-Si c’est vraiment ce que tu souhaites…

Si c’était réellement ce que je souhaitais? Je crois bien que si, car sinon je n’aurais jamais dit ça, mais la raison à laquelle je souhaitais vraiment cela n’était pas vraiment défini dans mon esprit. Tout ce que je savais était que sa présence me semblait forte agréable et qu’à chaque fois que celle-ci s’approchait de moi mon cœur se mettait à battre de plus en plus fort. C’est alors que celle-ci empoigna sa dague et me transperça mon muscle pectoral au niveau du cœur, mais bizarrement cela ne me faisait pas mal, en fait, j’en prenais un plaisir fou. Sentir la lame me couper la peau me donnait de forts frissons de plaisir intense. De mon point de vue, je ne pouvais pas vraiment voir ce qu’elle dessinait, mais je ne voulais pas que ça cesse. Je sentis mon visage ce réchauffer comme s’il se mit à rougir, je ne comprenais pas ce qu’il m’arrivait, d’habitude, on n’était pas sensé souffrir à se faisant taillader ainsi? Alors, pourquoi en éprouvais-je un malin plaisir? Était-ce dû au fait que j’avais au plus profond de mon être un côté masochiste qui ne faisait qu’attendre le jour de se réveiller? Ou était-ce l’effet que celle me tailladant me donnait? Il était fort probable que cela soit dû aux deux ensembles. Après que celle-ci termina, je constatai que celle-ci m’avait tracé un « tatouage » d’un Ouroboros. Je trouvais cela plutôt cool, en fait. C'est alors que celle-ci se mit à lécher ma plaie et je me mis à me frissonner de façon intense. La chaleur et l'humidité de sa langue sur ma plaie me provoquait un plaisir intense que je n'avais jamais ressenti auparavant. Après qu'elle eue terminé, elle remonta sa manche pour me montrer qu’elle arborait le même signe sur son poignet et rajouta :

-C’est le signe que tu m’appartiens à partir de ce jour. Je ne partage pas mes jouets et tu as formel interdiction de mourir sauf par ma main ! Si j’ai envie de m’amuser avec toi je dois pouvoir te trouver facilement également. Compris ?!

Elle avait donc accepté ma proposition! Bizarrement mon cœur se mit à battre de plus en plus et mon visage passa d’un rouge pâle à un rouge écarlate. J’avais le goût de fuir et cela me déstabilisait, car c’était la première fois que je vivais ce genre d’émotion et je ne savais pas comment « dealer » avec eux. J’avais tout simplement le goût de la prendre dans mes bras et de coller mes lèvres contre les siennes, comme je venais tout juste de faire, mais je me retins. J’étais encore sous l’extase que celle-ci m’avait procurée avec cette dague étant encore imbibé de mon sang qui, lui, coulait de cette œuvre d’art qui faisait maintenant partie intégrale de mon torse. Je lui répondis :

-D’accord, tu n’as pas à t’inquiéter pour cela, à partir d’aujourd’hui, je suis ta possession et j’en suis fort heureux, mais bon, désormais, que vas-tu faire de tout ce sang jaillissant de mon torse?

Je voulais ressentir la sensation que sa langue m’avait laissée sur la cette marque faisant de moi sa possession. De toute ma vie, c’était la première fois que j’étais aussi attiré envers quelqu’un et que je ressentais autant de désir envers quelqu’un et cela tomba sur Shinobu Tsukatani, l’une des femmes les plus puissantes d’Akashiki.



Shinobu TsukataniMessages : 25
Opales : 1436
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 22
Humeur : Une envie de sang .-.

ID CARD
Rôle: Chef des Crazy
Âge: 15
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Ven 2 Jan - 15:00
Ses joues, elle était devenu écarlate... pourquoi? Je ne suis pas sûre de comprendre. Ni pourquoi il semblait avoir aimer la sensation de chaque taillade et de ma langue sur celle-ci. Qu'est ce qui ne tournait pas rond chez lui? Je veux dire j'ai  croiser des masochiste, mais sa réaction semblait tout de même différente, ainsi que son regard. Je détourne le mien rapidement de ce fait. Écoutant ses paroles. Il était heureux d'être mon jouet? Non mais... je ne comprends pas, absolument pas! Sa question me ramène à la réalité, le sang c'est vrai... il me demandait de le boire. Je vois, monsieur fait des demande en plus. Je le regarde reprenant mes esprit posant de nouveau la lame sur sa gorge.

-Tu es mal placé pour me demander ce que je vais faire de tout ce sang. Je prends pas trop ce genre de demande déplacé.


En vérité cette demande n'avait rien de déplacé je le sais bien, mais il dégage un truc qui m'intrigue et en même temps qui m'irrite fortement. Il m'a fait une promesse d'être mon jouet personnelle. Les promesse se grave dans la chair. Impossible d'oublier ainsi, j'aime savoir qu'il m'appartiens à moi et à personne d'autre comme un vulgaire pantin. Il n'avait déjà aucun droit sur moi alors maintenant...  Je me baisse toujours sur lui et attrape une goutte du liquide carmin qui à atteint ses hanches. Je remonte ma langue posé sur sa peau tout le long  de son torse pour prendre le sang à sa source. Je prends d'ailleurs un malin plaisir à mordre ses plaies encore grandes ouvertes. Puis je vais incruster mes crocs dans son cou pour absorber encore un peu plus de sang et me lève brusquement. Ce garçon allait me causer du soucis je meurs d'envie de lui arracher doucement la peau, de le torturer de mainte façon pour enfin le tuer et... je ne peux pas le tuer il doit être un jouet qui survit. Et même si je ne doute pas de ses excellentes capacités à subir la douleur physique il allait falloir que je me... contrôle. Nan mais sérieux?! MOI ne pas céder à mes pulsion de meurtre? Fait chié dans quoi je me suis encore embarqué ?!

Je m'éloigne un peu de lui respirant calmement. Pas mal de sang à été versé aujourd'hui en si peu de temps, pourtant tout ça à un goût de commencement. Mais je suis plus ou moins calme donc ça va. Je me demande vraiment qu'est ce que je vais bien pouvoir faire de lui maintenant... Le laisser partir? C'est vraiment pas comme si je suis une grande fan des survivant à mes petits moment de plaisirs. Je soupire et sort de la maison, j'ai besoin de prendre l'air. Dehors des jeune gens marchant vite déviant leur regard en croisant le mien. En même temps comment leur en-vouloir? Je suis couverte de sang de la tête au pied. Après un instant je repense que j'ai des choses à régler... je soupire longuement j'aime pas les règlements de comptes ça prends trop de temps.  Je re pénètre dans la maison cherchant Hope des Yeux.

-Tu as bien dis travailler pour Kitsunes? J'attends une réaction de sa part. J'aurais besoin que tu lui transmet un message de ma part. Je compte passer le voir pour une affaire importante préviens le juste de ma venue.

Juste après sa réponse je tourne les talons et sort en courant dehors me fondant dans la foule avant de disparaître dans les fine ruelle de cette chère ville. Je ne doute pas de revoir mon jouet mais pour l'instant je devais m'éloigner de lui avant de ne plus résister à la tentation de lui ôter la vie. C'est nouveau pour moi alors je ne sais pas trop que faire. Les relations humaines... ça me semble bien étranger depuis ce jour là. Mais au final ça ressemble plus à une relation maître-esclave. Ce qui est je dois dire assez ironique en ce bas monde.
Hope ZarakiMessages : 260
Opales : 1605
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : Qu'anarchie et chaos se répandent sur le monde! La folie est la source de la sagesse!

ID CARD
Rôle: Haiiro no Kitsune (Collecteur d
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Crazy 2K14

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   Mer 7 Jan - 5:14
Qui es-tu? [Pv: Shinobu] [-16]


-Tu es mal placé pour me demander ce que je vais faire de tout ce sang. Je prends pas trop ce genre de demande déplacé.

Selon la situation, je ne trouvais pas vraiment cela comme étant vraiment déplacé, ce qui était déplacé était bel et bien le fait qu’elle m’avait tailladé, afin de me marquer, mais la sensation était trop forte agréable, je ne pouvais pas m’empêcher de frissonner et même après qu’elle m’a dit cela, je continuai à frissonner, impatient de recevoir les prochaines « sévices » qu’elle comptait me donner. C’est alors qu’elle se pencha vers ma hanche et s’est mise à lécher ce celle-ci jusqu’à mon torse. Ces coups de langues dans la plaie me faisaient du grand bien et j’adorais cela et elle réussit à atteindre un autre sommet, en prenant le vilain plaisir de mordre dans ma plaie. C’était à ce moment que mon corps se crampa sous l’extase total que celle-ci m’offrait, je n’étais rien d’autre qu’un pantin se faisait « martyriser » par son maître. Elle remonta également jusqu’à mon cou et y fit entrer ses crocs, ce qui rajouta d’autres frissons intenses que ne faisait qu’augmenter depuis le début. J’avais déjà hâte à son prochain mouvement, mais, bizarrement, elle se releva aussitôt et sans dire un mot se dirigea à l’extérieur. J’étais quelque peu choqué de la fin radicale qu’elle avait prise, j’en voulais encore plus, mais cela semblait assez pour elle. Je me relevai aussitôt et me dirigea en direction des cadavres, encore tout frissonnant des moments de pur bonheur qu’elle venait de me faire vivre et ramassai le manteau du plus jeune qui c’était mérité une gravure sur son torse, également. C’était un manteau en cuir noir digne de tout motard. En le ramassant, je regardai le corps inerte de celui-ci et lui a dit en riant :

-Hahahaha, toi et moi sommes pareils! La seule différence étant que toi t’es mort!

Je bottai son cadavre et me mit à rire une fois de plus, je n’avais aucune sympathie pour la gent masculine, alors faire ce genre de chose était loin de me peser sur la conscience, j’étais même prêt à en buter un autre! C’est alors que j’entendis la porte s’ouvrir à nouveau et remarqua Shino qui se dirigea vers moi et me posa cette question :

-Tu as bien dis travailler pour Kitsunes?

Je la regardai en souriant d’un air quelque peu arrogant et lui répondit :

-Effectivement, je suis un des As de Kitsune.

Elle continua, aussitôt, en ajoutant :

J'aurais besoin que tu lui transmet un message de ma part. Je compte passer le voir pour une affaire importante préviens le juste de ma venue.

Elle comptait rencontrer Kitsune? Cela n’était entièrement pas de mes oignons, mais néanmoins demeurait le fait que cela m’intriguait. Le peu que je connaissais sur Kitsune me faisait croire que cette rencontre allait le faire mourir d’ennui et une personne ne fonctionnant qu’avec intérêt comme lui, aurait forcément envie de finir cette réunion le plus vite possible. Je finis tout de même par lui répondre :

-D’accord…c’est donc sur cette note que tu comptes partir, hein? En espérant te revoir, alors…

C’est après ces mots qu’elle se retourna et partie en courant et moi? Je ressortie à l’extérieur, insensible à la douleur que je devais ressentir…cela devait sûrement être mon algoataraxie qui faisait encore des siennes…encore un de mes problèmes médicaux dont je n’avais pas encore mentionné…c’était avec cette idée en tête que je décidai de retournement à la base et d’informer « Kitsune ».



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI   
 

Qui es-tu? [PV Hope (-16)] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fini le catch sur NT1 ?
» Anthony Hope, "Le prisonnier de Zenda"
» village fini mais le train hs.....
» Photo - quel type de fini choissisez-vous?
» [AF] 14, Hope street -Akross Con 2010-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Akashiki :: Centre-ville :: Bâtiments de "divertissement"-