Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Firo, L'excentrique

Firo AcerbiMessages : 3
Opales : 1097
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 21

ID CARD
Rôle:
Âge:
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Firo, L'excentrique   Jeu 8 Jan - 23:45


 
FIRO ACERBIUne mort douce vaut mieux qu'une brutal, t'as le temps de réaliser l'ampleur de ton pécher.


◊ Talk about yourself !
Nom : Acerbi
Prénom : Firo
Âge : 17 ans
Date de naissance : 07/07/1997
Sexe : Homme
Taille : 1m87
Couleur des yeux : Vert
Nationalité :Italien
Adresse : XXX (Indiquez juste le quartier où votre personnage habitait avant l'incident.)
Groupe : Strike Forces
Rôle : Voleur, Espion, conseillé
Avatar : Lifty (human form) - Happy Tree Friend
Qualités : Joyeux, énergique, dynamique. Observateur, posée, calme, réfléchit. Maîtrise l'art du combat rapproché à main nue ou avec une dague.
Défauts : excentrique, manipulateur, hautain, menteur, Fausse apparence, Blasé. Hypocrite, Moqueur. Emmerdeur. Prend des risques.
Famille : Un père exigent et strict, de famille nombreuse mais des relations hiérarchiques. Mère discrète dans l'ombre de leur père.  
Ecole :Firo est bon à l'école bien qu'il n'y aille presque jamais. Ses capacité intellectuelle et sa facilité à retenir ce qu'il lit et voit lui accorde de bonne notes.
délinquance : Vole, trafique divers et varié, Torture
Réputation : Discret Firo n'est pas vraiment connu des autres, peu de gens savent qui il est vraiment. Il à une réputation de fou excentrique depuis son changement de caractère.
Popularité : Très peu remarqué on portait peu d'intérêt à sa personne.
Armes : Poing américain, Une dague de bonne qualité.
Autres : Piercing à l'oreille droite Deux.


◊ What you've been through...
Ce que vous avez fait avant la disparition des adultes : On est né il y 17 ans, deux petits être qui arrivent dans la famille Acerbi. Se ressemblant comme deux goutte d'eau. Drew mon frère jumeau et moi. Notre famille est une famille de mafioso venant d’Italie et qui c'est installé au Japon pour les affaire. Petit je dormais avec mon frère dans le même lit. Du genre à faire les cent coup à nos parents.

Très jeunes notre père nous à initié aux affaire de famille et au combat  à mains nues ainsi que l'art des armes à feu. J'étais assez curieux et avais apprit à apprécier le combat à la dague. C'est ainsi qu'avec le temps nos capacité de combat sont devenu comme une seconde nature, bien que j'étais moins doué avec une arme à feu qu'avec une dague ou mes poing, là ou je me sentait vraiment à l'aise. c'était  On avait une famille nombreuse et rapidement père nous convoquait séparément Drew et moi.

El Padre, avait un bureau immense, du moins petit il me paraissait ainsi. Souvent assis devant lui je m'amusais à défaire et remonter un 9mm. J'avais une sorte d'intuition mécanique avec les armes et beaucoup d'autre petit détail. Bref père me parlait des missions qu'il me confiait. Au début il prenait ça pour de l'insolence et me frappais pour ça. D'une certain façon je suppose que ça m'a habituer à la douleur. Mais avec le temps il a comprit que je me concentrait ainsi. En effet c'était la seule manière d'écouter ce qu'il racontait.

Quand mon tour finissait Drew y avait droit. Je montais sur le petit muret de la cours et l'attendait là en lisant un livre souvent. En effet enfant de nature calme j'aimais bien me poser tranquillement, souvent dans mon monde. Et en voyant mon frère mon visage s'illuminait et je lui sautait dessus le questionnant sur sa discutions avec père. Ainsi on avait grandit dans un grande complicité, presque fusionnel.  Je ressentais si mon frère allait mal et inversement.

Très jeune, vers nos 10 ans on à donc commencer à aider notre père. On était des coursiers. On récupérait la marchandise et on transmettait. Un peu plus tard on été charger de faire payer les retardataires, ou de récupérer ce que certain volait. Mais plus que tout père avait en horreur les traites! Il criait tout le temps « La famille c'est sacré si on la trompe le seul sort permis est la mort! »

El padre un jour à prit une décision qui à changer ma vie, j'avais alors 14 ans. Il m'a emmener dans les tréfonds de la demeure. C'était pour tester ma capacité à être indifférent disait-il. Là bas j'ai rencontré l'enfer, des salle de torture à l'ancienne, un homme assis sur une chaise. Là père m'a tendu un couteau et m'a dit tranche son avant bras doucement. La main tremblante je lui avais obéit. Il était si fier. « Les grands hommes savent faire les sacrifices qui s'impose, la vie d'un homme ne vaut rien comparer à l'argent que l'on récupère grâce à lui ». Je n'avais dit mot. J'avais vite compris que nous étions Drew et moi ses instruments. Son désire de pouvoir était immense et nous étions ceux qui devait lui apporter. Il avait vue en nous le potentiel. Mais finalement il ne nous à jamais estimer comme les enfants que l'on était.

À l'école on fonctionnait comme à la maison. Mais de manière plus subtile à notre façon en somme. Je suppose qu'on ne voulait pas être comme lui. Pendant un an père me conviait aux séances de tortures, j’appris l'art de la souffrance, me rendant plus morose encore, et j'aimais inconditionnellement la douleur infligé au autre. Pourtant voir que mon frère lui aussi tombait dans les abysses m'a fait réagir, j'ai adopté un visage souriant et un comportement loin du mien en somme. Je le faisait pour Drew, s'était la seule raison. On ne pouvait pas couler ce n'était pas permis. Pourtant en la seule présence de mon frère je pouvait redevenir normal, juste le moi qui ne sourit pas tout le temps.

Mon lien avec Drew était devenu plus fort. Près de lui je trouvais tout le réconfort qu'il me fallait. C'était mon frère, c'est mon reflet, c'est ma seule raison d'être dans se monde, il est définitivement ma vie. Dépendance? Non juste un amour inconditionné à notre façon. On était deux contre un père qui voulait faire de nous ses objets. Pourtant je ne peux m’empêcher de penser qu'on lui ressemble horriblement, s'en est répugnant de savoir que cette homme est en quelque sorte la moitié de nous même.    

Pourtant un jour ce monstre de paternel à disparu. Un jour comme les autres, sauf qu'on n'entendait nul bruit. On avait 17 ans. Je me souviens ce jour là j'étais dans les bras de mon frère quand j'ai vu l'heure, personne n'était venu pour nous réveiller. Un silence de mort régnait dans la maison. Je sortis doucement du lit je m'étais habillé en vitesse et était parti en courant faire le tour de la maison puis du quartier riche ou nous vivions. Aucun adulte je reviens en trombe réveillant, mon frère. « Les adultes ont disparus! » à peine fini de communiquer l'info que je partais déjà mettre en sécurité ce qui nous appartenait, la contrebande et tout, on devait partir d'ici mais on ne pouvait partir avec tout.

Ce que vous avez fait durant le mois suivant la disparition des adultes : La première étape fut de cacher ce qu'on viendrait prendre, plus tard, cette maison est remplit de passage secret en tout genre fait à la demande de notre père, tous aussi compliqué à trouver les uns que les autres. Ensuite on est rester un temps dans la maison, on avait les capacité de ce battre. On à été formaté pour ça. J'étais aller récupérer la splendide dague de père dans son bureau. Il m'avait raconter d’où elle venait. Et elle est aussi coupante qu'un excellent rasoir, d'une maniabilité facile et très belle.

Après quelques jours on sortit dans les rues dévastées. Tout n'était plus que désolation, on avait pu survire avec les réserve de la maison sans problème que l'on à également caché à notre départ. On avait avec nous le strict nécessaire pour vivre. Finalement que devenait ce monde? Avait-on la possibilité de devenir des gérants? Non il était trop tôt, la situation était inconnu. Je filais avec mon frère à travers les rues, passant par les chemins de contrebandier.

Je ne sais pas ce que l'on cherchais. Rien en somme je pense. Je voulais juste survivre. La disparitions des adultes était une aubaine sans précédent. Notre paternel n'était plus et temps mieux! Avec Drew on fut confronter à de nombreux combat en tout genre. Nos aptitude furent mises à rude épreuve et celle pour sauver notre peau plus que jamais. C'est pourtant au détour d'une ruelle qu'on avait croisé un vieille amie. C'était une des rare personne avec qui on avait sympathisé plus ou moins sincèrement. Elle connaissait notre façon de vivre et nous  avait connu avant notre grand changement. Une bonne amie je suppose.

C'est elle que l'on avait suivit suite à ses événements. Elle nous à proposer d'intégré un clan qu'elle dirigeait. Je n'avais aucun problème avec ça. Elle avait toujours ce côté protecteur envers les siens. Ce clan ressemblait plus à une famille, que ce que nous connaissions. Les conditions était simple aucune trahisons! Et je comprenais bien cela. Ainsi nous avons intégré les Strike Forces, en temps que ses espions personnelles. Après tout on était pas d'un genre très sociable. Mais notre capacité à diriger, à obtenir des informations, à voler ou encore à manipuler n'était pas à remettre en cause.  


◊ You, behind the screen ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Surnom : Flo
Age : 18
Comment avez-vous découvert le forum : DC
Quelque chose à ajouter : Nope
Code :



Firo AcerbiMessages : 3
Opales : 1097
Date de naissance : 02/02/1996
Age : 21

ID CARD
Rôle:
Âge:
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Firo, L'excentrique   Ven 16 Jan - 20:50
Je fais un petit double post juste pour préciser que j'ai fini ma fiche. j'espère qu'elle convient o:
Bisous ~
Ulrick LowellMessages : 783
Opales : 1815
Date de naissance : 16/09/1998
Age : 19
Localisation : Loin de toi.
Humeur : N'ose pas me dire que tu n'as pas de Bepsi. Awé.
Commentaires :

ID CARD
Rôle: Bras Droit.
Âge: 17 ans.
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Firo, L'excentrique   Sam 17 Jan - 21:40

× Tu es validé !
Re-bienvenuuuue /o/
Bref, j'aime beaucoup le perso'. Une force de plus dans le meilleur groupe MOUAHAHAH /PAN/
et l'avatar, luv.
En tout cas, je valide, mais fais juste un peu attention à pas trop cheater èwé
ps : that image it's like selfcest... XD

Maintenant que je t'ai validé, je te conseille (fortement) d'aller recenser ton avatar et de te faire une fiche de relation ! Puis enfin, si tu as déjà envie de RP, tu peux chercher des gens dans cet endroit !, ou tu trouveras même des gens prêts à t'accepter \o/

Voilà, amuses-toi bien sur le forum sinon !



Lonely wolf. Not a yiff.
http://kurokineko-nodokanyan.tumblr.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Firo, L'excentrique   
 

Firo, L'excentrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Estelle dans "Satie et la Belle excentrique", Paris, 22 novembre 2010.
» Masko dessinateur excentrique :3
» LE TESTAMENT D'UN EXCENTRIQUE de Jules Verne
» La petite folle excentrique Misa-misa
» Invitation à l'expo absolument excentrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Le personnage :: Présentation :: Strike Force-