Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]

Stiles SlaceMessages : 42
Opales : 1487
Date de naissance : 10/07/1996
Age : 22
Localisation : Jupiter
Humeur : Bonne et toi ? :o

ID CARD
Rôle: Solitaire
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]   Sam 7 Fév - 1:38
Et merde... Faut vraiment que j'arrête de marcher sans réfléchir, ca me met des situations pas possible une fois sur deux, en général je suis chanceux mais la, j'ai vraiment pas de chance... V'la que je me retrouve dans une impasse avec deux gars armés en face de moi, et bien sur, je suis pas du côté ou je pourrais m'enfuir. Heureusement pour moi, ils n'ont pas de pistolet, j'ai un beretta mais je n'ai pas envie de l'utiliser, je ne sais pas si j'ai des munitions et je ne sais même pas si je sais viser. Je n'ai pas envie de viser la jambe d'un de ces deux types et de toucher un de ces gars a un endroit vital, je n'ai pas envie d'avoir des morts sur la conscience. Je sais me défendre et je me suis souvent battu dans des situations encore pire que celles-ci, alors maîtriser deux pauv' gars avec un couteau, je peux le faire. Enfin, je crois... Nan, c'est pas le moment de douter de moi, pas a un moment comme ça, faut que j'ai confiance en moi. Le problème, c'est que je suis beaucoup trop fatigué, tellement fatigué que j'ai des absence de plus en plus souvent, je fais des choses sans m'en rendre compte, ce qui ma d'ailleurs emmené ici...

Tout compte fait, ca risque d'être beaucoup plus dur que prévu, mais je ne peux pas les menacer avec mon beretta, parce que même si je pars ils vont me suivre et m'attaquer pour me voler ce que j'ai dans mon sac. J'ai eu du mal a avoir tout ça, alors je ne les laisserais pas me voler. Tant pis, j'ai vraiment pas le choix, je vais devoir me débarrasser d'eux et fuir le plus loin possible pour qu'ils ne puissent pas me retrouver. Je pourrais sortir mon couteau mais je n'ai pas envie de m'en servir, ne pas montrer d'arme c'est le seul atout que j'ai dans ma poche. Ils vont croire que je suis une proie facile et vont être beaucoup trop confiant, donc ils ne vont pas vraiment être sur leurs gardes, dès qu'ils croiront que je suis une proie facile, je me débarrasse d'eux... Les deux garçons, devant être a peine plus jeune que moi s'approchent a allure normale, arborant un sourire sadique. C'est ça, souriez tant que vous le pouvez encore. Le premier garçon, blond, s'approche de moi et me menace avec son couteau pour que je lui donne mon sac. Je ne le contredis pas et lui donne lentement mon sac, surveillant légèrement le deuxième garçon un peu plus en retrait. Une fois qu'il attrape la bretelle droite de mon sac, je me lance sur lui. J'adore lire la surprise sur le visage de ceux que je combat, parce qu'au moins, ca veux dire que j'ai eu raison de faire ce que j'ai fait

Je n'hésite pas et frappe le jeune homme avec un direct du droit, le faisant reculer et grimacer, j'aurais espérer qu'il fasse tomber le deuxième garçon avec lui, mais ce petit malin a de bons réflexes, esquivant son ami facilement et ne l'aidant pas pour autant. Voilà qu'il se lance sur moi en attaquant directement avec son couteau, un coup direct mais en m'attaquant de la sorte, il y a bien trop d'ouvertures. Je me contente de parer son coup en poussant son avant bras avec ma main gauche, je prends appuie sur le sol, fléchis légèrement les jambes pour donner le plus puissant coup de pied circulaire dans les côtes que je puisse lui donner. Il n'a pas d'autre choix que d'encaisser, et se voit projeté contre le mur proche de nous, malheureusement pour lui, sa tête heurte violemment les briques et l'assomme sur le coup. Je regarde le premier garçon, allongé par terre et se tenant le nez, y a pas a dire, j'ai pas perdu la main, son nez cassé le fera souffrir assez de temps pour que je puisse prendre la fuite. Son couteau étant assez loin de lui, je m'approche sans m'inquiéter pour reprendre mon sac. J'aurais mieux fait de m'inquiéter et de ne pas baisser ma garde, car en me penchant vers lui pour reprendre mon sac, je le vois tendre son bras droit vers moi brusquement. Une grande douleur survient alors, me faisant grimacer. Cet enfoiré avait un autre couteau, heureusement pour moi j'ai de très bon réflexes et ce ne fut que les deux premiers centimètres du bout de sa lame qui s'enfoncèrent dans mon ventre, ayant attrapé son avant bras pour l'empêcher de l'enfoncer plus profondément

Je retire sa lame, énervé et l'envoie au pays des rêves avec un coup de pied frontal dans la tête. Et merde... Faut vraiment que je me trouve un endroit ou dormir... Je n'attendis pas plus pour quitter les lieux. Une vingtaine de minutes plus tard, me voilà assit sur une sorte de banc a l'extérieur d'un vieux temple. Ma main gauche sur la plaie, laissant couler du sang, la main droite dans mon sac a la recherche des bandages et des anti-douleurs que j'ai récemment trouvé

" Putain.....la prochaine fois je tente de tirer dans les jambes...Ca finira sans doute mieux... "
Tetsurou TsukataniMessages : 14
Opales : 1534
Date de naissance : 31/08/2000
Age : 18
avatar
United Heroes

MessageSujet: Re: Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]   Dim 8 Fév - 11:37
C'est fou comme c'est vide ici.. Mais bon, il vaut mieux que je continue. Ce n'est pas parce que je n'ai pas encore trouvé d'enfants, que je dois m'arrêter là. Après tout, c'est un endroit vide, sombre. En fait, plein de décombres, mais dans un sens vide quand même, puisqu'on y perçoit pas plus qu'une infime trace de vie à chaque passage. A moins que je ne vienne jamais quand il y a des gens? C'est aussi possible. Dans tout les cas, j'avais beau chercher, pour l'instant, je ne trouvais rien. Ni enfants perdus, blessés, se cachant de quelque chose, faisant une crise d'épilepsie.. Rien. Je continuais donc à déambuler dans les endroits les moins sales au plus reculés, et donc un peu plus en bazar que le reste. Mais Je ne me plaignais pas. Bien sûr, chercher des heures et des heures de nouveaux enfants à secourir, au bout d'un moment, on a mal aux jambes, et on avait juste envie de trouver un groupe d'enfants pour les ramener. Vous croyez que j'allais dire que la seule chose dont on a envie c'est de rentrer chez sois hein? Eh bah non. Depuis le début de la United Hereos, je n'ai pas perdu une once de détermination. Vous avez déjà vu, le visage d'un enfant changé de désespéré à rassuré, voir heureux en quelque seconde, juste à l'idée de recevoir de l'aide? Non? Laissez moi vous dire que c'est affreusement émouvant. Et c'est encore pire quand ceux-ci se mettent à pleurer en vous sautant dans les bras. Dans ces moments là, vous vous sentez important. Vous sentez qu'on compte sur vous. Et, cela dépend sûrement des personnes, mais je trouve ça tellement gratifiant.. Pas vous?

Je pensais quand même à ceux que j'avais déjà recueillis. N'avait-il pas besoins de moi, eux aussi? Je leurs ai sauvé leurs espoir, mais je me dois aussi d'être là pour l'entretenir.. Je ne pouvais pas non plus passer toute mes journées à chercher de nouveaux enfants, si c'est pour ne pas m'occuper de ceux que j'avais déjà trouvé et chercher à aider.
Bon, je crois que j'ai assez chercher pour aujourd'hui. De toute façon, plus loin, c'est un cul de sac.

Je fis demi tour, commençant à marcher lorsque j'entendis un bruit sourd derrière moi. Je ne me retournais pas tout de suite, me disant que l'envie d'aider d'autres gamins me faisait halluciner, mais un nouveaux son me fit revenir sur ma décision. Je regardais en direction du bruit, cherchant des yeux une quelconque cause à ces son qui ressemblait fortement à des coups. Je ne voyais rien. Mais je ne l'ai avait pourtant pas rêvé.. Je m'approchais du cul de sac.

Oh.. Ça a l'air de mal tourner là bas..

Les sons provenaient bien d'une bagarre. Un mec, aux cheveux plutôt pour quelqu'un de.. F'fin.. Un mec quoi. Mais ça lui allait bien. Bref, ce n'est pas le sujet.
Ils se battaient. Ils étaient trois. Celui aux cheveux long devait en vouloir au deux gars devant lui, car il en envoya un au pais et un autre s’assommer contre un mur. Je n'y allait pas tout de suite, voulant savoir ce qui allait se passer.
Je ne compris pas vraiment ce qui se passait quand je vit le dernier sur pied se baisser pour ensuite se relever par accoues. Il alla péniblement s'asseoir sur un banc, cela avait bien duré une vingtaines de minutes pendant lesquelles je l'avais suivis, plus loin. Il me semblait qu'il se tenait le bas du ventre d'une main. Il devait s'être passé quelque chose, lorsqu'il s'était relevé.

J'ai bien fais de le suivre.

Peut-être aurais-je même dû intervenir avant, mais maintenant, ce qui est fait est fait.
Je me dirigeais vers lui, d'un pas beaucoup plus assuré que le sien auparavant et le regardais, voyant enfin de près ce qu'il avait. Son vêtement était troué, et il saignait. Pas abondement, mais il saignait quand même pas mal.
Je m'approchais de lui, tout en cherchant dans mon sac quelque chose qui pourrait servir, des pansements, un bandage, peut-être même une compresse pour ne plus que le sang coule.. Mais rien. Tout était rester dans l'hôpital, avec les enfants. Ne trouvant définitivement rien, je lâchais un "Tss" tout en envoyant mon sac dans mon dos, la bandoulière traversant mon torse.
Lorsque je reposais les yeux sur celui au cheveux longs, je vis qu'il faisait la même chose que moi. Ou du moins il fouillait un sac.

-..Tu veux de l'aide?

Ma phrase avait mise quelque seconde à sortir de ma bouche, mais c'est parce que je réfléchissait au sens de ma phrase. Ce que je me proposais de l'aider, il pouvait très bien le faire tout seul. Et, ne sachant pas s'il venait d'aucun groupe, comme les gosses perdus que nous recueillons, moi et les deux autres présidents, ou s'il était issu d'un autre groupe, peut-être ennemi au nôtre qui plus est.
Que faire.. Je ne le savais pas. Le trois quart des gosses que je recueillais était vraiment des gosses, genre petits et frêle, eux je peux me permettre de les ramener sans problèmes. Mais lui..
Déjà, voyons voir quelle réponse il donnera à ma question, et comment le dialogue va tourner. Je déciderais de ce que je ferais en fonction.
Stiles SlaceMessages : 42
Opales : 1487
Date de naissance : 10/07/1996
Age : 22
Localisation : Jupiter
Humeur : Bonne et toi ? :o

ID CARD
Rôle: Solitaire
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]   Lun 9 Fév - 16:43
Bon... Ca va me gonfler la... Ils sont ou ces putains de bandages ? Et les anti-douleurs ? Je l'ai pas rêvé quand même nan ? Ou alors je suis juste pas doué. Et bah voilà, enfin ! Je sortit du sac ce que j'avais attrapé, et vit la boite d'anti-douleurs, je m'apprêtais a l'ouvrir quand j'entendis une voix, cette voix demandant si je voulais de l'aide. Alors je suis pas seul ici ? Abruti... Si quelqu'un me parle c'est que forcément je suis pas seul... Bordel, j'suis vraiment pas un prix nobel quand j'suis fatigué moi... Je lève donc les yeux vers cette voix, voyant un garçon se tenir a quelques mètres de moi. Mais c'est qu'il est bien fringués le type, ca le différencie de moi avec mon pull déchiré et maintenant tâché de sang comme mon jean. C'est quoi ce truc qui dépasse de dessous sa veste ? Le manche d'une épée ou d'un truc dans le genre ? J'ai l'air ridicule comparé a lui, avec mon couteau... Et merde... Il veux vraiment m'aider ce type ou c'est juste un prétexte pour m'approcher et me voler, ou pire, me tuer ? C'est fou comment je suis devenu méfiant a cause de la disparition des adultes... Mais bon, j'ai pas tellement envie de crever... Surtout embroché par un gamin

Je lâche ma plaie pour un temps et avec ma main gauche, attrape le beretta planqué dans mon dos, sous mon pull contre ma ceinture et ma peau et le ramène avec mon bras bien tendu a l'horizontal, pointant le garçon avec l'arme. Heu... J'aurais pas tellement du faire ce mouvement brusque, ca fait assez mal. Tiens, ca me rappelle quelque chose cette scène... Comme avec le blondinet français, est ce que ça va encore finir en western ? Peut être que lui aussi a un flingue ? Non, il l'aurait déjà sorti sinon... Ou alors c'est un sadique qui aime approcher ses victimes, leurs laissant croire que c'est une bonne personne pour ensuite pouvoir les assassiner ?.... Ho et puis merde, j'en ai marre de réfléchir, c'était pas mon genre avant l'incident, pour une fois, je vais redevenir celui que j'étais... Ainsi, je lâche mon arme et elle tombe au sol, avant de sourire et d'abaisser mon bras pour faire a nouveau pression sur ma blessure. Je regarde ma boîte d'anti-douleurs et l'ouvre, avant de faire tombé deux comprimés sur le banc, a côté de moi. Je referme la boite et la balance dans mon sac. Je ramasse les comprimés de ma main droite et les dirige vers ma bouche, avant de les avaler, et abaisser mon bras. La c'est mort, j'suis sans énergie, la fatigue a pris le dessus. Je lève les yeux vers le garçon aux cheveux étrangement bleu et lui fait un petit sourire en coin

" Yosh !... Ouais... J'aurais bien besoin de ton aide la !... Avec le manque important de sommeil et la perte de sang, j'ai plus du tout d'énergie... Normalement y a des bandages dans mon sac... Tu peux les prendre s'teuplaît ?... "

Maintenant, je vais enfin être fixé, soit c'est un tueur soit il veux vraiment m'aider. Peut être qu'il fais parti du groupe dont j'ai entendu parler... C'était quoi déjà... Heu... Je sais plus, mais je crois que leurs but c'est de protéger les faibles ou un truc dans le genre... J'aimerais vraiment bien qu'il fasse parti de ce groupe, surtout pour ma propre sécurité... En tout cas, c'est sur qu'il ne fais parti de ce groupe de taré ou tout le monde ne jure que par la violence...

" Au faite... Tu t'appelles comment ?... "
Tetsurou TsukataniMessages : 14
Opales : 1534
Date de naissance : 31/08/2000
Age : 18
avatar
United Heroes

MessageSujet: Re: Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]   Mar 10 Fév - 18:01
Je le vit lâcher sa blessure et finir par pointer une arme sur moi. Je ne bougeais pas, ne réagissais pas. J'aurais très bien pu sortir ma propre arme histoire de l'intimider, mais ce n'était pas le but. Vraiment pas. Je voulais seulement l'aider s'il me donnait l'occasion de le faire, mais pas me battre avec lui. Et puis.. Pas que je sois un maître dans l'art de manier l'épée, mais il n'aurait pas tenu bien longtemps, dans cet état.
J'attendis quelque seconde, pour voir ce qu'il allait faire après ce geste quelque peu agressif, pour ensuite le voir lâcher son couteau, celui-ci retombant au sol. Il me sourit. Sourire auquel je répondis du même geste.
Ensuite, je ne fis que m'approcher lentement, le regardant faire geste après geste: Appuyer sur sa blessure, sortir des.. Anti-douleurs je crois que c'était? En prendre quelque uns, les avaler, remettre la boîte d'une manière un peu virevoltante dans le sac.. Sa manière d'agir me faisait rire. Pas ce qu'il faisait, mais vraiment juste la manière dont il les faisaient.
Un petit sourire se dessina sur mes lèvre, résultat de mon petit amusement à son égard.

-Yosh !... Ouais... J'aurais bien besoin de ton aide la !... Avec le manque important de sommeil et la perte de sang, j'ai plus du tout d'énergie... Normalement y a des bandages dans mon sac... Tu peux les prendre s'teuplaît ?...

Je franchis les quelques derniers mètres qui me séparait de son sac, le prenant pour ensuite le fouiller. Avant que les parents ne disparaissent, je n'aurais pas été capable de faire ça. Trouvant ça trop intime. On aurait pu me le demander le plus gentiment possible, je n'aurais pas pu. J'étais empli de haine, mais pas irrespectueux.
Dans tout les cas, là, ce n'était pas le cas. Je n'étais plus aussi coincé qu'avant, plus aussi gentil garçon, tout en l'étant plus d'ailleurs.
C'est fou ce qu'on peut changer lorsque les personnes qui pourtant ne vous accordez aucune attentions ne sont plus là. A moins que ce soit le fait d'avoir déballer mon sac qui me fasse ça? Qui sait.
Je trouvais facilement ce que je cherchais, n'ayant pas à fouiller trop longtemps.
Je sortis les bandages commençait à les dérouler d'un mouvement ample du bras, oubliant qu'il n'était pas un gamin de cinq ans, et qu'il pouvait le faire tout seul.

-Au faite... Tu t'appelles comment ?...

-Tetsurou. Tetsurou Tsukatani. Et toi, qui es-tu? De quel groupe fais-tu parti?

Il était important que je sache, pour ne pas révéler de choses compromettante, ou l'emmener à l'hôpital pour le soigner alors qu'il fait parti d'un groupe adverse à la United Heroes.
Mais bon, s'il faisait parti d'un groupe ennemi aux nôtre, trois présidents, je ne pense pas qu'il m'aurait laisser l'approcher si facilement.
Après tout, nous somme un minimum connus, de visage ou de nom, nous, les chefs de tout les groupes. Ne serait-ce que pour avoir créer nos groupes. Pour les avoir fait vivres, avancer. Alors, soit il ne me connaissait que de nom, et en ce moment même j’espérais qu'il n'ai aucune autre arme sur lui, soit il n'était pas un ennemi. Nous ne le faisons pas à la United Heroes, car les enfants seraient inquiets de tant de précautions, mais je suis certains que tout les membres de tout les groupes connaissent, soit le nom, soir le visage, des chefs de clans.
Il ne restais plus qu'à voir comment il réagissais à l'entente de mon prénom.
Cependant, ce qui était sûr, c'est qu'il n'était pas le présidents d'un des clans. Je l'aurait déjà reconnu au visage sinon. Soit il est un membre, soit il n'est qu'un gars un peu perdu qui cherche comment survivre dans cette ville de fou.
Une autre question me vint, après cette réflexion.

-Et d'ailleurs, pourquoi tu te battais avec ces deux gars? Y s'était passé quoi?

Je ne posais pas plus de questions pour l'instant, ne voulant pas paraître indiscret non plus.
Stiles SlaceMessages : 42
Opales : 1487
Date de naissance : 10/07/1996
Age : 22
Localisation : Jupiter
Humeur : Bonne et toi ? :o

ID CARD
Rôle: Solitaire
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]   Mar 10 Fév - 18:45
Voilà maintenant qu'il s'approchait de moi, enfin, de mon sac, il le pris et le fouilla pour en sortir des bandages et les dérouler. Je peux encore ramasser le beretta qui est par terre si jamais c'est vraiment un ennemi, mais bon... Puis, il me dit enfin son nom et son prénom. Tetsurou Tsukatani. Il enchaîna directement avec une question, me demandant qui je suis et de quel groupe je faisais parti. Tsss.... De quel groupe je fais parti hein ? Mon gars, j'crois que t'es tombé sur un des rares types a ne pas faire parti d'un groupe

" Stiles Slace...Si t'espérais croiser quelqu'un faisant parti d'un groupe, t'es tombé sur la mauvaise personne.....Je préfère rester seul plutôt que de rester avec des personne que je peux risquer de perdre dans un monde de fou comme celui de maintenant..... Et puis...j'suis pas du genre a apprécier recevoir des ordre... Surtout si les ordres viennent d'un gamin arrogant ou d'un gamin qui reste tranquillement au chaud et a l'abri pendant qu'ils envoient ces larbins chercher de quoi se nourrir et s'hydrater...enfin...j'dis ça mais j'ai jamais vu les chefs de groupes....j'parle beaucoup tout a coup... "

C'est bizarre que je parle autant a un inconnu, il ma demandé si je faisais parti d'un groupe et j'ai répondu que non, alors pourquoi avoir sorti un monologue ?... P'tin, j'suis vraiment étrange quand je suis fatigué et blésé en même temps moi... Mais aussitôt fini de parler qu'il me pose une autre question, assez perturbante je dois dire... Me demandant pourquoi je me suis battu contre les deux types et la raison qui a fait qu'on s'est battu. Putain... Tu vas pas me dire qu'au final c'est vraiment un ennemi ? Un sadique qui observe ses victimes, les abordent puis les assassine ? Et si je m'étais trompé et qu'il faisait parti de ces tarés qui volent et tuent facilement ? Non impossible... Ils sont souvent en groupe d'après ce que j'ai entendu... Alors t'es qui Tetsurou Tsukatani ?

" Alors comme ça... tu m'a suivis....T'es quoi au juste ? Un sadique qui suis ses victimes pour ensuite les tuer ?... Ou t'étais juste la au mauvais moment et au mauvais endroit ?... Si c'est ça et que par le plus grand des hasard tu fais parti du groupe censé aidé les autres, tu t'es pas dit que je pouvais pas avoir besoin d'aide ?... Bon, au final j'ai pas eu besoin d'aide... Ha ha ha ha....Aie... Si j'te dis comment j'suis arrivé dans la p'tite ruelle tu vas faire comme le blondinet et pas me croire... Donc je vais juste te dire que je me suis défendu, ces enfoirés allaient voler mon sac et peut être même me tuer...Après, tu crois c'que tu veux...j'ai la flemme de me justifier pour un type que je ne connais absolument pas et qui ma suivi...Alors, tu fais parti d'un groupe ? Pourquoi tu ma suivi ? Si c'est pour m'aider, c'est que j'avais raison et que tu fais parti du groupe aidant les autres ?... "
Tetsurou TsukataniMessages : 14
Opales : 1534
Date de naissance : 31/08/2000
Age : 18
avatar
United Heroes

MessageSujet: Re: Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]   Mer 11 Fév - 16:49
Je retourner poser les yeux sur sa blessure. J'allais lui demander s'il avait besoins d'aide pour mettre le bandage, mais je me dis qu'il n'étais pas non plus un gamin.
Mais au moment où j'allais lui donner, il répondit à mes deux premières question. Premièrement, il s'appelait Stiles Slace, il ne faisait parti d'aucun groupe, et deuxièmement.. Euh.. Il m'agressait là? Bon, il ne semblait pas savoir que j'étais le chef du groupe, que moi même avec un peu d'aide j'ai créer. Je n'étais ni le gamin arrogant qui donne des ordres, ni celui qui reste tranquillement au chaud et à l'abris qu'il envoi ses "larbins" chercher de quoi se nourrir et s'hydrater. C'étais justement l'inverse. J'avais laissé tout mes petits gosses au chaud, sous les couvertures, avec le reste de nourriture et de boisson, ainsi que quelque jouet trouvé ça et là pour les plus jeunes. Tandis que moi, j'allais justement chercher de quoi se nourrir et s'hydrater, le tout étant dans mon sac, et ainsi que chercher d'autres mômes à pouvoir aider.
Je ne savais pas s'il cherchait à m'atteindre avec ses paroles, ou s'il avait juste affiché ses pensées sans se douter que je pouvais le prendre pour moi, alors je ne répondis rien, si ce n'est un léger hochement de tête en guise de réponse.

Je sentis un léger changement dans l'air. Peut être seulement une impression? Mais une impression qui s'avère juste en tout cas, vu les paroles qu'il me balance à la figure.

Merde.. J'avais oublié ce petit détail de filature.. Putain çque j'peux être con!

Je lui tandis les bandages, tout en lui répondant calmement.

-Ouais, je fais parti d'un groupe. Par le plus grand des hasards, celui des United Heroes. Je suis justement ce gamin qui dirige tout, l'un des présidents du groupe, le plus important d'ailleurs. Alors ouai, t'as le droit de me gueuler dessus, de ne pas répondre à ma question, de te méfier de moi malgré mon groupe. J'te demande rien, j'avais juste posée une question. Maintenant, je m'excuse de t'avoir suivi, j'ai effectivement penser que t'aurais besoins d'aide, mais un peu tard. Je me suis contenter d'observer pour voir ce qu'il arrivait au début. Alors ouai, ça va, t'as mes excuses. Ah, oui, et je t'ai suivis parce que de loin, ça ne se voyait pas que tu étais blessé, on voyait juste que tu marchais bizarrement. De ce fait je me suis demander ce qu'il se passait, et je t'ai suivi. Voilà, d'autre question?

Mais paroles auraient pu paraître agressive si elles avaient été prononcé avec un autre ton que celui que j'avais pris, mais mon teint de voix était resté posé, calme.
J'avais posé les bandages sur son torse, ne sachant pas s'il allait les prendre de suite ou attendre mes explications.
Après ça, je ne savais plus trop quoi dire, ni trop quoi faire. Le ramener à l'hôpital le temps qu'il se rétablisse? C'est vrai qu'on était peu à être un temps soit peu âgé par rapport à eux, et les gosses s'extasient toujours d'un nouveaux venu. Surtout plus grand.
Ils étaient vraiment compréhensif ces gosses. Aucun jalousie, rancœur, ou de phrase comme "Non, t'es pas aussi malade que moi, pi j'étais là le premier, donc va t-en!" qui résonnait dans l'hôpital. Tous se serraient les coudes. Petits ou grands, avec une grave blessure ou un rhume.. On ne faisait pas la différence de chacun. Nous étions tous au même stade, dans le même environnement, avec les même vivres pour chacun. Il n'y avait pas non plus de batailles de nourriture, chacun savait partager, et connaissait les besoins des autres, égales aux leurs.
Nous étions une famille, une grande famille.
Avait-il connu ça lui? Ou était-il comme moi avant d'avoir trouver refuge dans le secours aux enfants?
Je ne le savais pas. Il devait galérer à trouver à manger, lui aussi, d'ailleurs.. Ces quelques pensées finirent par me convaincre.

-He, j'sais pas si t'as manger y a longtemps, mais dans nôtre refuge, on a de quoi manger et te soigner. On a du désinfectant et une compresse, au lieu de juste aspirer le sang qui coule avec du bandage. Tu veux venir le temps que tu te rétablisses? Ou tu préfères te débrouiller seul?

L'offre était maintenant formulée. S'il voulait se retrouver dans de chaudes couvertures le temps de quelque jours, il n'avait plus qu'à acquiescer, ou à formuler un "Oui".
Stiles SlaceMessages : 42
Opales : 1487
Date de naissance : 10/07/1996
Age : 22
Localisation : Jupiter
Humeur : Bonne et toi ? :o

ID CARD
Rôle: Solitaire
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]   Jeu 12 Fév - 16:39
En me tendant les bandages, le garçon pris la parole, je ne pris pas de suite les bandages voulant d'abord écouter ce qu'il avait a me dire. Il faisait donc bel et bien parti d'un groupe, et par le plus grand des hasard j'avais raison, il faisait parti des United Heroes... Au moins, je me rappelle enfin du nom de ce fameux groupe. Et, il dit être le boss qui dirige tout, en reprenant mes propos, mettant bien en avant le mot « gamin ». Après ça, il s'expliqua en me disant que j'avais le droit de lui gueuler dessus, que j'avais aussi le droit de ne pas répondre a ses questions et de me méfier de lui malgré son groupe, qu'il ne me demandait rien et qu'il lui avait seulement poser une question. Alors quoi ? Il s'est senti agressé parce que j'ai parlé des boss des différents groupes ? J'ai dit ça a la va vite sans vraiment réfléchir, c'était pas dans mon intention de lui faire de la peine, j'les connais même pas les boss moi... Et ne je veux pas pour autant avoir a les connaître, je reste le plus loin possible des ennuies. Mais, ce qui m'étonne malgré tout, c'est le fait qu'il sois seul ici malgré son statut de chef. Enfin bref, il s'excusa de m'avoir suivi mais il pensais que je pouvais avoir besoin d'aide au vu de ma façon étrange de marcher. Il conclut en me demandant si j'avais d'autres questions

Hé hé... Au moins lui, il se laisse pas marcher dessus, c'est bien et au moins maintenant je comprends pourquoi il ma suivi. Bon, après, je lui fais pas totalement confiance non plus, mais la méfiance que j'ai envers lui ne fera qu'empirer les choses. Il venait de poser les bandages sur mon torse, je les récupéra sans vraiment faire grand chose, écoutant le jeune homme se mettant a parler. Hein ? Il me proposait de venir avec lui dans son refuge le temps que je me rétablisse ou il me laissait le choix de rester ici pour me débrouiller seul ? Hum... Y a pas a dire, a chaque fois je suis le plus chanceux dans ma malchance... D'abord la malchance en me faisant blésé, puis viens la chance avec la rencontre de ce Tetsurou...

C'est pas quelque chose que je peux simplement refuser, si je vais avec lui, je pourrais enfin dormir sans avoir peur de me faire dépouiller et tuer, je pourrais enfin récupérer et être a nouveau a 100%. Ca fait bien trop longtemps que je n'ai pas bien dormi, en une semaine j'ai du dormir 3 ou 4heures a tout cassé... Même dormir seulement 5heures me ferait énormément de bien. Si je refuse, je choisis donc de rester seul ici et a découvert, si je m'endors et que quelqu'un passe par la, je suis fini. Finalement, je me penche légèrement et ramasse mon beretta que j'ai fait tomber par terre, pour le ranger a sa place. Je prends mon sac, met les bandages dedans et le ferme pour le porter avec ma main gauche. Ensuite, je souri a Tetsurou en faisant abstraction de la douleur et lui tend ma main droite, en espérant qu'il accepte ma gratitude

" Je suis désolé si je t'ai offensé en disant du mal des gamins dirigeant des groupes... Je ne les connais, je ne les ai jamais vu et je ne veux jamais avoir a faire avec eux... A part toi, j'suis tombé sur le bon gars... Je n'avais pas a parler ainsi, mais je ne savais pas que tu étais l'un d'entre eux... J'pourrais dire que la fatigue et la douleur me font dire des conneries mais ce serait un mensonge, je pense cela depuis le début... Il faut croire que lorsque l'on reste seul dehors, notre cerveau déraille donc je te fais mes excuses.... Et si ta proposition tiens toujours, j'aimerais bien venir avec toi... "
Tetsurou TsukataniMessages : 14
Opales : 1534
Date de naissance : 31/08/2000
Age : 18
avatar
United Heroes

MessageSujet: Re: Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]   Dim 15 Fév - 17:50
-Je suis désolé si je t'ai offensé en disant du mal des gamins dirigeant des groupes... Je ne les connais, je ne les ai jamais vu et je ne veux jamais avoir a faire avec eux... A part toi, j'suis tombé sur le bon gars... Je n'avais pas a parler ainsi, mais je ne savais pas que tu étais l'un d'entre eux... J'pourrais dire que la fatigue et la douleur me font dire des conneries mais ce serait un mensonge, je pense cela depuis le début... Il faut croire que lorsque l'on reste seul dehors, notre cerveau déraille donc je te fais mes excuses.... Et si ta proposition tiens toujours, j'aimerais bien venir avec toi...

Je laissais un sourire s'agrandir sur mes lèvres, le regardant avec un regard que je pensais joyeux, et qui devait sûrement l'être. Je pris ensuite la main qu'il me tendait, mais ne fis pas comme avec les gamins, à lui tenir la main pour le rassurer ou je ne sais quoi d'autres. Je tirais d'un coup sec sur sa main, espérant que ça ne lui déclencherait aucune douleurs, et passait son bras derrière ma tête, passant mon propre bras autour de sa taille. Le geste aurait pu faire couple, dit comme ça, mais pas du tout. Si je ne passais pas mon bras autour de sa taille, mon épaule aurait pu lui appuyer sur le torse, et ainsi lui faire mal. Nous étions donc l'un à côté de l'autre, moi lui servant de.. D'accoudoir on pourrait dire? En tout cas j'avais fais en sorte qu'il puisse mettre un maximum de son poids sur moi. Comme ça il aurait moins de mal à marcher même si ça n'avait pas été si catastrophique quand il s'était débrouillé.

-Tu ne m'as pas vraiment offensé, t'inquiètes pas pour ça. C'est juste que je ne savais pas si en parlant de ces "gamins", tu me visais moi en particulier. Surtout que je ne suis absolument pas comme ça. Tout mes petits, et grands, protégés sont à nôtre repères. Soit en train de jouer, de se faire soigner, de se reposer.. Après tout, pour le trois quart, ce ne sont encore que des enfants, ils ont besoins de jouer, de sortir.. Et heureusement, ils peuvent le faire en sécurité, avec toute l'artillerie que nous avons installer, nous les trois chefs du groupe. Enfin, c'est pas grave, t'en veux pas. Et bien sûr, ma proposition tient toujours.

Je commençais alors à marcher vers l'hôpital. Je ne savais plus trop quoi lui dire, ni trop quoi faire d'autre à part marcher, puisque de toute façon nous ne pouvions faire autre chose que de marcher si nous voulions arriver assez tôt à l'hôpital.
Puis, mon ancienne question me revint à l'esprit. Je lui avait pourtant dis qu'il n'étais pas obligé de répondre, mais le fait qu'il dise "que je ne le croirais pas", m'intriguait.

-Sinon, désolé d'insister, mais c'était quoi l'histoire avec les gars du coup? Je sais que je t'ai dis que tu n'étais pas obligé de répondre, mais je me suis justifier et je me suis dis que tu aurais plus confiance maintenant que je t'ai dis ce qui m'étais passer par la tête lorsque je t'ai vie avec les autres. Pi, qu'est-ce que tu voulais dire par "Tu ne comprendrais pas"?

Voilà, la question était de nouveau posée, avec une autre en prime. J’espérais qu'il allait me répondre, car ma curiosité voulait être satisfaite.
Stiles SlaceMessages : 42
Opales : 1487
Date de naissance : 10/07/1996
Age : 22
Localisation : Jupiter
Humeur : Bonne et toi ? :o

ID CARD
Rôle: Solitaire
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]   Lun 16 Fév - 16:08
Ho ? J'ai le droit a un sourire ? Hé hé, tant mieux, puis il pris ma main mais... Tira dessus pour me ramener vers lui et fit en sorte que je puisse m'appuyer en parti sur lui, heureusement me tirer vers lui n'a pas déclenché de douleurs. Enfin bon, grâce a lui au moins je n'aurais pas tellement de mal a marcher. Par la suite, il pris la parole en me disant que je ne l'ai pas vraiment offensé mais qu'il ne savait pas si quand je parlais des gamins je parlais de lui. Vu qu'il n'est absolument pas comme je l'avais dit en décrivant les chefs de groupes. C'est un type bien, y a pas a dire, se soucier des autres a un tel point. Y en a pas beaucoup qui seraient capables de protéger des enfants en étant sois même un enfant... Si tout le monde était comme lui, j'aurais pas besoin de me cacher des autres et de rester seul, au point de ne pas dormir. Marchant vers, surement son refuge, un blanc s'installa. Ce n'est pas vraiment que je n'ai pas envie de parler, mais j'ai pas tellement de sujet de conversation qui me vienne a l'esprit

Et justement, ce fut lui qui brisa ce blanc en me parlant. Il commença par s'excuser d'insister puis me demanda ce que j'avais a voir avec les deux hommes dans la ruelle du coup... Hein ? J'lui ai pas dit ? Putain... J'suis fatigué au point d'avoir oublié ça, j'étais persuadé de lui avoir raconté moi... Enfin bref, autant le lui dire, s'il me ri au nez c'est pas vraiment très grave, la dernière fois qu'il m'est a peu près arrivé la même chose je me suis retrouvé en train de refaire un western avec un petit blondinet

" J'ai pas énormément dormi cette semaine, genre trois ou quatre heures... Du coup, il m'arrive d'avoir des absence, je fais un truc mais je suis pas au courant que je le fais... Et je marchais en faisant bien attention et... J'ai repris « conscience » quand j'étais dans cette p'tite ruelle... Et bien sur, avec la chance que j'ai, deux types m'ont suivi... Comme j'ai des trucs assez intéressants dans mon sac, ils voulaient me voler et avaient des couteau. Je ne voulais pas sortir mon flingue et leurs tirer dessus, je ne veux tuer personne... Alors j'ai juste feint d'être facilement apeuré et leurs ai tendu mon sac, avant de m'occuper d'eux, le temps que je sois loin avant qu'ils n'aient le temps de se réveiller et de penser a me retrouver... La dernière fois que j'ai eu une absence de ce genre, je suis tombé nez a nez sur un petit blondinet qui ma braqué avec son arme, et moi de même, mais lui était beaucoup trop méfiant pour me croire... Alors on est resté une vingtaine de minutes comme des cons a rejouer une scène de western... Ha ha ha ha !.... "

Bon bah voilà, au moins j'ai répondu a sa question en expliquant ce qu'il s'était passé, mais quelque chose me titilla. Il a bien dit qu'ils étaient trois boss nan ? Et si les deux autres ne voulaient pas que je me repose dans leurs refuge ?

" Pour ce qui est de tes deux autres alliés... Ils ne vont rien dire quand ils vont me voir ? Ils pourraient être méfiant et me prendre pour un ennemi non ?... "
Tetsurou TsukataniMessages : 14
Opales : 1534
Date de naissance : 31/08/2000
Age : 18
avatar
United Heroes

MessageSujet: Re: Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]   Lun 2 Mar - 20:51
Il commença à m'expliquer qu'il ne dormait pas vraiment, qu'il avait souvent des absence et que c'était comme ça qu'il s'était retrouvé devant ces deux gars. Apparemment il aurait "perdu connaissance" et aurait errer comme ça jusqu'à revenir vers nôtre monde et se retrouver là. Il m'expliqua rapidement sa feinte aussi. Ce n'est pas une idée de génie, mais il n'y a pas tout le monde qui y aurait penser, je l'avoue. Il fit aussi une allusion comme quoi ce genre de choses, ces absences, l'avait amené à re-faire une scène de western avec un mec. Quand il me le dit, je levais un instant mon visage vers le ciel, plongeant mes yeux, en apparence vers le nuage, mais dans le vide en réalité. Je souris. Imaginer la scène était assez comique, je dois dire. Je les imaginais très bien, les deux. Lui complètement déboussolé dans sa tête mais qui paraît prêt si quelque chose tournait mal, le cerveau qui carbure pour trouver une manière d'accorder les choses pour les arranger, mais n'y arrivant finalement pas et finit par se battre. Oui, j'imagine que ça devait faire à peu près ça. L'autre gars, je m'imaginais plusieurs type, mais ce n'était pas important.
J'allais lui demander si ma vision des choses était la bonne, mais il me devança avec sa propre question:

-Pour ce qui est de tes deux autres alliés... Ils ne vont rien dire quand ils vont me voir ? Ils pourraient être méfiant et me prendre pour un ennemi non ?...

Mon sourire s'élargit encore. C'est vrai, il ne les connaissaient pas, mais qu'on puisse penser qu'ils seraient méfiants me faisait rire d'un côté.

-Non non. T'inquiètes, ils ne se poseront pas de questions tant que je leurs assure que tu n'es pas d'une faction ennemie. Ils seront peut-être un peu suspicieux au début, parce que bon, j'aurais beau le leurs certifié, ils n'auront aucune preuve pour me croire. Mais crois moi, même s'ils doutent au début, ils finiront par ne plus se méfier du tout et te traiter comme les autres gosses. Enfin, avec moins de gaminerie bien sûr, mais autant de respect. Nous essayons d'éduquer un minimum les plus jeune, puisqu'ils n'ont plus personne si ce n'est nous, donc nous leurs apprenons qu'ils ont le droit au respect, et le devoir de l'accorder à tous tant qu'il n'y a pas une bonne raison de le leurs retirer. Ce n'est pas parce qu'ils sont jeune que l'on doit leur rendre la vie enjolivée non plus. Nous les élevons, en quelque sorte, au plus près de la réalité. Au plus près de la dureté de la vie, tout en leurs précisant qu'avant cela,avant de que nous vivons, la vie était bien différente. Car oui, certains, les plus jeunes généralement, ne se rappel pas grand chose d'avant. Certains ne se rappellent même que de la vie qu'ils ont eus avec nous.

Tout en racontant cela, mes yeux avaient commencer à briller, et un sourire joyeux s'était affiché sur mes lèvres. Je regardait une nouvelle fois le ciel avant de prendre une grande bouffée d'air frais.

Après tout.. Nous survivons, c'est le principal, non?

-Mais toi, dis moi.. Que faisais-tu de tes journées quand tu n'étais pas en "transe"? Je suis curieux de savoir comment un sans faction peut occuper ses journées.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]   
 

Une autre rencontre [ PV: Tetsurou Tsukatani ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [REQUETE] Lecteur de flux RSS autre que RSS Hub ?
» Réserve de figurines (zombies, squelettes, ou autre..)
» Bourgeon Naissant?? les autre nom c'est quoi
» Anne Mc Caffrey, une autre grande dame de la fantasy
» [Rosnay, Tatiana (de)] Le coeur d'une autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Akashiki :: Bords de la ville :: Temple d'Inari-