Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]

Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1301
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 22
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Sam 21 Mar - 19:45

I'm definitly not a night howl...


« Another midnight encounter »



La nuit était si calme, si paisible. Un domaine infini où le silence règne en maître. Auxallys n’était pas une nocturne, à vrai dire. Elle vivait au rythme du soleil, levée à l’aube et couchée aux derniers rayons de l’astre. Depuis toujours, sa vie n’avait connu d’autre horloge. Mais ce soir, elle n’arrivait pas à trouver le sommeil. Roulée dans son grand manteau qui lui servait de couverture, voilà des heures qu’elle fixait le ciel. Les étoiles... elle avait entendu des légendes à ce sujet, que les morts rejoignent les étoiles et veillent sur nous depuis là haut. Honnêtement, elle ne savait si elle devait y croire. Mais peut-être... même si ce n’était qu’une infime possibilité...

« Je me demande... si elle va bien... »

La jeune fille laissa échapper un soupir, se recroquevillant sur elle-même. Il n’y avait pas un souffle de vent sur le quartier, et pourtant, elle avait si froid. L’ardoise n’était pas très confortable, mais les toits étaient sûrs pour dormir. Personne ne viendrait se promener sous la lune ici, encore moins dans coin perdu qu’était Naramachi. Mais ce n’était pas la peur qui l’empêchait de dormir. Un sentiment inconnu ressurgissait en elle... le remord ? La rouquine avait bien quelques regrets à nourrir, oui... cette vie, elle ne l’avait pas choisie. Elle l’avait seulement acceptée, nuance. Un fardeau si grand, pour ses si petites épaules.

Eh bien, elle n’y pouvait rien. La jeune fille s’étira longuement, revêtant sa longue cape brune. Une petite balade s’imposait, le temps de se changer les idées. Alors elle se laissa tomber du toit sur un autre un peu plus bas, avant d’enfin regagner la terre ferme. Elle était si légère que sa chute se fit presque sans aucun bruit. Ainsi commença-t-elle sa marche nocturne à travers les rues désertes. Capuche vissée sur la tête tout d’abord, force de l’habitude, puis finalement retirée pour mieux admirer la lune. Profiter de l’air frais du soir... ou de la nuit, mais qui se souciait encore de l’heure qu’il pouvait être... Un bâillement discret lui échappait de temps à autre, mais son esprit agité lui veillait. Alors elle marchait, lentement, sans même regarder où ses pas la menaient. Droit devant, n’importe où...

« Itai... »

... Jusqu’à ce qu’elle se prenne un lampadaire. Le bruit sourd résultant de cette douloureuse collision résonna longuement dans le silence, alors que la gamine se laissait tomber sur les fesses, complètement sonnée. Franchement, qu’est-ce qu’il fichait sur sa route, ce truc ! Elle comprenait pourquoi on lui avait tant répété que c’était dangereux la nuit. Elle n’avait pas fait semblant en plus, bonne pour une jolie bosse. C’était dans ce genre de moments qu’on voyait qu’elle n’était encore qu’une enfant. Abandonnée sur le trottoir au clair de lune, les larmes aux yeux, massant son front douloureux par-dessus ses cheveux en gémissant.

La petite rouquine aurait pu rester ainsi de longues minutes, à attendre que cette douleur lancinant daigne la lâcher. Mais une autre préoccupation vint la tirer de sa complainte. Des pas inconnu foulant le sol de cette rue... il y avait quelqu’un.


© Code par Requiem
Franceska Van TepesMessages : 80
Opales : 1347
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : You should all fear the Queen of the Night!

ID CARD
Rôle: Mercenaire
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Dim 29 Mar - 21:21
-Shine (meurt)…

Une détonation se fit entendre et la chute d’un corps troué d’une balle entre les deux yeux, dévoila l’assassin de celui-ci, une fois de plus, Franceska fit une victime. Autour d’elle se trouvait une dizaine de personne complétement horrifié de la scène se déroulant devant eux et au milieu se trouvait la tueuse à gage dont le visage était recouvert du sang de sa victime. C’était après avoir essuyé le sang de son visage avec son mouchoir de poche, qu’elle balança au gens :

-Vous savez? Je suis payé pour tuer et non pour inhumer les morts. C’est à vous de vous arrangez avec sa dépouille…

Sa façon de parler fut tout aussi froide et inexpressive que d’habitude et ils n’appréciaient guère cela. Ils la regardèrent, tous enragés et l’un d’eux lui cria, hors de lui :

-Sale chienne! Tu crois que tu vas t’en sortir comme ça!

Sans dire un mot, elle tira dans la jambe de celui l’ayant insulté et répondit, sèchement :

-Oui.

Elle leur tourna le dos et commença à marcher en direction de sa planque, jusqu’au moment où l’un des neuf mecs restant la retint par l’épaule et lui dit :

-Hé, tu crois que tu peux partir comme ça, sans rien dire? T’as buté mon meilleur ami, connasse! J’peux te jurer que tu le paieras de ta vie!

Celui-ci tenta de poignarder Franceska, mais elle eut le temps de prévenir l’attaque et fit valser le couteau du mec dans les airs avec un coup de talon sur son poignet.  Elle se retourna aussitôt et lui assena un coup de poing sur le nez, suivit d’un coup de pied tourné sur la tronche et elle termina le tout en rattrapant le couteau dans les airs et lui transperça le crâne avec la lame sur le dessus de la tête. Tout se déroula en moins de trois secondes, du sang jaillissait de la tête de sa victime et l’éclaboussa de la tête au pied. Elle regarda le reste de la bande qui ne semblait pas comprendre ce qu’il venait de se passer. Elle leurs souriaient dévoilant, par le fait même, sa dentition acérée. Le rouge de ses yeux se mariait à merveille avec le vermillon du sang de sa victime. Elle ne semblait pas être humaine et cela aurait pu en effrayer plus d’un. C’est alors qu’elle leurs balança :

-Alors? Prêt à continuer? Ou vous préférez fuir comme les lâches que vous êtes?

Ce fut après cette déclaration que le reste de la bande se mit à courir, ils se devaient de fuir ce démon, elle était bien trop puissante pour eux et ils en étaient conscient.

Franceska lâcha un soupir et se dirigea, finalement, dans la maison que le président des United Heroes lui donna en échange de ses services. La demeure se trouvait à une quinzaine de minutes de marche, elle n’était pas bien loin! Cependant, ce fut au milieu du trajet qu’un bruit sourd capta son attention, comme si quelqu’un se serait amusé à frapper un lampadaire. Ce fut de sa nature quelque peu curieuse que celle-ci se dirigea au niveau du bruit, ses deux pistolets en main.

Il ne lui prit que quelques secondes pour constater que la source du bruit n’était rien d’autre qu’une petite fille assise au sol qui semblait s’être pris le lampadaire dans le front! Ce genre d’image aurait pu en faire rire plus qu’un, mais là n’était pas le problème! Le problème était qu’une jeune fille ne pouvait traîner la nuit comme ça, ceci était beaucoup trop dangereux!

C’est alors que Franceska fit quelque chose qu’elle n’aurait jamais fait, auparavant. Elle rengaina ses flingues, se dirigea sans dire un mot au niveau de la jeune fille encore au sol et lui tendit la main pour l’aider à se relevé, tout en disant de sa même voix inexpressive :

-Viens


Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1301
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 22
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Mar 31 Mar - 16:10

I'm definitly not a night howl...


« Where to go, where to go ? ~ ♪ »



Qui était cette personne ? Auxallys continuait de gémir doucement, mais elle avait cessé de pleurer, essuyant les larmes qui lui brouillaient la vue. Elle n’était censée croiser personne à cette heure, encore moins ici, c’était normal de se méfier ne serait-ce qu’un minimum. Et puis... cette personne avait sur elle une odeur particulière, ce fumet âpre qui piquait le nez, et qu’elle connaissait bien. L’odeur du sang.

La fillette aux cheveux rouges se retourne alors, dévisageant cette présence inconnue. La première chose qu’elle vit, ce fut une main tendue. Elle leva ensuite les yeux, croisant son regard. Puis regarda encore sa main, répétant le cycle plusieurs fois avec étonnement. L’inconnue lui demandait de venir avec elle. Cependant, sa proposition passa totalement au second plan pour la gamine. Elle se releva, ignorant la main tendue, et plongeant son regard de celui de cette mystérieuse personne... Peut-être s’était-elle gravement blessée, ou bien était-elle aussi un assassin. Mais elle avait vu beaucoup de sang récemment, c’était une certitude.

« Onee-chan, tu es blessée ? Tu as du sang... »

Il y en avait sur sa main, sur ses vêtements, son visage aussi ; elle pouvait le voir clairement maintenant qu’elle s’était un peu approchée. Son visage ne trahissait aucune inquiétude pourtant, simplement de l’étonnement. Après tout, cette personne s’était approchée d’elle, et quelle qu’en soit la raison, c’était déjà un évènement en soi. Pourtant, Auxallys ne se souciait pas vraiment du pourquoi... les gens pouvaient avoir un tas de raisons toutes aussi ennuyeuses les unes que les autres, ça ne l’intéressait pas du tout. Mais en revanche, savoir si elle pouvait croire en cette personne, c’était une autre question.

« Je veux bien venir avec toi. On va où ? »

Elle se doutait que l’autre ne serait probablement pas aussi bavarde qu’elle ne l’espérait, mais ça ne coutait rien d’essayer... Après avoir scruté encore un instant ses yeux en guettant une quelconque réaction, elle fit un petit bond en arrière et lui sourit. En les observant de loin, on aurait presque pu croire qu’elles se connaissaient depuis des années. Elle seule savait ce que signifiait ce petit sourire qu’elle avait adressé à cette inconnue, mais c’était probablement un sentiment positif. « Alors, on va où, onee-chan ? »


© Code par Requiem
Franceska Van TepesMessages : 80
Opales : 1347
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : You should all fear the Queen of the Night!

ID CARD
Rôle: Mercenaire
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Mar 31 Mar - 23:18
« Onee-chan, tu es blessée ? Tu as du sang... »


Du sang? Blessée? Elle regarda son accoutrement et remarqua qu’il y avait bien encore du sang provoqué par cette « énorme » tuerie.  C’était plus fort qu’elle, elle se devait d’anéantir la vie de ceux qui la dérangeait, surtout, ceux qui la menaçait de lui retirer sa vie! Elle prenait sa comme un terrible, affront, s’il disait cela, c’est qu’il avait un minimum confiance en ses capacités et à chaque fois, cela était fort décevant. Franceska se demandait s’il y avait quelque de plus puissant qu’elle dans cette ville, elle avait bien hâte d’en faire la découverte, mais là n’était pas le moment d’avoir ce genre de réflexion, devant elle se dressait une petite fille qui lui avait posé une question et elle se devait de lui répondre.
La réponse qu’elle lui donna fut rien d’autre qu’un signe de négation avec sa tête qu’elle tourna de droite à gauche. À vrai dire, Franceska n’était pas le type de fille à être très bavarde, elle était plus du genre à écouter.

« Je veux bien venir avec toi. On va où ? »

Le petite au cheveux de flammes lui fit un joli sourire que très peu lui avait offert auparavant, de ce sourire résultat un bref sourire de la brunette aux dents acérées et lui tendit la main une seconde fois, avant de lui répondre, toujours de la même voix inexpressive :

-Dans un endroit plus sécuritaire que celui-ci…

Elle n’avait aucune arrière-pensée en tête, elle voulait, tout simplement, aider cette petite, même si elle la connaissait pas. Auparavant, elle n’aurait jamais de la sorte, c’était bel et bien la rencontre avec cette fille à la chevelure argentée qui la changea et au plus profond de son âme, elle pensait que c’était sûrement pour le bon.


Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1301
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 22
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Jeu 2 Avr - 14:33

I'm definitly not a night howl...


« C'est comment chez toi ?... »



Simple négation de la tête. Si elle prétendait ne pas être blessée, c’était une bonne chose, en soit. Donc, c’était bien elle qui avait versé tout ce sang... ça devait faire beaucoup de victimes, tout de même. Eh bien, elle savait se défendre, c’était donc une bonne protection. Ah, non pas qu’elle eut voulu l’utiliser comme bouclier ou garde du corps... Mais pour tout dire, elle avait tendance à diminuer drastiquement l’espérance de vie de tous ceux qu’elle touchait, et sa tendance à vivre dangereusement n’aidait pas. Elle en avait bien conscience, mais comment y changer quelque-chose ? La petite fille solitaire qu’elle était ne serait jamais de taille à protéger qui que ce soit.

L’inconnue lui tendit à nouveau la main. Elle disait vouloir l’emmener endroit plus sécuritaire... quoi, ce n’était pas assez sécuritaire par ici ? Auxallys hocha la tête sur le côté, d’un air interrogateur. Naramachi était sans doute un des coins les plus calmes de la ville, surtout de nuit. Preuve, il n’y avait pas un chat ! De plus, on pouvait tout surveiller depuis les toits, elle ne voyait pas où le danger pourrait se terrer. Après quelques hésitations, elle finit par saisir la main tendue, et toutes deux se mirent en route.

Tout en marchant, la jeune rouquine se demandait vers quel genre d’endroit on l’emmenait. Oh mais... peut-être que sa sempai avait une planque, en tant qu’assassin. Si elle avait une maison sûre avec de la nourriture et des couvertures, ça serait génial ! Mais cela voulait aussi dire qu’il y aurait peut-être du monde... elle n’était pas à l’aise avec la foule, vraiment pas. De sa main libre, elle remit sa capuche sur sa tête, cachant ses cheveux et son visage. C’était juste au cas ou, quoi que ce soit surement plus un tic de timidité d’autre chose. Enfin, peu importe. Elle verrait bientôt tout cela de ses yeux.


© Code par Requiem
Franceska Van TepesMessages : 80
Opales : 1347
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : You should all fear the Queen of the Night!

ID CARD
Rôle: Mercenaire
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Jeu 9 Avr - 3:48
Les voilà qui marchaient main dans la main, c’était une scène très étrange pour ceux qui auraient pu connaître Franceska, car elle était une personne vénale et froide qui n’hésitait pas à tuer si nécessaire! Elle était également très froide et distante, généralement! Qui ou quoi l’avait-elle poussé à agir de la sorte? Même elle l’ignorait, elle vu cette gamine seule et sur le bord des larmes et sans même comprendre ce qu’elle faisait, elle lui tendit la main. Une chose était sûre, quelque chose changeait en elle, son cœur semblait s’ouvrir de plus en plus à son entourage et c’était probablement pour le mieux!

Ce fut après une dizaine de minutes de marches que Franceska et la petite rouquine arrivèrent à destination. Devant eux se dressait une jolie maison de 2 étages! Enfin, par jolie, cela voulait seulement dire qu’elle n’était pas recouverte de graffitis et vandaliser! Au lieu d’entrer par la porte de devant, Franceska contourna la maison et déverrouilla un cadenas se trouvant sur une porte menant au sous-sol et fit entrer la petite, suivie d’elle-même. La pièce était illuminée d’une lampe à l’huile et sentait l’humidité, il y avait un lit dans le coin de celle-ci et des tonnes de documents amassé sur une table faisant office de bureau pour la jeune femme au croc de vampire. Franceska regarda la petite et lui fit un mini sourire avant de lui dire dans sa même voix inexpressive :

-Bienvenue

Elle se tentait d’être chaleureuse, mais elle en était incapable, elle ne voulait pas effrayer la petite également, mais bon, si elle eut peur, elle aurait depuis bien longtemps tenté de partir! C’était sans pudeur que Fran s’approcha de son lit et retira son pantalon et sa chemise pour finalement se mettre un pyjama sur le dos. Même si elle était un monstre, elle avait bien le droit de se sentir confortable! C’est suite à cela qu’elle se prit les escaliers menant au rez-de-chaussée, en prenant bien soin d’allumer les fusibles avant de monter et se dirigeai dans la salle de bain, afin de prendre une douche, laissant la jeune rouquine complètement seule…


Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1301
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 22
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Sam 11 Avr - 19:04

I'm definitly not a night howl...


« Le fantôme du placard... attends, y'a pas d'placard ! »



Une dizaine de minutes plus tard, les voilà devant leur nouveau refuge... eh mais, attends, c’est un palace ce truc ? Auxallys resta sans voix en regardant la maison, pendant que son accompagnatrice la guidait vers l’entrée. Deux étages, et en bon état à première vue. C’était vraiment à elle, une maison aussi grande ? Apparemment oui, puisqu’elle défit le cadenas qui bloquait la porte et l’invita à entrer. Mais... sa onee-chan devait être super riche et respectée alors ! Réalisant cela, la rouquine se mit à rougir et tira nerveusement le bout de sa capuche sur son visage. E-et s’il y avait des gens, en bas ?... Elle descendit l’escalier avec précaution, s’appliquant à faire le moins de bruit possible, toujours une main sur sa capuche pour ne pas qu’elle s’enlève malencontreusement. Ce ne fut qu’une fois en bas qu’elle constata avec soulagement qu’elles étaient bien les seules ici.

La pièce était assez grande, et paraissait donc plutôt vide avec seulement un lit et bureau mal rangé pour seules décorations. Il y avait une vague odeur d’humidité et de renfermé dans l’air, mais elle s’y ferait vite. La jeune femme lui souhaita alors la bienvenue, de sa même voix inexpressive qu’elle avait eue en lui tendant la main. La fillette lui répondit simplement avec un sourire, reprenant son tour du propriétaire sans lui prêter plus attention. Au vu des lieux, il ne devait pas y avoir beaucoup de présences ici... elle s’était attendue à voir quelque chose de plus animé, avec de la boisson, un petit feu de bois, des jeux de cartes, ce genre de choses ! Peut-être que les réceptions se faisaient à l’étage... ou peut-être que sa onee-chan était juste une solitaire et n’aimait pas la foule, comme elle. Pourtant, elle était presque déçue... serait-ce la chaleur familiale de son ancien foyer qui lui manquait ? Possible...

Tandis que sa nouvelle logeuse montait au rez-de-chaussée, Auxallys tourna un peu en rond et finit par se laisser tomber en étoile sur le lit. Le matelas n’était pas très moelleux, mais ça faisait une sacrée différence avec l’ardoise, tout de même. En fait, elle eut presque envie de se rouler en boule dans un coin et de s’endormir comme ça. Oui, ce n’était une mauvaise idée... la fatigue de la journée commençait bien à lui peser, après tout.

« Il est tard... mmh... Sey-nii va encore me gronder s’il apprend que je suis sortie toute seule la nuit... »

Marmonnant ces quelques mots à elle-même, la rouquine ferma les yeux et se blottis dans sa cape au pied du lit. L’autre en mettait du temps là-haut... mais après tout, ce qu’elle faisait ne la regardait pas. Est-ce qu’elle lui en voudrait si elle allait explorer et fouiner un peu partout ? Elle lui aurait dit si elle devait faire attention à quelque chose... surement. La fatigue lui arracha un bâillement, et elle se roula d’avantage sur elle-même, à la manière d’un chaton. Pourtant, elle ne se sentait pas de dormir maintenant... quelque chose l’en empêchait, comme une force invisible. Cela lui arrivait par moment... elle ne pouvait rien faire contre ça, mais savait ce que cela signifiait. La nuit allait être longue.


© Code par Requiem
Franceska Van TepesMessages : 80
Opales : 1347
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : You should all fear the Queen of the Night!

ID CARD
Rôle: Mercenaire
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Dim 12 Avr - 23:50
Cette douche lui était revigorante, toute la crasse accumulée ainsi que le sang de ses victimes se faisait entraînée par le jet d’eau chaude parcourant le long du corps nu de Franceska et se voyait drainé par le drain, se trouvant au fond de la douche. Fran n’avait pas le physique à en faire rêver plus d’un. De un, la taille de sa poitrine se voyait très inférieure à la norme des filles de son âge, elle n’avait pratiquement aucune poitrine et portait que du a en guise de soutien-gorge. En fait, son corps était frêle et portait quelques cicatrices laissées par ses entraînements rigoureux, durant son très jeune âge. Ses cheveux lui arrivaient au niveau des fesses et étaient noirs comme l’ébène contrastant à merveille avec sa peau blanchâtre quasi fantasmagorique. Mélangés à cela étaient des yeux rouges comme le sang et une dentition acérée comme des lames de rasoir. La seule chose à laquelle elle était reconnue était la beauté de son visage, elle arborait en permanence un visage inexpressif digne des plus belles œuvres d’art!

Pour plusieurs, elle ressemblait d’un monstre et ils n’avaient pas complètement tort. La jeune roumaine avait commis des gestes odieux avant et même après son arrivée à Akashiki. Elle s’épanouissait dans l’art de tuer depuis plusieurs années, elle était une personne dangereuse étant héritière d’une famille richissime dans la contrebande des armes! Elle n’a jamais connu n’est-ce qu’une once d’une vie commune! Même suite à son emprisonnement dans cette ville maudite, Franceska continue de mener son même traintrain quotidien!

C’était suite à sa douche qu’elle se rhabilla et retournai au sous-sol, elle y retrouva la petite rouquine recroqueviller sur elle-même en petite boule, c’était avec ce petit spectacle tout mignon et attendrissant que Franceska s’assis à son bureau et se mit à lire quelques documents répandu partout sur le bureau et au sol. Quelques contrats d’assassinats ou de protection, des trucs qui paraissaient bien banals pour elle!

Même si elle l’avait invité dans sa maison, Franceska ne s’occupait pas vraiment d’elle! Elle ne connaissait aucun signe de courtoisie ou d’être hôte! C’était quelque peu désespérant!


Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1301
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 22
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Jeu 16 Avr - 17:48

I'm definitly not a night howl...


« Un... rêve ? »



Quelle heure était-il, à présent ? Elle n’en avait aucune idée, si ce n’est qu’il faisait nuit noire dehors. Alors, roulée en boule sur le lit, elle attendait, les battements de son cœur pour unique horloge...

Des pas résonnèrent dans la pièce. Curieuse, la petite rouquine ouvrit les yeux. Elle n’était plus dans le sous-sol... mais dans un immense couloir, semblant s’étendre sur plusieurs dizaines de mètres. Par les nombreuses fenêtres filtrait la pale clarté lunaire qui lui avait servi à identifié les lieux. Elle pouvait lire quelques numéros affichés au dessus des portes. Salle E31. On aurait dit... une école, oui. Un collège surement... pour tout dire, elle n’en était plus trop certaine, cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas mit les pieds dans un tel lieu.

Elle s’appuya au mur auquel elle était adossée et se leva, observant au dehors. La cour était déserte, tout comme les rues qu’elle percevait au loin, derrière les grilles fermées. Tout était calme, paisible. Pas le moindre signe de vie. Pas le moindre bruit. Jusqu’à ce que...

« ECHOOOO !... Echooo... choo.... o... »

La voix fantomatique résonna encore longuement dans le couloir, avant de finalement s’évanouir au loin. Donc, il y avait quelqu’un... là où n’importe quelle personne normale aurait sursauté ou même crié, Auxallys n’en fit rien. De quoi aurait-elle peur, au juste ? Bon, elle n’aimait pas trop la nuit... pour une seule bonne raison d’ailleurs, c’est qu’on n’y voyait pas à cent mètres !

« Hé, monsieur le fantôme, tu m’entends ?
- Kyaaaaah ?! »

Ah... maintenant, c’était les esprits qui avaient peur d’elle. La jeune fille ne comprit pas vraiment, mais elle se dirigea tout de même vers la voix qu’elle avait entendue. Cela venait de l’autre bout du couloir... elle était tentée de courir, mais ça aurait fait trop de bruit et effrayé le fantôme.

« Yurei-saaan, où êtes-vouuus ?
- M-me faites pas de maaal, je rigolais, j’vous juu– waaaah ?! »

Il y eut un grand bruit sourd, suivit d’un fracas métallique assourdissant. Et il venait de... cette salle ! Auxallys se jeta sur la poignée pour l’ouvrir, et...

** BAM ! **


« Ggh... Itai ! »

Lorsqu’elle ouvrit à nouveau les yeux, elle était de retour dans le sous-sol humide et sombre... et visiblement, elle était tombée du lit juste avant de voir le visage de la mystérieuse personne qui jouait au fantôme. Quelle déception... La jeune fille se redressa, observant un peu autour d’elle. La fille bizarre qui l’avait emmenée ici était revenue, elle avait l’air occupée à son bureau, mais le bruit de sa chute l’avait déconcentrée... elle lui fit un petit signe de la main pour lui dire que tout allait bien, puis enfouis son visage dans la couverture en soupirant, les bras étendus devant elle. Alors... ce n’était qu’un rêve ?

« Onee-chan, j’arrive pas à dormir... »

Et maintenant, elle avait mal à la tête... deux fois de suite qu’elle se cognait dans la même soirée, heureusement que ce n’était pas au même endroit. Et puis aussi... la fille ne parlait du tout, ne faisait pas attention à elle, et ça l’énervait un peu. Elle la regardait depuis sa position, attendant de voir ce quand elle aurait fini. Ils étaient vraiment si intéressants, ces papiers ? Ca avait l’air ennuyeux pourtant. Tellement ennuyeux...


© Code par Requiem
Franceska Van TepesMessages : 80
Opales : 1347
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : You should all fear the Queen of the Night!

ID CARD
Rôle: Mercenaire
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Mer 29 Avr - 11:10
Ennuyeux… Ces documents étaient d’un ennui mortel, mais Franceska se devait de les lire! Ce n’était pas que de simples documents, au contraire, sur ces papiers se retrouvaient de l’information essentielle sur Akashiki! Tel que ses systèmes d’irrigation, les plans du métro et du centre-ville ainsi que les autres quartiers! Les apprendre par cœur était apprendre cette ville maudite comme le fond de sa poche et c’était vital pour Fran, afin d’être plus performante lors de ses assassinats!

Un bruit sourd vint tirer Fran de l’attention qu’elle portait sur les documents, elle leva la tête pour apercevoir la petite qui était tombée au sol et qui d’un geste de main pour signifier que tout allait bien remonta sur le lit, afin de se couvrir sous les couvertures. Elle se demandait si elle n’était pas blessée… après tout, ce n’était pas la première fois que celle-ci se retrouvait au sol aujourd’hui… elle n’arrivait pas à comprendre pourquoi elle avait à s’en faire et surtout, la raison l’ayant poussé à la traîner jusqu’à sa planque secrète. Franceska n’a jamais été du genre à tendre sa main pour les autres, alors… Pourquoi avait-elle à agir de la sorte avec elle? Elle tenta de l’ignorer du mieux qu’elle le pouvait, jusqu’au moment où celle-ci l’interpella directement.

« Onee-chan, j’arrive pas à dormir... »

Décidément, Franceska était incapable de l’ignorer plus longtemps, elle ne pouvait se forcer à être apathique envers elle, car elle en était juste incapable! Cette petit dégageait une certaine aura qui mettait Fran en confiance et qui lui donnait envie de la protéger. Ce fut avec cette conviction en tête qu’elle se désintéressa complètement des dossiers. Suite à ça, elle lâcha un petit soupir d’épuisement et quitta son poste, afin de s’asseoir sur le lit.

Une envie soudaine s’épris de Fran! Sans même le demander, elle rejoint la petite sous les couvertures et planta son regard dans le sien. Elle ne savait pas vraiment quoi dire où même faire…la seule chose qui lui vint en tête fut de lui poser cette simple question :

-Ton front? As-tu mal?


Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1301
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 22
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Sam 2 Mai - 19:28

I'm definitly not a night howl...


« Pour la peine, je boude ! »



Cette fille était vraiment étrange. Maintenant, elle laissait tomber ses papiers, comme si ça l’avait ennuyé depuis le début. Pas étonnant, c’était déjà chiant le jour, alors la nuit. Auxallys n’avait rien contre la lecture, elle aimait bien les livres d’ailleurs. Avec ou sans images, des recueils de nouvelles, de poésie... Mais la paperasse, ça, elle n’en avait jamais compris l’intérêt. Parce que c’était des ‘‘trucs d’adultes’’, comme on lui disait souvent. Enfin, ça lui passait bien au dessus de la tête.

Bref, sa sempai se glissa sous les couvertures et la regarda, lui demandant si elle avait mal. Il n’y avait pas vraiment d’inquiétude ou de sentiments dans sa voix, ni même dans son regard. Elle lui semblait toujours aussi apathique, toujours aussi distante. Déçue, la rouquine céda à la tentation et décida de forcer un peu les choses. Sans même répondre, elle lui fit une moue boudeuse et glissa sous la couverture à son tour, allant se coller contre tout elle, blottie contre son ventre comme un petit chaton.

« Hmfp... j’ai froid. »

La petite était en colère, si on se fiait à l’intonation de sa voix du moins... Oui, elle lui faisait toujours la tête. Parce qu’elle était toujours froide, qu’elle ne dégageait aucune émotion, et ça la perturbait. Mais elle pouvait sentir son cœur battre, la chaleur de son corps la réchauffait. Elle ne comprenait pas...


© Code par Requiem
Franceska Van TepesMessages : 80
Opales : 1347
Date de naissance : 16/09/1997
Age : 20
Localisation : Québec(Province)
Humeur : You should all fear the Queen of the Night!

ID CARD
Rôle: Mercenaire
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Mar 5 Mai - 20:21
On disait que son cœur était de glace, un cœur insensible à la détresse d’autrui et que l’enveloppe charnelle entourant ce coeur n’était rien d’autre qu’un monstre ne pouvant trouver le bonheur que dans le meurtre et le carnage. C’était, donc, afin de vivre une vie heureuse que le monstre entreprit un long voyage durant lequel le sang coula abondement. Malgré toutes ces morts que ce monstre répandit, celui-ci ressentait toujours un énorme vide en lui. Ce vide n’était rien d’autre que l’absence de chaleur permettant à son cœur de battre comme tous les autres… cependant, Franceska ignorait que la chaleur promulguée par cette petite faisait peu à peu fondre son cœur…

C’était la première fois que Franceska était aussi près d’une autre personne, du moins, dans un contexte aussi « banal »! Elle était loin d’être habitué à ce genre de circonstance, mais bizarrement, elle était loin de trouver cela désagréable, au contraire. C’est alors qu’elle enroula ses deux bras autour de la petite et la serra tendrement contre elle. Ce geste était loin d’être instinctif, elle imitait, tout simplement, ce qu’elle avait lu dans certains livres, lorsqu’elle était plus jeune. Franceska n’avait jamais eu la chance de câliner quelqu’un de la sorte, auparavant. Elle nicha sa tête dans le creux du coup de la petite et lâchai un petit soupire de confort avant de dire :

-Si chaud… si confortable… ça sent si bon…

Elle agissait comme une vraie gamine, entre les deux, il aurait été fort difficile de différencier qui était le plus enfantine, pour l’instant. La petite dégageait un doux parfum floral dont Franceska raffolait, c’est pour cela que ne se gêna pas, afin de humer un bon grand coup. Par après, elle tenta de se cacher un peu plus le visage contre son cou, tel un petit chaton. À bien y penser… elle ignorait son prénom, il valait toujours mieux tard que jamais!

-Franceska… je m’appelle Franceska…

Elle était si confortable… si seulement elle pouvait demeurer ainsi…


Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1301
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 22
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   Ven 15 Mai - 18:33

I'm definitly not a night howl...


« Saving this warm feeling forever »



La rouquine eut un petit sursaut en sentant les bras de cette fille s’enrouler autour d’elle pour l’étreindre. Elle sentait son visage se nicher dans ses cheveux, son souffle chaud lui caressant le cou. Une sensation à la fois inconnue et familière commençait à l’envahir. C’était doux et agréable, comme si elle était enroulée dans une épaisse couverture toute duveteuse. Une douceur qu’elle avait cru oublier... Pourquoi réagissait-elle ainsi ? Etait cette même fille froide et taciturne qui la tenait en ce moment-même dans ses bras ?

En cet instant, Auxallys s’abandonna à l’étreinte de sa sempai. Elle qui la câlinait, lui murmurait des mots doux à l’oreille, lui donnait cette chaleur humaine qui lui manquait tant. Même si elle ne les comprenait pas, même si elle n’en connaissait pas la raison, cela lui importait peu. Elle voulait juste profiter de cette chaleur qui lui était offerte, c’était la seule chose qui comptait. En profiter avant qu’elle ne s’essouffle, avant qu’elle ne s’éteigne. Instinctivement, ses mains vinrent chercher ses siennes, ses doigts fins et froids se glissant entre les siens pour s’y réchauffer. Franceska, lui murmurait-elle à l’oreille. Etait-ce ainsi qu’elle s’appelait ? Franceska...

« Onee-chan... »

A ces quelques mots, elle serra un peu plus sur les mains de la jeune fille, resserrant leur étreinte affectueuse tout en se blottissant d’avantage contre elle. Cette chaleur lui devenait presque addictive, et elle en voulait toujours plus, la garder pour elle et ne plus la lâcher.

« ... tu es ma couverture... »

Peut-être que cette chaleur commençait à lui monter à la tête, mais elle s’en fichait. Cela faisait si longtemps... elle avait bien le droit de profiter juste un peu, juste cette fois. Cela ne ferait de mal à personne, plus jamais. Et ce fut sur cette pensée qu’elle ferma les yeux, cherchant à sauvegarder cette sensation au plus profond d’elle-même, pour ne plus jamais la perdre à nouveau.


© Code par Requiem
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]   
 

I'm definitly not a night howl... [Franceska & Auxallys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 10/08/2009 - Clermont Ferrand - Cosplay à la "TOKYO NIGHT"
» [ANIME] Senkou no Night Raid
» Night of Champs III
» HEROES OF THE DC UNIVERSE: BLACKEST NIGHT: RED LANTERN ATROCITUS
» Photos old vw crew night party 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Akashiki :: Côté Est :: Naramachi-