Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Maria Schwartz (Terminé :D)

Maria SchwartzMessages : 9
Opales : 1310
Date de naissance : 06/04/1994
Age : 24
avatar
No Name

MessageSujet: Maria Schwartz (Terminé :D)   Jeu 16 Avr - 20:09


 
MARIA SCHWARTZAttention, je mords!


◊ Talk about yourself !
Nom : Schwartz
Prénom : Maria
Âge : 17 ans
Date de naissance : 24/03/1998
Sexe : Féminin
Taille : 1.57 mètre
Couleur des yeux : Bleu
Nationalité : germano-japonaise
Adresse : Le centre-ville
Groupe : No name
Rôle : Chasseuse. C’est bien de chercher de la nourriture.
Avatar : Rayet Areash — Aldnoah.zero
Qualités : Débrouillarde, solitaire – est-ce une qualité ? -, se veut une femme forte et de caractère, généralement calme. Malgré son côté renfermé, elle n’hésite pas à venir en aide aux autres personnes qui en ont de besoin, on pourrait dire qu’elle est sensible aux autres, se veut une personne libre, elle ne veut pas qu'on lui dise quoi faire.
Défauts : Pas très sympathique, renfermée sur elle-même, peu loquace, dans le fin fond de son cœur, elle est une personne de sensible, tête de mule.
Famille : Elle a une maman et un papa. Aucun frères et soeurs. Et un oncle dans la terre natale de son père.  
Ecole : Douée à l’école. Elle a des bonnes notes. C’est important d’avoir de bonnes notes si on veut avoir un bon travail dans la vie!
délinquance : Sage comme une image pour le moment…
Réputation : Les personnes la trouve plutôt étrange puisqu’elle ne parle pas beaucoup et qu’elle n’a pas l’air d’une personne très sympathique. Dis comme ça c'est un peu ordinaire. Elle est aussi étrange parce qu'elle est perçue comme miss parfaite... Mais c'était avant que les adultes disparaissent, parce qu'après elle était plutôt perçue comme un chat qui longe les murs et qui attaque lorsqu'on s'approche trop d'elle.
Popularité : Maria n’est pas vraiment populaire, beaucoup plus solitaire, qui ne parle pas à personne. Elle se sent mieux quand elle est seule.
Arme :  Un arc qu’elle avait chez elle. En fait, c’est un cadeau de son père lors de son anniversaire pour ses douze ans.
Autres : Les oreilles percées seulement.


◊ What you've been through...
Pour avoir un caractère aussi distant, il y a souvent l’histoire qui vient avec. En fait, il y a plusieurs raisons qui expliquent ce caractère. Maria est ce qu’elle est à cause de certains évènements qui ont littéralement taché sa vie, c’est ainsi qu’elle voit ça. Au départ ce n’est pas si mal, enfin presque. Elle est née d’une mère japonaise et d’un père allemand. Non, ils n’ont pas fait une nouvelle guerre mondiale à eux deux, ils ont plutôt fait l’amour. Il en est né la petite Maria. Il faut dire que son prénom n’est pas du tout japonais, elle en est bien consciente, c’est seulement que sa mère trouvait ça bien joli comme prénom. Son père était d’accord et ils ne vivaient pas en Allemagne, ils y allaient les vacances pour voir la famille là-bas, mais sans maman, parce qu’elle a peur des avions.

On pourrait dire que c’est une famille normale. Enfin, presque normale. Son père était un homme bien qu’un peu froid, mais qui avait un grand cœur… Quand il n’était pas violent. Et sa mère est une femme qui travaille beaucoup trop, elle doit se noyer dans le travail afin d’éviter son mari. Mais on sait tous que ça ne fonctionne pas toujours ainsi. Maria, toute petite était laissée à elle-même, dans la garderie, où elle apprenait comme si elle était à l’école.

Et peu de temps après, elle a commencé l’école. La petite fille passait des heures à faire des devoirs, malgré son jeune âge. Non pas qu’elle ne comprenait pas, au contraire, c’est seulement que ses parents, particulièrement son père, voulait absolument qu’elle ait les meilleurs notes possibles, pour ne pas dire des notes parfaites. Elle était la petite fille parfaite. Gênée, parlant peur, bien habillée de robes toutes mignonnes avec les cheveux longs bruns, accompagné avec un beau sourire et des joues rouges qui faisaient ressortir ses yeux bleus. On peut le dire ainsi. La petite miss parfaite, s’en était presque effrayant. Les autres jeunes riaient presque d’elle, Maria n’avait pas beaucoup d’ami. Ça ne la dérangeait pas. Elle se disait qu’elle n’avait pas vraiment besoin d’ami, parce que de toute façon, les études étaient ce qu’il y a de plus important.

Les parents de la petite demoiselle avaient une petite fortune, ils n’étaient pas les plus riches de la ville, mais on pouvait dire qu’ils étaient des personnes plutôt aisées. Assez aisées pour que Maria ainsi que son père partent pendant les vacances en Allemagne, il était très heureux de retrouver la forêt, son frère et par-dessus tout la bière. Pendant les vacances ils partaient tous les trois, l’oncle de Maria était un éternel célibataire, quoi, ils partaient faire quoi ? Tout simplement du camping ainsi que de la chasse. La chasse à l’arc, parce que c’est silencieux. Le père de la demoiselle avait un arc avec des poulies, son frère aussi. C’est tout de même efficace. Pour sa part, Maria avait un arc tout simple, on lui avait appris comment lui en servir, même qu’elle avait suivit des cours. Elle avait commencé un peu, et avait approfondit sa technique dans ce « sport » il faut être fort des bras pour tirer plusieurs flèches et aussi rapide! Au chalet de son oncle, on avait installée que pour elle une cible faite maison. Pendant que les grands partaient chasser, elle en profitait pour se pratiquer à tirer. Mais pas des animaux. Enfin, pas quand on a douze ans tout simplement. Elle a commencé à pratiquer la chasse avec sa petite à partir de ses quatorze ans. Cette année si fatidique. Cette année si horrible. Cette… Maria avait toujours cette envie de vomir lorsqu’elle y repensait.

Il était tard la nuit. Maria qui avait quatorze ans dormait à poings fermés dans le chalet. À l’extérieur, le feu brûlait toujours. Et la conversation était toujours animée. Les Schwartz fêtaient en grand ce soir. Il avait eu du bon gibier lors de la chasse. Et pour fêter ça, les hommes avaient décidé de sortir les bières! Et même du saké, cadeau du frère maintenant rendu au Japon pour son grand frère resté en Allemagne. La nuit fut horrible en fait. Maria s’était faite réveillée par son oncle qui était complètement saoul.

Comment réagir lorsqu’un homme dont vous aviez confiance retire vos vêtements. Et qu’il vous demande de faire des choses. Mais évidement vous refuses, hein. Il ne faut pas accepter de telles choses! Alors on se met à vous frapper ici et là, alors que votre père est dans la pièce et qu’il vous menace de vous faire encore plus de mal. Au final, vous pleurez, vous les laisser faire deux fois plutôt qu’une, question que vous compreniez bien votre rôle ici. Une fois qu’ils vous lâchent, vous restez éveillé en vous demandant ce que vous avez fait pour mériter une telle chose. Et vous n’avez pas de réponse, mise à part que vous n’étiez pas assez parfaite. Voilà ce qui était arrivé à Maria. Le pire, c’est que cette fois-là, ce n’était que la première fois, et loin de la dernière.

Elle se détestait. Elle restait toujours cette demoiselle parfaite, mais beaucoup plus enfermée sur elle-même, ne parlant plus à personne. C’était mieux ainsi. Son père profitait d’elle… Même lorsqu’ils étaient seuls dans le chalet et qu’il avait un peu trop bu. Chose qu’il lui arrive de plus en plus souvent. Ça lui permettait ainsi d’éviter ses responsabilités. À la maison, Maria évitait le plus possible son père. Sa mère aussi. Elle évitait tout le monde. Elle était incapable de les voir et même de se voir. Elle se trouvait horrible, laide, sale, tout ça ensemble. Deux ans comme ça. Deux années absolument horribles.

Jusqu’au mois de juillet de l’année 2014.

Ce jour où Maria se réveilla comme d’habitude à 7 heures du matin afin de se préparer pour aller à l’école. Habituellement à cette heure-là, sa mère était déjà partie pour le travail. Et son père lui, il se levait juste avant qu’elle ne parte pour l’école. Alors comme à l’habitude elle s’est levée, puis changée, puis elle avait brossé ses longs cheveux bruns. Ensuite elle allait dans la cuisine pour manger le bon déjeuner que sa mère lui préparait avant de partir. Elle cuisinait divinement bien en plus. Mais cette fois-ci, il n’y avait pas de déjeuner… Mécontente, Maria s’était pris rapidement un petit pain, des viandes froides, chose qu’on mangeait dans sa famille paternelle. En plus de cela, elle a du se faire un rapide repas pour le midi, parce que sa mère ne l’avait pas fait, étrange, habituellement son bento était prêt et était sur la table de la cuisine à côté de son repas.

Elle se rendit alors à l’école. Mais en entrant, elle entendit quelque chose d’étrange. Il n’y avait aucun membre du personnel. Et ce, même si ça faisait un moment que les cours devaient être commencé depuis un bon moment. Étrange. Faute d’enseignant, la demoiselle était retournée chez elle. Et elle attendit ses parents. Elle ne se soucie pas du fait qu’ils n’étaient pas encore revenus vers 19heures. Mais ce devint plus inquiétant lorsque le lendemain matin, ses parents n’étaient toujours pas présents. Maria partit donc en quête d’informations.

Au fil du temps, on s’est rendu compte que les adultes étaient tous absents. TOUS. SON PÈRE INCLUS. Elle espérait secrètement ne plus jamais le voir et voilà que c’était arrivé. Elle était maintenant libre! Libre de son emprise! Elle était comme un papillon déployant enfin ses ailes, elle pourrait enfin vivre! Sachant que c’était quelque chose d’officiel, la première action qu’elle fit, elle se coupa les cheveux. Courts. Plus de cheveux longs pour montrer qu’elle est une fille sage. Sachant que les rues sont rendues beaucoup moins sûres, la demoiselle préféra se trimbaler avec son arc ainsi qu’un petit couteau, question d’être un peu à l’abri de ces méchantes personnes mal intentionnée. Elle savait déjà ce qu’était le viol, elle ne voulait pas encore que d’autres personnes ne profite d’elle. Maria ne sortait que pour chercher des choses qui sont ses besoins personnels, le reste du temps, elle préfère ne pas trop sortir, longer les murs ou tout simplement, retourner se cacher dans l’appartement où elle vivait avec ses parents autrefois.


◊ You, behind the screen ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Surnom : Mawi
Age : 21. Je suis vieille ;__;
Comment avez-vous découvert le forum : Hope :D
Quelque chose à ajouter : HALLO <3
Code :



Hayami PinkuMessages : 99
Opales : 1412
Date de naissance : 15/07/1998
Age : 20
Localisation : SPACE MEN (en vrai catalogne)
Humeur : Sourire de benêt c:
Commentaires : J'aime le chèvre o/

ID CARD
Rôle: Chercheuse et vagabonde
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Maria Schwartz (Terminé :D)   Jeu 16 Avr - 21:05
Yeah ! J'aime bien ton nom je sais pas pourquoi :D
Sinon bienvenue à toi sur ce formidable forum et bonne chance pour ta fiche !
Bisou <3
http://ultima-praesidia.forumactif.org/
Invitéavatar

MessageSujet: Re: Maria Schwartz (Terminé :D)   Jeu 16 Avr - 22:04
Coucou ! Bon courage pour ta fiche Maria ! Fait nous signe quand tu as fini :)!
Maria SchwartzMessages : 9
Opales : 1310
Date de naissance : 06/04/1994
Age : 24
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Maria Schwartz (Terminé :D)   Jeu 16 Avr - 23:55
Merci beaucoup à vous deux :D
Et j'ai terminé ma fiche, j'espère que ce n'est pas trop moche :D
Invitéavatar

MessageSujet: Re: Maria Schwartz (Terminé :D)   Ven 17 Avr - 0:31

♪ Tu es validé !
CONGRATULATION !!
Bien pour moi tous est en ordre ; donc bienvenue mon lapin.  
~~~
◊ Pour la suite, je te conseille d'aller recenser ton avatar, n'oublie pas de faire ta fiche de relation-ces étapes sont importantes.
Enfin, si tu as déjà envie de RP tu peux chercher un ou des partenaires dans cet endroit !

◊ N'hésites pas à m'envoyer un MP en cas de problème rencontré.  
~~~
Alors voilà, je te souhaite de passer du bon temps dans ta nouvelle famille communauté !  
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Maria Schwartz (Terminé :D)   
 

Maria Schwartz (Terminé :D)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avec Maria Filali technique de la femme
» Offre terminée.
» [Snyder, Maria V.] Les Portes du Secret - Tome 1: Le poison écarlate
» LES PORTES DU SECRET (Tome 1) LE POISON ECARLATE de Maria V. Snyder
» [Poblete, Maria] Simone Veil : "Non aux avortements clandestins"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Le personnage :: Présentation :: No Name-