Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Divertissez votre Reine !

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Divertissez votre Reine !   Mer 22 Avr - 0:24

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



- Rien à faire encore... ?

C'est une nouvelle journée qui commence, avec un soleil bien haut et chaud dans le ciel, et pourtant rien ne paraissait changer du quotidien qui s'était installé dans ce quartier. Rien ne bougeait, la plupart préfèrent se contenter de leur petit confort en dilapidant les réserves que d'autres s'efforcent de remplir tant bien que mal. Beaucoup disparaissent dans les ruelles d'Akashiki et ça en devient au point où on se demande encore comment la Royal Guard existe encore...

Minari se trouvait actuellement dans son lit, seule, tâtant l'ongle de son majeur du bout des dents sans le ronger. Elle qui avait pour habitude de faire défiler de jolis hommes sur ce matelas commençait maintenant à se lasser de la solitude. Peu de sang frais rentrait dans son clan qui possédait pourtant une rigueur nécessaire pour la survie du plus grand nombre. Quoi de mieux dans un monde sans lois qu'un gourou charismatique s'occupant du bien-être de sa population ? Ce n'est pas un simple groupe de naïfs pensant pouvoir sauver le monde avec le pouvoir de l'amitié qui allait être efficace. Il faut du pouvoir, de la force et des connaissances pour espérer vivre à présent, et la Reine Blanche possède indéniablement ces trois qualités qui lui ont permises à gagner ce rang que tant convoitent.

Mais à quoi sert un rang quand on a personne à ses côtés ? C'est ce qu'appréciait le plus la jeune Lancaster dans son statut à la tête de la pyramide sociale, qu'il s'agisse d'avant ou après la tragédie : L'admiration. Même actuellement elle rougissait encore, simplement en pensant aux regards envieux de chacun qui glissaient sur sa peau de satin. Ahhh, quel souvenir agréable ! Elle pourrait se repasser en boucle tous les bons moments de sa longue vie et rester sur ce doux matelas à baigner dans les rayons traversant la fenêtre de sa chambre. Rien ne serait plus agréable dans ce château vide d'intérêt que de paresser une journée, mais seuls les perdants et les incapables agissaient de la sorte... Bon, personne n'aura rien à redire sur cinq minutes de plus...

On passe les détails et nous voilà déjà dehors, auprès de la blonde dans une tenue plus discrète mais toujours aussi chic avec, en commençant par les pieds, des bottes hautes, un jean foncé pour donner à ses jambes la finesse des mannequins les plus réputés, un haut gris clair au décolleté si important qu'il en devient interdit et une veste courte en cuir noir. La simplicité de l'ensemble lui plaisait énormément et son confort la dépaysait des tenues chic qu'elle gardait pour les apparitions dans l'établissement, pour que tout le monde se rappelle de la raison pour laquelle ils ont choisi Royal Guard. N'oublions pas de remercier les éclaireurs et les cours d'auto-défense durant la jeunesse de l'ancienne princesse qui lui permettaient de ne pas stresser dans les rues chaotiques de la ville.

Pas la peine toutefois de faire déjà des folies. Interdiction de sortir du quartier nord ! Il fallait rester prudent tant que les rencontres se limitaient aux simples regards de travers. Peut-être que parmi les inconnus, certains reconnaissaient leur ancienne présidente du conseil, ou bien qu'ils étaient simplement frappés par la beauté et la propreté de cette jeune femme blonde aux formes bien présentes là où il en fallait. C'est ça aussi le luxe d'être à la tête d'un clan bien géré : On a tout un réseau pour trouver ce dont on a besoin pour un confort optimal. Maquillage, habits, savons, crèmes, shampoing... Etc C'est tellement plus pratique que de simplement compter sur soi-même ! Sauf que là, la reine n'avait personne sur qui se reposer. Ses pas n'allaient que là où elle le souhaitait... Et quoi de mieux pour quelqu'un qui adore se faire remarquer qu'un théâtre ?


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Ven 24 Avr - 16:23

Divertissez votre Reine !


« La folle, la reine et la cavalière »



Dans la vie, il y a les jours tranquilles, ceux où il ne se passe tellement rien qu’on pourrait presque dormir toute la journée... Et puis, il y a les autres.

Comme chaque matin, Auxallys s’était levée à l’aube pour partir en quête de distraction. Les dernières semaines s’étaient révélées étrangement calmes... enfin, si on exceptait le léger incident d’hier soir. Un idiot de garçon qui lui avait prit la tête encore. Elle avait du se retenir pour ne pas lui trancher la gorge et le faire taire pour de bon, ce qu’il était bruyant quand il s’y mettait... Certes, elle avait un certain respect pour la vie humaine, même en tant qu’assassin, mais il y avait des limites à sa patience. Enfin, peu importe, le résultat était là : une humeur massacrante pour bien commencer la journée !

Ainsi les pas hasardeux de la jeune fille la menèrent au théâtre du nord, au beau milieu du territoire ennemi donc. Mais elle n’en était pas inquiétée outre mesure, après tout, elle était de ceux qu’on voyait partout et nulle part à la fois. Et ce n’était pas les bourges du quartier nord qui allaient lui faire peur... il y avait bien plus important : à quoi ça ressemble, un théâtre ? Elle avait étudié une pièce une fois, à l’école... ça ressemblait à un roman, sauf qu’il n’y avait que des dialogues. Mais c’était ennuyeux, alors elle n’en avait pas retenu grand-chose. Ce grand bâtiment en revanche, elle n’y avait jamais mis les pieds. Comme si sa famille en avait eu les moyens, tiens.

« Airiii ! Ah, enfin ! Dépêche-toi, les autres te cherchaient partout !
- M-mais ?!

Une adorable demoiselle débarqua de nulle part pour lui prendre la main, et se mit immédiatement à courir en l’entrainant à sa suite. Elles devaient avoir à peu près le même âge à première vue, bien que l’inconnue se distinguait par la jolie teinte mauve pâle de ses cheveux et l’uniforme qu’elle portait. Scolaire, sans doute... seulement, la rouquine n’avait aucune idée de qui elle était, et il en était de même pour cette ‘‘Airi’’ à qui elle ressemblait suffisamment pour tromper une de ses amies, apparemment...

- Mooooh, me dis pas que t’as encore oublié ? C’est aujourd’hui !
- Aujourd’hui quoi ?! Hé, at– »

–tention... Mais c’était trop tard, son ‘‘amie’’ venait de percuter une autre demoiselle, juste devant l’entrée du théâtre. Résultat des courses : les trois jeunes filles tombèrent l’une sur l’autre comme des dominos dans un gros câlin collectif. Ce qui n’était pour désagréable, mais... ça serait mieux si le sol n’était pas invité, tout de même. Auxallys se releva rapidement néanmoins, curieuse de voir le visage de celle qu’elles avaient renversée...

« D-désolée, on est pressées en f-fait... e-euh... e-excusez-nous ! »

Sauf que mademoiselle aux cheveux mauves en avaient décidé autrement, après avoir débité ses excuses à peine intelligibles tant sa voix tremblait, elle s’inclina avec une rigidité affligeante, prit la main de la rouquine et s’engouffra dans le théâtre sans lui laisser ne serait-ce que le temps de se relever. Avec toute cette agitation, Auxallys n’avait qu’à peine pu voir le visage de la blonde...


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Ven 24 Avr - 20:10

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



Le théâtre... Normalement ce n'est pas un bâtiment qu'on remarque dans une ville, à moins de faire des études littéraires ou d'être passionné d'Euripide, William Shakespeare, Molière et d'autres. Minari n'aimait pas trop ce divertissement arriéré, ce n'est qu'un passe-temps pour vieux aimant rester assis sur sa chaise et se délecter de la vue de comédiens dansant maladroitement devant leurs yeux. Les histoires que racontent ces pièces divertissaient à peine celle dont la vie pouvait être, à son sens, une véritable tragédie. Admettez-le ! Pas de mère, une gouvernante brutale et violente, des relations faussées et malhonnêtes... La Reine ne faisait que prendre ce qu'elle mérite de droit : Un peu d'amour, d'attention et de respect pour sa personne ! Et ce n'est pas en restant assise qu'on gagne son peuple.

Alors pourquoi venir ici maintenant ? Pourquoi prendre un effort tel que de poser sa royale présence auprès des bouseux simplement pour se retrouver devant cette relique du passé ? La réponse est simple...

Cette zone fermée a pu tenir comme refuge durant les premiers jours. Maintenant que l'académie de feu son père prenait le relais, ce n'est plus qu'un coin pour paumés qui hésitent encore à prêter allégeance à la plus belle des créatures que cette planète a foulé. Dedans se trouvait sans doute des drogués qui se refourguent chez les Crazy 2K14, des enfants qui ne se content que d'un toit et de la misère pour survivre et de types qui ont déjà perdu tout espoir quant à un possible rétablissement. En résumé, pour la blonde, ce n'est qu'un dépotoir rempli de perdants qui n'attendent qu'on fasse tout le boulot pour améliorer leur lendemain. Sauf qu'il fallait du sang neuf pour les Royal Guard, plus de membres pour faire tourner la machine. Un peu de charme "Lancaster" et tout ira bien.

C'est là que, sans prévenir, quelque chose s'apparentant à une bousculade dans le dos tira la succube de ses plans, suffisamment pour la mettre à terre. Sur le coup il était impossible d'identifier le ou la coupable, mais ce dernier allait apprendre à regarder devant soi quand on marche.


« D-Désolée, on est pressées en f-fait... E-Euh... E-Excusez-nous ! »

Une voix de jeune fille se fit entendre au même moment où le poids ne se fit plus sentir. En se retournant, Mina put voir qu'elles étaient deux, ayant à vue de nez entre 12 et 15 ans. Était-ce des résidentes de cet endroit ? Bien sur que oui, sinon comment expliquer le fait que la Reine ne soit pas reconnue ? Tous ceux qui ont eu une scolarité dans l'actuel quartier général des Royal Guard savent à quoi ressemble Minari Lancaster, la très populaire présidente du conseil des étudiants !

Là où ce manque de reconnaissance pourrait exaspérer la jeune et belle femme, cette dernière possédait assez d'intelligence pour contenir sa colère quelques instants et faire preuve de self-control. Mais cette petite ne perd rien pour attendre...


- Ce n'est rien. J'allais entrer de toute façon.

Être Reine demande une certaine fermeté, et on pouvait clairement la ressentir dans le ton de voix utilisé. Cette bousculade elle ne l'avait pas oublié, et malheureusement ces deux fillettes n'étaient pas de beaux jeunes hommes assez idiots et remplis d'égo pour se penser maîtres du monde, là encore leur maladresse pouvait être excusable.

- Pressées ? Il se passe quelque chose à l'intérieur ?

Avoir le sens du détail n'est pas qu'un défaut, et celui-là n'échappait pas à la blonde qui se décida de mettre sa colère de côté... Pour l'instant.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Dim 26 Avr - 18:45

Divertissez votre Reine !


« Airi et les 3 mousquetaires ! »



Ce qu’il se passait à l’intérieur ? Bonne question ma foi... ignorée une fois de plus, car la violine était visiblement trop pressée pour prendre le temps d’y répondre. Souci d’authenticité, vous savez ce que c’est. Les deux jeunes filles disparurent en un éclair dans le bâtiment, laissant la blonde en plan sur le trottoir.

L’intérieur était vraiment différent de ce que la rouquine s’imaginait. Il y avait une grande salle avec plusieurs rangées de sièges, qui remplissait presque tout l’espace, et devant, une grande scène avec des rideaux à moitié tirés et un tas de trucs inconnus entreposés un peu partout. Et surtout, beaucoup d’inconnus... des jeunes, surtout, et quelques plus vieux qui avaient l’air occupés. Ca devait être une sorte de base secrète, d’un groupe qu’elle ne connaissait même pas, peut-être. Mais elles n’avaient pas le temps de s’attarder... la rouquine se fit entrainer à travers la salle puis dans les coulisses, derrière la scène. Là, deux autres jeunes, à peu près de la même tranche d’âge, leurs firent signe et les accueillirent à bras ouverts.

« Hé, vous deux, vous en avez mis du temps !
- C’est Airi, elle nous avait encore oubliés.  T’es sûr qu’on peut compter sur elle, Soña-chi ?
- J’en sais rien, t’as qu’à lui demander toi. Regarde, elle est encore dans la lune. »

La petite rouquine se fit attraper par l’épaule cette fois, avant d’être secouée comme un vulgaire sac de patates. Mais... qui étaient ces gens ? Elle ne les avait jamais vus, et ne savait même pas ce qu’ils comptaient faire avec elle. La seule chose qu’elle savait, c’est qu’ici on l’appelait Airi. Peut-être que cette couverture lui serait utile... mais si elle parlait, elle se trahirait surement. Et elle n’avait pas le temps de réfléchir à une stratégie, c’était maintenant qu’on lui parlait.

« Airi... t’es bizarre ces derniers jours, t’es sûre que ça va ? »

Elle acquiesça simplement, ne préférant ne rien ajouter. Quand la violine la regardait dans les yeux comme ça, elle avait une sensation étrange... comme si elle lisait dans ses pensées, quelque chose comme ça. Mais si c’était le cas, elle aurait deviné qu’elle n’était pas ‘‘Airi’’, n’est-ce pas ?

« Enfin bref, j’vous rappelle la mission : on doit amener la marchandise ce soir sans se faire toper par les autres camps.
- C’est quoi, ta ‘‘marchandise’’ ?
- Oh, un peu d’tout. Des explosifs principalement, y’a quelques trucs sympas aussi, mais ça dépendra d’leur prix ! Tiens, regarde ça.
- Fusil mitrailleur, rien qu’ça ?
- Vous êtes sûrs qu’on garde rien ?
- On a c’qu’il faut déjà, et puis plus tu mises, plus du gagnes, faut y aller au culot ! »

Le groupe semblait bien organisé, et pas à son premier coup d’essai. Toutes ces armes effrayantes étaient donc là pour le trafic... Auxallys restait toujours silencieuse en regardant le garçon ranger les marchandises dans plusieurs grands sacs à dos, le genre en toile bien solide. Ces gens... étaient-ils des ennemis ? Devrait-elle les tuer ? Tant de questions pour sa petite tête...

Alors qu’elle se perdait encore dans ses débats intérieurs, une main vint se loger la sienne et tira à l’écart, doucement cette fois. C’était encore cette fille aux cheveux mauves... elle aurait bien voulu lui demander son nom. Mais ça aurait compromis sa couverture. Elles sortirent des coulisses, regagnant la scène et se mêlant aux autres gens. Qu’est-ce qu’elle lui voulait ?

« Tiens ? C’est la fille de tout à l’heure... j’espère qu’elle ne nous en veut pas. »

En effet, une demoiselle blonde se tenait un peu plus loin dans la salle, ressemblant fortement à celle qu’elles avaient bousculée tout à l’heure. Ce n’était pas difficile de la repérer, vu comme elle faisait tache à dans le paysage. Pas seulement par le fait qu’elle dépassait largement l’âge moyen des enfants réfugiés ici, ou par les vêtements qu’elle portait... comment dire ? Eh bien... si elle devait foncer dans un mur, ce ne serait pas son nez qui toucherait le premier ? Oui, c’était sans doute suffisamment clair. En tout cas, elle n’était pas d’ici. Pourquoi venir se mêler à ces réfugiés ?... ça aussi, c’était une question laissée sans réponse.


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Lun 27 Avr - 22:46

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



Et voilà qu'on ignore de nouveau la reine de ces lieux... Les jeunes filles passèrent en un coup de vent devant Minari pour entrer dans le bâtiment et disparaitre derrière les portes. Impossible d'ignorer plus longtemps son cœur là, il fallait se défouler sur quelque chose ! Cette canette par terre allait payer pour ces irrespectueuses, un bon shoot du pied droit c'est tout ce qu'elle mérite.

Bon... Ce n'est pas la peine de se donner des illusions, ce n'est pas ce container vide qui allait défouler l'héritière des Lancaster. Et tandis que ce dernier rebondit avec fracas sur le bitume, elle se retourna vers le théâtre par curiosité concernant ce qui pouvait bien s'y passer. On a beau le tourner dans tous les sens, il est impossible que ces brins de femmes se comportent ainsi s'il n'y avait pas quelque chose d'important derrière. Il fallait donc entrer et savoir ce qu'il se passait, car personne ne mettait ses infos à jour sur cet endroit. Si en plus on gagne l'occasion de trancher du jolis minois aux cheveux violets ça fera toujours ça de gagné en bonus.

La Reine blanche n'hésita pas à entrer dans ce trou à rats, sachant déjà qu'elle ne verra encore que des minables qui la reluqueront mais aussi car, même si c'était difficile à concevoir, elle arrivait à passer incognito concernant son identité. Et c'est en pensant à sa tenue "discrète", si différent des robes qu'elle avait l'habitude de porter, que quelque chose frappa la jeune fille.

Comme prévu, la plupart tournèrent leurs regards fatigués et las vers la nouvelle venue. C'est sur, si quelqu'un lui ressemblant avait déjà franchi cette entrée tout le monde devrait s'en souvenir, Minari ne pouvait imaginer qu'il existait une femme plus belle et féminine qu'elle dans cette ville. Sauf qu'ici personne ne semblait l'envier... Non... C'était plus dégouttant que ça... Très vite la Reine se sentit assez mal à l'aise et essaya d'oublier tout le monde qui l'entourait. Elle n savait pas si c'était parce que les garçons ne l'attiraient pas, n'ayant aucune valeur aux yeux de la blonde aux formes plantureuses, ou bien parce qu'ici elle n'était rien d'autre qu'une fille comme on en voit poser sur les vieilles pubs de sous-vêtements. La différence entre elle, qui joue de ses charmes et de son corps qu'elle aime tant, et celles qui s'utilisent comme chair à canon réside dans la valeur de l'amour-propre. Jamais elle ne rampera à terre en usant de sa personne ! Jamais elle ne se rabaissera au niveau de ces paumés qui puent le désir dans leurs regards !

Mais il fallait bien scruter les lieux pour chercher le couple irrespectueux. Devoir rester pendant des minutes près de l'entrée à se faire reluquer semblait difficile, mais pour quelqu'un qui a pour habitude de sentir l'attention se tourner vers elle c'était encore supportable comme expérience. C'était juste la première fois qu'elle ne tira aucun plaisir... C'est toutefois après quelques minutes qu'elle repéra les deux marmots au loin, toujours ensembles. Pourquoi donc elles étaient seules ? Mina ne prit même pas le temps de réfléchir à cette question qu'elle fonça vers sa cible comme un taureau devant du rouge, et tout ça avec le pas lourd.


- Dites, vos parents ne vous ont jamais appris les bonnes manières ? Qu'est ce qui se passe ici ?

Sa voix était forte, mais pas assez pour que ceux qui se trouvaient à dix mètres du trio ne puissent comprendre ce qui se passait. Minari souhaitait des réponses à ses questions et passer du bon temps, et là ça fait longtemps qu'elle ne s'amusait plus...


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Mer 29 Avr - 16:09

Divertissez votre Reine !


« Vous ne passerez... pas ! »



Ah, repérées... la violine esquissa un mouvement de recul en voyant la blonde s’avancer pour venir à leur rencontre. Elle avait quelque chose de désagréable dans le regard, une aura d’agressivité qui pulsait de son corps à chacun de ses pas. Auxallys sentait la main de l’autre fille serrer la sienne, mais contrairement à cette dernière, l’intimidation ne marcherait pas sur elle. La rouquine se contentait de rester stoïque, regardant l’autre furie droit dans les yeux. Elle pouvait bien faire deux têtes de plus qu’elle, ça ne l’impressionnait pas du tout. Allons bon, voilà qu’elle lui faisait la morale à présent... Ce devait être une de ces bourges dont elle avait entendu parler. Les riches de Lancaster School, ceux qui se croient au dessus du bas peuple parce qu’ils ont du fric.

« E-eto... Rien de spécial... j’vous jure ! On devait juste retrouver des amis ici, mais ils ne sont pas encore p–... A-arrivés ! C’est vrai, hein Airi-chan ?
- Huh ?... Ah, mmh. »

La rouquine leva les yeux vers sa partenaire qui lui tenait toujours la main, dubitative. Celle-ci lui adressa un sourire complice, comme si elles étaient les meilleures amies du monde et qu’elles pouvaient échanger leurs pensées sans avoir à user du moindre mot. Pour Auxallys, le message caché ressemblait à un ‘‘je compte sur toi’’, ou quelque chose du genre. Elle avait plus ou moins compris qu’elle ne voulait pas parler de leurs activités, mais la violine était apparemment un peu trop honnête et s’était trahie. C’était donc à son amie Airi de rattraper le coup, faut croire...

Mais elle n’avait pas le temps de tergiverser. Il fallait couper l’herbe sous le pied de la blonde avant qu’elle ne pose des questions plus gênantes. Arrachant sa main à celle de la jeune fille, Auxallys fit fermement un pas en avant et tendit le bras devant elle pour s’interposer. Son regard ne lâchait pas celui de l’inconnue, un regard froid, presque surnaturel pour une bouille aussi mignonne que la sienne. Mais pourquoi voulait-elle protéger cette fille qu’elle connaissait à peine ? Elle s’était seulement dit... que c’était la bonne chose à faire. Que c’était ce que ‘‘Airi’’ aurait fait. Que c’était ce qu’une amie aurait fait.

« Je ne sais pas ce que tu es venu faire ici, mais ce n’est pas un endroit pour toi, onee-san. Tu cherches quelque chose ?
- A-airi ! Ne soit pas si impolie ! »

La violine lui agrippa le bras pour la tirer un peu en arrière, inclinant la tête en signe de repentir. Ah, elle était allé trop loin ? Elle lui avait juste retourné la question. Ce qui s’appelait reprendre l’initiative, mais c’était sans doute un concept bien trop abstrait pour une fille aussi timide... qu’importe. La blonde allait devoir faire un choix maintenant, à savoir ignorer la question ou non. Elle avait l’air confiante, mais savait-elle qui la lui avait posée ? Rien n’était moins sûr.


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Mer 29 Avr - 23:58

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



Il y avait chez les deux inconnues quelque chose d'amusant, qui donnerait un rictus amusé à notre Reine ici présente si la situation ne l'énervait pas autant. Déjà on a deux fillettes dans un tel endroit, mais si l'une des deux respectait le cliché de la rescapée timide qui ne peut survivre qu'aux crochets des plus forts, on a l'autre qui représente justement cette force dont la première avait besoin dans cette prison à ciel ouvert. Que de telles personnes existent et vivent dans son royaume pourrait vraiment l'amuser, mais pas maintenant...

« E-eto... Rien de spécial... j’vous jure ! On devait juste retrouver des amis ici, mais ils ne sont pas encore p–... A-arrivés ! C’est vrai, hein Airi-chan ?
- Huh ?... Ah, mmh. »

"Airi-chan" ? En voilà une information bien utile... Elle avait beau ne pas succomber à la peur qu'une personne plus âgée pouvait inspirer à son age, cette Airi n'était pas sa cible. Celle qui avait manqué de respect et déclenché la colère de Minari était cette sans-nom aux cheveux violets. Son regard marin ne daignait même pas effleurer la crinière de feu, fixant le regard apeuré de l'impolie avec un léger plaisir sadique. Bon, en réalité la blonde restait surtout concentrée sur sa cible, les mains posées sur ses hanches tout en observant le comportement de ces enfants.

Il y avait, selon elle, une certaine complicité entre elles mais quelque chose lui paraissait bizarre. L'héritière des Lancaster ne saurait pas mettre le doigt dessus avec précision, mais son "intuition féminine" reniflait quelque chose de bizarre. C'est là que la protectrice jusque là stoïque se mit en avant en tendant son petit bras entre la chasseuse et sa proie.


« Je ne sais pas ce que tu es venu faire ici, mais ce n’est pas un endroit pour toi, onee-san. Tu cherches quelque chose ?
- A-airi ! Ne soit pas si impolie ! »

Alors là on passe vraiment pas loin du fou rire... Mina avait l'impression de suivre une pièce de théâtre comique. La vie ici est si minable que ça pour qu'une aussi jeune pousse de femme se mette autant sur la défensive ? C'en était presque ridicule, et cela mit la reine dans une position plus relâchée, rectifiant ses cheveux d'un rapide coup de main afin de se donner un air plus sauvage. Son visage ne portait plus de colère, mais elle n'oublia pas l'affront que la violine lui avait fait. Son regard restait donc dur, mais plus ferme et moins sévère.

- Je veux juste savoir ce qui se passe ici rien de plus, pas la peine de jouer aux adultes. Vous faites partie d'un gang ou quoi ?

Quand on sait user de manières, on peut tout aussi bien les retirer. De toute façon ce ne sont que des fillettes, pas besoin d'y aller avec des pincettes alors qu'elles doivent déjà bien en baver pour trouver tampons et serviettes hygiéniques... Non vraiment, Minari ne pourra jamais supporter les enfants.

Toutefois elle accorde un bon point à la "forte" du duo. Son caractère n'est pas encore complètement brisé par ce lieu malgré son jeune âge... Et c'est en pensant à cela que la reine réalisa ce qui la titillait depuis un moment. Cette "Airi" ne collait pas au bâtiment, elle ne semblait pas être du genre paumée à faire des coups foireux pour quelques heures de répit. Sa force de caractère ne collait pas à son âge et au décor... Aurait-on affaire à un personnage principal ? Ceux qui mériteraient normalement un haut rang chez la Royal Guard, ou un oreiller dans le lit de Sa Majesté le sont bien entendu, car Minari ne s'intéresse qu'à ce type de personnalité.

Gardons-là en visuel pour un moment, c'est qu'elle pourrait presque faire oublier à la blonde la bande de rats qui bavaient sur son corps.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Sam 2 Mai - 18:01

Divertissez votre Reine !


« Je te protégerai. »



Une réaction inattendue. La blonde n’avait pas réagit comme elle l’attendait. Plutôt que d’être déstabilisée ou de s’énerver, elle semblait plus relâchée, moins sur l’offensive. Pas la peine de jouer aux adultes, disait-elle. Réflexion que la rouquine aurait tout aussi bien pu lui renvoyer, en l’occurrence. Cependant, ce n’était pas ce qu’elle comptait faire. Cela n’aurait servi à rien, et elle avait autre chose en tête.

« On peut rien te cacher, on dirait. »

Un léger sourire s’étira sur les lèvres d’Auxallys. Un sourire amusé, mais aussi espiègle et provocateur. L’étreinte de la violine se resserra sur son poignet, se faisant douloureuse, mais elle l’ignora, préférant ne pas lâcher la blonde du regard. Elle sondait l’océan des yeux de son opposante, guettait chacune de ses réactions. Mais cette fois, ce n’était pas de la peur ou un quelconque signe de faiblesse qu’elle y recherchait. Non, il y avait autre chose, quelque chose de bien plus important... Sans se départir de son sourire, elle s’approcha, le visage touchant presque la poitrine de la jeune femme. Mises ainsi face à face, leur différence de taille en devenait presque ridiculement comique, d’autant plus que c’était la petite qui jouait les dominantes. Sans aucune crainte, elle prit la parole à voix basse, de sortes que seules elles trois puissent l’entendre :

« Il ne se passe rien, pas ici, ni maintenant. Tu comprends, o-ne-e-san ? »

Elle se hissa sur la pointe des pieds, comme pour appuyer sa question. Sa mignonnerie aurait sans doute fait fondre le cœur de n’importe quel garçon, mais qu’en était-il de la demoiselle aux cheveux d’or ? Oh, ce n’était qu’un petit jeu, innocent et inoffensif. Moins d’un pas, c’est tout ce qu’il lui manquait pour la toucher, lui faire un câlin si l’envie lui en prenait. Elle était si proche, dangereusement proche... et la proximité, Auxallys adorait ça. Elle eut un petit rire, comme si elle avait trouvé quelque chose d’intéressant, puis s’écarta d’un pas léger pour revenir aux côtés de son amie qui se rangea derrière elle, toujours accrochée à son bras. Elle n’osait plus parler, et si elle avait pu, elle serait surement déjà allée se cacher dans un trou de souris jusqu’à ce que le méchant chat ne se décide à partir. Elle semblait si faible, si fragile. Cette pureté qu’elle voulait à tout prix protéger. « Ne t’inquiète pas... Airi-chan va faire partir le vilain chat, elle te le promet. »


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Sam 2 Mai - 20:13

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



« On peut rien te cacher, on dirait. »

Encore heureux ! Que serait une reine si on pouvait lui cacher des secrets dans son propre royaume ? Et pourtant ce théâtre y arrive plutôt bien, jusqu'à maintenant...

La petite mais forte tête rousse ne semblait pas flancher, ce qui en était presque amusant tellement c'était agaçant pour la misogyne. Et la voilà qu'elle osait sourire dans un lieu pareil, face à elle qui plus est ! Ce nourrisson n'avait pas froid aux yeux, au point d'oser s'approcher de sa glorieuse poitrine de manière très perceptible. Voulait-elle un peu de lait maternel ? Son audace fit esquisser un rictus plutôt large sur le visage de la plus belle, fixant les pupilles rouges de cette fillette comme dans un jeu d'endurance.

Il n'y avait rien à voir là-dedans, du moins pour Sa Majesté, tant elles ne reflétaient que ce qu'elle avait déjà entraperçu plus tôt : De l'audace, de la volonté et de la force de caractère. Trois belles incohérences avec ce lieu synonyme d'abandon et de déchet social. Et c'est là, du haut de ses trois pommes, que la forte petite tête murmura ces mots.


« Il ne se passe rien, pas ici, ni maintenant. Tu comprends, o-ne-e-san ? »

Était-ce une provocation ?

... Vous savez ce qu'on dit, "chassez le naturel, il revient au galop". Eh bien voilà que Minari se mit à rire aux éclats d'une manière plutôt distinguée. Pas celle où l'on se tient les côtes, ni celle où l'on se plie en deux sous le poids de l'humour. Non, elle se tenait juste debout et elle riait. Oh ce fut bref, et son rire n'explosa pas les tympans de quiconque, mais cela a du en surprendre plus d'un.

Il faut dire que cet enfant se tenant sur la pointe des pieds, à marmonner sur un ton faussement menaçant et avec la bouille la plus craquante qu'une pousse de femme pouvait posséder n'inspirait rien d'autre que de la moquerie. Mais bon, Minari avait réussi à se retenir le temps que sa dominatrice reprenne place auprès de sa protégée.


- Aha... Pas la peine de faire beaucoup pour si peu. Puisque c'est comme ça je vais rester avec vous

En disant cela, Minari se rapprocha du petit couple et fit mine de leur attraper le crane. Sauf qu'elle les agrippa au niveau du col avant de se baisser à leur niveau, en pliant les genoux.

- Ne pensez pas à me faire un coup bas les filles... Je veux juste savoir ce qui se passe ici, rien de plus. Ne me donnez pas de nouvelles idées pour... Tuer... Mon temps, compris ?

Il s'agissait de paroles en l'air, Minari ne supportant pas le meurtre, ou plutôt se salir les mains. sauf que la fragile semblait sensible à ce genre de remarques. Il fallait donc jouer sur ce point malgré la présence de la fausse protectrice. De toute façon la rousse n'a jamais été sa cible depuis le début...


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Jeu 14 Mai - 20:48

Divertissez votre Reine !


« Le chevalier blanc »



Hm... elle n’était vraiment pas amusante en fait, cette fille. Auxallys avait d’avoir pensé qu’elle était un peu longue à la détente, mais en fait, elle semblait juste ne pas la prendre au sérieux. Pourquoi ce rire ? La situation dans laquelle elles se trouvaient n’avait rien de drôle, elle était même déprimante d’ennui en vérité. La blonde s’approcha alors et vint saisir les deux jeunes filles par le col en fléchissant les genoux, à la manière d’une mère qui ferait la leçon à ses enfants. Si sa petite mise en scène marchait à merveille sur la craintive, la rouquine aurait pu l’ignorer totalement... s’il n’y avait pas eut cette promesse de passer encore de joyeux instants en sa compagnie. Cette fichue attitude de dominatrice ne lui plaisait pas du tout, si elle voulait jouer à la poupée, elle n’avait qu’à trouver quelqu’un d’autre ! Il y aurait surement quelqu’un dans le public pour se porter volontaire... d’ailleurs, tous ces regards insistants sur leur petit groupe commençaient à la stresser aussi.

Je veux juste savoir ce qu’il se passe ici, rien de plus, répétait-elle comme un vieux magnétophone. Auxallys n’en avait aucune idée. Par contre, elle savait très bien ce qu’il se passerait si cette teigne continuait à lui courir sur les nerfs. Et ça ne serait pas joli à voir... Elle ne l’écoutait même plus de toute façon, trop occupée à se demander comment lui fausser compagnie. Comment ‘‘Airi’’ devait-elle réagir ? Etait-elle colérique, ou plutôt calme et calculatrice ? Ou peut-être aucun des deux... Un silence pesant s’installa, avant que la petite voix timide de la violine ne s’élève enfin :

« O... on sait rien, on attendait juste des amis... c’est la vérité... »

Et à ce rythme, c’était eux qui allaient les attendre, ou partir sans elles. Assez de pertes de ces temps... L’étreinte de la jeune fille sur le bras de sa partenaire s’affaiblit et sa main vint se loger au creux de la sienne, cherchant son soutien. Auxallys soupira alors, résignée. Cela ne servait à rien de se prendre la tête pour une personne dans son genre. Elle tendit le bras vers la blonde, sa petite main s’approchant tout naturellement de la joue de la demoiselle. Ses doigts effleurèrent sa peau, sans aucune hésitation, venant doucement pincer sa joue pour ensuite la tirer comme un élastique.

« Tu devrais sourire un peu plus et écouter les gens, tu sais ? Les gens ne t’aimeront pas si tu es insolente. »

C’était vrai qu’elle était beaucoup plus mignonne comme ça, avec son visage tout déformé. Sa peau était douce aussi, si soyeuse qu’on pourrait la caresser toute la journée sans jamais se lasser. Enfin, ça, c’est ce qu’elle s’imaginait, parce qu’elle n’avait pas la moindre envie de caresser cette peste. Peut-être lui pardonnerait-elle si elle s’excusait... à voir. Cependant, elle était tellement focalisée sur la blonde qu’elle ne remarqua pas la présence qui s’approchait par derrière. Deux poings tombèrent du ciel sur les petites têtes du duo rouge et mauve, leur arrachant un gémissement de douleur parfaitement synchronisé.

« Hé, vous avez fini de vous amusez, toutes les deux ?
- Maieuuuuh ça fait maleuh... »

C’était un des garçons de tout à l’heure, mais il était seul. Cheveux blonds, mi-longs, en bataille, des yeux couleur rouille inexpressifs... celui que la violine avait nommé ‘‘Soña-chi’’ tout à l’heure. Mais c’était sans doute un surnom affectif, c’était risqué de l’appeler comme ça. Airi n’avait pas l’air d’être si familière avec ce garçon, après tout. Il dégageait une certaine aura, un charisme, qui le plaçait à un autre niveau au milieu de ce tableau de déchéance humaine. Il tira ses deux subordonnées par le col pour les redresser, lesquelles se laissèrent faire sans résistance, avant que son regard ne se pose sur l’illustre inconnue. Il n’y eut aucune réaction sur son visage, pas même un semblant de changement dans son expression. Il se contenta de parler, de cette même voix atone et fatiguée, dont la pesanteur semblait renforcée par ses cernes marqués.

« Besoin de quelque chose, princesse ? »


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Sam 16 Mai - 15:31

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



« O... on sait rien, on attendait juste des amis... c’est la vérité... »

En voilà une réaction satisfaisante. La violine au nom inconnu semblait connaître sa place, ce qui n'était pas le cas de la rousse qui alternait de position entre le statut de "mignonne petite peste" et "tas de chair inutile". Soit elle avait ce comportement qui savait taper dans le mille pour se faire haïr, soit c'était pour perdre tout intérêt aux yeux de celle qui cherchait des infos. D'où les techniques d'intimidation qui visaient plus la timide avec sa petite voix que l'autre.

Mais voilà que cette dernière fit un mouvement une nouvelle fois étonnant. Son bras se mit à hauteur du visage de la Reine et caressa du bout des doigts sa royale peau de satin. Deuxième contact physique en si peu de temps, à croire que sa beauté pouvait même charmer les plus jeunes lesbiennes... Trêve de plaisanteries, Minari n'était pas du tout de ce bord et elle s'interrogea plus sur le sens de ce geste qu'autre chose. ce fut lorsque les doigts agrippèrent la joue qu'une vive douleur engloba tout le reste.


« Tu devrais sourire un peu plus et écouter les gens, tu sais ? Les gens ne t’aimeront pas si tu es insolente. »

Sa façon de tirer la peau était assez douloureuse, provoquant une légère grimace chez celle qui n'avait pas pour habitude de fréquenter de tels gosses.

L'héritière prit ces paroles pour des paroles d'enfant, c'est à dire sans le moindre sérieux. Elle déteste la Reine ? Et alors ? De toute façon Lancaster possédait des prétendants et des envieux à la pelle, celles et ceux qui ne l'aiment pas ne sont que des jaloux ou des pauvres types qui ont surement mieux à faire. Ce n'est pas cette gamine qui allait lui donner une leçon de vie ou de comportement...

Mais alors qu'on continuait à malmener son beau visage, un garçon s'approcha de derrière les fillettes et leur donna un coup sur le crane, en guise de bonjour probablement.


« Hé, vous avez fini de vous amusez, toutes les deux ? »

En voilà du beau mec, si on oublie les cernes et la blondeur qui rappella chez la Reine le plus gros incompétent de cette ville. Dans un autre contexte elle aurait pu le bouffer tout cru et le mettre à sa botte, mais il est ici et blond. Pour vivre en territoire conquis et en dehors du clan il faut être du genre à ne pas tomber dans la main de la première personne venue...

Mais Minari n'est pas n'importe qui...


« Besoin de quelque chose, princesse ? »

Ce nom étonna durant moins d'une seconde, car c'était là un surnom léger que certains utilisaient pour désigner la présidente du conseil des étudiants à l'académie Lancaster. La jeune blonde prit ça pour un simple compliment toutefois, aucune raison qu'il devine qu'il est en présence de Minari Lancaster, même si la couleur de cheveux et la taille de poitrine pouvait donner un air de parenté.

Actuellement toujours accroupie, elle regarda le garçon d'en-bas avec un regard rond et simple. Difficile de croire que l'on a affaire à une fille de bonne famille, encore moins de l'héritière des Lancaster qui faisait toujours attention à sa posture et à son apparence.


- Salut ! Je vagabonde juste, et j'ai vu cet endroit...

Là elle se releva grossièrement, mettant genou à terre afin de mieux s'appuyer, et frotta ses mains sur son jean avant de replonger son regard saphir dans les yeux fatigués du garçon.

- Qu'est ce qui se passe ici en fait ? C'est un refuge ?

Du coin des yeux, la jeune blonde à forte poitrine vit un gars assez jeune qui le fixait. Oubliant la conversation quelques secondes, elle se perdit sur ce garçon en affichant un air simple sur son visage, mêlant incompréhension et questionnement.

- Vous vendez de la drogue ?


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Jeu 21 Mai - 19:42

Divertissez votre Reine !


« Business is business »



L'insolente demoiselle semblait tout à coup bien plus aimable en présence du jeune homme. Elle semblait troublée par son regard, sa présence, ou elle ne savait quoi d'autre. Ce pourrait-il que… c'était ça, ce qu'on appelait un coup de foudre ? Auxallys secoua la tête, chassant cette idée dégoûtante de son esprit. Cette pimbêche avec son Soña-chi ? Même pas en rêve !

La blonde se releva, prenant soin de donner au garçon un point de vue plongeant sur son décolleté. Le blond ne cilla pas, soutenant simplement son regard, attendant d'entendre ce qu'elle avait à dire. La première question portait sur l'utilité de cet endroit… question peu intéressante, car elle en détenait déjà la réponse. En effet, il s'agissait un refuge. Le Théâtre du Nord avait rapidement été investi par les jeunes à la recherche d'un abri, et était plus ou moins considéré comme une zone neutre. L'instinct poussait les hommes à se rassembler pour se sentir en sécurité, c'était donc logique d'y trouver autant de monde. Il laissa donc son silence acquiescer pour lui, suivant le regard de son interlocutrice qui semblait attiré par une autre personne. Tête inconnue au bataillon. Sans doute un admirateur secret… haha.

La seconde question, en revanche, était beaucoup moins anodine. S'ils vendaient de la drogue ? Le jeune homme esquissa un sourire amusé, presque moqueur. Ce n'était pas une information qu'on pouvait demander au hasard, juste par curiosité. Soit on était un client, et on allongeait la monnaie. Soit on était une fouine, et on priait pour ne pas avoir à creuser sa tombe. Enfin, ça, c'était surtout avec les Green Weed. Et c'était précisément ce qui amusait le blond : cette fille n'était certainement pas une cliente, ça crevait les yeux, mais elle n'avait pas l'air idiote non plus. Alors, qu'avait-elle derrière la tête ?

« On peut avoir de tout, il suffit d'y mettre les moyens.

Il leva le bras d'un geste ample jusqu'à la hauteur de son visage, faisant le signe ''deux'' avec sa main.

- Dis-moi ce que tu cherches, ton prix, et je verrais ce que je peux faire. »

Laissant le temps de la réflexion à sa ‘‘cliente’’, il tapota l'épaule de la violine pour attirer son attention et lui fit signe de se retirer en coulisse. Elle acquiesça et s’exécuta sans un mot, entraînant la rouquine à sa suite. Main dans la main, les deux jeunes filles s'éclipsèrent vers les coulisses, sans même un au revoir. Pas un regard, pas même une courbette. De toute manière, elle semblait déjà ne plus leur prêter aucune attention.

Derrière les rideaux de velours poussiéreux, il n’y avait plus personne. Les malles et la marchandise avaient et rangées, et leur quatrième membre n’était plus là. La violine ne sembla pas s’en étonner outre mesure cependant, et guida son amie à travers l’allée sombre et semée d’embûches. Auxallys aurait été bien curieuse de voir ce que contenaient tous ces coffres et ces étagères, mais elles n’avaient pas le temps de jouer aux exploratrices. Pourtant, elle en mourrait d’envie, il y avait tellement à explorer, défilant sous ses yeux d’enfant comme une farandole sans fin. Puis, après avoir serpenté entre décors en carton et moutons de poussières sur plusieurs mètres, elles arrivèrent à une porte menant à l’arrière du bâtiment. Un long couloir se déroulait face à elles, avec de nombreuses portes de chaque côté.

« Eh... on va où ?
- En mission. Tu es sûre que ça ? Je te sens perdue...
- N-non... tout va bien.

Elle s’arrêta un instant, se perdant dans les iris roses de la jeune fille, avant de tendre la main vers la porte. La poignée tourna dans un claquement sec, et la porte s’ouvrit sans résistance sur ce qui ressemblait à une chambre. Au fond de la pièce, un lit sur lequel il ne restait plus qu’un vieux matelas, et le garçon en vert qui semblait occupé à organiser quelque chose.

- Yo Seki.
- Aaah, vous êtes-là, j’ai presque fini. Il fait quoi Soñata ?
- Il... marchande.
- ... Ahahah, je vois. On s’met en route alors, vous êtes prêtes ? »

D’un geste, il ferma la fermeture éclair du grand sac de voyage et passa les sangles par-dessus son épaule, se tournant vers les deux jeunes filles avec un sourire motivé. Apparemment, on n’attendait pas le chef... peu importe, pour Auxallys, ça ne faisait pas grande différence. Plus elles seraient loin de cette garce aux cheveux blonds qui leur tournait autour, mieux elle se porterait.


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Ven 22 Mai - 1:14

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



Le coup de foudre ? ... En voilà des pensées d'enfant ! Non, chez les adultes comme Minari on associerait cela à "l'odeur du sang", ou à la providence. Étant impossible pour elle de converser normalement avec les deux gamines qui soit n'arrivait pas à mesurer la portée de ce qui se trouve en face d'elle comme la violine, soit qui pensait visiblement être déjà capable de porter la couronne royale du haut de ses trois pommes comme la rousse. Le genre de personne qui ne savait rien sur le sens même de la vie, qui se contente de marcher sans même savoir pourquoi, qui exaspère et ennuie Minari.

Mais lui, ce beau blondinet là, il avait l'odeur caractéristique de la plupart des destins exceptionnels qui appartenaient à la Royal Guard. Qu'est ce que je veux dire par là ? Et bien disons juste qu'à force de "repérer les talents", la Reine Blanche a fini par développer un sixième sens digne d'un chasseur expert afin de reconnaître les proies les plus savoureuses d'un troupeau. Et lui, sans doute à cause d'un grand excès de confiance en soi ou d'un manque de difficulté dans sa petite vie, se décide à jouer les cartes "Grand frère" et "Flegme" devant l'héritière des Lancaster.

C'est quand même dommage. Dans l'ancienne vie ce type devait sans doute ne pas posséder grand chose, du moins c'est ce que la blonde pensa, amusée par ce petit être qui osait se mettre devant elle et lui répondre comme s'il était sur son territoire. Nous sommes au quartier nord, et tout ce qui se trouve ici lui appartient à elle, la Reine ! Mais inutile de s'énerver pour si peu pour l'instant. Il y a du temps à tuer et des infos à dénicher, autant joindre l'utile à l'agréable une fois de plus.


« On peut avoir de tout, il suffit d'y mettre les moyens. »

Une question aussi directe portée sur un sujet normalement sensible ne pouvait pas donner autre réaction dans ce genre d'endroit. Sa Majesté n'est point suicidaire, elle se doutait bien que la Green Weed ne se trouvait pas ici directement. Son réseau d'informations en aurait fait part autrement. Par contre, le fait d'y trouver des revendeurs n'a rien de surprenant, étant déjà chose courante dans l'ancien monde. La jeune femme au corps bien développé possédait assez de jugeote pour ne pas tomber dans la peur et les idées faciles, quand bien même elle n'espérait pas une réponse aussi transparente.

Ces gens étaient des revendeurs, mais appartenant à qui ? Ok la Green Weed n'est pas implantée ici, mais il peut très bien être un sans clan qui revend ce qu'il achète, ou un membre jetable qu'on balade tel un chien fou pour couvrir une surface aussi grande qu’incontrôlable. Et voilà que les multiples possibilités refirent surface dans l'esprit de Lancaster. Impossible pour elle de ne pas penser à une seule possibilité à la fois, elle est obligée de tout envisager afin de seulement se noyer dans cette masse infinie de probabilités.


« - Dis-moi ce que tu cherches, ton prix, et je verrais ce que je peux faire. »

Un revendeur sans appartenance qui vit auprès de ses clients, un Green Weed qui se balade dans la ville pour distribuer sa satanée potion magique, un membre d'un petit gang de marchands qui pense faire mieux que les Crazy 2k14, un membre d'un important réseau qui se couvre derrière le profil d'un marchand à cause des questions orientées d'il y a quelques minutes... Oui Minari est parano, mais en réalité elle est pire : Elle est impulsive et colérique.

- Très bien, combien pour les deux petites ?

Elle posa cette question avec un sérieux défiant tout concurrence, et pour être sure qu'on prenne sa demande au sérieux elle ajouta :

- Ton prix sera le mien. Je veux juste pouvoir repartir d'ici avec ces deux filles sous les bras.

Cela devrait apporter quelques réponses...


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Jeu 4 Juin - 19:36

Divertissez votre Reine !


« What u' gonna do ? »



La question de la jeune demoiselle laissa le blond sans voix un court instant. Imperceptible surprise qui laissa bien vite place à un sourire carnassier, ses iris rouges se plongeant plus intensément dans ceux de son interlocutrice. C’était quoi encore, ce petit jeu ? Elle n’était pas intéressée par un quelconque serviteur, elle se serait déjà servie si c’était le cas. Non, ce qu’elle voulait, c’était ses deux petites protégées... mais la question était : pourquoi ? Là, honnêtement, il séchait. Et ça, ce n’était pas commun.

Quelques secondes s’écoulèrent, pesantes. Il ne trouvait rien. Le jeune homme avait cette sensation désagréable qui le démangeait, celle que quelque chose lui échappait, qu’il ne cherchait pas au bon endroit. En fait… cela ressemblait à de l’improvisation. Soit cette demoiselle était très douée pour manipuler les gens... soit elle était réellement perdue. Arrogante pour une paumée tout de même, songeât-il avec amusement. Eh bien... il ne savait toujours pas ce qu’elle voulait, mais peu importe. Dans les deux cas, ce serait donnant-donnant. Soñata se recula légèrement, croisant les bras derrière sa nuque avec nonchalance tout en reprenant son expression neutre habituelle.

« Ca dépend, si tu me rends un petit service en échange... »

Il disait cela de manière détachée, comme si marchander avec la vie des deux gamines ne l’affectait pas le moins du monde. Mais l’idée qu’il avait en tête était tout autre. En fait, il n’y connaissait pas grand-chose en marché humain, ça ne l’intéressait pas. Il n’était pas le genre de personne à donner un prix à une vie humaine. Aussi, il se doutait qu’elle attendait plutôt un refus de sa part. C’était la réponse logique, celle que n’importe quelle personne lambda aurait pu donner. A la rigueur, un connard de seconde zone aurait tenté de négocier un prix. Dommage, car il n’était ni l’un ni l’autre.

« Tu avais bien dit n’importe quel prix, non ? A prendre ou à laisser, princesse. »

Il fit quelques pas autour d’elle, toujours les bras croisés derrière la tête, laissant la demoiselle prendre sa décision. Ce faisant, il laissa son regard errer dans la pièce, sans but. Tiens, leur public semblait s’être lassé et s’en était retourné à ses occupations habituelles. Dormir, bavarder, tuer le temps. Si on pouvait appeler cela une occupation. La seule chose qui régnait en maitre ici, c’était bien l’ennui. Cet endroit lui rappelait presque son ancien chez lui… mais il n’avait plus cœur à être nostalgique.

Alors, sa proposition faisait-elle son petit effet ? Le garçon se doutait bien que sa proposition était suspecte, à plus d’un titre. Un service, cela pouvait être à peu près n’importe quoi, il suffisait de savoir un peu jouer avec les mots. Lui n’avait pas spécialement de plan tordu à l’esprit, mais ça, la blonde n’en avait aucune certitude. Et puis, qui sait, il pourrait changer d’avis, d’ici là…


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Mar 9 Juin - 9:35

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



Au moins ce n'est pas un Green Weed. Ces gens ne vendent que de la drogue, et avec l'environnement tout autour on pourrait croire qu'ils ont trouvé leur nouveau terrain de jeu. Pourtant ce n'était pas le cas, du moins la reine n'avait pas ferré le bon poisson. Ce blondinet ne semblait vraiment pas appartenir à un clan compte tenu de sa réaction. Un New Exuviae, nom bien étrange désignant les nouveaux marchands de bétail humain, aurait sauté sur l'occasion en proposant sans hésiter un prix exorbitant. Du moins, pour un quidam moyen se contentant de survivre son prix semblera bien trop fort pour comprendre comment marche son système...

Sa Majesté supposait qu'elle s'adressait à un malin petit garçon, pourtant il aura beau faire preuve de débrouillardise il n'en sera pas plus qu'un petit homme se dressant face à une autorité royale. Ça risque d'en devenir comique dans les prochaines minutes.

La blonde répondit au sourire de son marchand avec un autre, plus franc et moins monstrueux, alliant la grâce féminine, la beauté Lancaster et la fierté royale. Son visage ne voulait rien dire d'autre que "Je suis forte, et assez confiante pour obtenir ce que je désire en ce moment". Griller sa couverture n'a plus aucune importance pour celle qui adorait s'imposer parmi les bouseux, au pire on la prendra pour une femme exceptionnelle et hors du commun, mais impossible qu'on relie une blonde bien formée en jean délavé ayant une tenue plus que vulgaire avec une reine toujours en robe et à la réputation de se cacher en permanence au château.


« Ça dépend, si tu me rends un petit service en échange... »

Un service ? Ha, il ne vend pas bien cher ces gosses !

L'attitude décontractée du blondinet donnait de l'assurance à la Reine, qui ne vit là qu'un garçon ne comprenant toujours pas sa place. Finalement, il ne s'agira que d'un garçon assez naïf pour se croire plus fort qu'une véritable princesse de la haute.


« Tu avais bien dit n’importe quel prix, non ? A prendre ou à laisser, princesse. »

Mettons-le à l'épreuve, ce petit marchand.

- Balance, moi ça me va. Comme je l'ai dit, ton prix sera le mien.

Ces mots écorchaient la langue royale tellement ils suintaient de vulgarité. "Balance" ? Pfeuah, c'est presque écœurant de devoir s'exprimer ainsi, même s'il fallait bien ça pour donner une autre image de soi.

Passons ce petit souci de rien du tout et attendons avec patience la proposition du blondinet. Quoi qu'il dise, il vendra ces deux fillettes maintenant. Minari avait assez d'assurance pour se voir déjà en train de les malmener à loisir, ou déjà de soutirer les informations qu'elle souhaite avoir. Au fond elle n'a pas vraiment réfléchi à la suite, ne serait-ce que pour savoir quoi faire avec des serviteurs d'aussi petite taille et ne possédant rien entre les cuisses.

Bah, au pire elle les revendra...


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Ven 12 Juin - 15:15

Divertissez votre Reine !


« Tomber les masques »



...Eh ? Même pas une hésitation ? Soñata la fixa de son regard fatigué, avant de lâcher un profond soupir d’embarras. C’était quoi encore, cette fille ? Elle était vraiment prête à tout pour mettre la main sur ces gamines ? Pour Airi, c’était encore envisageable, mais pour l’autre... Ha, non, impossible qu’elle puisse être au courant. C’est ce qu’il aurait aimé se dire, mais la prudence lui intimait de ne pas négliger cette possibilité. Si c’était le cas, il aurait des problèmes, et pas des petits qui se résolvent avec flegme et diplomatie. En gros, tout ce qui le faisait chier.

Bah, peu importe. Pour le moment, il avait une affaire à régler, la blonde pouvait bien attendre. De toute manière, teigneuse comme elle était, il ne risquait pas de la perdre en route, même en la trimbalant à travers tout Akashiki. Il sourit faiblement à cette idée, avant de se tourner à nouveau vers sa cliente :

« Bien, ça ressemble à un marché. Attends-moi deux secondes, déclara-t-il avant de disparaître derrière les rideaux. Il y eut quelques bruits divers, de bois qui craque et de métaux s’entre-choquants, puis il réapparu avec un sac en toile à l’épaule. Il en sorti un pistolet Glock 17 semi-automatique, avec lequel il jongla machinalement avant de pointer la crosse sur la blonde :
- Deux choses avant d’y aller. Première, es-tu armée ? Ça pourrait toujours t’être utile, là où on va. Seconde, décline ton identité. C’est pour le service après-vente, tout ça, enfin tu comprends. »

Tout marchandage repose sur un contrat, et quand les lois ne sont pas là pour veiller au respect des clauses, faut bien que quelqu’un s’en charge. De fait, connaitre l’identité d’une personne se révélait être un excellent moyen de pression sur celle-ci. Mais pour le blond, cette information avait aussi un autre intérêt : celui de découvrir le lien qui pouvait exister entre cette fille et ses protégées. Même si elle ne donnait pas son vrai nom, c’était toujours une information à prendre. Quant à l’arme... il pensait réellement à sa sécurité. Quand on se balade de zone en zone avec du matos sur soi, il arrive de faire des mauvaises rencontres. Même si lui avait l’habitude de passer inaperçu, ce n’était peut-être pas le cas de la blonde et de son bonnet D.

Distraitement, il jeta un coup d’œil à sa montre. De l’autre côté, Seki et les filles devaient déjà être en route pour le point de rendez-vous. Ils avaient encore un peu de marge, avancer les préparatifs n’avait pas été une mauvaise idée, finalement. Pourvu que ‘‘Airi’’ se tienne tranquille jusque-là...


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Sam 13 Juin - 15:40

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



Bien sur qu'elle n'hésiterait pas, l'assurance d'une Reine comme Minari est sans limites ! Cette dernière semblait même amusée par ce marché ainsi que par la réaction presque désabusée de son futur ami blond. Première leçon des Lancaster : Ne jamais tenter de jouer avec eux, au risque de voir votre plan se retourner contre vous ! Enfin, ça c'est parce que Minari incarne à elle seule toute la fierté que cette famille possède dans leur sang. En vrai ils ne sont juste que des profiteurs qui savent tirer leur épingle du jeu en toutes circonstances, expliquant par ailleurs comment l'ancienne présidente du conseil des étudiants a pu fonder l'un des quatre royaumes lors du pic chaotique qui suivit la disparition des adultes, et ce sans grand effort.

Inutile de ressasser le passé plus longtemps, nous sommes au théâtre du nord et on est encore loin de pouvoir poser la main sur ces deux fillettes énervantes.


« Bien, ça ressemble à un marché. Attends-moi deux secondes, »

Toujours attendre... Si seulement ce type savait à qui il s'adressait, sans doute n'oserait-il pas se comporter de la même manière en présence d'un véritable pouvoir...

Minari prit cependant sur elle pour contenir ce désagrément, prenant de moins en moins goût à sa couverture et jurant intérieurement de ne pas réutiliser ce procédé avant des lustres. L'inconnu finit par sortir de sa cache avec un sac, d'où il en sortit une arme afin de la tendre vers Sa Majesté.


« Deux choses avant d’y aller. Première, es-tu armée ? Ça pourrait toujours t’être utile, là où on va. Seconde, décline ton identité. C’est pour le service après-vente, tout ça, enfin tu comprends. »

Armée ? C'était là un cadeau bien agréable pour la blonde qui ne jurait que par son charme. Tuer n'est pas sa tasse de thé, et ce n'est qu'en dernier recours qu'elle se permet une telle bassesse... Sauf que le monde a changé et Mina n'était pas assez naïve pour comprendre la nécessité de posséder des armes.

Tendant la main droite vers la crosse, elle prit ce cadeau sans hésiter en ajoutant :


- Je suis armée oui

Peut-être que ce joujou n'était pas chargé, mais elle voulait donner l'impression de danser dans la paume de ce charmant garçon. Après tout, seuls ceux qui ont des ressources et de la force pouvaient la séduire. Vous n'allez quand même pas reprocher à cette tête couronnée de chercher un peu de piment à se mettre sous la langue si ? ans ce jeu de séduction vraiment bizarre, il est inutile pour une femme de dévoiler tous ses atouts aussi rapidement.

- Et je m'appelle Shizuka, et toi ?

"Minari Lancaster" n'existe pas en dehors des murs de l'académie, donner ce nom serait un joli suicide. "Shizuka Inoue" n'était que le deuxième pseudo qui vint à la tête en ce moment. "Yuko Shirokawa" semblait être un brin trop risqué, connaissant la jeune fille. Prendre le nom d'une personne détestée par le monde qui doit surement être morte à l'heure actuelle est un bien meilleur choix. Comme quoi, avoir pendant des années les dossiers de chaque élève sous les yeux ça peut servir.

La seule chose qui échappa à notre belle jeune femme était la nature du marché. Est-ce que c'était un service qu'il demandait ? L'idée d'être utilisée n'avait rien d'agréable pour la fière Royal Guard, mais s'il s'agissait du seul moyen pour glaner quelques infos sur ce groupe indépendant alors "allons-y" !


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Sam 20 Juin - 18:10

Divertissez votre Reine !


« It's time to go »



La charmante princesse blonde accepta le présent de son chevalier sans hésitation. Au moins, elle avait la tête sur les épaules. Bizarre, d’ailleurs. Soñata n’avait jamais été le genre à prêter ses armes. D’ailleurs, le but de la mission n’était certainement pas que la demoiselle ait à s’en servir... Lui-même préférait ne pas y avoir recours. Il n’était pas un tueur. Ni même un marchand, à la base... peu importe. Dans tous les cas, l’arme était bel et bien chargée. Il ne restait plus qu’à mettre un nom sur ce joli minois...

« Et je m'appelle Shizuka, et toi ?
- Moi ? Soñata. »

Shizuka, un nom aux sonorités bien familières à ses oreilles. Du moins, il l’avait déjà entendu quelque part. Peut-être dans les rumeurs, les ragots, ce genre de choses. Ou bien était en dehors d’Akashiki ? Une seule chose était sûre : c’était la première fois qu’il y avait affaire, en personne du moins. Règle du marchandage, ne jamais oublier le visage d’un client. Aucune ‘‘Shizuka’’ connue dans la base, rien de vraiment suspect en somme. Dommage, ça aurait rendu les choses un peu plus amusantes. Le blond soupira et présenta son poignet à la verticale avant de déclarer simplement :

« Bon, il est l’heure d’y aller. »

Il tapota légèrement sa montre de son index, comme pour appuyer ses propos, puis plongea machinalement ses mains dans les poches de son jean sombre et sauta de la scène pour se diriger vers la sortie principale. Quelques regards se tournèrent sur son passage silencieux, partagés entre crainte et fascination, mais auxquels il ne prêta nulle attention. Pas plus qu’à savoir si sa cliente lui emboitait le pas, bien qu’il en eu une petite idée au martellement étouffé qui le suivait. Il n’y avait pas grand danger jusqu’à la frontière, de toute façon. En fait, il n’y avait pas grand danger tout court, ce qui expliquait pourquoi il semblait si détendu. Pour lui, mais pour Shizuka...

De nouveau à la lumière du jour, le blond s’avança d’une dizaine de pas au milieu de la rue avant de s’arrêter, perdant son regard dans le bleu ensoleillé. Bah, mieux valait ça que de la pluie... y’en avait pour une bonne vingtaine de minutes jusqu’au point de rendez-vous, tout de même. Il resta ainsi un instant, silencieux, avant de se remettre en route vers leur destination, de ce même pas tranquille et régulier. Lui ouvrant la marche, menant l’expédition, elle suivant le guide à travers les méandres d’Akashiki. Néanmoins, le jeune homme cassa rapidement le mutisme qui s’installait entre eux, aussi brusquement qu’à son habitude.

« On va au secteur est, des fois que tu t’poses la question. Un silence. Ah, j’oubliais une chose. C’est juste une question en l’air, comme ça, hein. Un nouveau silence. Qu’est-ce que tu sais sur ces deux filles ? »


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Dim 21 Juin - 10:51

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



« - Moi ? Soñata. »

Plus qu'à prier qu'elle soit morte, cette Shizuka...

Tout semblait se passer en accord avec son plan, ce qui faisait jubiler la Reine intérieurement. Montrer une quelconque forme de joie dans cette situation pourrait paraître suspect, ce n'est pas comme si le service rendu était clair. Pourquoi des armes ? Il faudra tuer quelqu'un ? Minari avait beau déjà posséder un canon sur elle, son utilisation ne l’enchantait guère... Le problème étant qu'il faudra bien passer par là pour avancer...

Le garçon ne vit pas la duperie du prénom, coup de chance ou bon choix ? Peut-être que cette fille fantomatique a changé avec la perte de ses parents, peut-être qu'elle est une alliée commerçante ou n'importe quoi d'autre... Lancaster ne daigne pas retenir les activités de tout le monde au sein du clan, du moins pour le temps où Takumi faisait encore un boulot acceptable... Là elle doit tout gérer seule, car les hommes ne sont bons que pour servir de vache à lait ! Se servir d'eux est une chose à la fois bien distrayante et fort utile, mais mettez une vache au pouvoir et elle ne fera que brouter du vide en regardant les trains de problèmes passer devant leurs yeux bovins.

Ne pas y repenser... Takumi Yusuke n'est plus qu'un furoncle mémoriel, un cancer bénin, une boule de colère concentrée qui prendra tellement cher s'il ose se pointer devant Sa Majesté... Actuellement il faut garder son calme, repenser à ce blondinet n'apportera rien de bon...

Donc qu'avons-nous là ? Un autre blond, bien plus coopératif cette fois, une nouvelle arme et...


« Bon, il est l’heure d’y aller. »

Et pas le temps... Urgh pourquoi ?! C'est si frustrant d'avoir des questions et de ne pas pouvoir les poser. Genre "on va faire quoi ?" ce n'est pas trop demandé ?!

« On va au secteur est, des fois que tu t’poses la question. »

Oh mince, il peut lire dans les pensées ? Si c'est vrai on est mal, très mal !

Du calme, personne ne peut faire ça ! On est pas dans un univers fantastique avec des pouvoirs spéciaux et des capacités hors du commun. Vrai qu'avec ce qui touche Akashiki on est en droit d'en douter, mais rien n'a encore prouvé l'existence de telles capacités. Par contre si jamais il est possible aux humains d'avoir des pouvoirs, il faudra celui de transformer son corps en diamant pour la chef des Royal Guard. Ainsi même les plus crétins comprendront leur véritable valeur face à une vraie Reine 250 000 carat.

On en était où déjà ? Ah oui, le manque de temps ! Faut dire que pour la miss ici présente, se faire balader lui changeait bien les idées. Normalement c'est elle qui tire les ficelles, joue le spectacle de marionnettes et déplace les pions, pas l'inverse. Même si l'accomplissement du plan rendait l'expérience relativement agréable, être un vulgaire pion faisait grincer des dents l’orgueilleuse. Tant d'inconnues dans ce prix à payer...


« Ah, j’oubliais une chose. C’est juste une question en l’air, comme ça, hein. »

Huh ?

« Qu’est-ce que tu sais sur ces deux filles ? »

... Bordel qu'il fait peur ce type ! Un instant on dirait qu'il est au courant de toute la supercherie royale, puis l'instant d'après il pose une question parfaitement à côté de la plaque ! Mais attends voir... Ce Soñata n'est pas une accointance de ces futures esclaves ? Pourquoi demander des infos sur elles à une fille qui se pose en exploratrice solitaire ?

- Eh bien... Elles ont l'air énergiques, puis elles sont jeunes. Elles ne sont pas tes compagnes ?

Autant jouer franc jeu cette fois. Mentir serait un bien trop grand risque, surtout inutile dans ce cas présent. Mais vraiment, pourquoi une telle question ? Souhaitait-il deviner la raison de cette proposition d'achat ? Ou bien est-ce qu'il y avait autre chose derrière ? Espérons que le garçon en donne des infos, sinon la marche jusqu'au quartier est risque d'être monotone...

Mais on va bien au quartier est ? Parce que ce type a parlé de "secteur est" comme s'il se prenait pour un fin stratège. si ça se trouve il ne parle pas du tout de la ville toute entière... Pour le coup, Mina préféra rester silencieuse et ne pas tenter de gratter plus d'infos afin de rester la moins suspicieuse possible.

Que c'est chiant quand même, de ne rien savoir...



Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.

Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Jeu 25 Juin - 11:54

Divertissez votre Reine !


« Mystère, mystère, encore un mystère »



Eh ? Bah, elle avait été prévenue, que c’était ‘‘juste une question en l’air’’. En l’occurrence, tout portait à croire que la demoiselle n’avait pas saisi le sens de la question. Ce qui menait à une déduction somme toute naturelle, mais ô combien décevante : c’était bien une paumée. Ou une excellente comédienne, mais là, le blond n’y croyait pas trop. Enfin, au moins, il ne prenait pas trop de risques en la baladant à travers la ville. Tant qu’il la tenait en laisse, la situation resterait sous son contrôle. Mais pour combien de temps encore ?...

Donc, elle ne savait rien de ses deux petites protégées. Cela ne lui disait pas pourquoi elle voulait tant se les approprier, mais c’était un bon début. Et surtout, cela signifiait qu’il avait l’avantage. Quels que soient les raisonnements tronqués et conclusions hâtives qui l’ont amenée à cette démarche, elle n’avait pas obtenu ce qu’elle cherchait, et n’était même qu’à demi consciente de faire fausse route. Ca aussi c’était un raccourci, mais ça ne changeait pas grand-chose. D’ailleurs, en étant parfaitement objectif, les deux gamines n’étaient même pas ses compagnes. En bref, il y avait encore du chemin... et jusqu’au secteur est aussi, alors autant papoter un peu.

« Je trouvais juste ça suspect, d’être prête à te vendre pour des filles que tu ne connais même pas.

Il s’arrêta, pivotant légèrement avant de décocher un coup de pied dans une caillasse qui trainait par là et l’envoyer rebondir contre un lampadaire dans un son de cloche rouillée. Il esquissa alors un vague sourire et se tourna vers Shizuka avant de poursuivre :

- Enfin, chacun ses petits secrets. On n’est pas tous ce qu’on semble être, princesse. »

A ces mots, il reprit la marche sans plus de commentaires. Qu’avait-il donc bien pu sous-entendre ? Bonne question, tiens...

Le trajet s’étira encore sur de longues minutes durant lesquelles le duo arpenta le dédale qu’était les ruelles d’Akashiki, d’une manière qu’on aurait aisément pu qualifier d’hasardeuse. Pourtant, tout était calculé, et ce n’était pas la première fois qu’il s’aventurait dans ‘‘secteur est’’, comme il disait. Terme qui, bien qu’équivalent ici, était plus rigoureux que ‘‘quartier est’’ pour désigner la zone contrôlée par les United Heroes. Les voilà devant la frontière, d’ailleurs.

A l’ombre d’un bâtiment en ruines, Soñata examina la situation. Il y avait un petit groupe de trois personnes, surement en train de faire une ronde. Il y avait peu de chance qu’ils les repèrent à cette distance, aussi fit-il signe à Shizuka de le suivre en silence et s’avança tranquillement, longeant le mur – ou plutôt, ce qu’il en restait – vers leur destination...

« ... Oups, on est repérés. »

Le blond soupira tout en dévisageant le garde, qui de son côté s’empressait déjà d’avertir ses camarades. Il attendit donc patiemment d’avoir toute l’attention des trois petits avant de lever lentement un bras en l’air pour leur faire signe. Il y eu un moment de latence, puis l’un des autres répondit à son tour avec un signe de la main.

« On peut y aller. »

Soñata replongea ses mains dans ses poches, marchant tranquillement à la rencontre des trois petits. Car ils étaient plutôt jeunes oui, 15-16 ans à tout casser pour le plus âgé. Mais surtout, c’était de vieilles connaissances.

« Hey, ça faisait un bail, Soña-nii. C’est qui la fille avec toi ?
- Ouep. Elle c’est... une associée, disons.
- Ah. Et... comment va Ru’ ?
- Rien de neuf.

Le blond fit un petit signe vers sa partenaire par-dessus son épaule.

- On est un peu pressés, en fait.
- A-ah, désolé. »

L’adolescent s’inclina vivement et fila rejoindre ses camarades pour poursuivre sa ronde, laissant notre duo libre de poursuivre son cheminement vers le point de rendez-vous. Soñata se doutait bien que la blonde qui l’accompagnait n’avait sans doute pas suivit grand-chose de ce qui s’était passé, mais ce n’était pas très important. Comme il l’avait dit plus tôt, chacun ses petits secrets. Et de toute manière, elle n’aurait bientôt plus le temps d’y penser... Leur destination ne devrait plus être bien loin maintenant.

* * * * *

Cela faisait un bon quart d’heure qu’ils étaient arrivés. Un quart d’heure qu’elle attendait qu’un évènement quelconque se produise, et rien ! La petite Auxallys s’ennuyait ferme, et s’ennuyer, elle détestait ça. Perchée sur le rebord d’une fenêtre à la vitre sale, les jambes balançant frénétiquement contre le mur, elle attendait. Le temps s’écoulait, lentement. Le soleil était haut dans le ciel, et il n’y avait pas un chat au dehors. Quel ennui...

A l’intérieur, dans l’ombre, les deux autres s’affairaient à vérifier la marchandise. Il y avait un sacré paquet d’armes, alors c’était du boulot. La rouquine aurait bien voulu les aider, ça l’aurait occupée. Mais elle ne savait pas comment fonctionnaient ces horreurs, et elle n’avait pas envie de le savoir. La simple idée de toucher une de ces choses lui donnait des haut-le-cœur. Elles lui rappelaient trop de mauvais souvenirs.

Soudain, quelque chose vint se glisser au creux de sa main. C’était celle de son amie... l’amie d’Airi, du moins.  Elle se pencha légèrement sur elle pour regarder par la fenêtre, plissant les yeux à cause de l’éblouissement. A son contact, Auxallys ne résista pas. Elle en avait trop envie, trop besoin aussi. Alors, elle passa son bras libre autour des épaules de la violine et la câlina. Cette dernière sembla surprise au début, mais ne la rejeta pas. En fait, elle lui caressa même la tête pour la réconforter.

« Je suis là, Airi... Je ne t’abandonnerai plus jamais... »

Ces mots qu’elle murmurait à son oreille, ils avaient quelque chose de rassurant, presque protecteur. Pourtant, c’était à Airi de la protéger, elle l’avait bien vu face à cette peste tout à l’heure. Ou peut-être qu’elle voulait dire autre chose. Mais cela, elle était incapable de le savoir.

« ...Oh ! Regarde, c’est Soña-chi ! Et... »

Sa joie retomba aussi vite qu’elle était arrivée. C’était bien Soñata qu’elle avait vu à travers la vitre poussiéreuse, nul doute là-dessus, mais il y avait un problème. Il n’était pas seul.


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Jeu 25 Juin - 16:19

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



« Je trouvais juste ça suspect, d’être prête à te vendre pour des filles que tu ne connais même pas. »

Pourtant c'est comme cela que marche le monde. On vend son corps, ses services, à un certain prix qui nous permet de nous entretenir de la façon que l'on souhaite. Personne ne déroge à cette règle, même lui qui doit sans doute perdre son temps à vendre et créer son réseau de commerce afin de vivre. Et Minari n'était qu'une fille qui appliquait cette règle un peu plus à la lettre, et avec grand plaisir. Les hommes sont si faciles à mettre en poche parfois... Ce n'est donc pas une stupide mission qui allait l'arrêter ou la décourager, il ne s'agit que de la réalité. Après rien ne garantit que ce type allait respecter sa part du contrat, à cause de l'absence de ce dernier ainsi que des lois qui permettraient de le faire chanter d'une manière fort bien amusante, mais qu'importe.

Cela fait déjà un bon moment qu'ils marchent tous les deux, dans un quasi-silence parfait monotone. Ce n'est pas ce brin de causette qui tuait l'ennui royal de la princesse mais faut avouer qu'elle n'en avait que faire de ce petit blond qui possédait autant d'ambition que les pions de la Royal Guard, c'est à dire pas grand chose. D'où tirait-elle cette info ? Boh, il a juste la tête. Peut-être qu'il compte s'emparer de la ville via son réseau commercial, sauf que pour la reine ce n'est qu'un petit plan ridicule. Après elle se devait de savoir ce qu'ils font, ce Soñata et son équipage, afin d'être plus au courant des choses qui se passent. L'information est une source de pouvoir non-négligeable.


« Enfin, chacun ses petits secrets. On n’est pas tous ce qu’on semble être, princesse. »

Ouais ouais... Sur le coup l'héritière des Lancaster n'y pensait pas du tout à cette phrase. Elle sonne tellement cliché du type qui avait quelque chose à cacher, ou qui savait tout. Dans le premier cas cela n'intéressait pas Sa Majesté, dans le second elle était sûre qu'il n'en savait rien, sinon jamais il n'aurait proposé à Minari de l'accompagner chez les United Heroes. En bref, il parlait encore pour ne rien dire...

La marche s'éternisait, allant à droite puis à gauche puis encore à gauche... C'est comme se balader dans un labyrinthe, impossible de se rappeler correctement du chemin emprunté. Ce blondinet comptait-il paumer la Reine sur le trajet du retour ? La laisser seule en plein territoire ennemi ? Si c'est le cas ça marcherait bien, mais ça ne représenterait pas un véritable problème... Après tout il faut bien savoir se débrouiller dans ces temps modernes.

Même si son sens de l'orientation était bon, impossible de savoir où est ce que le groupe se trouvait à présent. Il y a bien trois jeunes gardes pas loin et bien visibles, donc on peut supposer qu'on se trouve sur le territoire des United, mais est-ce bien vrai ? Minai souhaitait en savoir plus bien entendu, sauf que ce garçon la coupa avant même qu'elle n'ait eu le temps de prendre la parole.


« ... Oups, on est repérés. »

... C'est une blague ?

Visiblement non, mais à la grande surprise de la paumée le blondinet semblait connaître ces trois personnes. Étant un peu en retrait elle ne put suivre la discussion menée par ces quatre personnes, aucun doute cependant que le ton était amical. Serait-il un allié de ce groupe de sauveteurs ? Bizarre, ces derniers ne cherchent pourtant pas à faire de mal aux survivants. En quoi un type capable de faire du trafic d'enfants aurait des contacts avec un tel clan ? Minari avait cette désagréable impression de se perdre au fur et à mesure d'avancer. Décidément c'est bien plus facile de laisser ce travail aux sous-fifres... Mais une chose est sure : Elle peut faire une croix sur les deux midinettes.

En parlant du loup, les voilà ! Au moins ce type n'avait pas abandonné son groupe, et quel plaisir que de constater le visage de la violine fondre comme neige au soleil. C'est quand même à cause de cette petite si on en est là, alors autant lui rendre la vie dure autant que possible.

Mais pour l'instant, ne rien faire semblait être la solution. N'oublie pas Minari qu'ici c'est toi le pion.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Jeu 2 Juil - 16:26

Divertissez votre Reine !


« Eh bah, il était temps de faire les présentations... »



La poignée se tourna, la porte craqua, le duo entra. Mais pourquoi donc cette peste était-elle encore là ? Elle n’avait pas mieux à faire, personne d’autre à aller regarder de haut ? Non, Auxallys ne l’aimait pas, et elle ne se cachait pas de le lui faire comprendre par un regard incendiaire. Sur le visage de la violine en revanche, plus que la peur ou la haine, c’était la méfiance qui prédominait. Soñata l’avait amenée ici, et il ne faisait jamais rien au hasard. Même si c’était bien l’impression qu’il donnait, parfois... enfin, toujours, en fait...

« Tiens, tu nous ramène une nouvelle membre ?

Le garçon en vert, toujours assis en tailleurs à côté de la marchandise, lâcha un sourire enjôleur à la nouvelle arrivante. C’est vrai, c’était la première fois qu’il la voyait. Ce qui expliquait peut-être qu’il était le seul à montrer de l’enthousiasme à l’idée d’accueillir la blonde dans les rangs. Seki dégageait une sorte de gaité innocente, un charme enfantin et pur, quelque chose qui n’avait pas vraiment sa place ici. A le regarder, il devait avoir un âge assez proche de celui des deux autres jeunes filles du groupe.

- Ouep. Shizuka va nous accompagner un petit moment.
- Okaaay Moi c’est Seki, enchanté Shizu-chan.

Ah tiens, une nouvelle membre... attend, quoi ? La rouquine mit quelques secondes à comprendre ce qui était en train de se passer. Croyait comprendre, du moins. Il devait y avoir une erreur dans la matrice. Cela vaudrait mieux pour cette Shizuka, en tout cas.

- E-e-enchantée ! J-je m’appelle Runa... j’espère qu’on pourra s’entendre...

La violine fit un pas pour se placer devant son amie et s’inclina, mais son geste était tellement rigide qu’il trahissait à lui seul toute le mal-aise qu’elle éprouvait à lui parler.

- Haha ! Elle est un peu timide, elle fait ça avec tout le monde, t’inquiète pas. »

Dit-il à l’attention de la nouvelle. Réplique qui lui valut un regard noir de la petite rouquine, ce qui fit taire immédiatement son rire claironnant. Runa se sentait déjà assez mal comme ça, si tout le monde s’y mettait, la pauvre allait finir par craquer. Enfin, elle n’en savait rien, à vrai dire... c’était juste un pressentiment. Mais au moins, elle avait appris quelque chose de très important. Le nom de celle qu’elle devait protéger... Runa.

Soudain, une pression sur son épaule la fit sursauter. C’était encore elle... il fallait qu’elle fasse quelques chose ? Au regard que lui jeta son amie, la violine compris qu’elle était encore dans la lune et lui souffla que c’était à elle de se présenter. Ah oui, elle ne l’avait pas encore fait... même si la nécessité de la chose lui paraissait quelque peu discutable, au vu du nombre de fois que la peste avait dû entendre son nom. Enfin, s’il ne faut que ça pour qu’on lui fiche la paix.

« Airi. Je ne t’aime pas, et je ne m’entendrai jamais avec toi. Enchantée. »

Elle s’inclina à son tour sans ciller, et dévisagea la blonde d’un air parfaitement neutre de toute émotion. Quand elle n’aimait pas quelqu’un, elle le disait, et ce n‘était pas aujourd’hui que les choses changeraient. En plus, cela semblait l’amuser de faire souffrir Runa, et ça, elle ne pouvait pas le tolérer.

... Non, c’était autre chose. Cette pimbêche la méprisait depuis le début, elle aussi. D’habitude, la rouquine n’avait que faire de ne pas être prise au sérieux. Faut dire, si elle avait dû tuer tous ceux-là, la population d’Akashiki aurait été décimée d’au moins 5%. Mais là, elle ne pourrait plus s’esquiver. Alors dans ce cas... elle prendrait le taureau par les cornes. Shizuka ne lui faisait pas peur.


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Sam 4 Juil - 13:09

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



« « Tiens, tu nous ramène une nouvelle membre ?
»

En voilà une joyeuse bande ! Cet inconnu de vert vêtu était le seul à sourire, enfin c'était là l'impression que Minari ressentait. Ce garçon semblait dégager à lui seul tout le moral et la bonne humeur nécessaire à une troupe pour se détendre les nerfs. En plus il est mignon... Mais un peu trop jeune malheureusement. La Reine aurait pu se plaire dans ce groupe, s'il n'y avait pas ses deux futurs possessions dans le lot. Cette rousse est comme la violine, incapable de cacher ses émotions. Quelle faiblesse... Mais bon c'est pratique quant on veut savoir à quoi s'attendre.

« - Ouep. Shizuka va nous accompagner un petit moment.
- Okaaay Moi c’est Seki, enchanté Shizu-chan. »

Tandis que ces deux jolis jeunes mâles célébraient la venue de leur Reine de manière bien frugale, cette rouquine cracha du regard un de ses poisons dont elle avait le secret. De quoi retomber le joyeux le plus facilement du monde. C'est triste, mais Lancaster n'avait pas le temps de s’apitoyer sur l'ambiance. Elle, ce qu'elle aime, c'est qu'on la regarde. Ce n'est donc pas l'atmosphère, qui de toute façon est changeante de par nature, qui importe mais bel et bien que tout gravite autour de sa personne. Or, c'est exactement ce qui se passe en cet instant. Profitons-en donc !

« - E-e-enchantée ! J-je m’appelle Runa... j’espère qu’on pourra s’entendre... »

Runa hein ? La pauvre, elle semble tétanisée. Pas la peine d'être une génie pour comprendre que cette apeurée ne pensait pas un mot de ce qu'elle prononçait. Pouvoir s'entendre ? Est-ce qu'elle le souhaitait vraiment ? Sa Majesté est assez bonne pour faire table rase du passé, quand la situation le demande, mais là ? Cela en valait-il la peine ? Dans une réalité alternative cette violine crache le morceau en un rien de temps et on se trouve dans l'académie Lancaster, bien allongée dans le lit le lus confortable et le plus propre du château. Alors non, on ne va pas s'entendre... Mais tu le sais déjà hein Runa ?

C'est quand même dommage qu'une si petite et frêle violette se retrouve avec un ennemi quasi-mortel à un âge aussi jeune. Mais oh, elle a son amie pour la protéger. On ne va pas plaindre une jeune pousse aussi bien gardée n'est-ce pas ?


« - Haha ! Elle est un peu timide, elle fait ça avec tout le monde, t’inquiète pas. »

- Haha ! Ce n'est rien, et je peux la comprendre.

Un grand sourire s'affichait sur le visage de Mina, un sourire qui peut paraitre simple et féminin pour ceux "d'en haut", mais qui s'amusait en réalité de pouvoir provoquer cette pauvre timide devant tout le monde. Heureusement qu'il y en a une pour ne pas être dupe.

« - Airi. Je ne t’aime pas, et je ne m’entendrai jamais avec toi. Enchantée. »

Airi, tu as le don de tout mettre au sérieux c'en est même plus drôle. bon, Minari n'est pas non plus là pour rire et prendre du thé donc ce n'est pas un mal loin de là. Mais Seki ne devait surement pas tout comprendre et ça c'est vraiment dommage...

Comme le présentations sont faites, c'est au tour de la Reine de parler. Sauf que ses habitudes de la Haute risqueraient de lui poser préjudice ici bas, il faudra donc bien tourner sa langue avant de prendre la parole.


- Eh bien... Enchanté tout le monde !

Ne pas trop en faire c'est bien non ? Après tout elle n'est qu'une cliente... Une cliente ? Non, la chef des Royal Guard n'espérait plus du tout pouvoir mettre la main sur 50% de ce groupe ici présent. Mais ce n'est pas plus grave pour autant !


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Auxallys KinreiiMessages : 61
Opales : 1480
Date de naissance : 13/06/1995
Age : 23
Localisation : Derrière toi ♥
Humeur : ... Mmh, tu me parlais ?

ID CARD
Rôle: Assassin
Âge: 14 ans
Inventaire:
avatar
Strike Force

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Mer 22 Juil - 20:06

Divertissez votre Reine !


« Get back to business »



Cette histoire avait pris une tournure fort ennuyeuse. Et tout ça par la faute de cet imbécile de Soñata. Il devait vraiment en être amoureux de cette cloche de Shizuka, finalement. Elle ne voyait pas d’autre raison qui ai pu le pousser la ramener ici. Cette fille n’était qu’une plaie, un poison qui n’avait pour seul but que de gangrener leur groupe. C’était à peine si elle s’en cachait, il fallait être aveugle pour ne pas le voir. Auxallys soupira silencieusement alors que la blonde remerciait l’assembler de son chaleureux accueil. Ce petit jeu stupide ne l’amusait plus du tout. Instinctivement, sa petite main chercha celle de la violine pour s’y loger, chercher son soutien. La raison lui en échappait, mais l’avoir de son côté était très important pour elle. Les autres, elle n’en avait plus rien à faire. C’était leur problème.

Le chef tapa dans ses mains, coupant la rouquine dans le fil de ses pensées. Il descendit tranquillement l’escalier d’entrée pour aller se placer au centre de la pièce, prenant soin de soigner son effet en s’éclaircissant la voix. Alors, il étendit ses bras de manière théâtrale, se préparant à parler.

« Bien ! Tout le monde est présent, on va pouvoir commencer. Seki, tu sais quand le vieux à prévu d’venir ?
- Eto... on m’a dit qu’il serait probablement en retard, mais j’en ai aucune idée... déclara-t-il en se grattant la tête, pensif.
- Ha, pour changer, soupira le blond. – J’imagine qu’on a de la marge. Au pire, tant pis pour sa pomme.
- Ouep, acquiesça-t-il avec un rire léger.

Mais de quoi parlaient-ils ? Auxallys aurait bien aimé savoir, c’était frustrant à la longue ! Elle interrogea Runa du regard, qui haussa simplement les épaules avec un sourire. Cela n’avait pas l’air de trop la perturber, ce n’était sans doute pas si important. Soñata se hissa sur la table à côté de lui pour s’asseoir et se mettre plus à l’aise avant de poursuivre :

- Y’okay, passons à la nouvelle alors. Considères-ça comme un rite de passage, Shizu-chan.

Il lui fit un clin d’œil à Shizuka, tendant une main pour l’inviter à venir le rejoindre au centre. Quand ce fut fait, il se tourna à nouveau vers l'assemblée et reprit :

- Donc, veux-tu bien reformuler ta requête ? »

Une fois encore, le chef semblait bien le seul au courant des coulisses de cette affaire. Même Seki avait l’air surpris de cette annonce inopinée. Alors une requête, c’était donc la raison de sa présence ici ? Auxallys fixa l’intruse avec un vague étonnement, comme suspendue dans son jugement sur le point d’être rendu. Elle ne s’y attendait pas vraiment, mais au fond, cela ne changeait pas grand-chose. Qu’elle demande, pourvu qu’elle fiche le camp après, c’était tout ce qui importait à la fillette.


© Code par Requiem
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1580
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   Mer 29 Juil - 14:04

Divertissez votre Reine !
feat. Auxallys Kinreii



Et nous voilà dans un lieu inconnu, rempli de gens presque inconnus ! Que faire ? Être Reine dans une telle situation n'avance à rien, car c'est un titre qu'on accorde à celles qui arrivent à utiliser les informations à bon escient afin de tout contrôler. Là Minari n'est qu'une princesse, observatrice et patiente, qui sourit et fait la belle face à ses futurs sujets dans le simple but de plaire et distraire. Seuls la rousse et le blondinet devaient se méfier de son joli minois de pêche, mais ils sont loin de la vraie menace que représente cette inconnue. Après tout, elle pourrait claquer des doigts pour appeler des fidèles à la rescousse et tout mettre à ses pieds, détruisant leur petite bulle de naïveté sans faire le moindre effort... Bon, en vrai c'est impossible car personne n'est au courant que la fille Lancaster se trouve en mission de reconnaissance et d'espionnage pour son propre compte. Mais il doit bien y avoir quelques gars avec assez de jugeote pour la retrouver assez rapidement... Non ?

Trêve de plaisanteries, à parler de malheurs on va finir par l'attirer. Rien ne peut arriver maintenant, pas la peine de se faire du mouron. A part Soñata qui tapait des mains pour attirer l'attention il n'y avait rien de bien remarquable. Le chef allait-il enfin se décider à bouger sa maudite troupe ?


« Bien ! Tout le monde est présent, on va pouvoir commencer. Seki, tu sais quand le vieux à prévu d’venir ?
- Eto... on m’a dit qu’il serait probablement en retard, mais j’en ai aucune idée...
- Ha, pour changer,
J’imagine qu’on a de la marge. Au pire, tant pis pour sa pomme.
- Ouep, »

Encore un type ? Un... Un vieux ? Attendez là, c'est une blague ? Les adultes n'ont-ils pas tous disparu de cette ville ? Non parce que si on essaye de jauger l'age des plus âgés de la bande ici présente, on pourrait leur donner dix-sept ans facile. C'est pas avec quelques mois d'écart qu'on gagne le surnom de "vieux" !

Décidément ces gens regorgent de surprises, ce qui est loin d'être une mauvaise chose au fond. Reste plus qu'à patienter tranquillement dans son coin et à feindre l'idiotie digne de la blonde platine que son corps pouvait suggérer. Et on dit vive les stéréotypes !


« - Y’okay, passons à la nouvelle alors. Considères-ça comme un rite de passage, Shizu-chan. »

Même pas besoin de lever la main dites donc ! C'est avec de grands yeux remplis de stupeur et un sourire timide que Mina se leva et adressa son plus beau visage envers tout le monde avant de se retourner vers le jeune chef qui l'invita à monter. Ce garçon prend des risques dont il n'en a pas mesure, car il se pourrait bien que Sa Majesté lui ravisse le leadership en un instant si elle se place à ses côtés. Après tout, les bouseux savent en un regard vers qui courber l'échine. Ce n'est que l'instinct de survie du faible et rien de plus, se ranger du côté du plus fort vous assurera toujours la place du vainqueur.

Tandis qu'elle s'avança d'un pas léger et sans crainte, la blonde se dit qu'il faudrait mieux jouer la carte de l'intimidée et éviter de se mettre au premier plan. Plus facile à dire qu'à faire bien entendu, mais il faut déjà éviter que le blondinet se méfie de quelque chose, si ce n'est pas déjà fait.


« - Donc, veux-tu bien reformuler ta requête ? »

R... Quoi ?

Comme ça d'un coup, ce type voulait qu'elle, Minari Lanaster fille d'un fortuné capable d'acheter leurs vies avec un simple chèque, se tourne en ridicule devant ces pièces de viande ?! A-t-il une idée du risque que ça pose ? Oui... Bien sur que oui... Cela doit faire partie de son plan depuis longtemps, et ce contretemps n'avait rien d'amusant. Au diable donc l'idée de passer pour la pimbêche de service, il voulait de l'honnêteté alors il sera servi.


- Alors, si je suis ici c'est pour vous acheter deux personnes, rien de plus rien de moins.

Tout en désignant du doigt les deux petites, Minari afficha un visage neutre. Elle ne voulait pas montrer de l'assurance, ni jouer au bluff. Elle savait depuis qu'elle a rencontré tout le monde qu'il serait impossible d'acheter des esclaves, car ce n'était qu'une provocation envers un marchand un peu trop jeune pour se permettre de réaliser son trafic sur un territoire conquis. Elle se ficha aussi de la réaction de la violine et de la rousse, car quoi qu'elles disent elles seront sauvés. Celui qui se tient à sa droite n'aurait jamais fait une chose pareille s'il souhaitait vraiment faire affaires avec une inconnue.

Le seul risque auquel pensa la Reine ici présente n'était rien d'autre que celui de se faire lyncher. Il y aura des morts c'est sur, et elle ne compte pas se laisser faire. Tout le reste sera probablement douloureux, mais qui sont-ils pour se croire assez forts afin d'ébranler une personne telle qu Minari Lancaster ? Elle pourrait se faire détester de tous que ça n'y changerait rien, au fond ils ne désirent que la même chose : Être comme elle, ou être avec elle.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Divertissez votre Reine !   
 

Divertissez votre Reine !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Reine des Batailles : donnez votre avis !
» Vœux de la Reine pour 2015 : « Appréciez votre toute dernière fête de Noël »
» Votre Anime préferé !
» [Calmel, Mireille] La reine de Lumière - Tome 1: Elora
» LA REINE DE LUMIERE (Tome 1) ELORA de Mireille Calmel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Akashiki :: Côté Nord :: Théâtre du Nord-