Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Lèvres minces comme la rose, cheveux clairs comme l'ivoire, teint blanc comme la neige. Yuko Shirokaya ! [Terminé]

Yuko ShirokayaMessages : 49
Opales : 1239
Date de naissance : 26/05/1998
Age : 20
Humeur : Osez vous rebeller ! Osez affirmer qui vous êtes !
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Lèvres minces comme la rose, cheveux clairs comme l'ivoire, teint blanc comme la neige. Yuko Shirokaya ! [Terminé]   Mer 20 Mai - 20:55


 
YUKO SHIROKAYA."- Elle est folle de jalousie ! Elle ne reculera devant rien ! - Mais, mais qui ? - La reine !"


◊ Talk about yourself !
Nom : Shirokaya.
Prénom : Yuko.
Âge : 13 ans.
Date de naissance : 08/08/2001
Sexe : Féminin.
Taille : 1m39.
Couleur des yeux : Rose ou jaune (selon mes humeurs).
Nationalité : Japonaise.
Adresse : Théâtre du Nord.
Groupe : Royal Guard.
Rôle : Dame noire.
Avatar : Shiro — NoGameNoLife.
Qualités : éloquente, captivante, réfléchie, judicieuse & persuasive.
Défauts : têtue, solitaire, mystérieuse, sournoise, fainéante & capricieuse.
Famille : Un père avec une forte influence dans le quartier Nord. Cependant, elle ne dépasse pas celle des Lancaster.
Ecole : Excellente note sans trop se fouler.
Délinquance : Elle n'est pas de ce bord. Elle envoi toujours un larbin à sa place.
Réputation : Elle était solitaire ne laissant personne atteindre à son espace vital. Mais tout de même, idolâtré par plusieurs camarades de l'école Lancaster. Wuéwué elle avait un fan club pour elle seule.
Popularité : Très apprécié dans l'école Lancaster en vue de son physique plutôt mignon (Le plus mignon qu'on trouve là bas, eukey ?) et de sa haute intelligence.
Arme : Elle n'est pas du genre à vouloir mettre la main à la patte. C'est plus le cerveau en retrait qui donne des ordres judicieux à des pions.


◊ What you've been through...
Ce que vous avez fait avant la disparition des adultes :

J'ai eu la chance de naître et de grandir dans une famille dont je suis très fière, particulièrement puissante et influente dans le quartier Nord de notre chère Akashiki.

Néanmoins, toute ma vie n'a pas était toute rose et heureuse contrairement à ce que peuvent penser les gens. Dès mon plus jeune âge, on m'a arraché ma mère. C'était un jour à l'apparence normale, à peine j'avais les yeux ouverts que comme à mon habitude je me ruais le sourire au lèvres, emplie de joie dans la chambre de mes parents. Mon cœur se serra dans ma poitrine quand je découvris le lit vide. « Personne, comment... »

Le fil de mes pensées avaient été stoppé par la vue de mon père, recroquevillé sur lui même dans un des coins de la pièce. C'est à ce moment que je perdis les pédales, j'appris rapidement qu'une terrible maladie avait emporté ma mère dans la nuit, j'avais déjà remarqué qu'elle était fatiguée ces derniers temps... Mais pas à ce point là et si rapidement... Je ne cherchai pas malgré ça à vraiment comprendre ce qui c'était passé et même j'en était incapable. Tout mon organisme avait réagi comme mon esprit, il s'était écroulé au sol incapable de bouger, de pleurer ou quoi que ce soit tellement la tristesse écrasée mon petit cœur. Je voulais croire que c'était faux, mais la vérité revenait et me crevait les yeux de nouveau à chaque fois. Quelques jours après sa disparition, mes yeux se vidèrent complètement. Je décidai alors de reprendre les cours, pas par envie de travailler, mais bien pour changer d'environnement et arrêter d'y penser un peu...

Étant fille unique, la perte de mon seul repère féminin m'obligea à mûrir plus rapidement que la moyenne. Ce n'est pas arrivé instantanément, néanmoins je me suis rapidement fermé au monde extérieur de peur de revivre cette tragédie et de perdre à nouveau un être auquel je tenais plus que tout. Mais aussi pour pouvoir prendre soin de mon père qui allait très mal, il m’inquiétait énormément... Grâce à une complicité profonde et à une entre-aide mutuelle, nous avons réussi à gravir cette épreuve de la vie ce qui nous a énormément rapproché. On peut dire que depuis cela, il n'y a plus qu'une personne qui compte pour moi et cette personne : c'est lui.. et réciproquement, il est toujours là quand j'ai besoin de lui peut importe ce que je lui demande. Malgré tout ça, aucun de nous n'ose vraiment reparler de ce jour-là...

Changeons un peu de sujet et discutons de ma scolarité, j'ai eu le privilège de pouvoir intégrer dès mon plus jeune âge la prodigieuse académie Lancaster. Je dois vous avouer que je n'ai pas eu de mal à me faire des amis et à devenir relativement populaire. Même si je n'ai rien fait pour et ne l'ai jamais voulu. J'ai même tendance à tout faire pour qu'il me lâche un peu les baskets et me laisse tranquillement vivre ma petite vie... Mais c'est une cause perdu d'avance, donc j'essaie de m’accommoder plus ou moins de cette tare... Je ne sais pas vraiment ce qu'ils me trouvent, néanmoins il y a beaucoup de chance pour que ce soit à cause de mon physique qui fait d'après certains « un peu loli » et de mon haute intelligence (il faut savoir ce complimenter et reconnaître ces qualitées, HEIN!).

Un jour pendant lequel j'explorai le quartier dans ces moindres recoins pour me détendre un peu, j'étais tombé sur un groupe de camarades. Je les ai alors écouté de loin. Au bout de plusieurs minutes, je compris qu'ils parlaient de moi. « Mais pourquoi ? » pensais-je. Je revins donc chaque jour pendant une semaine à la même heure au même endroit... près du Théâtre du Nord. Ils se racontaient tout ce qu'il savait sur moi, au début, j'avais un peu de mal à comprendre. Mais après tout m’apparut très clairement, c'était une sorte de fan club secret... C'est quand même fou ? Je n'ai pourtant vraiment rien fait pour qu'une telle chose m'arrive. Autant profiter de cette avantage et lier l'utile au désagréable (c'est pas ça l'expression ? Uwé?). J'ai donc décidé de me servir un peu de ces gens qui m’idolâtrent sans leur dire que je savais pour leur petit club, par exemple, pour faire mes exercices ou même me raccompagner en me portant (vous trouver ça exagéré ? Mwa non et eux non plus).

Vous devez vous en doutez, une autre embûche se préparait... Sans rien faire, ni vouloir, je me suis retrouvé pire ennemie de la fille de la famille Lancaster, Minari. Pourquoi une fille comme elle me haïssait autant ? Etait-il possible qu'elle me jalouse ? Sûrement, elle devait être au courant du fan club secret. Après je lui ai rien fait directement, cette fille est vraiment bizarre et surtout à la recherche de toujours plus de pouvoir. Mais il ne fallait pas oublier que je ne lui ai jamais voulu ou fait quelque chose de mal, moi par contre elle...

La première fois, par exemple elle a fait remplir mon casier d'eau, toutes mes affaires était trempé. J'ai même du racheter tout mes livres. Une autre fois, elle avoua et montra aux professeurs mon stratagème pour ne pas faire mes devoirs. Ces derniers m'ont donc obligé à rester après les cours pour les faire moi-même et devant eux. Maintenant, elle fait de pire en pire. Récemment, elle a demandé à un de ses sous-fifres de dégrader du matériels scolaires puis d'avouer au proviseur, qui n'était autre que son père, que c'était moi qui l'y avait forcé. J'ai failli être exclu mais avec l'appui de mon fan club qui dressait mon emploi du temps complet et mes fréquentations, je pus montrer que je n'y étais pour rien. Mais Minari ne cessa pas pour autant, elle m'en voulait encore plus de lui résister... Et son père ne savait plus où se placer et c'était très mauvais pour moi, je ne voulais pas changer d'école... Voilà comment se déroula ma dernière année de tranquillité...

Ce que vous avez fait durant le mois suivant la disparition des adultes :

Fidèle à mes habitudes, je me suis réveillé toute rayonnante. Je chantonnai même en entrant dans la chambre parentale. Mais je me stoppai nette. Tout les jours nous nous attendions l'un l'autre, néanmoins cette fois il n'était pas là... Mais pourquoi ? Que pouvait-il bien lui être arriver ? Une peur intense envahit ton corps, m’empêchant de réfléchir calmement. Je jetai des coup d’œil dans tout les recoins de la pièce à la recherche du moindre indice, malgré ça je ne trouvai rien. Des larmes coulaient toutes seules de mes yeux, j'essayais de les essuyer mais je tremblais trop pour cela.

Je m'élançais alors toute palpitante dans la maison en criant le nom de mon père et du personnel mais personne ne réagit. Comment étais-ce possible ? Il pouvait vraiment être mort... NON ! Tout à coup, je ressentie une énorme pression sur ma poitrine. Celle-ci m'écrasa au sol, mes jambes ne tenaient pas non plus. J'avais l'impression qu'il faisait de plus en plus chaud et que je portais le monde entier sur mes épaules. Après m'être un peu calmée, je sortis de ma maison. Personne pas une seule voiture, comment cela était-il possible ? Énormément de monde passait ici et à n'importe quelle heure. Cette absence continua de m'effrayée encore plus. Comment avaient-ils pu disparaître ? Au loin j’aperçus deux silhouettes d'enfants qui semblait discuter. Je m'approchai alors discrètement le cœur encore serré.

Ils racontaient qu'aucun d'eux n'avait vu d'adultes depuis leur réveil. Je ne voulais pas y croire, ça ne pouvait pas arriver pas à moi. J'avais déjà perdu ma mère, on ne pouvait pas m'arracher mon père. La seule personne qui comptait réellement à mes yeux. Ces derniers ne cessaient de déverser des larmes, je m'adossai au mur pour ne pas m'écrouler par terre en pleine rue. J'en profitai pour réfléchir à quoi faire. Je n'avais nul part où aller, il ne me restait plus que l'académie.

Je pris quelques affaires et me dirigeai vers ma prochaine résidence en attendant de résoudre ce mystère. L'école était elle aussi victime d'une crise de panique, mais générale. A ce moment là, je compris que tout les adultes avaient réellement disparu. De jour en jour, les couloirs se remplissaient de plus en plus. Malgré une quasi-entraide, très souvent de petit désaccord finissait dans la violence ou le sang... Suite à cette semaine pleine de rébellions et combats, je me suis rapprochée du groupe qui avait composé mon fan club secret de façon à ce qu'ensemble nous nous serrions les coudes.

Ils m'accueillirent avec plaisir, ce n'était pas vraiment réciproque mais je m'obligeais de l'accepter. Quelque part ça me faisait un peu de bien de retrouver une routine aussi futile soit-elle. La disparition des adultes était encore un sujet sensible, mon cerveau faisait irrémédiablement le lien avec la mort de ma mère. Mon ventre se nouait régulièrement quand j'oubliais les récents événements et que je me confrontais brutalement à la vérité. Minari quant à elle était toujours fidèle à son rôle.

Elle compris rapidement qu'elle avait son épingle à tirer du jeu. Elle nous prépara donc une immense fête et ordonna à chacun d'entre nous, je serais tentée de dire ça mais je ne compte pas parmi son groupe de dégénéré... Comment les gens pouvaient être dupe face à toutes cette comédie ? Néanmoins ce n'était pas mon problème puisque elle ne me comptais pas parmi les siens. Je fis alors un peu ma vie tranquillement sans me préoccuper de notre ambitieuse Lancaster.

Je ne mis pas longtemps à réaliser mon erreur. Cette dernière s'entoura d'un groupe composé de différentes personnes principalement des hommes dans le but de prendre l’ascendant sur l'académie. Ce qui ne rata point. En quelques jours, elle avait pris possession du pouvoir et dirigeait l'école entière. Elle méprisait tout le monde se croyant plus importante, plus belle et plus intelligente.

J'aurais pu la détester, la haïr autant qu'elle envers moi. Mais je n'en fis rien. Du moins je n'en laissais rien paraître. Malgré ça je réunis tout mon petit club dans l'optique de renverser le régime monarchique mis en place dans l'académie. Une seule personne et qui plus aie avec un caractère comme elle ne pouvait diriger cet établissement et encore moins la ville entière. Il aurait fallu un groupe plus équitable, plus noble et plus affectueux... Je ne prétends pas être la personne qu'il nous faut. Néanmoins, je ne laisserais pas notre Majesté triompher.


◊ Relationships
Minari LANCASTER. ◊ Ennemie. = Minari et Yuko sont comme des éternelles rivales depuis leur plus jeune âge. Elles sont toutes deux les plus populaires aussi bien niveau de la scolarité que de la popularité. Toutefois, ce qui sépare les deux jeunes filles c'est que Yuko ne lui porte que très peu d'intérêt à Minari et à sa soit disant popularité, même si elle sait très bien en tirer profit. Après tout pourquoi ne pas en profiter ?


◊ You, behind the screen ( ͡° ͜ʖ ͡°)
Surnom : Nyonyo.
Age : 17ans.
Comment avez-vous découvert le forum : Meilleure amieeeeeeeee. <3 <3 UWE D'ABORD !
Quelque chose à ajouter : J'aime les frites et tout le monde. \o/ KEULIIIIN !
Code :



Hayami PinkuMessages : 99
Opales : 1321
Date de naissance : 15/07/1998
Age : 20
Localisation : SPACE MEN (en vrai catalogne)
Humeur : Sourire de benêt c:
Commentaires : J'aime le chèvre o/

ID CARD
Rôle: Chercheuse et vagabonde
Âge: 16 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Lèvres minces comme la rose, cheveux clairs comme l'ivoire, teint blanc comme la neige. Yuko Shirokaya ! [Terminé]   Mer 20 Mai - 21:28
Yata! Je veux du fight entre toi et Minari owi <3<3<3
http://ultima-praesidia.forumactif.org/
Winn AodanMessages : 17
Opales : 1177
Date de naissance : 15/01/1994
Age : 24
Humeur : Jovial
avatar

MessageSujet: Re: Lèvres minces comme la rose, cheveux clairs comme l'ivoire, teint blanc comme la neige. Yuko Shirokaya ! [Terminé]   Mer 20 Mai - 22:13
Bienvenue, un petit thé peut-être ?
Yuko ShirokayaMessages : 49
Opales : 1239
Date de naissance : 26/05/1998
Age : 20
Humeur : Osez vous rebeller ! Osez affirmer qui vous êtes !
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Lèvres minces comme la rose, cheveux clairs comme l'ivoire, teint blanc comme la neige. Yuko Shirokaya ! [Terminé]   Jeu 21 Mai - 18:07
Merci, oui je veux bien avec un nuage de lait, je vous prie *^*
Minari LancasterMessages : 41
Opales : 1551
Date de naissance : 19/01/1997
Age : 21

ID CARD
Rôle: Reine Blanche
Âge: 17
Inventaire:
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Lèvres minces comme la rose, cheveux clairs comme l'ivoire, teint blanc comme la neige. Yuko Shirokaya ! [Terminé]   Jeu 21 Mai - 18:10
Alors comme ça ma chère Shirokaya se montre enfin !

Moi qui pensais que cette ville est devenue trop horrible pour les enfants... Enfin bon, tu peux faire partie du clan je n'y vois pas de problèmes. Bienvenue parmi nous jeune fleur, et que la chance soit avec toi pour survivre en ces lieux <3
Yuko ShirokayaMessages : 49
Opales : 1239
Date de naissance : 26/05/1998
Age : 20
Humeur : Osez vous rebeller ! Osez affirmer qui vous êtes !
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Lèvres minces comme la rose, cheveux clairs comme l'ivoire, teint blanc comme la neige. Yuko Shirokaya ! [Terminé]   Jeu 21 Mai - 18:29
Je ne voulais pas trop vous manquer, ma belle Lancaster !

Comme quoi tout le monde peut se tromper, même les meilleures... Merci infiniment majesté ! Je suis persuadée que vous ferez tout pour me le permettre. Je vous le souhaite également malgré que vous n'en ayez pas besoin <3



Hayami, fais nous confiance ^.^
Invitéavatar

MessageSujet: Re: Lèvres minces comme la rose, cheveux clairs comme l'ivoire, teint blanc comme la neige. Yuko Shirokaya ! [Terminé]   Sam 23 Mai - 22:02

♪ FAPPYGAYZ !
CONGRATULATION !!
Bien pour moi tous est en ordre ; donc bienvenue mon lapin.  
~~~
◊ Pour la suite, je te conseille d'aller recenser ton avatar, n'oublie pas de faire ta fiche de relation-ces étapes sont importantes.
Enfin, si tu as déjà envie de RP tu peux chercher un ou des partenaires dans cet endroit !

◊ N'hésites pas à m'envoyer un MP en cas de problème rencontré.  
~~~
Alors voilà, je te souhaite de passer du bon temps dans ta nouvelle famille communauté !  
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lèvres minces comme la rose, cheveux clairs comme l'ivoire, teint blanc comme la neige. Yuko Shirokaya ! [Terminé]   
 

Lèvres minces comme la rose, cheveux clairs comme l'ivoire, teint blanc comme la neige. Yuko Shirokaya ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» comme la rose....
» Comme demandé, voici ma présentation :)
» CLW - Champions League Wrestling / Partie 2
» [Mondel, Camille] T'es belle comme une rose
» [RESOLU] HD2 en borne wifi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Le personnage :: Présentation :: Royal Guard-