Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Encore une Reine ?!

Shizuka InoueMessages : 88
Opales : 1210
Date de naissance : 12/05/1998
Age : 19
Humeur : Huhuhu... Tant que Nelly est là, je vais bien
Commentaires : ~

ID CARD
Rôle: Médecin
Âge: 16
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Encore une Reine ?!   Dim 24 Mai - 21:38

Encore une Reine ?!
feat. Yuko Shirokawa



Cela fait des jours entiers depuis que la fin du monde s'est abattu sur cette grosse planète bleue. Plus rien n'avait d'importance maintenant, les bêtes les plus fortes dévoraient les plus faibles et ces derniers ne pouvaient que se cacher pour survivre. Une petite fille pleurait sur un matelas tandis que la pluie battait sur la vitre de sa chambre. Nous sommes après l’apocalypse, mais aucun écrivain traitant de science-fiction n'aurait pu imaginer que l'humanité se retrouverait devant un échec pareil. C'est là bien pire qu'une guerre nucléaire, qu'une reforestation forcée de la part de Dame Nature faisant guerre contre le genre humain, pire que des météorites tombant du ciel pour recouvrir le ciel de poussière...

Une jeune fille déversait des torrents de larmes dans une chambre qui n'était pas la sienne. Cette fille se prénommait Shizuka et si elle était actuellement inconsolable, c'est tout simplement car son monde vient d'être détruit. Elle qui riait encore, le cœur gonflé de chaleur, il y a de cela quelques semaines. La voilà face à une réalité bien trop cruelle pour celle dont les blessures n'étaient pas encore complètement guéries. Shizuka n'a jamais eu d'histoire trop belle, ce n'est qu'une succession d'illusions que la vie se permet de lui donner afin de les retirer aussi facilement qu'en volant une sucette à un bébé. C'est là l'un des jeux les plus pervers auquel on peut jouer avec une fillette aussi fragile et même pas encore majeure.

Ce qu'on lui a retiré cette fois n'était rien d'autre que l'amour. Enfin, ce n'est pas la première fois que quelqu'un osait jouer avec une facette de cette notion envers la japonaise, mais quand bien même... Ça fait toujours aussi mal. Une douleur qui ne se calma qu'au bout de trois longues journées, où même la météo semblait pleurer avec l'orpheline, qui ne prêta point attention à cet insignifiant détail.


- Où-Où... Où es-tu... Ch-Chouu...

Tout en pleurant et en hoquetant, la solitaire répétait dans un murmure ces mots, espérant peut-être qu'une douce voix féminine allait lui répondre. C'était là complètement futile on est d'accord, mais cette personne ici présente ne possédait déjà pas toute sa tête...

Sauf que pour la première fois en trois jours, un bruit se fit entendre en bas de la maison. Il faut savoir que l'on se trouve dans les quartiers résidentiels du nord d'Akashiki, le quartier bourgeois et huppé qui vous donnait le droit de scander "Je suis riche !" à travers votre fenêtre. Facile donc de penser à venir ici pour voler en continu de la nourriture et du matériel, les maisons regorgeant de trésors de ce genre.

La pleurnicharde eut un sursaut qui mit son corps dans la position verticale d'un seul coup. Il n'en fallait pas plus pour elle afin de rentrer dans l'illusion que sa chère et tendre venait de rentrer. Mais pourquoi ? Comment ? Des questions auquel Shizu ne prit malheureusement pas le temps pour se les poser. Car en dévalant l'escalier de bois elle fit du bruit, beaucoup de bruit, et une fois en bas elle ne put voir qu'une porte d'entrée complètement ouverte et un grand vide dans la pièce principale. En réalité, le visiteur avait entendu l'arrivée de la jeune fille, mais il prit peur et préféra s'enfuir plutôt que de tenter une confrontation, sage décision... Sauf qu'il laissa une orpheline avec le cœur et ses illusions d'un monde meilleur encore plus brisés.

Se dirigeant d'un pas lourd vers l'entrée, Inoue resta plusieurs minutes sous la pluie à regarder le monde extérieur d'un regard rouge et vide d'émotions. Sa légère tenue ne la protégeait en rien, pire car elle s'en retrouva toute trempée. Pourtant, ce fut durant cette courte méditation que l'enfant put se remettre en question. Une nouvelle volonté avait émergé de son esprit malade : Nelly l'attendait quelque part dans cette ville, et il fallait la retrouver !

Imbue de sa toute nouvelle mission, la jeune japonaise ferma la porte d'un grand coup et remonta dans la chambre afin de reprendre ses affaires habituelles : Une jupe bleue claire mi-longue arrivant jusqu'aux genoux, une chemise légèrement rosée aux manches courtes et un grand imper vert foncé qui recouvrait l'intégralité de son corps. Ses chaussures n'étaient que des chaussures volés à l'académie Lancaster, spécialement conçues pour le personnel médical d'un hôpital, avec des chaussettes longues blanches mais souillées de petites tâches couleur rouille.

Avec son matériel médical dans une grande sacoche façon "kit de secours", la voilà parée pour commencer sa grande quête à travers la ville. Mais afin de quitter le quartier appartenant au clan qu'elle a trahi il y a de cela déjà plusieurs mois, l'orpheline préféra couper à travers la forêt afin de diminuer les chances de se faire surprendre par d'anciens "camarades".

Que de souvenirs tout de même... C'était ici, entre ces arbres, qu'un géant avait tenté d'attaquer les deux filles. Il en est mort certes, mais le rappel apporta quelques larmes dans les yeux de l'infirmière. Non elle ne regrettait pas son geste, jamais elle ne regrettera d'avoir planté un de ses scalpels dans la chair des criminels, mais c'était là un bon souvenir pour elle car il y avait la présence de sa chérie...

Le front posé sur un tronc, Shizuka ne put observer ce qui arriva non loin d'elle.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Yuko ShirokayaMessages : 49
Opales : 995
Date de naissance : 26/05/1998
Age : 19
Humeur : Osez vous rebeller ! Osez affirmer qui vous êtes !
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Encore une Reine ?!   Mar 26 Mai - 2:05

Encore une Reine ?!

Le vent et la pluie fouettaient les fenêtres de la pièce à vivre. Cela faisait déjà plusieurs jours que la pluie tombait sans discontinuer. J'ouvris les yeux doucement encore endormi par la longue nuit. Il est définitivement dur de dormir avec tout ce bruit dehors. Nous étions en plus obliger de nous relayer pour surveiller que personne ne s'approche de la maison, ce qui était compliqué par les conditions météo. Les Tours faisaient très bien leur travail mais tout le monde savait que les intrusions n'étaient pas moins fréquentes.

J'étais la seule réveillée pour l'instant. Je me levai alors pour changer mes vêtements. Je pénétrais dans cette salle de bain que j'avais si longtemps fréquentée, maintenant elle me semblait presque étrangère. Tout était ravagé, les affaires de mes parents étaient renversées au sol. Ça me faisait encore plus de mal de voir mon monde ainsi bafoué et dégradé. Je jetais un coup d’œil dans l'immense miroir brisé en plusieurs morceaux. On pouvait toujours y apercevoir le reflet d'une jeune fille marquée gravement par le temps. Je passai la main dans mes cheveux en pensant à voix basse : « C'est de pire en pire cette histoire... Tu ne ressembles plus à grand chose... »

Je pris l'initiative de me brosser les cheveux avec un peu de chance ça me ferait une autre raison de me plaindre que l'absence des adultes. Ils n'étaient vraiment pas coopératifs ces derniers temps, c'est  très préoccupée par mes soucis capillaires que commençait cette journée et que déboulait un pion dans la salle d'eau. Il m'annonça qu'il allait bientôt falloir rentrer au théâtre que les autres devaient déjà nous attendre.

Je remplis donc un énorme sac d'habits (et de produits de beauté mais ça reste entre nous, « surtout que tout le monde pourra s'en servir » négociais-je avec moi-même). J'enfilais une petit jupe doré par dessus mes collants blanc ainsi qu'un petit pull uni de la même couleur avec néanmoins une énorme couronne noire au centre. Une paire de bottes au pieds et j'étais en route pour partir quand une jolie boîte de cookies caché au fond de mon armoire m’appela en silence. Je chopai alors mon sac à dos, défis le foulard attaché autour de mon cou. J'entourai savamment la boîte pour la cacher aux yeux de mes compagnons puis l'enferma au fond de mon sac.


« Hors de question de partager ça avec eux ! Grommelais-je.
Vous me parlez Mme Shirokaya ? S'exclama un jeune homme en pénétrant dans mon antre.
N-Nan... Je... Je disais que nous pouvions partir et tu peux m'appeler Yuko, je suis pas si vieille que ça, si ? Me sauvais-je en lui passant devant. »


Je sortis alors de la maison et partis avec les quelques pions qui m'avait accompagnée en direction du Théâtre. La pluie battante auraient pu leurs donner l'idée de prendre un parapluie au moins. J'étais leur idole quand même... Oui... J'avoue... J'étais très instable... Mon ventre aussi... Il criait famine et encore plus sachant que j'avais une énorme boîte de gâteau dans le sac. Bon, il fallait en garder mais quelques uns de moins ne feraient de mal à personne.

Quand nous arrivâmes aux abords de la forêt, je feignis de me tordre la cheville et de tomber entre les arbres. Je dévalai aussi vite que possible à travers l'univers luxuriant tout en criant que tout irai bien et que je saurais retrouver le chemin du lieu de rendez-vous. Ils finirent par abandonner ma recherche et repartirent dans l'autre sens.

Je me mis donc en quête d'un endroit tranquille pour pouvoir déguster quelques biscuits. C'est à ce moment précis que le pire arriva une pierre mal-placée sur ma route et adieu ma cheville de princesse. Ma bouche laissa s'échapper un léger hurlement. Puis je m'écrasai lourdement au sol. Après avoir fait quelques roulades, j'ouvris les yeux dos à une étrange demoiselle.

Elle avait de très long cheveux, ils étaient balayés par le vent ce qui leurs donner un air encore plus majestueux. La jeune fille entrepris de se retourner sauf que j'étais par terre pleine de boue. Je me relevai en un saut, repoussai les traces de ma chute de mes vêtements et essayai tant bien que mal de cacher l'énorme trou dans mon collant. « Hé mince, un nouveau en plus ! » Pensais-je en souriant au superbe minois de ma nouvelle rencontre.

Shizuka InoueMessages : 88
Opales : 1210
Date de naissance : 12/05/1998
Age : 19
Humeur : Huhuhu... Tant que Nelly est là, je vais bien
Commentaires : ~

ID CARD
Rôle: Médecin
Âge: 16
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Encore une Reine ?!   Mar 26 Mai - 15:39

Encore une Reine ?!
feat. Yuko Shirokawa



Enfouie dans sa longue "cape" imperméable, l'infirmière vit une fillette à quelques mètres qui lui rendait son regard. Shizuka n'avait pas tout de suite remarqué qu'un coup de vent avait retiré sa capuche, laissant ses cheveux se mouiller à la vue de tous. Mais cette fille, qui ressemblait étrangement à une personne qui lui est chère, remit l'étourdie dans la réalité afin qu'elle replace le bout de plastique sur sa tête. L'apparence de l'orpheline actuellement pouvait faire penser au chaperon rouge, sauf qu'elle est verte...

La personne devant elle semblait jeune, mais surtout sale avec toute cette boue qui coule sur son corps. La seule chose qui attirait le regard était sa longue chevelue rose... La même que celle de Nelly, ou du moins c'était ainsi qu'Inoue se souvenait de sa blonde. Les yeux toujours écarquillés par la surprise, l'enfant s'approcha rapidement de cette inconnue et lui toucha ses mèches sans aucune pudeur.


- Nelly...

La japonaise ne confondait pas cette personne avec la princesse de sa quête, mais cette pointe de ressemblance dans les reflets de couleur suffisait pour faire perdre la tête de la solitaire. Néanmoins cette petite escapade dans la nostalgie ne dura pas longtemps, quelques secondes à peine pour être précis, la boue lui rappelant la situation actuelle.

- P-P-Pardon !

De sa timide voix, la rêveuse courba verbalement l'échine et tenta pour s'excuser de retirer un maximum de salissures avec sa cape verte. Cela ne marchait évidement pas très bien, surtout avec les gestes tremblants et paniquées que Shizuka faisait, mais au moins c'était l'intention qui compte non ?

- D-Désolé... J-Je t'ai pr-prise pour quelqu'un d'autre...

Reculant de quelques pas, notre chaperon baissa la tête et sembla se perdre une nouvelle fois dans ses pensées. En réalité elle était extrêmement gênée de s'être comportée ainsi, au point où ses jambes tremblaient de peur. Car oui elle désirait fuir, fuir loin de cette erreur idiote, loin de cet embarras, loin de cette image de débile qu'elle donnait. Cette fille devant elle allait surement se moquer, comme toutes les autres, alors autant fuir d'ici !

Mais ses jambes ne répondaient pas, tremblant comme des feuilles...


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Yuko ShirokayaMessages : 49
Opales : 995
Date de naissance : 26/05/1998
Age : 19
Humeur : Osez vous rebeller ! Osez affirmer qui vous êtes !
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Encore une Reine ?!   Sam 30 Mai - 23:04
Encore une Reine ?!

La jeune fille se retourna et replaça son petit imperméable cachant ainsi sa sublime chevelure. Je mis instinctivement la main dans mes cheveux en omettant qu'ils étaient trempés. Ce qui eu pour principale conséquence de me mouiller la main et de les coller à mes doigts, les emmêler... Absorbée pour la seconde fois de la journée par mes problèmes capillaires, je ne fis pas attention à la jeune inconnue. Jusqu'au moment où elle s'approcha de moi et se mit à caresser mes mèches. Elle accompagna son geste d'un mot qui devait sûrement être un prénom, mais qui ne me rassura pas vraiment.

En moins de temps qu'il faut pour le dire, elle réalisa la gêne occasionné par la situation et articula faiblement un « pardon » qui trahissait ses sentiments honteux et gênée, elle-aussi... Elle tenta de m'aider à retirer les traces de boue sur mes habits mais c'était mission impossible, d'un côté par leurs nombres faramineux et par la maladresse dont elle faisait preuve. Je pense que cette dernière était dû aux tremblements qui avaient pris possession de l'ensemble de son corps.

Je voulus réagir et saisir sa main pour la rassurer mais je n'eus pas le temps de guider mes mouvements qu'elle s'excusa de nouveau et recula de quelques pas devant sa veine tentative. Mon cœur était partagé, principalement gêné. J'avais envie de savoir pourquoi elle avait fait ça néanmoins j'étais un peu terrifiée. Il pleuvait encore énormément et je n'étais pas couverte, ça plus le vent contribuaient à créer un univers particulièrement dérangeant et perturbant.

Malgré la peur qui essayait de pénétrer au creux de mon esprit et d'en prendre le contrôle, je fis quelques pas et tentai de saisir sa main tremblante en disant.

« Hey... Ne t'excuse pas, c'est rien. Juste un peu surprenant. Mais je n'ai aucune raison de t'en vouloir. Je suis même heureuse si mes cheveux te plaisent. Je tentai de parler calmement, le plus sympathiquement possible. Il ne fallait surtout pas l’effrayer. Qu'est ce qu'une fille si timide et charmante que toi fait dans la forêt avec un temps comme celui-ci ? »


Je cherchais de mes yeux chatoyants son regard un peu désorienté. Quelque chose en elle m'ordonnait de tout faire pour la comprendre et l'aider. De toute façon, je possédais dans mon sac à dos le remède à tout les maux et j'étais prête à l'utiliser si nécessaire... Mais ça elle l'ignorait...


Hrp:
 
HELLA BONNIE:
 

Shizuka InoueMessages : 88
Opales : 1210
Date de naissance : 12/05/1998
Age : 19
Humeur : Huhuhu... Tant que Nelly est là, je vais bien
Commentaires : ~

ID CARD
Rôle: Médecin
Âge: 16
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Encore une Reine ?!   Dim 31 Mai - 16:17

Encore une Reine ?!
feat. Yuko Shirokawa



« Hey... Ne t'excuse pas, c'est rien. Juste un peu surprenant. Mais je n'ai aucune raison de t'en vouloir. Je suis même heureuse si mes cheveux te plaisent. Qu'est ce qu'une fille si timide et charmante que toi fait dans la forêt avec un temps comme celui-ci ? »

Était-ce la réalité ? Ou une farce de l'esprit malade d'une infirmière apeurée ? Shizuka ne put qu'être surprise face à cette réaction et cette voix qui la calma progressivement, le choc l'aidant à dissiper ses pensées négatives sur elle-même. Mais "charmante", vraiment ? Est-ce que cette enfant le pensait vraiment ? Généralement on se moque de sa timidité, de sa couardise et de ses grosses cuisses. Peut-être que sa couverture imperméable l'aidait à camoufler ses gros défauts...

- D-Désolé...

Toujours avec cette voix enfantine, Inoue ne put s'empêcher de s'excuser pour son comportement précédent. Elle avait vraiment l'air bizarre et elle s'en rendait compte, d'où cette nécessité venant du plus profond des tripes de demander pardon pour poser un tel poids sur l'enfant en face d'elle. En plus on lui tenait la main, la droite, la normale. Ce contact peau contre peau fit rougir la japonaise, ce qui se voyait malgré la pluie à cause de ses cheveux de jais et sa peau blanche comme la neige.

- J-Je cherche juste u-une amie...

L'orpheline avait toujours un peu peur à vrai dire, sa méfiance ne pouvait jamais être endormie autrement qu'avec la présence de celle qu'elle cherchait dans la ville. Cette inconnue ne l'intriguait pas, pourtant il y avait de quoi avec ses premiers mots et son comportement qui ne collait pas avec sa carrure si petite et mignonne. Car oui l'inconnue boueuse et aux habits royaux, la couronne sur la poitrine suffisait à donner un côté "royal", était mignonne, comme toutes les autres petites filles.

C'était vraiment perturbant pour la solitaire. Elle ne pouvait s'empêcher de se sentir en danger, comme à chaque fois qu'elle se trouvait en présence d'un inconnu, mais le fait qu'il s'agissait d'une enfant et d'une fille lui donnait envie de baisser sa garde... La pluie ne cessait de tomber dans cette forêt, frappant les tympans avec force en chutant sur les feuilles vertes et mortes. Si quelqu'un arrivait par surprise, il serait impossible de l'entendre avec toute cette cacophonie... Mais pourquoi l'infirmière pensait à ça dans un moment pareil ?


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.


HRP:
 
Yuko ShirokayaMessages : 49
Opales : 995
Date de naissance : 26/05/1998
Age : 19
Humeur : Osez vous rebeller ! Osez affirmer qui vous êtes !
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Encore une Reine ?!   Mer 3 Juin - 19:55
Encore une Reine ?!


« D-Désolé... »

Avec cette seule brève réponse, on retrouvait dans sa voix la timidité et la culpabilité qu'exprimait déjà tout son corps. La voir dans cet état me faisait de la peine... Pourquoi ne voyait-elle pas que je ne lui en voulais pas et ne comptais pas le faire ? J'allais lui couper la parole et lui rappeler ceci mais je préférais me taire de peur de la brusquer et continuais de l'écouter.

« J-Je cherche juste u-une amie... »

Dans mes cheveux ? Cette petite ironie au creux de mon esprit m'arracha un léger sourire, je fis tout pour le camoufler afin de ne pas la gêner encore plus. Il ne fallait pas qu'elle le remarque... L'intimité créée par la jonction de nos deux peaux blanches semblait calmer un peu l'étrangère et me permettait ainsi de ressentir la peur en elle.

La première impression qu'elle donnait était celle d'une fille quelque peu étrange... bizarroïde... Mais plus j’essayais de la comprendre plus je voyais en elle, une enfant apeurée. Comme je l'avais été... Quelque part, je me retrouvais en elle, une partie de moi du moins. Ce besoin d'un être à qui se confier je l'avais déjà ressenti deux fois. Je commençais déjà à bien connaître l'horreur de ce sentiment. La voir en souffrir me crevait le cœur, si elle avait besoin d'aide, je serais avec elle !

Je déposai ma seconde main sur son avant-bras comme pour essayer de stopper complètements ses tremblements et lui faire comprendre qu'elle n'avait pas à avoir peur que maintenant j'allais l'aider. Mes paroles accompagnèrent ces gestes.


« Je peux peut-être t'aider ? Ou t'être d'une quelconque utilité ? Ce n'était pas du tout mon genre de proposer mon aide à quelqu'un je suis plus solitaire mais il faut savoir s'adapter. Laisse moi essayer au moins... Ajoutais-je de peur qu'elle ne refuse mon offre. Chose que je redoutais plus que tout. Tu sais entre filles, on peut tout se dire ! Et surtout tout réussir ! »

J'étais déjà angoissée à l'attente de sa réponse. Mais ma voix m'était toujours fidèle et ne flancha pas, toujours calme, sereine et apaisante.
Shizuka InoueMessages : 88
Opales : 1210
Date de naissance : 12/05/1998
Age : 19
Humeur : Huhuhu... Tant que Nelly est là, je vais bien
Commentaires : ~

ID CARD
Rôle: Médecin
Âge: 16
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Encore une Reine ?!   Mer 3 Juin - 23:04

Encore une Reine ?!
feat. Yuko Shirokawa



Il y eut entre les deux jeunes filles ce que l'on pourrait appeler un silence, et ce malgré un possible début de tempête au sein de cette forêt. Toute cette eau et tout ce vent devait rendre la vie dure à la maigre faune présente en ce lieu. Sauf que pour l'instant, il n'y avait que deux filles dont l'une semblait ignorer royalement la météo pour ne se préoccuper que de ce qu'elle jugeait important.

Si cet esprit pouvait apaiser celui fracturé de Shizu, ses gestes tendaient à provoquer l'effet contraire. Cette possession sur son bras dénudé provoquait de nouveaux tremblements de peur, chose que l'enfant aux cheveux noirs n'arrivait point à contrôler.


« Je peux peut-être t'aider ? Ou t'être d'une quelconque utilité ? »

Cette voix stoppa toute réaction tellement elle semblait si douce et posée. Comment une si petite personne pouvait posséder autant de maturité dans ses propos ? Il n'y avait rien d'écrasant pour l'infirmière, juste une certaine empathie qui la fit légèrement rougir.

Il est rare, bien plus rare que de gagner à un tirage au sort, d'entendre de la bouche d'une personne n'était pas de sa famille ce genre de propos. "Je peux t'aider", plus personne ne semblait prendre cette peine pour cette fleur noire aux feuilles abimées. Alors quand une jolie jeune fille lui proposa ce cadeau du ciel, il ne fallait pas s'étonner à une réaction un peu exagérée de la part de celle qui fut toujours mise de côté. Bon ce n'est pas non plus le grand torrent qui sort des yeux, mais déjà un visage cramoisi par l'intimidation et l'embarras ne semblait pas être une réponse appropriée.


« Tu sais entre filles, on peut tout se dire ! Et surtout tout réussir ! »

La solidarité féminine ?! Inoue était tellement heureuse de ne pas être la seule à partager ce sentiment, s'écroulant alors instantanément dans les bras de la princesse en la serrant le plus fort possible.

Cette idée n'était pas vraiment la même chose dans sa tête. Pour l'infirmière sadique, les hommes sont des porcs qui doivent mourir pour expier leurs fautes, du moins tous ceux qui ont une déviance facile vers la violence et qui pensent pouvoir tout faire face à une femme. Elle se sentait donc un peu comme la protectrice de la gente féminine, alliée de la femme face à l'oppression masculine exacerbée avec le chaos ambiant de la ville. Si ce n'est pas une forme de solidarité féminine, qu'est ce que ça peut bien être ?


- M-Merci !

Toujours dans les bras de cette inconnue, l'orpheline bredouilla ce mot en le lançant du bout des lèvres. Elle lutait pour ne pas pleurer de bonheur et passer pour une faible pleurnicharde. Si cette fille souhaitait apporter son aide, chose étonnante semblait-il, il ne fallait surtout pas la faire fuir avec un comportement trop bizarre.

Se relevant alors vers une position plus verticale et moins envahissante, la japonaise passa ses doigts sur les yeux afin de bloquer pour un bon moment tout liquide lacrymal tentant de s'évader.


- M-Mais... Co-Comment tu t'appelles ?

Une question bien naturelle pour débuter une relation de confiance, pourtant cet effort semblait difficile à chaque fois pour la timide. Son bégaiement n'est pas dû à un problème de prononciation, ça tout le monde pouvait le deviner à force d'écoute, mais plutôt à un caractère forgée dans la crainte d'autrui permanente. Tous les mots de Shizu possédaient l'empreinte de la peur, et malheureusement il est impossible pour le commun des mortels de la retirer.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Yuko ShirokayaMessages : 49
Opales : 995
Date de naissance : 26/05/1998
Age : 19
Humeur : Osez vous rebeller ! Osez affirmer qui vous êtes !
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Encore une Reine ?!   Lun 8 Juin - 17:16
Encore une Reine ?!

J'observais attentivement la jeune femme, chose que je n'avais pas faite depuis un petit moment. La réaction qu'elle eue suite à ma réponse fut rapide, presque immédiate. Les tremblements qui secouaient violemment son corps, cessèrent tandis que son joli minois rougissait de plus en plus. Ce qui eu pour principal effet de réchauffer mes petites joues refroidies par la pluie torrentiel.

D'ailleurs, cette dernière n'avait aucunement l'envie de s'arrêter au contraire. Elle semblait déverser toute la rage qu'elle avait accumulé jusque là... La forêt profitait de ce petit arrosage pour remplir ses réserves et faire plus de bruit que jamais. Les gouttes fouettaient les feuilles des arbres sans arrêt formant toujours cette atmosphère étrange et bizarre qui emplissait l'environnement depuis mon arrivée.

Au début, j'étais persuadée que la pluie crée l'illusion des larmes sur le doux visage de l'inconnue mais à ma grande surprise, elle avait véritablement les larmes aux yeux. Cela me fit beaucoup de mal. « Comment de simple mots comme ceux-là peuvent-ils faire tant de bien ? Pourquoi sont-ils si rares ? » Je trouvais ça terrible...

Ma révolte intérieure fut stopper à la fin de mon « discours ». Elle se jeta dans mes bras. Ça faisait bien longtemps que je n'avais accueilli personne dans cette intimité. Néanmoins, ce rapprochement me fit un grand bien... Me fit même monter les larmes... Rien ne coulait, heureusement. Personne ne doit me voir comme une fille faible même sutout une inconnue.

« M-Merci ! »

Ce mot est un des plus simple et un des plus courant, malgré ça il reste plein de sens. Il m'arracha une larme qui vient se mélanger aux gouttes de pluie sur l'imper vert. Je me ressaisi et tentai de repousser ces envies de chouiner pleurer.  « Comment aurait-elle réagit si elle m'avait vu comme ça ? »

Au bout d'un petit moment de tendresse, la japonaise aux cheveux de jais se redressa un peu et essaya elle aussi de résister aux larmes. Puis elle lança naturellement la conversation, ce qui me permis de ne plus penser à mes larmes.

« M-Mais... Co-Comment tu t'appelles ? C'était une des choses les plus naturelles pour devenir amies... quand les adultes étaient encore là. Maintenant ce genre de relation était très rare pour ne pas dire totalement absente.
Moi, c'est Yuko ! Yuko Shirokaya ! Mais tu peux m’appeler comme tu veux, Yuyu... ? Et toi comment tu t'appelles ? »

J'affichais un beau sourire non fient. J'étais vraiment heureuse que notre relation puisse devenir amicale et de confiance. C'était tellement rare ! Tout cela se ressentait dans les fluctuations et l'intonation de ma voix.
Shizuka InoueMessages : 88
Opales : 1210
Date de naissance : 12/05/1998
Age : 19
Humeur : Huhuhu... Tant que Nelly est là, je vais bien
Commentaires : ~

ID CARD
Rôle: Médecin
Âge: 16
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Encore une Reine ?!   Mar 9 Juin - 8:40

Encore une Reine ?!
feat. Yuko Shirokawa



Shizuka n'avait pas pleuré, elle avait réussi à contenir ses émotions tant bien que mal afin de rester forte. Nelly serait tellement fière d'elle si elle était encore là... Mais la pluie ruisselant sur son visage de porcelaine devait donner l'illusion d'une vierge pleureuse, ce qui réduisait à néant tous les efforts de la timide afin de ne pas succomber aux larmes pour un petit rien.

Est-ce que l'enfant devant elle l'avait compris ? Qu'il ne s'agissait que de pluie j'entends. Non ? En tout cas les gestes de la japonaise en imper, frottant ses mains sur tout le visage afin d'en retirer la mouille, provoquaient une illusion parfaite. N'importe qui pourrait croire qu'elle pleurait timidement, telle une jeune fille perdue, créant ainsi une harmonie avec la nature qui semblait à la fois pleurer avec elle et l'accabler d'une eau violente et froide.

C'est après cela que l'ancienne infirmière demanda le nom de son interlocutrice. Ce n'est là qu'une demande parfaitement naturelle, du moins pour celle dont les contacts humains se résument à un "Bon-Bonjour !" et des "P-Pardonnez moi !" à la chaine. Demander le nom de quelqu'un n'est rien d'autre qu'une preuve d'intérêt envers la personne, et ce modèle réduit de douceur ne laissait pas indifférente la bipolaire.


« Moi, c'est Yuko ! Yuko Shirokaya ! Mais tu peux m’appeler comme tu veux, Yuyu... ? Et toi comment tu t'appelles ? »

Yuko... Shirokaya ? Ce nom ne sembla pas inconnu, pourtant il était impossible pour l'orpheline de ratacher ce semblant de souvenir à quelque chose. Ce patronyme flottait dans son esprit, il lui semblait familier sans pour autant évoquer quoi que ce soit. A cause de cela, Inoue abandonna rapidement la recherche et fit comme si de rien n'était en moins d'une seconde.

- Sh-Shizuka... Inoue.

Quelles sont les chances pour que la douce Yuko Shirokaya soit rattaché à l'un des groupes dont l'apprentie médecin en a le plus peur ? En tout cas ne parlons pas de malheur !

Mais notre chaperon avait un mauvais présentement. S'agirait-il de la légendaire intuition féminine ? C'était là qu'une légère sensation qui semblait courir sur sa peau dans une vague de froid, mais elle était largement suffisante pour que la jeune fille se mette sur la défensive. Elle n'avait plus rien à dire, presque peur d'ouvrir la bouche et reprendre la parole et ça sans savoir pourquoi. Une voix mélodieuse semblait presque lui murmurer "T'es en danger" dans un ton moqueur, voix dont les simples notes pouvaient provoquer colère et exaspération chez celle qui déteste qu'on se moque d'elle.

Pourquoi toutes ces sensations ? L'apprentie médecin prit peur en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Ce changement de situation ne prit certes que cinq secondes pour se faire, pourtant tout un monde traversa l'esprit de la folle. Comme simple réaction extérieure, Shizuka retira sa capuche et se passa la paume droite sur le visage. Son but était de refroidir sa tête à l'aide d'un peu d'eau et de brises, aussi violentes soient-elles.


- P-Pardon... J-Je ne vais pas très b-bien...

S'adossant l'épaule gauche sur un tronc d'arbre, elle sentait sa tête tourner dans tous les sens... Depuis combien de temps n'avait-elle pas mangé correctement ? La médecin comprit alors qu'elle souffrait d'hypoglycémie, ou du moins c'est ce qu'elle supposa compte tenu de son passif et des symptômes qu'elle ressentait. Ni une ni deux elle prit quelques biscuits de son sac en bandoulière, caché en dessous son imperméable, et les avala lentement.


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Yuko ShirokayaMessages : 49
Opales : 995
Date de naissance : 26/05/1998
Age : 19
Humeur : Osez vous rebeller ! Osez affirmer qui vous êtes !
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Re: Encore une Reine ?!   Mer 24 Juin - 10:32
Encore une Reine ?!

Néanmoins à l'annonce de mon nom, un léger brouillard s'éleva dans l'esprit de la jeune fille de manière presque indétectable puis disparut comme il était venu, comme une ''petite'' maladie qu'on oublie trop rapidement mais qui ne pars jamais vraiment et reviens vous chasser jusqu'à la fin.

« Sh-Shizuka... Inoue. »

Je trouvais que ce prénom correspondait parfaitement à elle, assez particulier pour coller à la perfection à une fille aussi mystérieuse qu’intrigante. Plus le temps passait plus j'avais envie de la connaître. Elle semblait tellement affective mais un peu perdue... ''Peut-être pourrais-je l'aider un peu ?'' Cette pensée trottait dans ma tête comme un murmure, comme la mélodie d'une belle chanson... Je n'allais pas laisser quelqu'un dans le besoin, je n'étais pas comme ça !

Je ne trompais pas, le mal qui avait sévi au cœur du petit imperméable vert revint et en quelques secondes l'épuisa complètement. Elle découvrit même sa tête en retirant sa capuche, il fallait vraiment être mal pour le faire avec la météo... Le vent et la pluie n'avaient pas cessé, ils s’abattaient encore sur nos corps frêles et sur les magnifiques feuillages qui nous entouraient.


« P-Pardon... J-Je ne vais pas très b-bien... »

Elle vacilla jusqu'à un arbre puis se reposa sur lui, elle semblait réellement fatiguée... Tout c'était passé si vite, je n'avais pas encore eu le temps de comprendre le pourquoi du comment tout ça était arrivé... Pas le temps de chercher une explication, mon pauvre cerveau était pris de court, tout lui échappait alors qu'il se pensait au calme et en sécurité... Le monde lui rappelait à travers cette étrangère que ce genre de situation ne durait pas longtemps... Si il existait vraiment...

Le petit chaperon sortit quelques biscuits de son sac et les grignota calmement. Je m'assis non loin d'elle sur une racine d'arbres qui même si elle n'était pas une branche, avait décidé de tenter l'aventure hors du sol. Je félicitais cet exploit intérieurement et sortit la petite boîte à cookies de mon sac à dos. Je reconnu immédiatement l'odeur de mes gâteaux préférés, heureusement qu'il y a des choses qui ne change pas... VIVE LES CONSERVATEURS !


« Tu veux venir t’asseoir un peu peut-être ? Viens je te fais une place. Interrompais-je impertinemment le silence de glace des gouttes d'eau qui se fracassaient au sol. Je me décalais légèrement pour découvrir une partie de la racine. C'est pas forcément l'endroit le plus propre mais au point où on en est... Je pris deux biscuits aux pépites au chocolat de leur boîte puis en en tendant un vers la jeune fille. Tiens, c'est les meilleurs cookies de la ville. J'adorais en manger pleins avec mes... Heu... Peut-être que son état était du à la disparition des adultes... Oups... Non... S'il vous plait... Enfin tu sais... M'ouais ! Tu ferais bien de te taire un peu ma petite Yuyu ! »

La dernière partie était restait une pensée mais... Je m'en voulais vraiment... Ma voix devait bien le montrer de toute manière, passer d'amicale et joviale à gênée et désolée...


Hrp:
 
Shizuka InoueMessages : 88
Opales : 1210
Date de naissance : 12/05/1998
Age : 19
Humeur : Huhuhu... Tant que Nelly est là, je vais bien
Commentaires : ~

ID CARD
Rôle: Médecin
Âge: 16
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Encore une Reine ?!   Mer 24 Juin - 16:57

Encore une Reine ?!
feat. Yuko Shirokawa



Ingurgiter ces sablés gorgés de vieux souvenirs aidaient légèrement au rétablissement de la jeune japonaise. Heureusement qu'il ne s'agit pas d'une vraie hypoglycémie, car il ne s'agit juste que d'un jeûne forcé par le manque de vivres. En conséquence le corps manque d'énergie et s'épuise, donnant à Shizu la tête qui tourne.

« Tu veux venir t’asseoir un peu peut-être ? Viens je te fais une place. »

Yuko était décidément très gentille, mais ce sentiment de danger ne voulait pas s'estomper. Était-ce le souvenir du géant qui l'avait attaqué dans cette même forêt qui associait le lieu et le manque de sécurité ? L'infirmière n'avait pas la force de chercher plus loin, elle prit doucement place sur la racine humide en posant sa cape par-dessus en essayant d'ignorer ce désir de fuir le plus loin possible. Ce lieu ne lui donnait pas envie de rester plus longtemps.

Ignorant l'enfant, l'ancienne Royal Guard remit sa capuche sur elle afin de ne pas tomber malade. Sa tête avait assez d'eau pour rester éveillée et la jeune fille put reprendre pleinement ses esprits.


« C'est pas forcément l'endroit le plus propre mais au point où on en est... »

Fouillant sa boîte sortie plus tôt, Shiro prit deux gâteaux semblables à des cookies afin d'en tendre un vers la mélancolique qui ne le vit pas tout de suite. Cette dernière pensait trop à sa chère et tendre, se demandant encore pourquoi elle est partie sans elle. La confiance de la petite était toujours présente, Nelly est la seule sur qui elle peut compter. Alors pourquoi ? Rien qu'en y pensant, les larmes montaient aux yeux.

« Tiens, c'est les meilleurs cookies de la ville. J'adorais en manger pleins avec mes... Heu... Enfin tu sais... »

Un cookie ? Ah oui c'est vrai, cette fille lui tendait un cookie. Bizarre n'est-ce pas ? Quand tout va bien, que le monde est en paix et qu'on a pas besoin de stresser pour être sur de manger correctement, les gens sont méchants et insensibles. Par contre, mettez un peu de chaos et d'anarchie et vous révélerez les vrais visages de chacun.

- M-Merci... M-Mais j'ai déjà des gâteaux...

La médecin prit le cadeau avec embarras, mais refuser serait bien plus impoli non ? Puis au fond, c'est là une chance dont il faut savoir en profiter, alors elle croqua à pleines dents dans ce biscuit sucré. La présence de chocolat, aliment que Shizuka n'avait pas gouté depuis des mois, provoqua un surplus de salive qui s'écoula discrètement du coin des lèvres. Mince alors, comme dans un tour de magie l'affamée fit disparaitre tout un gâteau en moins d'une seconde.

Encore ? Non, les temps sont durs mais mendier n'est pas la solution. Puis il ne faut pas se montrer vulnérable, après tout on parle là d'une tueuse. Une fille capable de trancher n'importe quel chair sans hésiter et avec grand plaisir n'irait pas jusqu'à se reposer envers l'humanité qui l'a rejeté afin de survivre. Nelly et Yuko sont des personnes d'exception, des vagabondes qui aident leur prochain quand ils le peuvent, même s'il s'agit d'une mocheté sur pattes inutile et incapable de s'en sortir toute seule...


- T-Tu as d-des amis... ?

Cela fait maintenant plus d'un an que les adultes ont disparu, la plupart ont tourné la page et abandonné l'idée de revoir leur famille. L'infirmière en faisait partie, d'où la raison pour laquelle elle n'a pas compris que l'enfant à sa droite évoquait ses parents. Il est rare d'ailleurs de voir encore quelqu'un qui en parle, sauf quand il s'agit d'un enfant visiblement. C'est d'ailleurs grâce à Nelly que la japonaise a pu passer à autre chose...

Décidément, l'amour est vraiment quelque chose de puissant...


Code by Gali.
Tu touches, tu redistribue... je te mange tout cru.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Encore une Reine ?!   
 

Encore une Reine ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Akashiki :: Côté Nord :: Fôret-