Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]

Allen WaveMessages : 10
Opales : 1429
Date de naissance : 13/09/1996
Age : 22

ID CARD
Rôle: //
Âge: 15 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]   Jeu 29 Jan - 0:29
Comme toujours depuis la disparition des adultes, le jeune Allen Wave ère sans but dans la ville tel un zombie, il a l'impression d'être un survivant de l'apocalypse qui ne sait pas comment améliorer la situation. Malgré le peu de temps écoulé, la ville est déjà en pleine guerre et les enfants sont devenu des soldats aux but divers mais qui se lance tout de même dans un combat qui n'a aucun sens. Malheureusement, le petit borgne ne fait pas exception, même si c'est pour se défendre il a déjà dû se battre lui aussi, il a même déjà volé une dague à une personne qui voulait l'attaqué, et il a déjà dû se servir de sa nouvelle arme.
Pour le moment, le blondinet marche dans le quartier industriel de la ville, dans la zone sud. Il reste sur ses gardes car personne ne sait sur qui on peut tombé, le jeune homme sait qu'il a autant de chance de ne croiser personne que de tomber sur des enfants apeuré ou un tueur sanguinaire. C'est la peur au ventre qu'il longe les murs et inspecte la zone à chaque coin de rue, et heureusement il n'a jusque maintenant croisé personne. Il continu sa route sans objectif précis en tête, il se dit juste qu'il aimerait fouiller l'endroit pour trouver des trousses de soins et pourquoi pas un peu de nourritures dans les réfectoire des usines.
Les minutes passes, les bâtiments fouillé également et la recherche n'est absolument pas fructueuse, cette zone a déjà dû être pillé. Cela se passe ainsi jusqu'à ce qu'Allen trouve un objet qui pourra grandement l'aidé dans le bureau du directeur d'une usine : Un pistolet et une boite contenant 10 balles. Un desert eagle en parfait état de marche qui devait servir comme arme d'auto défense pour le directeur de cet endroit, à moins que ce n'était un membre d'une mafia ... Peu importe, de toute façon il a disparu et n'aura donc plus besoin de cette arme. Le borgne ne se gène donc pas pour se servir même si il n'a jamais tenu d'arme à feu de toute sa vie, si la vue de l'arme ne décourage pas ses adversaires il apprendra sur la tas.
Jusqu'à maintenant, Allen n'a donc toujours pas trouvé de trousse de soin ou de nourriture, mais l'arme lui sera grandement utile et il est donc satisfait de ses recherches. Mais le jeune homme passe rapidement d'un sentiment de satisfaction à un sentiment de surprise et de peur en entendant du bruit venant de l'unique porte de cette pièce.
Stiles SlaceMessages : 42
Opales : 1402
Date de naissance : 10/07/1996
Age : 22
Localisation : Jupiter
Humeur : Bonne et toi ? :o

ID CARD
Rôle: Solitaire
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]   Jeu 29 Jan - 1:11
Voilà maintenant quelques temps que les adultes ont disparu, si certains ont succombes a la douce folie de cet incident, le jeune homme est resté le même, si ce n'est que ses habitudes se sont vus changer du jour au lendemain quoi... Il erre sans un but précis, tentant de trouver de quoi se nourrir et s'hydrater dans un premier temps, puis trouver un abri ou dormir et si possible s'installer dans un second temps. Heureusement que le garçon n'a pas le sommeil lourd, sinon il se serait fait voler et tuer plus d'une fois, il a eu de la chance s'il s'est réveillé au bon moment a chaque fois. Aujourd'hui, il erre dans la ville, comme d'habitude en gros... Il était tellement dans les vapes, qu'il ne se rendit compte qu'au bout d'une cinquantaine de minutes de marches ou il se trouvait. Le quartier industriel, une chance qu'il n'y ai pas de monde car, se trouvant bien en évidence, il aurait aisément pu se faire tirer dessus. Reprenant rapidement ses esprits, Stiles courut jusqu'à un pilier et se cacha contre ce dernier, regardant autour de lui, avec la chance et la malchance qu'il a, quelqu'un qui passe a ce moment la ne serait pas si bizarre. Une fois qu'il eut bien observé les alentours, il courut vers une vieille usine, non pas qu'elle l'intriguait mais qu'elle était surtout la plus proche

Il longea l'usine pour arriver a l'entrée, il releva légèrement son pull et pris dans sa main le beretta qu'il cachait, donc sous son pull, dans son dos. Arme qu'il avait volé a un type qui l'avait coursé sur une centaine de mètres, sois disant pour lui parler. Enfin, il ne pris pas de risque bien longtemps et le contrôla sans soucis, parler ou pas, avec une arme dans la main mieux vaux être méfiant. Une fois en confiance, il entra dans l'usine en pointant son arme devant lui, prêt a toute éventualité, bien qu'il espère ne pas avoir a s'en servir, ni maintenant, ni dans un mois. Le seul problème que Slace a avec son arme, c'est qu'il sait s'en servir, mais qu'il ne sait pas du tout comment voir combien de balles il lui reste dans son chargeur, mais quand on a n'a pas le choix, il vaux mieux braquer quelqu'un avec une arme non chargé qu'avec un couteau, on est tout de suite plus persuasif. Il fouilla la quasi totalité du bâtiment dans l'espoir de trouver de quoi se nourrir ou de quoi boire mais ce fut sans succès. A présent, il ne lui restait plus qu'un pièce a fouiller, peut être le bureau de l'ancien dirigeant de cette usine ? Marchant vers la porte, il s'arrêta a quelques centimètres a peine en entendant des bruits. Ce n'étaient pas des bruits terrifiants ou quelque chose dans le genre, mais tout portait a croire que quelqu'un fouillait l'endroit

Stiles hésita un instant, et s'il entrer et qu'il tombait sur quelqu'un d'armé, ne chercherait même pas a comprendre et tirerais sur lui sans sommation ? Mais peut être que la personne qui se trouve derrière cette porte n'est pas armé et a trouver quelque chose d'intéressant ? Une chose est sure, pour en être sur, il vaux mieux se lancer. L'adolescent ouvrit donc la porte avec sa main gauche et pointa immédiatement son arme devant lui a l'aide de son autre main. La porte parfaitement ouverte, il pouvait voir qu'un blondinet se tenait dans la pièce, une arme a la main... Stiles le regarda sans dire, constatant ses bandages a l'œil droit. Son visage lui disait quelque chose, et, malgré l'ambiance tendue, Stiles se contenta de lui faire un grand sourire

" Yo ! T'es la pour voir si y a quelque chose d'intéressant ? "

Allen WaveMessages : 10
Opales : 1429
Date de naissance : 13/09/1996
Age : 22

ID CARD
Rôle: //
Âge: 15 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]   Jeu 29 Jan - 1:38
Allen n'est pas fou, il a bel et bien entendu du bruit venant de la porte et un homme armé entre dans la salle. Celui ci ayant son arme bien en évidence devant lui, le borgne n'hésite pas une seconde à charger le pistolet qu'il vient de trouver et viser la tête du nouvel arrivant en montrant un visage impassible, même si dans sa tête il se répète sans cesse que la situation ne peut pas être pire et qu'il est vraiment effrayé.
Le blondinet fait trois pas en arrière en continuant de viser le crâne de son possible adversaire en espérant que celui ci ne tirera pas, il éveille tout ses sens car si l'autre personne décide d'attaquer, il faudrait des réflexe surhumain pour tirer également. Au final, le borgne se dit que le meilleur moyen de prévoir une possible fusillade est d'analyser le comportement du brun en face de lui pour deviner ses pensés. Le plus petit des deux adolescent remarque que l'autre le dévisage légèrement, peut être à cause du bandage sur l'oeil qui peut paraître intrigant. Surtout que la partie gauche du visage d'Allen est légèrement brulé et il y a donc peut être des traces visibles.
Après un court instant, le nouvel arrivant sourit et prend la parole


" Yo ! T'es la pour voir si y a quelque chose d'intéressant ? "

Ce dernier semble vouloir détendre l'atmosphère, ou alors il essai de faire en sorte que le blondinet baisse sa garde pour attaquer. Toujours pensé au pire scénario, jusqu'à maintenant ça a toujours réussi au jeune garçon qui pointe toujours son desert eagle vers l'autre personne et garde une distance de sécurité. Cependant, il décide de jouer le jeu. Même si cela paraît contradictoire avec sa position qui annonce qu'il est prêt à tirer, il sourit légèrement et répond

" Salut. Ouais mais 'y a rien, et toi qu'est ce que tu fais là ? "

La situations est plutôt tendu, il semble que les deux garçon ont appris à se méfier des autres depuis la disparition des adultes. Allen était déjà un enfant méfiant avant cela, mais à présent ce comportement empire de jour en jour en voyant les atrocité que des adolescent peuvent commettre. Ne pas savoir quel genre de personne il est en train de menacer le met mal à l'aise, est ce quelqu'un de violent ? cherche t il seulement à survivre ? Peut être même qu'il cherche des choses à ramener à son groupe ? Malheureusement quel que soit le caractère de l'homme brun, le petit borgne est égoiste donc même si il aurait trouver quelque chose il ne partagerait jamais ses découvertes.
Stiles SlaceMessages : 42
Opales : 1402
Date de naissance : 10/07/1996
Age : 22
Localisation : Jupiter
Humeur : Bonne et toi ? :o

ID CARD
Rôle: Solitaire
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]   Jeu 29 Jan - 16:40
Voilà maintenant que les deux jeunes garçons sont en train de pointer leurs armes l'un sur l'autre, a croire qu'ils sont en train de jouer un western. Qui aurait cru un jour que les deux jeunes hommes se retrouveraient un jour dans cette situation ? Est-il parvenu a ne serait-ce qu'un tout petit peu détendre l'atmosphère avec ce sourire ? Le blondinet venait de faire quelques pas en arrière, est ce qu'il aurait peur ? En même temps, qui n'aurait pas peur dans ces moments la ?... C'est difficile de pointer son arme sur quelqu'un qui pointe également une arme sur vous, car la personne pourrait déjà avoir tué quelqu'un avec et il faut faire très attention a ce que l'on dit, par rapport au caractère de « l'ennemi potentiel ». Il pourrait se vexer facilement ou comprendre quelque chose de travers et ça finirais surement dans un bain de sang, donc mieux vaux éviter de parler sans avoir bien réfléchi a ce que l'on veux dire. Étonnement, le garçon lui faisant face se mit lui aussi a sourire avant de prendre la parole

" Salut. Ouais mais 'y a rien, et toi qu'est ce que tu fais là ? "

Y a pas a dire, c'est encore plus tendue que prévu entre eux. Et si jamais il avait trouvé quelque chose d'intéressant et qu'il le cachait quelque part ?... S'il avait déjà eu l'impression de l'avoir vu quelque part, maintenant les choses étaient clair pour lui, il s'en rappelait parfaitement. C'était seulement quelques jours après la disparition des adultes, Stiles traînait dans un quartier a la recherche de vivres et d'un endroit ou dormir, mais était attiré par un énorme nuage de fumée. Une maison avait était incendié, peut être volontairement... Slace avait alors fouillé les décombres et il eut bien fait, un gosse en piteux état était recouvert par tout un tas de choses brûlés ou en mauvais état. Étant beaucoup trop empathique, il l'avait tiré de la pour voir s'il était encore en vie, et lui administrer les premiers soins. Mais une fois cela fait, il ne pouvait pas se permettre de rester avec une autre personne blésé, a son réveil il aurait pu croire que Stiles était quelqu'un de dangereux et aurait pu l'attaquer sans hésitation

Et voilà qu'ils se retrouvent face a face, si le jeune homme se rappelle de lui, ce ne sera pas réciproque car il est parti avant qu'il ne se réveille. Mais au moins, il est en vie. Est ce qu'au final il risque de se faire tuer par celui qu'il a peut être sauvé ? Il n'aurait qu'à lui dire qu'il la sorti des décombres et lui as administré les premiers soins avec tout ce qui lui restait pour pouvoir être sur qu'il abaisse son arme, mais il n'est pas du genre a révéler un de ses actes de bienfaisance pour s'en tirer, ce n'est pas dans son caractère. Et merde, tout ça deviens bien trop compliqué, y a trop de questions a se poser et aucune réponse possible a se faire, le seul truc a faire c'est de continuer a parler pour parvenir a cerner le borgne d'en face

" En faite j'suis dans les vapes, j'ai marcher longtemps avant de me rendre compte que j'étais arrivé dans ce quartier et que j'étais a découvert donc j'me suis dirigé vers l'usine la plus proche et c'était celle ci. Autant en profiter, donc j'ai fouillé l'endroit puis j'ai entendu du bruit ici, alors j'ai ouvert la porte et t'étais la.... "

Le garçon solitaire se mit a soupirer avant de se gratter l'arrière de la tête avec sa main gauche, visant le garçon a l'aide de son autre main

" On a créer une sacré ambiance hein ! Ha ha ha ha ha ! Alors... On fait quoi maintenant p'tit ? "
Allen WaveMessages : 10
Opales : 1429
Date de naissance : 13/09/1996
Age : 22

ID CARD
Rôle: //
Âge: 15 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]   Ven 30 Jan - 20:25
Se visant l'un l'autre, les deux garçon reste silencieux et s'observe mutuellement tout en essayant de trouver une solution au problème qu'il vient de se créer. Allen ne voit aucun moyen d'arranger les choses et il doute pouvoir trouver un terrain d'entente avec la personne en face de lui à cause de sa méfiance naturelle, il ne pourra jamais faire confiance à une personne qu'il vient de rencontrer, en particulier dans ce nouveau monde, et risque donc de ne pas accepté de négociation avec le jeune homme brun qui pourrait faire semblant d'être une bonne personne.
Les secondes passe, personne ne parle pour ne pas empirer les choses, mais même si la situation ne se détériore pas elle ne s'améliore pas non plus, finalement la meilleur chose à faire est de parler pour qu'ils puissent se comprendre et finalement se séparer sans coup de feu, il faut donc trouver un moyen pour qu'ils puissent partir chacun de leur côtés sans qu'ils aient la possibilité de trahir leur accord, et cela ne va pas être évident. N'ayant pas d'idée, le borgne préfère rester silencieux. L'atmosphère est vraiment tendu, deux personne armé se visant l'un l'autre au niveau du visage, ne se quittant pas des yeux dans une salle silencieuse ayant une seule issu, issu qui est d'ailleurs derrière le garçon brun et qui lui offre un avantage.
Après un moment, l'inconnu répond à la question d'Allen, il annonce qu'il a marché jusqu'ici sans s'en rendre compte et qu'il est entré dans cette usine lorsqu'il a reprit ses esprit. Il a ensuite fouillé l'endroit et est venu dans cette salle en entendant du bruit. Le jeune homme blond ne le croit pas, venir ici en étant dans les vapes et ne pas se faire attaquer ? Avec tous les délinquant, ou plutôt à présent les criminelles, qui rôde ? Venir dans une salle en y entendant du bruit au lieu de partir ? Cette histoire a tout l'air d'être un mensonge. Allen fait le tour du bureau tout en ne quittant pas son ennemi du regard, cela n'a l'air de rien mais ce déplacement est parfaitement calculé. Le brun pourrait attaquer et sortir de la salle puisque la porte est juste derrière lui, le blondinet qui était donc désavantager peut à présent se servir du bureau comme bouclier puisqu'il est entre les deux adolescent. Pendant ce déplacement, le nouvel arrivant relève le fait que l'ambiance n'est pas agréable et demande ce qu'ils peuvent donc bien faire à présent. Allen répond donc


" On a pas beaucoup de solution, j'aurais bien proposé qu'on quitte la pièce ensemble et qu'on s'éloigne doucement l'un de l'autre jusqu'à finalement partir chacun de notre côtés, mais tu pourrais très bien avoir des complices à l'extérieur qui viendront t'aider. Tant qu'on ne trouvera pas un moyen de se séparer en garantissant ma sécurité tu resteras ici avec moi. "

Allen pense ce qu'il a dit, mais il sait qu'il prend beaucoup de risque en disant cela à voix haute. Annoncer qu'ils seront tous les deux coincé tant que le blondinet ne sera pas sûre de sa sécurité est clairement une menace qui pourrait incité le brun à tirer, mais en agissant ainsi le borgne peut mesurer le degré de sang froid de son adversaire. Si il attaque c'est qu'aucun arrangement ne se serait fait de toute façon, si il continu de parler cela signifie qu'il est surement une personne raisonnable et qu'une solution pourrait être trouvé même si cela prend du temps.
Face à une telle situation, Allen ne peut pas s'empêcher de soupirer et se dire à lui même, en français donc


" J'ai vraiment pas d'chance "
Stiles SlaceMessages : 42
Opales : 1402
Date de naissance : 10/07/1996
Age : 22
Localisation : Jupiter
Humeur : Bonne et toi ? :o

ID CARD
Rôle: Solitaire
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]   Ven 30 Jan - 21:17
Les deux garçons n'ont pas lâchés prises et ne sont pas encore prêt pour baisser leurs flingues, beaucoup trop méfiant. Surtout qu'ils ne se connaissent pas, l'un n'a jamais vu l'autre et l'autre l'a vu le temps de le sortir des décombres d'une maison incendié après la disparition des adultes. C'est sur que dans cette situation, mieux vaux ne pas avoir de crampe sinon c'est foutu. Au bout de quelques secondes, le solitaire vit le petit blondinet faire le tour du bureau pour se trouver derrière, tout en faisant attention de ne pas baisser sa garde et de toujours viser la tête de Stiles. Maintenant, pour Slace les choses sont assez clairs, s'il est assez méfiant vis a vis du petit adolescent se tenant dans la même pièce que lui, ce dernier l'est encore plus vis a vis du garçon aux cheveux bruns. Il est peut être passé derrière le bureau pour se protéger ? Au moins, il ne peux pas attaquer facilement au corps a corps pour le désarmer sans risquer de se faire tirer dessus maintenant. Et de plus, s'il veux s'approcher pour l'attaquer, le garçon sera peut être assez rapide pour s'enfuir. Ou alors, il avait juste repérer quelque chose qui pourrait lui être utile par la suite, dans tout les cas, il a l'air assez malin

Puis, le borgne prit la parole pour répondre a Stiles, lui disant qu'ils n'avaient pas beaucoup de solution. Il lui aurais bien proposé de quitter la pièce avec lui et de s'éloigner l'un de l'autre pour partir chacun de son côté mais a en croire la suite de ses dires, il n'a pas cru un seul mot de ce que lui avais dit l'homme aux longs cheveux. Ainsi, d'après lui, il pourrait très bien ne pas être seul et pourrait avoir des complices qui viendraient le soutenir dans cette scène de western. Puis il conclut en lui disant qu'aucun des deux ne quitteraient ce bureau tant qu'il n'aura pas garantit sa sécurité. Alors la, soit il est sur de lui en disant ça, soit il n'est pas du tout malin. Stiles est a seulement quelques centimètres de la seule sortie de ce bureau, il pourrait très bien créer une diversion en tirant quelques part pour que le garçon très méfiant se couche en se servant du bureau comme d'un bouclier, et il aurait ainsi le temps de quitter l'usine. Mais, si jamais il créer une diversion et qu'au final le garçon ne se cache pas mais lui tire dessus, il aura perdu son pari. Donc il a une chance sur deux pour que tout se passe bien s'il choisit cette option la

Il a déjà vu des gamins abattre de sang froid quelqu'un devant ses yeux, alors mieux vaux ne pas jouer au con et risquer de perdre la vie en se prenant une balle. Soudain, le garçon perdu dans ses pensées écarquilla les yeux en entendant du français, il jurait avoir entendu « J'ai vraiment pas d'chance ». Alors, ce garçon parlerait-il français ou la folie commence également a s'emparer de Stiles, ou peut-être est ce la fatigue qui fait qu'il s'est imaginé le petit blond parler français ?... Peut être que comme lui, il est français ? Il n'y a qu'une seule façon de vérifier de toute façon, c'est de parler en français !

" Putain, et dire que j'étais tranquille en France et que je suis venu ici quand j'avais 17 ans pour faire une bête d'anniversaire dans la maison d'mon oncle le jour de mes 18 ans, et que comme par hasard, la veille de mes 18 ans... Tout ceux qui ont 18 ans ou plus disparaissent ! J'suis chanceux dans mon malheur ! Bordel... Et maintenant je me retrouve avec un blondinet que j'ai sauvé et qui va p'tet me tuer... Et v'la que je me retrouve a parler tout seul maintenant "

Maintenant, il ne reste plus qu'à voir la réaction du jeune homme, soit il a compris, soit le solitaire est beaucoup trop fatigué
Allen WaveMessages : 10
Opales : 1429
Date de naissance : 13/09/1996
Age : 22

ID CARD
Rôle: //
Âge: 15 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]   Sam 31 Jan - 13:23
Plus les secondes passe, plus l'atmosphère semble se détériorer et Allen a l'impression que son arme est de plus en plus lourde. Il se dit qu'un seul tire pourrait mettre fin à cette situation et ce serait la solution la plus simple, un tire dans la tête et tout serait fini, le brun ne serait plus un problème. Le coup de feu pourrait attirer d'autres enfant, mais en étant assez rapide le blondinet pourrait quitter les lieux avant que quelqu'un n'arrive, et si le brun aurait des complices dans l'usine ils serait tellement paniqué qu'ils voudront venir vers le coup de feu le plus rapidement possible, ils serait donc facile de les entendre venir. Un tire et c'est la fin ... Mais cela transformerait Allen en monstre, il ne veut pas attaquer une personne qui ne lui veut aucun mal et comme il est encore en vie l'autre personne a peut être eu le même raisonnement.
Alors qu'il remet les choses en ordre dans sa tête, le petit blond est perturbé en entendant son possible ennemi parler français. Il a sûrement entendu Allen se parler à lui même et essai donc de confirmer ce qu'il a entendu, ou alors il se parle à lui même à son tour. Si ce qu'il dit est vrai, il est passé à une journée de la disparition et il semblerait que cette personne aie sauver Allen. Ce dernier se demande ce que cela signifie ... le brun l'aurait sauver ? Aucune chance, il s'en rappellerait. Quoi que, il a une mémoire très sélective et ce sauvetage a peut être eu lieu en france ...
Comme les deux garçon doivent se parler et que le français est la langue maternelle du blondinet, celui ci continue la conversation dans cette langue


" Tu dois confondre avec quelqu'un d'autre, je ne me souviens pas de toi. "


Les deux adolescent jouant au cowboy se sont au moins trouvé un point commun, si cela continue comme ça ils trouveront peut être un moyen de se faire assez confiance pour se séparer sans avoir peur de se faire tirer dans le dos. Finalement, les choses avancent bien !
Stiles SlaceMessages : 42
Opales : 1402
Date de naissance : 10/07/1996
Age : 22
Localisation : Jupiter
Humeur : Bonne et toi ? :o

ID CARD
Rôle: Solitaire
Âge: 17
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]   Sam 31 Jan - 18:28
Maintenant il n'y a plus de doute possible, le garçon parle bel et bien Français, et au vu de sa diction parfaite, ce doit être sa langue maternel. Ou alors cil s'agit d'un génie qui doit parler plusieurs langues a la perfection ? Enfin bref, pas la peine de s'éterniser sur ça. Il venait de lui dire qu'il devait confondre avec quelqu'un d'autre car il ne se souviens pas du tout de lui. En même temps, c'est assez normal vu qu'il était inconscient quand il la sorti des décombres. Mais Stiles ne peux pas lui dire ou il la sauvé et quand, ce n'est pas son genre, il n'a pas besoin d'être remercié pour ce qu'il a fait. Et puis de toute façon, s'il lui dit qu'il la sauvé quand sa maison a était incendié, avec la chance qu'il a, a coup sur que sa maison ai volontairement était brûlé par des fous qui voulaient voir le gamin périr. Et sachant qu'il tiens une arme dans ses mains, il ne veux pas prendre le risque de le rendre encore plus méfiant. Il ne l'a pas cru quand il lui as dit qu'il était dans les vapes, surement a cause de sa méfiance, alors s'il lui dit ça, il pourrait croire que Slace est juste un psychopathe qui a brûlé sa maison et qui le suit pour achever ce qu'il a commencé en tuant le petit blondinet

" Nan, je ne confond avec personne d'autre. Mais j'ai pas envie de te dire comment, quand et ou je t'ai sauvé puisque de toute façon, tu es beaucoup trop méfiant envers moi pour croire ce que j'ai a te dire... "

La situation n'avais pas changé d'un poil, même s'ils parlent tout les deux français. Et le jeune solitaire étant inconscient et optimiste a la fois, il décida de risquer le tout pour le tout. Il ne pense pas que le jeune blond va lui tirer dessus, sinon il l'aurais déjà fait, et si jamais ça ne passe pas, alors dans ce cas la il mourra ici. Encore une fois, il lui parla en français

" Bon, tu sais quoi, même si je comprends ta méfiance, j'en ai marre. Mais j'suis qu'un inconscient positivement fou dans sa tête, alors je vais baisser mon arme. Et vu que tu te prends pour le chef ici et que tu ne veux pas que je quitte la pièce tant que tu es sur d'être en sécurité, bah je vais m'piotter. Et vu que tu m'obliges a rester ici, bah je vais aussi t'obliger a rester ici. Si vraiment j'ai des complices qui m'attendent dehors, et qu'ils voient un gosse sortir avant moi, ils vont se dire qu'il m'ait arrivé quelque chose et vont te tuer. Ou alors, tu rassemble tout ce qu'il te reste de courage pour pas avoir a être impoli et tu sors, au moins tu aura confiance en moi quand tu verras qu'il ne va absolument rien t'arriver "

Le jeune homme bailla puis baissa ses bras comme prévu pour ranger son arme la ou elle était rangé, et en poussant encore plus sur son inconscience il marcha vers le jeune blond sans avoir peur de se faire tuer ici. Une fois devant le bureau, il pris la veste qu'il avait repéré depuis le début et souri au garçon. Puis, il s'allongea par terre et se servit de la veste comme d'un coussin, avant de fermer les yeux et de mettre ses mains derrière son crâne

" Ha, et si jamais tu sors, tu peux fermer la porte derrière toi s'teuplaît ? "
Allen WaveMessages : 10
Opales : 1429
Date de naissance : 13/09/1996
Age : 22

ID CARD
Rôle: //
Âge: 15 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]   Ven 6 Fév - 23:59
Les deux francophone partie sur de très mauvaise bases dégrade de plus en plus la situation. Lorsque Allen dit à son interlocuteur qu'il doit confondre de personne parce qu'il ne se souvient pas de lui, celui ci répond que non il ne confond pas mais il ne veut pas dévoiler les circonstance qui l'ont amené à sauver le jeune borgne. Pour cette simple raison, le blondinet ne voit pas pourquoi il devrait croire cela et décide donc d'oublier puisque cela le mènera nul part. Il est juste persuadé d'avoir à faire avec un menteur qui raconte n'importe quoi juste pour le plaisir puisque cela ne l'aide en aucune façon, à moins qu'il essaie juste d'embrouiller l'esprit d'Allen.
Après ce qui semble être un tissu de mensonge, l'inconnu se lance dans un monologue pour simplement dire qu'il en a assez de cette situation. Il fait le premier pas en baissant son arme et décide de s'endormir. Pour cette raison, le blondinet est encore plus méfiant qu'avant : il se dit qu'une personne seul ne peut pas être aussi confiant dans le fait qu'il s'en sortira indemne. Cependant, Allen baisse à son tour son arme qu'il bloque dans sa ceinture puisqu'il n'a pas d'étui et laisse le garçon aux cheveux brun bouger comme il le souhaite. Finalement les choses ont changer, les deux adversaire sont chacun libre de leurs mouvement, la seule chose qui bloque le borgne est sa méfiance légendaire.
Le petit français se dirige donc vers la porte et jette un coup d'oeil furtif à l'extérieur de la salle pour vérifier si le couloir est sûre et il l'est effectivement, mais ce n'est pas pour autant que les doute de l'adolescent se dissipe. Il se contente de fermer la porte en restant dans le bureau du directeur, puis il se dirige vers la fenêtre pour voir si il y a du mouvement à l'extérieur. Le garçon regarde ce qu'il se passe dehors pendant cinq bonne minute, comme il ne voit personne il tourne légèrement la tête


" Je prendrais pas le risque de passer par les couloirs. Je ne veux pas t'attaquer, mais si tu as la moindre attitude suspect pendant que je pars je n'hésiterais pas à te tuer. Sur ce, j'espère que notre prochaine rencontre ne seront pas dans les même circonstance "


Après ces mots, le blondinet ouvre la fenêtre afin de passer son corps de l'autre côtés du mur et rejoindre le sol en s'aidant des imperfection du mur et des gouttières pour descendre en toute tranquillité. Dès qu'il atteint la terre ferme il court pour s'éloigner le plus rapidement possible de cette usine en espérant ne pas se faire attaquer, ce qui n'arrive heureusement pas. Lui et l'inconnu semble être les seul personnes présente dans la zone, ce qui voudrait dire que celui qui se nomme positivement fou n'a pas menti sur le fait que personne ne l'accompagnait.
Allen quitte rapidement la zone en étant pas près d'oublier cette journée qui fait facilement partie de son top 5 des journée de merde de sa vie.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]   
 

Méfiance réciproque [ PV Stiles Slace / FINI ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fini le catch sur NT1 ?
» village fini mais le train hs.....
» Photo - quel type de fini choissisez-vous?
» Mon roman est FINI !!
» vide grenier: ça y est la VKR c'est fini !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Akashiki :: Côté Sud :: Quartier industriel-