Top-sites !
UshinaSei by Kurokineko on Grooveshark

 
Oha' minna, n'hésitez pas à vous inscrire dans ce fab' forum ! /o/
Pour toute inscription dans le groupe Royal Guard, nous accordons un bonus de 30 points à la validation.
Et 20 points pour ceux qui souhaitent rejoindre United Heroes et Strike Force !

Partagez | 

Parce que y a des jours, comme ça... [PV : Asuna]

Anselm TräumenMessages : 46
Opales : 1224
Date de naissance : 13/01/1993
Age : 24
avatar
Royal Guard

MessageSujet: Parce que y a des jours, comme ça... [PV : Asuna]   Mer 10 Déc - 5:36

"Dans la vie, on peut considérer qu'il y a deux types de personnes, ceux qui font le travail qu'on leur demande parce qu'ils aiment ce qu'ils font et ceux qui pour leur part bossent parce qu'ils doivent le faire."

Voilà la réflexion que se faisait Anselm alors qu'il traversait les terrains vagues présents dans le quartier sud... En partant de son postulat précédent, le jeune homme se considérait lui-même comme faisant partie de la seconde catégorie sans trop de souci, ce qu'il avait pour le coup plutôt toujours bien assumé... Ainsi, cela soulevait une nouvelle question, ce qu'il était en train de faire en ce moment, le faisait-il parce qu'il en avait envie, ou bien parce qu'il n'en avait pas le choix ? Et bien, encore une fois, l'allemand tombait dans la seconde catégorie...

Pour comprendre ce qui l'avait poussé à arpenter les terrains vagues, il fallait revenir quelques heures avant dans le temps, à un moment où... Il était entrain de dormir, sans surprise... En effet, alors que le grand gaillard prenait sa pause bien mérité après avoir été de garde toute la nuit durant, une personne avait cru bon de s'introduire dans le quartier général de la Royal Guard et, non content de briser les défenses avait aussi fini par s'enfuir en emportant avec lui un certain nombre d'objets ne lui appartenant pas réellement, en particulier des armes à feu durement récupérées par les pions de cette grande et belle organisation.

Ainsi, était-il ici, après avoir reçu la mission de récupérer les objets qu'ils s'étaient fait soutirer... Ce qu'Anselm ne comprenait pas et qui lui tapait légèrement sur les nerfs, c'était, pourquoi lui ? Après tout, il n'était pas celui qui avait laissé une brèche dans la défense, pas plus qu'il n'était celui à avoir laissé filé le voleur, pourtant, c'était bien à lui qu'on avait confié cette mission pénible de récupération... Il pouvait comprendre qu'on préférait l'envoyer lui pour attraper le fuyard puisque les autres l'avait déjà laissé fuir une fois, de même qu'il pouvait accepter le fait que sa carrure lui permettrait de ramener les armes en souffrant nettement moins de leur poids... Cependant, il y a une chose qu'il ne pouvait ni comprendre, ni accepter et cette chose, c'était qu'on l'avait privé de son sommeil adoré et ça, il n'allait pas le pardonner si facilement...

*Enfin enfin, c'est pas comme si se plaindre allait changer quoi que ce soit au problème, hein ?*

Sortant de ses pensées, il arriva devant un vieil immeuble décrépit qui, toute proportion gardée était probablement le bâtiment le mieux conservé du secteur. Ainsi donc, c'était ici que c'était réfugié le roublard, enfin, tout du moins, c'est la location que lui avait donné les quelques No Names qu'il avait interrogé en route (Comprenez par interrogation le fait que les gens ont tendance à devenir agréablement ouvert à la discussion quand un colosse d'un mètre quatre-vingt-dix décide de poser des questions en tenant une pelle dans la main...) Espérant qu'il ne c'était pas fait envoyer sur une mauvaise piste par des petits malins, Anselm fit tomber l'étui à basse de son épaule et l'ouvrit pour en sortir sa magnifique pelle de chantier, la calant sur son épaule avant de rentrer dans le bâtiment sans un bruit...

La première chose qu'il remarqua en pénétrant dans la battisse furent les nombreuses traces de pas dans la poussière prouvant bien que quelqu'un était venu ici dans les derniers jours... Bien, c'était un début, un début bien maigre, mais un début quand même... Progressant à pas légers, l'allemand commença donc à inspecter chaque pièces du premier étage sans grand succès au final... La plupart des traces semblaient se diriger vers les étages et en un sens, notre jeune ami comprenait aisément pourquoi... Après tout, en cette période troublée, il était préférable de se trouver le plus loin possible de la porte d'entrée, n'est-ce pas ? Poussant un léger soupire, l'allemand calcula mentalement le nombre de niveau composant l'immeuble... D'après ce qu'il en avait vu depuis l'extérieur, il devait bien y avoir sept étages, plus le toit... Passant la main dans ses cheveux, il s'approcha de l'escalier et commença à le gravir jusqu'au second, regrettant intérieurement d'être venu jusque ici... La journée allait être longue... Très longue...
Asuna WatanabeMessages : 163
Opales : 1356
Date de naissance : 30/05/1997
Age : 20

ID CARD
Rôle: Vagabonde °w° !
Âge: 17 ans
Inventaire:
avatar
No Name

MessageSujet: Re: Parce que y a des jours, comme ça... [PV : Asuna]   Jeu 25 Déc - 4:26
Parce que y a des jours, comme ça...









Ce jour-là, il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid. C'était un temps parfait pour la saison, en fait. Et pour une fois, Asuna était heureuse d'être dehors. Faut dire, normalement le temps était pourri donc bon...
Ahem, bref. Encore une fois, elle se trouvait dans le quartier sud... Elle y était souvent, non ? Mais en fait, l'était bien, ce quartier. Généralement, il ne s'y passer pas grand chose, enfin, pas pour Asuna.

Ce jour-là, elle avait décidé de se balader près des bâtiments désaffectés et en avait vu un, grand et en à peu près bon état, mais bon dieu, c'qu'il était moche. Ou triste. Ou les deux. Bref, la jeune Watanabe ne l'aimait pas, ce bâtiment.
Mais malgré tout, elle en poussa la porte. C'est que la miss avait un petit côté paradoxale parfois... En fait elle ne savait même pas pourquoi elle était rentrée ici, sûrement une pulsion... ?

Regardant tout autour d'elle, la jeune fille se dit que cet endroit avait dû servir plus d'une fois de planque, vu l'état de la pièce et tous les débris de verre ainsi que les canettes vides et autres conneries du genre. Même pas capable de nettoyer derrière eux, ces jeunes.

Évitant le plus possible les morceaux de verre, la demoiselle se déplaça dans la pièce, regardant s'il y avait la moindre chose intéressante. Et... A part les canettes vides pour faire un foot improvisé dans la rue, bah y'avait rien. Ils auraient pas pu au moins laisser un livre dans un coin ou un truc comme ça ? Naaaan, jamais. La culture c'est pour les faibles, hein. Croyez le ou non, mais une fois, un jeune garçon avait dit ça à Asuna. Le plus drôle dans cette histoire était sûrement la claque sur le crâne que le frère de la jeune fille lui mit avant de lui hurler de redire la même chose devant sa mère.

Bref, remettant correctement les bretelles de son sac sur ses épaules, la jeune Watanabe se dirigea vers la pièce adjacente, puis la suivante, avant de se retrouver devant un escalier.
Lentement, elle plaça son pied droit sur la première marche et inspira profondément. En espérant ne trouver aucun couteau là-haut, hein...

Une fois à l'étage, la demoiselle continua d'inspecter les différentes pièces. Ce bâtiment était en assez bon état, en fait. Il pourrait même très bien lui servir de planque ce soir-là ou un autre, même s'il n'y avait aucun endroit où se cacher à l'intérieur des pièces. Même pas une petite armoire, quoi !
Oui bon une armoire n'est pas vraiment la meilleure des cachettes, fallait bien l'avouer. Mais Asuna n'aimait pas vraiment rester à un endroit sans se camoufler un minimum en fait... Même si souvent elle était bien trop crevée pour y penser.
Enfin, bon, retournons à nos moutons.

L'adolescente aux yeux verts s’apprêtait à poser les pieds sur le sol du quatrième étage lorsqu'elle entendit la porte d'entrée claquée.... ? Oooh shit. Premièrement un idiot avait claqué la porte avec assez de force pour qu'on puisse l'entendre quatre étages plus haut, deuxièmement la miss était bloquée dans un bâtiment inconnu avec... Un inconnu.

Fuck. Se dépêchant, elle gravit les quelques dernières marches avant de se diriger vers la porte la plus proche, puis se cala dans un coin de la pièce. A peine quelques minutes après, la jeune fille entendit des bruits de pas se dirigeant vers le quatrième étage. Et vu tout le bordel causé par les pas, le gars était soit une armoire à glace soit chargé comme un âne. Impossible de faire autant de bruit sinon.

Vous savez, en temps normal, Asuna aimait bien se dire qu'elle était assez chanceuse. Depuis l'incident, il ne lui était pas arrivé grand-chose – si l'on oublie les quelques problèmes psychologiques, bien entendu. Mais ce jour-là, sa bonne étoile devait regarder ailleurs, car la poignée de la porte de la pièce où elle se trouvait se mit à tourner. Et là, juste devant elle se trouvait un gars. La jeune Watanabe le fixa. Il la fixait. Ils se fixèrent. Puis il sourit et s'approcha d'elle, s'arrêtant juste devant la pauvre miss. D'un coup dans le ventre, il la força à se retrouver par terre, avant de vider une bonne partie de ses affaires – à lui – sur elle, s'assurant au passage qu'il avait mis des trucs assez lourds sur ses jambes pour qu'elle ne puissent pas se déplacer de suite. Puis il partit comme si de rien n'était, refermant même la porte derrière lui. C'est que ce plan était louche et stupide... ?

Asuna soupira. Qu'est-ce qu'elle avait bien pu faire dans une vie antérieure pour mériter d'être balancée dans un foutoir pareil ?

Et elle qui pensait que cette journée allait être belle...
http://mai-3-tomoakii.tumblr.com/
 

Parce que y a des jours, comme ça... [PV : Asuna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Autin-Grenier, Pierre] C'est tous les jours comme ça
» BATMAN vs SUPERMAN - DAWN OF JUSTICE
» C'EST ARRIVE COMME ÇA de Jean-Claude Kaufmann
» test Avec quel mec de série finiras-tu tes jours ?
» [AIDE] Utiliser son téléphone comme clé 3G+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ushinawareta Seijuku :: Akashiki :: Côté Sud :: Terrains vagues-